Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Paul Thomas Anderson est un Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur, Directeur de la Photographie et Cinématographie Américain né le 26 juin 1970 à Los Angeles (Etats-Unis)

Paul Thomas Anderson

Paul Thomas Anderson
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Paul Thomas Anderson
Nationalité Etats-Unis
Naissance 26 juin 1970 (50 ans) à Los Angeles (Etats-Unis)

Paul Thomas Anderson [pɑl ˈtɑməs ˈændɚsən], né le 26 juin 1970 à Studio City en Californie (États-Unis), est un scénariste, réalisateur et producteur de cinéma nord-américain.

Biographie

Jeunesse et formation
Fils d'un comédien travaillant à Hollywood, Paul Thomas Anderson est le troisième plus jeune enfant d'une fratrie de neuf. Il a trois sœurs ainsi que cinq demi-frères et demi-sœurs. Il est le seul d'entre eux à avoir poursuivi dans le show-business.

Il fréquente la Buckley school (dont il sera exclu pour s'être bagarré et en raison de ses mauvaises notes), la Campbell Hall (école épiscopale) dans la San Fernando Valley, la Cardinal Cushing à Boston (où il redouble sa seconde), le Montclair College à Reseda (fin du secondaire) et l’Emerson University (pour 2 semestres à étudier l'anglais).

Il reçoit de son père sa première caméra à 12 ans. Il décide très tôt de devenir cinéaste et réalise de nombreux petits films amateurs, parmi lesquels The Dirk Diggler story — à l'âge de 18 ans — dont il développera l'histoire pour former la trame principale du film Boogie Nights (1997). Pour autant, il refuse le chemin prévu dans une école de cinéma, la pourtant reconnue New York University School, préférant apprendre directement sur le terrain : il quitte celle-ci après deux jours et investit les fonds alloués aux cours pour aller à Los Angeles.


Débuts comme réalisateur (années 1990)
Il commence à la télévision comme assistant de production sur des téléfilms et des jeux télévisés (expérience qu'il utilisera pour Magnolia).

C'est à cette époque qu'il réalise Cigarettes and Coffee, court-métrage avec Philip Baker Hall qui sera remarqué dans des festivals et en particulier à celui de Sundance 1993. Cette histoire de personnages qui se croisent dans un café préfigure le thème de la rencontre et le style choral qu'il affectionnera par la suite.

Cigarettes and Coffee lui permet d'obtenir le financement pour mettre en route son premier long-métrage, Double mise (Sydney). Ce premier film est présenté au festival de Cannes 1996.


Révélation critique (1999-2000)
Fort de ce succès et avec des moyens plus importants — un budget de 15 millions de dollars — il reprend le script d'un court-métrage évoquant la carrière d'un acteur de films pornographiques pour réaliser son second long-métrage : Boogie Nights, qui sort en 1997. Le film suit une galerie de personnages impliqués dans l'industrie pornographique californienne de l'âge d'or de la fin des années 1970 au déclin du début des années 1980. On commence alors à comparer son cinéma à celui de Martin Scorsese et Robert Altman. Si les critiques sont parfois sévères (on évoque la prétention et le plagiat), d'autres au contraire relèvent la naissance d'un futur grand cinéaste (Newsweek, New York Times ou Los Angeles Times).

Ce succès lui permet d'enchaîner rapidement avec un nouveau film choral, plus personnel et encore plus ambitieux, sur lequel il a un grand contrôle, tant pour le choix des acteurs que pour le montage, avec une durée peu commune dépassant les trois heures avec le générique. Magnolia sort en décembre 1999, à temps pour concourir aux Oscars, avec la confiance de son distributeur. Le film n'est pas retenu parmi les favoris, obtenant néanmoins trois nominations non converties (scénario, second rôle pour Tom Cruise et musique), mais aussi l'Ours d'Or au festival de Berlin 2000 et surtout la reconnaissance plus générale d'une partie de la profession et des critiques.

Afin de garder le meilleur contrôle possible de ses films, il crée rapidement sa maison de production qu'il nomme Ghoulardi Film Company en hommage au personnage de série B d'horreur que son père, Ernie Anderson, avait créé pour un feuilleton de la télévision de Cleveland.


Consécration (2001-2007)

En 2002, il change de registre une nouvelle fois, abandonnant le ton amer et le film choral pour la comédie romantique déjantée Punch-Drunk Love, avec Adam Sandler et Emily Watson. La critique en général salue l'originalité de son ton et les surprises de sa mise en scène qui sont couronnées par le prix de la mise en scène au festival de Cannes 2002. Mais le public est moins enthousiaste et le film échoue en termes de rentabilité (24 millions € de recettes dont 17 millions € aux USA pour un budget de 25 millions €).

Il accroit son image d'éclectisme en décidant, avec There Will Be Blood, de se tourner vers un western moderne sur le thème de l'exploitation du pétrole. Il y consacre cinq ans de sa vie, dont deux furent nécessaires au financement car les studios doutaient du potentiel du film. Il fait également un grand travail de recherche sur le milieu du pétrole au début du siècle pour préparer le scénario et le tournage. Il obtient en définitive un vrai succès public, des critiques excellentes et convergentes ainsi que la reconnaissance de ses pairs (huit nominations aux Oscars — concrétisées par un Oscar du meilleur acteur pour Daniel Day-Lewis — et une nomination au prix de la Directors Guild of America). Avec ce film, il obtient le statut d'auteur référent aux yeux des critiques. À titre d'illustration, James Christopher, critique cinéma en chef au Times, classe le film en deuxième position de sa liste des cent meilleurs films du monde (derrière Casablanca de Michael Curtiz) et il arrive en tête en nombre de citations dans les listes des 10 meilleurs films de la décennie 2000 établies par plusieurs publications spécialisées.



extraits de critiques après There Will Be Blood'





« Qui eût cru devant les volutes vaines post-altmaniennes de ses précédents films que ce jeune cinéaste incarnerait aujourd’hui la figure du pionnier, forant d’un même geste le Cinéma et l’Amérique, comme les « grands » cinéastes du siècle passé ? » (Les Cahiers du cinéma, n 632, mars 2008 – Stéphane Delorme)
« Un chef-d'œuvre qui a l'ampleur d'un grand classique » (Première – Stéphanie Lamome)
« L'un des films les plus hypnotisants de la décennie. Et comme un tournant pour toute une génération de cinéastes américains. » (Libération – Philippe Azoury)
« À 38 ans, le metteur en scène (...) est le premier de sa génération à produire un de ces grands films qui jalonnent l'histoire du cinéma américain. » (Le Monde – Thomas Sotinel)
« En interrogeant les fondements mêmes de l'Amérique, Paul Thomas Anderson (Boogie Nights, Magnolia, Punch-Drunk Love) se place, à 38 ans, dans la lignée des Griffith, Ford, Hawks, Walsh, Cimino ou Scorsese. » (Studio – Thomas Baurez).
« ... [A] movie against which all directors, and all moviegoers, will want to measure themselves. » (The Guardian).
« ... [L]es huit nominations aux oscars viennent définitivement de porter le cinéaste au rang des plus importants de sa génération. » (Dvdrama)
En 2011, Entertainment Weekly le classa au onzième rang des meilleurs réalisateurs de tous les temps, en le qualifiant de « l'un des plus dynamiques réalisateurs apparus sur les 20 dernières années ».


Cinéma expérimental (années 2010)

En 2010, il a un projet de film racontant l'ascension d'un chef religieux charismatique dans les années 1950, s'inspirant de la création de l'église de Scientologie. Le film, The Master, a été refusé par Universal en raison de son budget, alors évalué à 35 M€ ; il est repris par un autre studio, Anapurna, pour un tournage à l'été 2010 avec Philip Seymour Hoffman dans le rôle-titre.

En septembre 2010, le film est temporairement ajourné et P.T.A. se lance alors dans la préparation de l'adaptation de Vice caché, roman de Thomas Pynchon. Le tournage de The Master débute finalement en juin 2011 pour une sortie fixée au 12 octobre 2012 aux USA (et une sortie française début 2013). Le film est présenté en avant-première au Festival de Venise et y est récompensé pour sa mise en scène et son interprétation. Paul Thomas Anderson devient le premier cinéaste à remporter le prix de la réalisation dans les trois principaux festivals européens. La critique loue encore globalement une forme originale et très maîtrisée en ligne avec l'impression déjà laissée par son précédent film, mais de façon moins unanime.

Il enchaîne en 2014 avec Inherent Vice un projet encore plus expérimental, avec Joaquin Phoenix dans le rôle-titre.

Ses meilleurs films

There Will Be Blood (2007)
(Réalisateur)
Magnolia (1999)
(Réalisateur)
Phantom Thread (2018)
(Réalisateur)
The Master (2012)
(Réalisateur)
Inherent Vice (2014)
(Réalisateur)

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Paul Thomas Anderson (15 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Junun
Junun (2015)
, 54minutes
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire, Musical
Thèmes La musique, Documentaire sur la musique, Musiques du monde, Musique
Acteurs Jonny Greenwood, Paul Thomas Anderson
Rôle Himself (voice) (uncredited)
Note72% 3.648733.648733.648733.648733.64873
Début 2015, Paul Thomas Anderson rejoint son collaborateur et ami Jonny Greenwood dans son voyage au Rajasthan, au Nord-Ouest de l'Inde, où ils sont accueillis par le Maharaja de Jodhpur qui les autorise à résider au Fort de Mehrangarh pour trois semaines. C'est là que Greenwood enregistre un album avec le compositeur Israélien Shye Ben Tzur, ainsi qu'un groupe de douze musiciens indiens réputés.

Réalisateur

Phantom Thread, 2h10
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Romance
Thèmes La mode
Acteurs Daniel Day-Lewis, Vicky Krieps, Lesley Manville, Camilla Rutherford, Gina McKee, Brian Gleeson
Note74% 3.7478053.7478053.7478053.7478053.747805
Dans le monde de la mode du Londres des années 1950, le couturier Reynolds Woodcock, proche de sa sœur Cyril, est engagé pour dessiner les vêtements des gens de la haute société, tel que les stars de cinéma, les héritières ou les mondains, et de la famille royale. Un jour, il rencontre Alma, une jeune femme qui devient sa maîtresse et surtout sa muse.
Junun
Junun (2015)
, 54minutes
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire, Musical
Thèmes La musique, Documentaire sur la musique, Musiques du monde, Musique
Acteurs Jonny Greenwood, Paul Thomas Anderson
Note72% 3.648733.648733.648733.648733.64873
Début 2015, Paul Thomas Anderson rejoint son collaborateur et ami Jonny Greenwood dans son voyage au Rajasthan, au Nord-Ouest de l'Inde, où ils sont accueillis par le Maharaja de Jodhpur qui les autorise à résider au Fort de Mehrangarh pour trois semaines. C'est là que Greenwood enregistre un album avec le compositeur Israélien Shye Ben Tzur, ainsi qu'un groupe de douze musiciens indiens réputés.
Inherent Vice, 2h28
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Comédie romantique, Policier, Romance
Thèmes Maladie, Psychotrope, Sexualité, Gangsters
Acteurs Josh Brolin, Joaquin Phoenix, Benicio del Toro, Reese Witherspoon, Owen Wilson, Jena Malone
Note66% 3.349023.349023.349023.349023.34902
En 1970 à Los Angeles, le détective privé Larry « Doc » Sportello enquête sur la mystérieuse disparition du milliardaire Mickey Wolfmann et se retrouve plongé dans une sombre affaire criminelle.
The Master
The Master (2012)
, 2h17
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Thèmes La famille, Religion, Sexualité
Acteurs Joaquin Phoenix, Philip Seymour Hoffman, Amy Adams, Laura Dern, Rami Malek, Jesse Plemons
Note71% 3.599923.599923.599923.599923.59992
Dans les années 1950 aux États-Unis. Freddie Quell est un vétéran de la marine qui retourne en Californie, après s’être battu dans le Pacifique. Il vit de petits métiers. Devenu alcoolique, il a des accès de violence irrépressibles. Il prépare des mélanges avec des alcools divers et des diluants qui font des ravages chez ses compagnons de beuverie. Lui-même est émacié, amer, physiquement et mentalement déglingué. C'est alors qu'il rencontre Lancaster Dodd. Un soir qu'il était saoul, il monte instinctivement sur le yacht de celui qui se désigne à lui sobrement au matin comme « romancier, docteur en physique nucléaire et philosophe théoricien ». Dodd aurait besoin éventuellement d'un marin supplémentaire sur le bateau. Il vient sur le terrain de Quell en lui réclamant de son breuvage trafiqué. Puis il lui administre une séance de thérapie mentale.
There Will Be Blood, 2h38
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller
Thèmes Maladie, Le handicap, Langue des signes, Langue des signes américaine, Langues et la traduction
Acteurs Daniel Day-Lewis, Paul Dano, Ciarán Hinds, Kevin J. O'Connor, Dillon Freasier, Russell Harvard
Note81% 4.099584.099584.099584.099584.09958
Lorsque Daniel Plainview entend parler d'une petite ville de Californie où l'on dit qu'un océan de pétrole coulerait littéralement du sol, il décide d'aller tenter sa chance et part avec son fils H.W. à Little Boston. Dans cet endroit perdu où chacun lutte pour survivre et où l'unique distraction est l'église animée par le charismatique prêtre Eli Sunday, Plainview et son fils voient le sort leur sourire.Même si le pétrole comble leurs attentes et fait leur fortune, plus rien ne sera comme avant : les tensions s'intensifient, les conflits éclatent et les valeurs humaines comme l'amour, l'espoir, le sens de la communauté, les croyances, l'ambition et même les liens entre père et fils sont mis en péril par la corruption, la trahison... Et le pétrole.
The Last Show, 1h45
Réalisé par Robert Altman, Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Musical
Thèmes La musique, Religion, Ange, Musique
Acteurs Marylouise Burke, Woody Harrelson, Garrison Keillor, L. Q. Jones, Tommy Lee Jones, Kevin Kline
Note66% 3.348893.348893.348893.348893.34889
Le samedi soir, la foule se presse à l'entrée du Fitzgerald Theater de Saint Paul, dans le Minnesota, pour assister au phénomène radiophonique hebdomadaire A Prairie Home Companion. Largement diffusée, l'émission, devenue « culte », propose un spectacle, fait de chansons soul et country, de publicités ringardes, de saynètes humoristiques et rétro, qui ont survécu à l'épreuve du temps, des modes et de la télévision.
Punch-Drunk Love, 1h35
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Comédie romantique, Romance
Thèmes La mer, Transport
Acteurs Adam Sandler, Emily Watson, Philip Seymour Hoffman, Luis Guzmán, Mary Lynn Rajskub, Robert Smigel
Note72% 3.648973.648973.648973.648973.64897
Jusqu'à présent, l'existence de Barry Egan avait été dénuée de toute complication. Ses journées étaient partagées entre son travail et ses sept sœurs omniprésentes. Un tel emploi du temps ne lui laissait guère le loisir de se distraire et encore moins d'avoir une vie sentimentale harmonieuse.
Magnolia
Magnolia (1999)
, 3h1
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Musical, Romance
Thèmes La famille, Maladie, Sexualité, Homosexualité, Le cancer, LGBT, LGBT
Acteurs Tom Cruise, Jeremy Blackman, Melinda Dillon, April Grace, Luis Guzmán, Philip Baker Hall
Note79% 3.9988353.9988353.9988353.9988353.998835
À travers l'histoire de neuf personnages principaux aux destins tragiques entre-croisés, le film est une parabole sur les êtres humains, les liens, le passé, les douleurs et les coïncidences.
Boogie Nights, 2h36
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie dramatique
Thèmes La famille, Maladie, La musique, Psychotrope, Sexualité, La télévision, La pornographie, Musique, Buddy movie
Acteurs Mark Wahlberg, Julianne Moore, Burt Reynolds, Don Cheadle, John C. Reilly, William H. Macy
Note78% 3.9487253.9487253.9487253.9487253.948725
À la fin des années 1970 en Californie, Eddie Adams (Mark Wahlberg) travaille dans une boîte de nuit. Il est repéré par Jack Horner (Burt Reynolds), un réalisateur de film pornographique. Aidé par son pénis dont la grande taille est hors du commun, et de son talent pour le jeu d'acteur pornographique, le succès arrive rapidement. Deux années consécutives, il obtient plusieurs récompenses pour ses films.
Double mise, 1h41
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Comédie dramatique, Noir, Policier
Acteurs Philip Baker Hall, John C. Reilly, Gwyneth Paltrow, Samuel L. Jackson, Philip Seymour Hoffman, Robert Ridgely
Note71% 3.5981553.5981553.5981553.5981553.598155
Un homme qui ne peut pas payer l'enterrement de sa mère rencontre un joueur expérimenté qui va lui apprendre à gagner beaucoup d'argent au casino. Dans cet univers, et accompagné de son mentor, il va rencontrer un ami puis tomber amoureux.
Cigarettes & Coffee, 24minutes
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie
Thèmes Cuisine
Acteurs Philip Baker Hall, Kirk Baltz, Miguel Ferrer, Scott Coffey
Note71% 3.5937753.5937753.5937753.5937753.593775
An older man (Hall) is sitting at a table with a younger man (Kirk Baltz) at a diner discussing a matter over cigarettes and coffee. A newlywed couple sits at the table next to them discussing how the wife lost all their money gambling on craps. Another man, Bill (Miguel Ferrer), is outside of the diner making a phone call but the matter being discussed is unclear.