Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Albert Dupontel est un Acteur, Réalisateur et Scénariste Français né le 11 janvier 1964 à Saint-Germain-en-Laye (France)

Albert Dupontel

Albert Dupontel
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Philippe Guillaume
Nationalité France
Naissance 11 janvier 1964 (56 ans) à Saint-Germain-en-Laye (France)
Récompenses Chevalier des Arts et des Lettres‎

Albert Dupontel, de son vrai nom Philippe Guillaume, est un acteur, réalisateur, scénariste et humoriste français né le 11 janvier 1964 à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).

Biographie

Enfance et formation
Jusqu'à l'âge de 20 ans, Philippe Guillaume vit avec son père médecin et sa mère dentiste à Conflans-Sainte-Honorine. Son père est originaire des Côtes-d'Armor et a passé beaucoup de temps du côté de Saint-Brieuc, à Trégomeur. Le petit Philippe est renvoyé de la maternelle à quatre ans et demi, la directrice se plaignant de ne pas pouvoir le tenir.

Élève à l'école Paul-Bert de Conflans, il pratique le judo et la gymnastique. Après le baccalauréat, il suit, entre 1982 et 1986, quatre années d'études en médecine à la faculté de médecine de Bichat. Étudiant en médecine, il travaille dans un service de neurochirurgie mais, s’embêtant à un poste pas très intéressant, il le déserte souvent pour aller au cinéma. Son chef de service ne validant pas son stage, du fait de ses absences, il part suivre un cours de théâtre et abandonne ses études.

Il suit alors une formation à l'École du théâtre national de Chaillot où il étudie pendant deux ans sous la direction d’Antoine Vitez. Durant cette période d’apprentissage de 1986 à 1988, il joue des petits rôles. Il a été également brièvement l'élève d'Ariane Mnouchkine pendant une dizaine de jours, passage qui l'a impressionné et dont l'enseignement lui a servi plus tard dans sa carrière. Elle lui avait proposé d'entrer dans sa compagnie de théâtre, mais il a décliné la proposition, car il était réticent à la collectivité propre à une troupe de théâtre.


Carrière
Humoriste
Philippe Guillaume se lance ensuite dans sa passion, la comédie. Il choisit alors comme nom de scène Albert Dupontel ; il souhaite en effet préserver sa famille et particulièrement son père. En 1990, il crée avec Manuel Poirier les Sales Histoires, une série d’histoires brèves pour Canal+. Son ton grinçant est nouveau et tranche radicalement avec ce qui se fait à l’époque.

En août 1990, il commence par des prestations scéniques d'humoriste en one man show au théâtre Graslin à Nantes. La même année, il tourne une série de spots publicitaires pour la Lada Samara. Un temps de vaches maigres, jusqu'à ce qu'il soit remarqué par Patrick Sébastien, à qui il a envoyé une cassette vidéo, qui l'invite dans son émission télévisée Sébastien c'est fou (devenant son producteur par la suite), ce qui le fait accéder à la reconnaissance du grand public. Il se produit ensuite avec succès dans de nombreuses salles parisiennes, avec son spectacle intitulé le Sale Spectacle, notamment au théâtre Tristan-Bernard (avec entre-autres les sketchs cultes « Le Bac », « Rambo » ou « La reproduction »).

En 1992, Dupontel se produit à L'Olympia avec le Sale spectacle 2 et remporte un grand succès avec notamment ses sketchs « Burt » le super-flic, « Les Pourris d'Or », « La Pause » ou « le Hard-Rockeur » malvoyant, Alphonse in the Dark. Toutefois, il ne fait de la scène que « pour bouffer », comme il dit, car son projet à long terme, c'est le cinéma.


Acteur, réalisateur et scénariste
Toujours en 1992, Albert Dupontel se lance dans la mise en scène avec Désiré, son premier court métrage. En tant que comédien, il apparaît dans des films tels que Un héros très discret ou Chacun pour toi avec Jean Yanne. Grâce à l'argent gagné avec ses spectacles, il se lance dans la réalisation et son premier film, Bernie (1996), obtient un grand succès. Le film suscitera l'enthousiasme de nombreuses personnalités, comme les membres des Monty Python Terry Jones et Terry Gilliam, ou encore Robin Williams qui fit même une petite parodie du film pour l'édition collector du DVD.

En 1999, il réalise Le Créateur, toujours entouré de la même équipe. Entre le métier de scénariste et de réalisateur, il fait toujours l’acteur dans des films, comme Le Convoyeur ou Un long dimanche de fiançailles.



Exigeant, Dupontel reste un peu en marge de la profession, refusant les facilités du show business. En 2006, dans Enfermés dehors, où il est à la fois réalisateur et acteur principal, il parvient à réaliser un film d'action burlesque et déjanté, faisant à nouveau l'admiration de Terry Gilliam et Terry Jones, qui participent brièvement au film.

En 2009, il réalise Le Vilain, une fable drolatique qui permet à Catherine Frot de faire une composition de personne âgée. Le film est un succès (près d'un million de spectateurs) et lui permet d'annoncer un nouvel opus pour 2011.

Entretemps, il refait l'acteur pour Bertrand Blier dans Le Bruit des glaçons (2010), avec Jean Dujardin pour partenaire, puis, en 2011, pour Gustave Kervern et Benoît Delépine, avec cette fois-ci Benoît Poelvoorde en co-vedette dans Le Grand soir, seul film français primé lors du festival de Cannes 2012.

En octobre 2012, il commence le tournage de son nouveau film 9 mois ferme, une comédie sur l'amour impossible entre un prisonnier (incarné par Dupontel) et une juge enceinte (incarnée par Sandrine Kiberlain qui obtiendra le César de la meilleure actrice pour ce rôle). Le film sort en octobre 2013 et totalise plus de 2 millions de spectateurs, tout en étant très bien accueilli par la presse. Dupontel reçoit même le César du meilleur scénario original lors de la 39e cérémonie des César.

Il est, depuis sa création en 2012, parrain de War on Screen, le festival international du film de guerre de Châlons en Champagne.

En septembre 2013, il est président du jury du Festival international du film grolandais de Toulouse. Il y décerne un prix spécial à Wrong Cops de Quentin Dupieux.

En 2017, Au revoir là-haut est l'adaptation du roman éponyme de Pierre Lemaitre, Prix Goncourt 2013. Tourné avec plusieurs techniques créatives, dont la colorimétrie, Au revoir là-haut dépasse déjà 1 million de spectateurs en salles après deux semaines et jette un regard nouveau sur la première guerre mondiale. Au terme de son exploitation, le film enregistre plus de deux millions d'entrées (2 055 669), ce qui en fait son deuxième plus gros succès (juste derrière les 2 070 776 entrées de 9 mois ferme). Il obtient pour ce film les César de la meilleure réalisation et de la meilleure adaptation (avec Pierre Lemaître) lors des Césars 2018.


Location de l'hôtel Fortuny
En septembre 2017, la presse révèle que la société de production d'Albert Dupontel, ADCB films, loue en bail précaire l'Hôtel Fortuny, un hôtel particulier sis au 9, rue Fortuny dans le 17e arrondissement de Paris. D'une surface de plus de 1000 mètres carrés, ce bâtiment — un ancien lycée classé monument historique mais laissé à l'abandon car n'étant plus apte à recevoir des élèves depuis 2010, en raison de son état de délabrement — est loué 1 200 euros par mois par la société d'Albert Dupontel à son propriétaire, le Conseil régional d'Ile-de-France, ce qui paraît aux yeux de certains commentateurs étonnamment bas.

Cependant, il s'avère que ce lieu, loué par ADCB Films de septembre 2015 à décembre 2017, avait déjà été loué par la même société entre août 2012 et septembre 2013 à des fins uniquement professionnelles : préparation, tournage, post production, montage, promotion. Le loyer, fixé à 1 200 euros, a été établi par une convention définie par le Conseil régional d'Île de France, alors présidé par Jean-Paul Huchon, et la Commission du film d'Ile de France. Plusieurs scènes du film 9 mois ferme puis de Au revoir là-haut y ont été tournées. La région Ile de France souhaitait attendre la fin du bail pour envisager la vente de l'immeuble, afin de ne pas perturber le tournage du film Au revoir là-haut.

En septembre 2017, le Conseil régional d'Île-de-France, dirigé cette fois-ci par Valérie Pécresse (élue en décembre 2015), décide de déclasser l'hôtel Fortuny du domaine public en vue de le vendre. C'est alors que la « polémique » sur le loyer surgit dans la presse. En décembre 2017, l’immeuble est restitué par ADBC films, comme prévu par la convention initiale.

En juin 2018, le conseil régional engage la procédure de cession de l'immeuble. La SCI Louison Bobet se porte acquéreur et obtient le bien en septembre 2018.

Ses meilleurs films

Un long dimanche de fiançailles (2004)
(Acteur)
9 Mois Ferme (2013)
(Acteur)
Paris (2008)
(Acteur)
Le bruit des glaçons (2010)
(Acteur)
Belle maman (1999)
(Scénariste)
Le grand soir (2012)
(Acteur)

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Albert Dupontel (46 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Benedetta
Benedetta (2020)

Réalisé par Paul Verhoeven
Genres Drame, Biographie, Historique, Romance
Thèmes Religion, Sexualité, LGBT, LGBT et la religion, LGBT, Lesbianisme
Acteurs Virginie Efira, Charlotte Rampling, Lambert Wilson, Daphné Patakia, Louise Chevillotte, Olivier Rabourdin

Au XVII siècle, Benedetta Carlini est une nonne italienne. Sur le point d'être béatifiée, elle sera finalement arrêtée et jugée pour homosexualité.
Adieu les cons
Réalisé par Albert Dupontel
Origine France
Genres Comédie dramatique
Acteurs Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié, Michel Vuillermoz, Jackie Berroyer, Philippe Uchan

Une femme, Suze, gravement malade apprend qu'il ne lui reste que peu de temps à vivre. Elle décide de partir à la recherche d'un enfant qu'elle a eu adolescente et avait accouché sous X. Lors de ses recherches, elle croise la route d'un fonctionnaire dépressif ayant raté son suicide, JB, et celle d'un archiviste aveugle débordant d'enthousiasme, M. Blin.
Au poste !
Au poste ! (2018)
, 1h13
Réalisé par Quentin Dupieux
Origine France
Genres Comédie
Thèmes L'action se déroule en une journée
Acteurs Anaïs Demoustier, Benoît Poelvoorde, Vincent Macaigne, Grégoire Ludig, Orelsan, Philippe Duquesne
Note66% 3.3484153.3484153.3484153.3484153.348415
Le commissaire Buron est chargé d'enquêter sur le meurtre d'un homme retrouvé gisant dans son sang par Fugain. Celui-ci est logiquement considéré comme le principal suspect, il s'ensuit alors un interrogatoire qui va durer toute la nuit.
Au revoir là-haut, 1h55
Réalisé par Albert Dupontel
Origine France
Genres Drame, Guerre, Comédie, Comédie dramatique, Policier
Thèmes L'armée française, Escroquerie
Acteurs Mélanie Thierry, Laurent Baffie, Émilie Dequenne, Nahuel Pérez Biscayart, Albert Dupontel, Michel Vuillermoz
Rôle Albert Maillard, le soldat
Note75% 3.7731053.7731053.7731053.7731053.773105
En novembre 1920, Albert Maillard est interrogé par un officier de la Gendarmerie française, au Maroc. À travers son témoignage, il raconte la fin de sa participation à la Première Guerre mondiale, sa rencontre avec Édouard Péricourt, fils de bonne famille parisienne défiguré lors du conflit. Ensemble, ils montent une opération d'escroquerie. L'histoire suit également Henri d'Aulnay-Pradelle, leur ancien lieutenant va-t-en guerre devenu lui aussi escroc et qui est parvenu à intégrer la famille Péricourt, dont le patriarche règne sur la classe politique parisienne.
Les Premiers, les Derniers
Réalisé par Bouli Lanners
Origine Belgique
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Policier
Acteurs Bouli Lanners, Albert Dupontel, Suzanne Clément, David Murgia, Serge Riaboukine, Michael Lonsdale
Rôle Cochise
Note63% 3.1995253.1995253.1995253.1995253.199525
Deux chasseurs de prime sont engagés pour retrouver un téléphone portable appartenant à une personne très influente.
En équilibre, 1h30
Réalisé par Denis Dercourt
Origine France
Genres Drame
Thèmes Mise en scène d'un animal, Maladie, La musique, Sport, Les chevaux, Lié à la musique classique, Piano, Le handicap, Mise en scène d'un mammifère, Equitation, Film équestre français
Acteurs Albert Dupontel, Cécile de France, Marie Bäumer, Patrick Mille, Laure Calamy, Marianne Groves
Rôle Marc
Note62% 3.146243.146243.146243.146243.14624
Marc, cascadeur équestre, se retrouve en chaise roulante à la suite d'un accident sur un tournage : jeté à bas de son cheval Othello, il est piétiné par celui-ci. Florence est chargée du dossier d'indemnisation par la compagnie d'assurances. Mais Marc refuse le compromis proposé. De son côté, Florence supporte de plus en plus difficilement les pressions exercées par sa compagnie à l'encontre de Marc, qu'elle va finalement protéger de la malhonnêteté des assureurs. Elle se prend d'affection pour Marc, déterminé à remonter sur son cheval, et qui va lui redonner la passion du piano.
9 Mois Ferme, 1h17
Réalisé par Albert Dupontel
Origine France
Genres Comédie
Thèmes La grossesse, Hold up, Gangsters, Escroquerie
Acteurs Sandrine Kiberlain, Albert Dupontel, Philippe Uchan, Nicolas Marié, Bouli Lanners, Gilles Gaston-Dreyfus
Rôle Robert Nolan
Note63% 3.199643.199643.199643.199643.19964
Ariane Felder, juge quadragénaire un peu coincée, célibataire et sexiste, est totalement réticente à l'idée de fréquenter des hommes. Lors du réveillon du jour de l'an 2013, fortement incitée par ses collègues de travail, elle boit plus que de raison et perd le contrôle d'elle-même.
Le grand soir, 1h32
Réalisé par Benoît Delépine, Gustave Kervern
Origine France
Genres Drame, Comédie
Acteurs Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde, Albert Dupontel, Yolande Moreau, Bouli Lanners, Brigitte Fontaine
Rôle Jean-Pierre Bonzini
Note58% 2.9498252.9498252.9498252.9498252.949825
Deux demi-frères (incarnés par Benoît Poelvoorde et Albert Dupontel) dont le premier est devenu « le plus vieux punk à chien d'Europe » et le second — bon garçon et commercial plein d'avenir — fait un épuisement nerveux à la suite de son licenciement et de son divorce. Les parents (Brigitte Fontaine et Areski Belkacem), propriétaires blasés d'un établissement de la chaîne « La Pataterie » dans une banlieue commerciale, veulent qu'ils deviennent de vrais adultes afin qu'ils s'émancipent enfin, et décident donc de leur révéler que leur père n'est pas leur géniteur biologique. Les deux héros se retrouvent ainsi à la rue et décident d'avancer droit devant eux pour un road trip en quête de liberté. Leur retour en ville se fera de façon grandiose : ils décident de déclencher le « Grand Soir ».
La proie
La proie (2011)
, 1h42
Réalisé par Éric Valette
Origine France
Genres Thriller, Action, Policier
Thèmes Tueur en série
Acteurs Albert Dupontel, Alice Taglioni, Natacha Régnier, Stéphane Debac, Sergi López, Caterina Murino
Rôle Franck Adrien
Note66% 3.3472253.3472253.3472253.3472253.347225
Franck Adrien, emprisonné pour le braquage de la caisse d'épargne d'Aix en Provence, partage sa cellule avec Jean-Louis Maurel, accusé de viol sur mineure. Maurel clame son innocence et refuse de quitter la cellule, par crainte d'être violenté par les autres détenus.
La Brindille, 1h21
Réalisé par Emmanuelle Millet
Origine France
Genres Drame, Comédie dramatique
Thèmes La grossesse
Acteurs Christa Theret, Johan Libéreau, Anne Le Ny, Maud Wyler, Laure Duthilleul, Nina Meurisse
Rôle le directeur du musée
Note58% 2.916642.916642.916642.916642.91664
Sarah a 19 ans. Elle est stagiaire dans un musée à Marseille où elle espère être prochainement titularisée et habite un foyer de jeunes travailleurs. Jeune femme solitaire, elle est heureuse de cette vie. Un évanouissement dans les escaliers du musée alors qu'elle porte une toile va brutalement mettre fin à cela : le musée ne l'embauche plus, sans travail, elle doit quitter son foyer, et surtout, alors que rien dans son corps ne l'aurait laissé imaginer, elle apprend qu'elle est enceinte de six mois. Elle a fait un déni de grossesse et ne peut plus avorter.
Belmondo, itinéraire..., 1h30
Réalisé par Vincent Perrot
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes Film traitant du cinéma, Documentaire sur le cinéma, Documentaire sur une personnalité
Acteurs Jean-Paul Belmondo, Jean Becker, Luc Besson, Bertrand Blier, Nicole Calfan, Claudia Cardinale
Rôle Lui-même
Note67% 3.3945453.3945453.3945453.3945453.394545
Jean-Paul Belmondo demeure depuis cinquante ans, un des acteurs français préférés du public. Depuis ses débuts éclatants dans "À bout de souffle" (1959) de Jean-Luc Godard révélant une personnalité atypique, jusqu’à ses grands succès populaires des années 70 et 80, Belmondo n’a cessé de se remettre en question. Dévorant la vie à pleins poumons grâce à un dynamisme hors-pair, cet homme lucide et avisé a géré sa carrière de producteur-comédien par des choix qui lui permirent d’alterner harmonieusement les genres, passant aisément de l’univers de Godard à celui de Verneuil, de Truffaut à Jean Becker, de Resnais à Lautner, de Malle à Philippe de Broca... Réfractaire à l’autosatisfaction et aux honneurs de pacotille, Jean-Paul Belmondo n’a jamais accepté qu’un film analyse sa carrière, visite sa famille et cerne la personnalité réelle de l’homme. "Belmondo, itinéraire...", s’annonce comme un docu-événement car pour la première fois, Jean-Paul Belmondo cautionne et s’implique dans l’écriture et la réalisation du "film de sa carrière". Il s’agit d’un long-métrage de 90 minutes non chronologique, dans lequel il accepte de nous livrer des scènes de sa vie quotidienne, preuve éclatante d’un homme vivant.
Le bruit des glaçons, 1h27
Réalisé par Bertrand Blier
Origine France
Genres Drame, Comédie, Humour noir
Thèmes Alcoolisme, Maladie, Psychotrope, Le cancer
Acteurs Jean Dujardin, Albert Dupontel, Anne Alvaro, Myriam Boyer, Christa Theret, Audrey Dana
Rôle le cancer de Charles,
Note61% 3.089293.089293.089293.089293.08929
Charles Faulque, écrivain alcoolique, en dépression et en perdition, reçoit la visite impromptue de son cancer. Mais, malgré la dérive totale de sa vie, l'écrivain ne tient pas vraiment à la quitter.
Le Vilain
Le Vilain (2009)
, 1h26
Réalisé par Albert Dupontel
Origine France
Genres Comédie
Thèmes La famille, Religion
Acteurs Albert Dupontel, Catherine Frot, Bouli Lanners, Nicolas Marié, Bernard Farcy, Christine Murillo
Rôle Sidney Thomas, le Vilain
Note63% 3.1550153.1550153.1550153.1550153.155015
Un gangster, Le Vilain, est pourchassé après un mauvais coup. Il a alors l'idée d'aller se cacher chez sa mère, une vieille bigote sans intérêt. Cependant, blessé au bras par une balle, il s'évanouit dans sa chambre. Sa mère découvre alors sa nature de « voyou » depuis l'école et promet devant Dieu de corriger ses erreurs. C'est alors que commence un duel loufoque entre les deux protagonistes, le Vilain voulant tuer sa mère, et elle voulant le forcer à la rédemption.
Deux jours à tuer, 1h22
Réalisé par Jean Becker
Origine France
Genres Drame, Thriller
Thèmes Maladie, Le cancer
Acteurs Albert Dupontel, Marie-Josée Croze, Pierre Vaneck, Alessandra Martines, François Marthouret, Cristiana Reali
Rôle Antoine Méliot
Note70% 3.545423.545423.545423.545423.54542
À la veille de ses 42 ans, Antoine Méliot est un publicitaire à qui la vie a tout donné : Cécile, une épouse douce et aimante, deux enfants, des amis affectueux, une belle maison dans les Yvelines et une bonne situation financière. Mais un jour, pour une raison indéterminée, il choisit de mettre fin à cette existence confortable. En l'espace d'un week-end, il s'évertue à démolir tout ce qui faisait sa vie.