Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Jack Nicholson est un Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur et Remerciements Américain né le 22 avril 1937 à Neptune (Etats-Unis)

Jack Nicholson

Jack Nicholson
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance John Joseph Nicholson
Nationalité Etats-Unis
Naissance 22 avril 1937 (82 ans) à Neptune (Etats-Unis)
Récompenses Oscar du meilleur acteur dans un second rôle, Oscar du meilleur acteur

John Nicholson, dit Jack Nicholson, est un acteur, réalisateur et scénariste américain, né le 22 avril 1937 à New York.

Il est connu pour ses personnages sombres et névrosés qu'il a incarnés dans de nombreux films culte du cinéma américain comme Easy Rider, Chinatown, Vol au-dessus d'un nid de coucou, Batman, Mars Attacks!, Pour le pire et pour le meilleur, Les Infiltrés, Shining, et du cinéma européen comme Profession : reporter.

Avec douze nominations et trois récompenses, il est l'acteur le plus nommé et l'un des plus récompensés aux Oscars du cinéma.

Biographie

Enfance
Jack Nicholson naît le 22 avril 1937 à l'hôpital Saint-Vincent, dans le quartier de Manhattan à New York. Il est le fils d'une showgirl, June Frances Nicholson dite "June Nilson" d'origine anglaise, par sa mère, et irlandaise, par son père.

Six mois plus tôt, le 16 octobre 1936, June avait épousé à Elkton dans le Maryland, Donald Furcillo, dit Donald Rose, un acteur d'origine italienne. Bien qu'il soit déjà marié, Furcillo offre de prendre soin de l'enfant mais la mère de June insiste pour en avoir la garde et permettre ainsi à sa fille de continuer sa carrière. Le petit Jack est donc élevé par ses grands-parents, John J. Nicholson, étalagiste dans un grand magasin à Asbury Park, et Ethel May Rhoads, coiffeuse, esthéticienne et artiste amatrice à Neptune. C'est seulement en 1974 lors d'un entretien avec un journaliste de Time Magazine que Nicholson apprend que ses soi-disant parents étaient en réalité ses grands-parents et que sa "sœur" était sa mère.

Il déclarera plus tard ne pas savoir qui était son père, que seules Ethel et June (mortes respectivement en 1963 et en 1970) « savaient et elles ne l'ont dit à personne ». On remarque cependant une ressemblance troublante avec l'acteur Arthur Kennedy (1914-1990) qui faisait ses débuts à Broadway en 1937. Patrick McGilligan, auteur de Jack's Life, a affirmé quant à lui qu'Eddie King, le manager de June, pouvait être le père biologique. Aucun certificat de naissance n'ayant été retrouvé (juste une déclaration a posteriori faite lorsqu'il avait environ 17 ans indiquant Ethel en tant que mère), Jack Nicholson a choisi de ne pas faire de test ADN.


Débuts professionnels (années 1960)

Après des études à la Manasquan High School où il est élu "clown de la classe" en 1954, Nicholson commence une carrière d'acteur, scénariste et producteur, travaillant entre autres pour et avec Roger Corman. Cette collaboration inclut sa première apparition dans The Cry Baby Killer (1958), où il joue un délinquant juvénile qui panique après avoir tué deux autres adolescents, La Petite Boutique des horreurs (1960), dans lequel il joue un petit rôle en tant que patient masochiste d'un dentiste, Le Corbeau et L'Halluciné (1963), dont il partage la tête d'affiche avec Sandra Knight, qu'il a épousée le 17 juin 1962 avec Harry Dean Stanton comme témoin (le couple divorcera le 8 août 1968).

Lorsqu'il arrive pour la première fois à Hollywood, Nicholson est engagé par les studios Hanna-Barbera. Remarquant son talent d'artiste, ils offrent à Nicholson un poste d'animateur qu'il décline.

Alors que sa carrière d'acteur semble marquer le pas, Nicholson se résigne à passer derrière la caméra et se met à écrire des scénarios. Naissent ainsi Thunder Island de Jack Leewood (1963), Flight to Fury (1964) et L'Ouragan de la vengeance (1965) de Monte Hellman. Ami de Bert Schneider et de Bob Rafelson, ce dernier lui demande d'écrire son premier film, Head, un film sur le groupe Les Monkees (1968). Ce sera la première de leurs collaborations, Nicholson jouant par la suite dans cinq des films de Rafelson. Nicholson passe des mois au contact du groupe dont les membres l'apprécient beaucoup. Il se rend sur le plateau de la série télévisée, les rencontre à leurs domiciles afin de s'inspirer de leur univers, toute l'équipe du film étant d'accord pour qu'il ne soit pas qu'une version longue de la série.

Même si les films qu'il écrit n'ont pas vraiment de succès, ce travail de scénariste permet à Nicholson de subsister. Il fait aussi une apparition dans deux épisodes de la sitcom The Andy Griffith Show, dans le rôle de Marvin Jenkins, en 1966 et 1967.


La route vers la célébrité (1969-1974)
En 1967, il écrit le scénario de The Trip, film psychédélique réalisé par Roger Corman et interprété par Peter Fonda et Dennis Hopper, qui remporte un grand succès en raison de son adéquation avec le mouvement hippie alors à son apogée. Fonda et Hopper lui permettent deux ans plus tard de reprendre sa carrière d'acteur en lui offrant le rôle de George Hanson, un avocat alcoolique, dans le film culte Easy Rider (1969), qui lui vaut sa première nomination aux Oscars.

Une nomination comme meilleur acteur suit l'année suivante pour son rôle dans Cinq pièces faciles (1970), nouvelle collaboration entre Nicholson et le réalisateur Bob Rafelson. Dans ce film, Nicholson incarne un pianiste de concert en rupture de ban avec sa famille. Cette même année, il apparaît dans Melinda de Vincente Minnelli, dans le rôle du demi-frère de Daisy Gamble (Barbra Streisand). Il retrouve Rafelson en 1972 pour le film The King of Marvin Gardens, mais l'œuvre a peu d'impact.

En 1972, il se voit proposer le rôle culte de Michael Corleone dans Le Parrain de Francis Ford Coppola mais refuse : bien que pressentant le succès du film, il pensait que les personnages italiens devaient être joués par des acteurs italiens.

En 1973, il incarne Billy "Badass" Buddusky, un soldat fort en gueule, dans la comédie dramatique La Dernière Corvée de Hal Ashby. Le film lui vaut d'être nommé aux Oscars comme meilleur acteur et aussi de remporter le prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 1973.

Après La Dernière Corvée, les rôles se multiplient pour Nicholson. On le voit apparaitre dans Tommy, adaptation par Ken Russell de l'opéra-rock du groupe The Who.

Au cours de cette période, Nicholson tient également le rôle principal dans trois œuvres majeures : Chinatown de Roman Polanski et Vol au-dessus d'un nid de coucou de Miloš Forman. Le premier est un pastiche de film noir dans lequel Nicholson incarne un détective privé hâbleur enquêtant sur une affaire des plus complexes. Le second est l'adaptation d'un roman de Ken Kesey se déroulant dans un asile psychiatrique. Nicholson y interprète un délinquant entrant en conflit avec une infirmière-chef, incarnée par Louise Fletcher.
Dans le polar poétique Profession : reporter de Michelangelo Antonioni, il joue un journaliste qui prend l'identité d'un homme mort. Le film est tourné en Afrique puis en Europe.


Magnifiquement dirigé par Antonioni, l’acteur en fait peu, tenu à distance de ses tendances au cabotinage. Parmi les grands films de la filmo Nicholson, on tient ici le chef-d’oeuvre absolu.
Ces films, aujourd'hui considérés comme des classiques, achèvent d'établir la réputation de Nicholson.


Une icône américaine (1974-1989)

Non récompensé pour son rôle de détective dans Chinatown (film dont il réalisera lui-même une suite quelques années plus tard), Nicholson remporte son premier Oscar du meilleur acteur grâce à son interprétation dans Vol au-dessus d'un nid de coucou. Le film reçoit également les 4 autres récompenses principales de la cérémonie à savoir meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure actrice et meilleure adaptation.

Par la suite, Nicholson tient un rôle secondaire dans Le Dernier Nabab, le dernier film que réalisera Elia Kazan et dans lequel il partage la vedette avec Robert de Niro, Tony Curtis, Robert Mitchum et Jeanne Moreau. Il donne aussi la réplique à Marlon Brando dans Missouri Breaks, un western réalisé par Arthur Penn et qui est plutôt mal reçu. Il signe également une deuxième réalisation, En route vers le sud, un autre western, mais humoristique cette fois-ci. Outre d'en assurer la mise-en-scène, il y incarne un hors-la-loi contraint de se marier.

Puis, aux côtés de Shelley Duvall, il tient le rôle principal, celui de l'écrivain Jack Torrance, dans le film d'horreur fantastique Shining, adaptation par Stanley Kubrick du roman de Stephen King. Comme souvent avec Kubrick, le tournage est assez éprouvant. Bien que Nicholson ne reçoive aucune nomination aux Oscars pour ce film (Shining est ignoré par l'académie et même nominé à la première cérémonie des Razzie Awards), son interprétation est considérée comme l'une des plus marquantes de sa carrière. Kubrick dira de lui :


Nicholson est sans doute le plus grand comédien d'Hollywood aujourd’hui, l’égal des plus grands acteurs de composition du passé, comme Spencer Tracy et James Cagney.
Il reçoit en revanche l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation de Garrett Breedlove, un astronaute à la retraite, dans Tendres Passions (1983), premier film de James L. Brooks, réalisateur venu de la télévision.

Nicholson est très prolifique durant les années 1980. Aux côtés de Jessica Lange, il joue le rôle principal d’une nouvelle adaptation de Le facteur sonne toujours deux fois que réalise Bob Rafelson sur un scénario de David Mamet. Il tient un rôle secondaire, celui du dramaturge Eugene O’Neill, dans l’ambitieuse fresque historique Reds de Warren Beatty. Il incarne aussi
un garde frontalier dans le drame social Police frontière de Tony Richardson (1982), un truand pas très futé dans L'Honneur des Prizzi, avant-dernier film de John Huston (1985), un journaliste cavaleur dans La Brûlure de Mike Nichols (1986), le diable dans Les Sorcières d'Eastwick de George Miller (1987) et un vagabond dans Ironweed de Hector Babenco la même année. Ces rôles lui rapportent trois nominations aux Oscars (Reds, L'Honneur des Prizzi et Ironweed).

En 1989, Batman de Tim Burton, où Nicholson tient le rôle du Joker, est un succès commercial international. Grâce à une participation aux recettes, Batman rapporte à l'acteur environ 60 millions de dollars. Il est pressenti pour reprendre le rôle en 1999 dans le cinquième film de la franchise, Batman Triumphant, mais Warner Bros. Pictures annulera le projet.


Confirmation (années 1990)
Au début des années 1990, Nicholson présente The Two Jakes, une suite à Chinatown dans laquelle il reprend son personnage de détective privé et dont il signe également la mise-en-scène. La gestation du film est laborieuse et, à sa sortie, l'œuvre ne suscite qu'une réaction mitigée.



Nicholson est une fois de plus nommé aux Oscars pour son rôle du colonel Nathan R. Jessep dans Des hommes d'honneur (1992), un film sur un crime dans une unité de la Marine américaine. Réalisé par Rob Reiner et adaptant une pièce de théâtre d'Aaron Sorkin, qui deviendra par la suite le concepteur de la télé-série The West wing, Des hommes d'honneur contient une scène particulièrement célèbre pendant laquelle Nicholson et sa co-vedette Tom Cruise s'affrontent au cours d'un procès.

En 1998, Nicholson reçoit un deuxième Oscar du meilleur acteur pour son rôle de Melvin Udall, un auteur névrosé souffrant de trouble obsessionnel compulsif, dans Pour le pire et pour le meilleur, une comédie sentimentale à nouveau signée par James L. Brooks.

Parmi les autres œuvres auxquelles Nicholson participe au cours de cette décennie, on peut noter la comédie satirique Mars Attacks!, film dans lequel il tient deux rôles et qui lui permet de renouer avec Tim Burton. Il incarne également le personnage principal du film L'Obsession, le deuxième long-métrage signé Sean Penn.

Toutes les prestations de Nicholson n'ont cependant pas été aussi bien reçues. Il a ainsi été nommé aux Razzie Awards du pire acteur pour Man Trouble et Hoffa en 1992.


Retrait progressif (années 2000)

Dans Monsieur Schmidt (2002), Nicholson interprète un actuaire d'Omaha (Nebraska) qui s'interroge sur sa vie et sur la mort de sa femme. Son calme et son jeu tout en finesse, qui contraste avec nombre de ses rôles précédents, lui vaut une nouvelle nomination à l'Oscar du meilleur acteur. Dans la comédie potache Self Control (2003), il joue un thérapeute agressif désigné pour aider le pacifiste convaincu Adam Sandler. La même année, dans Tout peut arriver, il joue le rôle d'un playboy qui tombe amoureux de la mère (Diane Keaton) de sa petite amie.

En 2006, Nicholson renoue avec les rôles sombres dans le drame policier Les Infiltrés, première collaboration entre Nicholson et Martin Scorsese. Le film est un remake de Infernal Affairs (2002) de Andrew Lau et Nicholson y tient le rôle de Frank Costello, un parrain sadique de la mafia irlandaise de Boston aux côtés de Matt Damon et Leonardo DiCaprio.

Il retrouve ensuite Rob Reiner pour la comédie dramatique Sans plus attendre qui lui permet de faire face à Morgan Freeman. En 2010, il fait partie de la distribution de la comédie chorale Comment savoir, de James L. Brooks, aux côtés de Owen Wilson, de Paul Rudd et de Reese Witherspoon. Il s'agit de sa dernière apparition à l'écran.


Retraite (années 2010)

En 2013, il semblerait que ce dernier ait été en négociation avec Tom Cruise pour jouer dans un film nommé El Presidente. Il avait, dans un premier temps, refusé le rôle pour le confier à Robert Downey Jr. Ce dernier le lui a ensuite rendu. Par ailleurs, Tom Cruise annonçait tout faire pour convaincre l'acteur oscarisé de rejoindre le casting, en menaçant même d'abandonner le rôle si Nicholson ne participait pas. Celui-ci a juste accepté de lire le scénario du futur projet.

Il décline les rôles qui lui ont été proposés pour les films 42 et Le Juge.

En 2017, Jack Nicholson est annoncé pour prendre le rôle-titre du futur remake américain du film allemand Toni Erdmann, sortant ainsi de sa retraite cinématographique.

Nicholson est à ce jour le seul acteur avec Michael Caine à avoir été nommé aux Oscars sur cinq décennies consécutives.


Vie privée
Connu pour son incapacité à "se fixer", Nicholson a eu cinq enfants de quatre femmes différentes :


Jennifer Nicholson (née en 1963) avec son épouse Sandra Knight ;
Caleb James Goddard (né en 1970) avec Susan Anspach, sa partenaire sur Cinq pièces faciles ;
Honey Hollman (née en 1981) avec Winnie Hollman ;
Lorraine Nicholson (née en 1990) et Raymond Nicholson (né en 1992) avec Rebecca Broussard.
Compagnon d'Anjelica Huston pendant dix-sept ans (de 1973 à 1989), il entretient des liaisons avec de nombreuses actrices et top models (telle Lara Flynn Boyle, de trente ans sa cadette), ainsi qu'avec Margaret Trudeau.

Malgré son éducation catholique, Nicholson a déclaré à Vanity Fair en 1992 qu'il ne croyait pas en Dieu.

Fan des New York Yankees et des Lakers de Los Angeles, il a assisté à tous les matchs de ces derniers se déroulant au Forum et au Staples Center pendant vingt-cinq ans (au point qu'il refuse parfois de tourner lors de certaines retransmissions), allant jusqu'à descendre sur le terrain pour se disputer avec des arbitres ou des joueurs adverses.



Nicholson a été pendant de nombreuses années le voisin de Marlon Brando et Warren Beatty sur Mulholland Drive à Beverly Hills, ce qui a valu à la rue le surnom de « Bad Boy Drive » (litt. « Voie des mauvais garçons »). Après la mort de Brando en 2004, Nicholson a racheté son bungalow, laissé à l'abandon, pour 6,1 millions de dollars avant de le faire démolir, par respect pour la mémoire de l'acteur.

Nicholson est aussi un ami proche du réalisateur Roman Polanski, qui l'a dirigé en 1974 dans Chinatown, le soutenant lors de nombreuses crises personnelles telles que la mort de son épouse, Sharon Tate, tuée par la « famille de Charles Manson » en 1969, ou sa condamnation pour viol sur une mineure, un crime qui s'est déroulé chez Nicholson à Mulholland Drive.

Ses meilleurs films

Batman (1989)
(Acteur)
Pour le pire et pour le meilleur (1997)
(Acteur)
Les Infiltrés (2006)
(Acteur)
Tout peut arriver (2003)
(Acteur)
Des hommes d'honneur (1992)
(Acteur)
Self Control (2003)
(Acteur)

Le plus souvent avec

Monte Hellman
Monte Hellman
(8 films)
Roger Corman
Roger Corman
(9 films)
Bob Rafelson
Bob Rafelson
(7 films)
Robert Towne
Robert Towne
(4 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Jack Nicholson (75 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Room 237
Room 237 (2012)
, 1h42
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes Film traitant du cinéma, Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma, Documentaire sur les films
Acteurs Tom Cruise, Jack Nicholson, Stephen King, Nicole Kidman, Liam Neeson
Rôle Jack Torrance (archive footage) (uncredited)
Note62% 3.100773.100773.100773.100773.10077
En 1980, Stanley Kubrick signe Shining, qui deviendra un classique du cinéma d'horreur. A la fois admiré et vilipendé, le film est considéré comme une oeuvre marquante du genre par de nombreux experts, tandis que d'autres estiment qu'il est le résultat du travail bâclé d'un cinéaste de légende se fourvoyant totalement. Entre ces deux extrêmes, on trouve cependant les théories du complot de fans acharnés du film, convaincus d'avoir décrypté les messages secrets de Shining. ROOM 237 mêle les faits et la fiction à travers les interviews des fans et des experts qui adhèrent à ce type de théories, et propose sa relecture du film grâce à un montage très personnel. ROOM 237 ne parle pas seulement de fans d'un film mythique – il évoque les intentions de départ du réalisateur, l'analyse et la critique du film.
Comment Savoir, 1h56
Réalisé par James L. Brooks
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie romantique, Romance
Acteurs Reese Witherspoon, Paul Rudd, Owen Wilson, Jack Nicholson, Lenny Venito, Kathryn Hahn
Rôle Charles Madison
Note53% 2.698482.698482.698482.698482.69848
George, un homme d’affaires et Matty, un joueur de baseball professionnel, s’opposent pour gagner le cœur d’une jeune femme…
I'm still here, 1h48
Réalisé par Casey Affleck
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Documentaire, Musical
Thèmes Danse, La musique, Le hip-hop
Acteurs Joaquin Phoenix, Sean Combs, Casey Affleck, Ben Stiller, Eddie Rouse, Mos Def
Rôle Lui-même
Note61% 3.0990553.0990553.0990553.0990553.099055
Le film suit le quotidien de l'ex-acteur Joaquin Phoenix reconverti en chanteur de hip-hop essayant de signer un contrat avec la maison de disques de Sean J. Combs alias Puff Daddy. Le film revient également sur l'enfance de Joaquin Phoenix dans sa scène d'introduction mais se focalise principalement sur sa nouvelle vie de rappeur désormais partagée entre alcool et stupéfiants, son changement de carrière et sa déchéance. Le tout sous l'œil de la caméra de son beau-frère Casey Affleck.
Sans plus attendre, 1h37
Réalisé par Rob Reiner
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Aventure
Thèmes Afrique post-coloniale, Maladie, Le Tibet, Transport, Le cancer, Road movie, Buddy movie
Acteurs Jack Nicholson, Morgan Freeman, Sean Hayes, Rob Morrow, Beverly Todd, Alfonso Freeman
Rôle Edward Cole
Note73% 3.6985953.6985953.6985953.6985953.698595
Carter Chambers, un mécanicien et Edward Cole, le richissime directeur d'hôpitaux, se retrouvent dans la même chambre d'hôpital. Il ne leur reste que six mois à vivre, un an tout au plus. Carter décide d'écrire une liste où il note tout ce qu'il aimerait faire avant sa mort ; pour lui, sa liste n'a rien de sérieux mais Edward tombe dessus et le convainc de partir réaliser ses rêves. Ils partent donc pour la France, plus particulièrement la Côte d'Azur. Ils voyagent ensuite d'un bout à l'autre de la Terre, ils chassent le lion en Tanzanie, ils visitent le Taj Mahal en Inde, ils voient l'Himalaya au Tibet et ils admirent les gratte-ciels de la ville de Hong Kong.
Les Infiltrés, 2h30
Réalisé par Martin Scorsese
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Action, Policier
Thèmes L'immigration, Mafia, Gangsters
Acteurs Leonardo DiCaprio, Matt Damon, Jack Nicholson, Mark Wahlberg, Martin Sheen, Ray Winstone
Rôle Francis "Frank" Costello
Note81% 4.070684.070684.070684.070684.07068
À Boston, une lutte sans merci oppose la police à la mafia irlandaise dirigée par Frank Costello, parrain des quartiers sud. Ce dernier va racketter une épicerie et repère un enfant, Colin Sullivan ; il lui fait comprendre comment le monde marche.
Inside Deep Throat, 1h31
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire, Historique, Pornographique
Thèmes Film traitant du cinéma, Politique, Sexualité, La pornographie, Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma, Politique, Documentaire sur les films
Acteurs Dennis Hopper, Peter Bart, Warren Beatty, John Waters, Tony Bill, Gore Vidal
Note66% 3.3497453.3497453.3497453.3497453.349745
Considéré comme le film le plus rentable de tous les temps, Gorge profonde fut bien plus qu'une curiosité pour adultes et une réussite financière. Sorti en 1972, au moment où les Etats-Unis découvraient les mouvements pour la libération sexuelle et les valeurs de la contre-culture, ce film au contenu sexuellement explicite déclencha une tempête sociale et politique sans précédent. Gorge profonde devint un phénomène culturel majeur, dont l'impact se ressent encore aujourd'hui. Plus de trente ans après les scandales provoqués par ce classique du cinéma porno, le documentaire Inside Deep throat examine l'incroyable abîme entre les modestes intentions des créateurs du film et l'héritage qu'ils ont involontairement laissé.
Tout peut arriver, 2h8
Réalisé par Nancy Meyers
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Comédie romantique, Romance
Acteurs Jack Nicholson, Diane Keaton, Keanu Reeves, Frances McDormand, Amanda Peet, Jon Favreau
Rôle Harry Sanborn
Note66% 3.34923.34923.34923.34923.3492
Harry Sanborn (Jack Nicholson) fait beaucoup plus jeune que son âge et en profite pour être un incorrigible coureur de jupons. Pendant un week-end romantique au bord de la mer avec son nouvel amour, Marin, il ressent soudain une douleur dans la poitrine. Or ils sont dans la très belle maison de la mère de Marin : c'est ainsi qu'il va se retrouver à la merci de la maîtresse de maison, Erica Barry (Diane Keaton), une New Yorkaise divorcée, auteur de pièces de théâtre à succès. Mystérieuse à souhait, la « vieille » femme induit de nouveaux serrements de cœur chez Harry… romantiques cette fois ! Mais en séducteur invétéré, il se met à douter, et son médecin (Keanu Reeves), mettant à profit tout son charme et ses trente ans, entreprend de faire la conquête d'Erica. Pour la première fois de sa vie, Harry ne maîtrise plus le cours de son existence…
Self Control, 1h46
Réalisé par Peter Segal
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Romance
Thèmes Maladie, Sexualité, Homosexualité, Transsexuels et transgenres, Folie, LGBT, LGBT
Acteurs Adam Sandler, Jack Nicholson, Marisa Tomei, Luis Guzmán, Allen Covert, Lynne Thigpen
Rôle Dr Buddy Rydell
Note61% 3.0991053.0991053.0991053.0991053.099105
Dave Buznik, un homme d'affaires vit en supportant mal les situations conflictuelles, tout en gardant son calme. Dans un avion, Dave a une altercation avec une hôtesse de l'air qui dégénère. La juge chargée du dossier oblige Dave à suivre un programme de psychothérapie de gestion de la colère et de l'agressivité. Il y rencontre le Dr. Buddy Rydell qui va devenir son pire cauchemar.
Monsieur Schmidt, 2h5
Réalisé par Alexander Payne
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique
Thèmes Transport, Vieillesse, Road movie
Acteurs Jack Nicholson, Hope Davis, Dermot Mulroney, Kathy Bates, June Squibb, Harry Groener
Rôle Warren Schmidt
Note70% 3.549123.549123.549123.549123.54912
Warren Schmidt, la soixantaine, voit en quelques semaines sa vie profondément transformée : il part à la retraite, commence à se demander s'il aime sa femme, qui meurt peu de temps après, se fait du souci pour sa fille unique qui va épouser un homme qu'il déteste et méprise…
The Kid Stays in the Picture, 1h33
Réalisé par Nanette Burstein
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma, Documentaire sur une personnalité
Acteurs Robert Evans, Eddie Albert, Norma Shearer, Ali MacGraw, Francis Ford Coppola, Catherine Deneuve
Rôle Himself (archive footage)
Note73% 3.6976253.6976253.6976253.6976253.697625
The Kid stays in the picture retrace la fulgurante ascension, la chute puis de nouveau l'ascension de Robert Evans, le légendaire producteur hollywoodien du Parrain, de Rosemary's baby et de Love story. Adapté de l'autobiographie de Robert Evans, qui en assure lui-même le commentaire, ce documentaire retrace la vie de ce personnage hors du commun qui fut d'abord une star de cinéma avant de passer à la production.
The Pledge
The Pledge (2001)
, 2h4
Réalisé par Sean Penn
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Policier
Thèmes Maladie, Folie, Le handicap
Acteurs Jack Nicholson, Aaron Eckhart, Benicio del Toro, Helen Mirren, Robin Wright, Vanessa Redgrave
Rôle Jerry Black
Note67% 3.3985853.3985853.3985853.3985853.398585
Jerry Black est un détective à la retraite qui décide d'aider un collègue dans une dernière affaire : le corps d'une petite fille de huit ans violée est retrouvé dans les montagnes du Nevada. Après l'annonce du drame aux parents, Jerry s'engage auprès de la mère désemparée à retrouver le meurtrier. Le principal suspect, un indien mentalement handicapé, se suicide durant l'interrogatoire. Jerry ne le croyant pas coupable continue son enquête et apprend que deux événements similaires sont déjà survenus dans les environs. Investi par sa promesse, il achète une vieille station-service dans les montagnes et recherche un homme grand se faisant appeler le Magicien, à partir d'un dessin de la fille assassinée.
Pour le pire et pour le meilleur, 2h12
Réalisé par James L. Brooks
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Comédie romantique, Romance
Thèmes Film sur un écrivain, Sexualité, Homosexualité, Musique, LGBT, LGBT
Acteurs Jack Nicholson, Helen Hunt, Greg Kinnear, Cuba Gooding Jr., Shirley Knight, Skeet Ulrich
Rôle Melvin Udall
Note76% 3.8488453.8488453.8488453.8488453.848845
Melvin Udall est ce qu'on peut appeler un « sale type », provocateur, insolent et égoïste. Cet écrivain, reclus dans son luxueux appartement de Manhattan, rédige à la chaine des romans sentimentaux à succès. Il est par ailleurs atteint de troubles obsessionnels compulsifs, ce qui fait de lui un asocial. La seule personne qui semble le supporter, sans pour autant le ménager, est Carol Connelly, serveuse du restaurant dans lequel il a sa table attitrée. À la suite de l'hospitalisation de son voisin Simon Bishop, agressé chez lui, Melvin se trouve obligé de s'occuper du chien de celui-ci, Verdelle. De plus, ne pouvant plus s'occuper de son fils malade, Carol est contrainte d'abandonner son poste de serveuse. Bousculant toutes ses habitudes et manies, l'obligation de s'occuper d'autre chose que lui-même amène Melvin à nouer peu à peu des relations avec ses semblables.
Crossing Guard, 1h51
Réalisé par Sean Penn, Brian W. Cook
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller
Acteurs Jack Nicholson, David Morse, Robin Wright, Anjelica Huston, Piper Laurie, Richard Bradford
Rôle Freddy Gale
Note62% 3.1489553.1489553.1489553.1489553.148955
Freddy Gale a perdu sa fille Emily, tuée par un chauffard ivre, John Booth. Six ans plus tard, ce dernier sort de prison. Freddy Gale décide de se venger.