Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Jane Campion est une Réalisatrice, Scénariste, Producteur et Monteur Néo-Zélandaise née le 30 avril 1954 à Wellington (Nouvelle zelande)

Jane Campion

Jane Campion
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Elizabeth Jane Campion
Nationalité Nouvelle zelande
Naissance 30 avril 1954 (64 ans) à Wellington (Nouvelle zelande)
Récompenses Writers Guild of America Award

Jane Campion est une réalisatrice et scénariste néo-zélandaise, née le 30 avril 1954 à Wellington.

En 1993, elle remporte la Palme d'or du festival de Cannes pour son film La Leçon de piano. Elle est la seule femme cinéaste de l'histoire du festival à avoir reçu cette récompense. En mai 2014, elle marque de nouveau le monde médiatique et cinématographique en devenant la première réalisatrice à présider le jury des longs métrages lors de la 67e édition du festival de Cannes.

Biographie

Jeunesse et formation
Jane Campion est née à Wellington le 30 avril 1954 d'une mère actrice, Edith, et d'un père directeur d'un théâtre, Richard Campion. Elle obtient, en 1975, un diplôme d'anthropologie à l'université Victoria de Wellington et intègre la Chelsea School of Art de Londres l'année suivante. Elle profite de son séjour en Angleterre pour voyager à travers l'Europe. Jane Campion étudie ensuite la peinture au College of the Arts de Sydney jusqu'en 1979.

Elle a une fille nommée Alice née en 1994, dont elle s'est inspirée pour écrire le rôle de Fanny Brawne dans Bright Star. Celle-ci jouera le rôle de Lena Duchennes dans l’adaptation de 16 lunes (Beautiful Creatures).


Carrière
Au début des années 1980, Jane Campion se dirige vers le monde du cinéma en prenant des cours à l'Australian Film, Television and Radio School dont elle sort diplômée en 1984. Par la suite, elle travaille un temps pour la télévision australienne.

Son premier court métrage, An Exercise in Discipline - Peel, écrit et réalisé en 1982, obtient la Palme d'or du court métrage au Festival de Cannes 1986. Tous les courts métrages qui suivent sont également primés.

En 1989, elle écrit et réalise son premier long métrage, Sweetie, dans lequel une femme angoissée, Kay, est bouleversée par l'arrivée de sa sœur dans sa vie. Le film est présenté en compétition au 42e Festival de Cannes. Il assoit les thèmes de prédilection de la réalisatrice qui connaissent de multiples variations dans son œuvre : le désir féminin, l'émancipation d'héroïnes au caractère singulier et souvent marginales, la lutte contre les carcans sociaux, la quête d'identité ou encore le nouveau départ.

Son second long métrage, Un ange à ma table, sort en 1990. Le film est une adaptation des autobiographies de l'écrivaine néo-zélandaise Janet Frame, dont la cinéaste est une grande admiratrice. Il remporte le Grand prix du jury à la Mostra de Venise. Jane Campion commence alors à se faire un nom à l'international.

La Leçon de piano, son troisième long métrage, sorti en 1993, raconte l'histoire d'amour dans la Nouvelle-Zélande du XIX siècle entre une Écossaise muette venue conclure une union arrangée et un homme analphabète, passeur de la culture maorie. La cinéaste atteint une renommée mondiale lorsqu'elle remporte la Palme d'or au 46e Festival de Cannes grâce à cette œuvre dans laquelle éclate son goût du romantisme flamboyant (splendeur des paysages, exploration du lien entre nature sauvage et sentiment...). Elle devient alors la première femme à remporter cette distinction et la seule personnalité à détenir à la fois la Palme d'or du long et du court métrage. Le film permet également de révéler deux actrices : Holly Hunter qui remporte le Prix d'interprétation féminine à Cannes et l'Oscar de la meilleure actrice et Anna Paquin, qui se voit décerner à l'âge de 12 ans l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Outre la palme cannoise, La Leçon de piano décroche le César du meilleur film étranger puis l'Oscar du meilleur scénario original et Jane Campion devient la seconde réalisatrice, après Lina Wertmüller, à être nommée à l'Oscar du meilleur réalisateur.

En 1996, elle adapte Portrait de femme de Henry James, dans lequel Nicole Kidman tient le rôle principal. Mais c'est surtout Barbara Hershey qui est remarquée pour son second rôle dans le film.

En 1997, Jane Campion préside le jury de la 54e Mostra de Venise, composé notamment de Charlotte Rampling, Francesco Rosi et Shinya Tsukamoto. Son jury attribue le Lion d'or à Hana-bi de Takeshi Kitano.

Elle réalise ensuite Holy Smoke en 1999, qu'elle écrit avec sa sœur Anna et dans lequel Kate Winslet et Harvey Keitel, déjà présent dans La Leçon de piano, se donnent la réplique. En 2003 sort le thriller érotique In the Cut, adaptation du roman de Susanna Moore coproduite par Nicole Kidman. Ce film permet à l'actrice principale Meg Ryan de rompre avec ses rôles habituels. En 2007, Jane Campion est membre du jury de la 64e Mostra de Venise, présidé par Zhang Yimou. Le Lion d'or est décerné à Lust, Caution d'Ang Lee.



Après plusieurs années d'absence, elle réalise en 2009 Bright Star qui décrit les dernières années de la vie du poète anglais John Keats et sa relation avec Fanny Brawne. Pour ce film sélectionné en compétition au 62e Festival de Cannes, elle travaille une seconde fois avec l'actrice Kerry Fox, qu'elle avait déjà dirigée dans Un ange à ma table.

En 2013, elle est présidente du jury de la Cinéfondation et des courts métrages au 66e Festival de Cannes. Durant l'édition cannoise, elle reçoit le Carrosse d'or de la Quinzaine des réalisateurs au cours d'une séance spéciale où sont diffusés les deux premiers épisodes de sa mini-série Top of the Lake qui retrace le parcours d'une inspectrice enquêtant sur la disparition d'une fille de 12 ans, enceinte, dans un bourg du sud de la Nouvelle-Zélande. Plus de 20 ans après La Leçon de piano, Jane Campion y retrouve Holly Hunter qui interprète une gourou. Lors de sa diffusion mondiale, Top of the Lake rencontre un important succès critique et public. La réalisatrice y célèbre la beauté de la nature et explore une nouvelle fois le bouillonnement passionnel, la rébellion de femmes fortes contre l'ordre établi et l'injustice des sociétés patriarcales, guidées par la violence et le sexisme. Dans un entretien accordé au Telegraph, elle explique son envie de délaisser le cinéma pour la télévision qu'elle définit comme « nouvelle frontière ».

En 2014, Jane Campion succède à Steven Spielberg à la présidence du jury des longs-métrages lors du 67e Festival de Cannes. Dixième personnalité féminine à accéder à cet honneur, elle devient par ailleurs la première réalisatrice de l'histoire du festival à présider le jury, 21 ans après être devenue la première femme à remporter la Palme d'or. Son jury, qui se compose des réalisateurs Nicolas Winding Refn, Jia Zhangke et Sofia Coppola et des comédiens Willem Dafoe, Carole Bouquet, Leila Hatami, Jeon Do-yeon et Gael García Bernal, attribue la Palme d'or à Winter Sleep (Kış Uykusu) de Nuri Bilge Ceylan.

Ses meilleurs films

La Leçon de piano (1993)
(Réalisatrice)
Bright Star (2009)
(Réalisatrice)

Le plus souvent avec

Dion Beebe
Dion Beebe
(2 films)
Paul Chubb
Paul Chubb
(2 films)
Harvey Keitel
Harvey Keitel
(2 films)
Lee Smith
Lee Smith
(2 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Jane Campion (16 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Réalisatrice

Bright Star, 2h
Réalisé par Jane Campion
Origine Royaume-uni
Genres Drame, Biographie, Romance
Thèmes Film sur un écrivain, Poésie
Acteurs Ben Whishaw, Abbie Cornish, Paul Schneider, Kerry Fox, Thomas Brodie-Sangster, Edie Martin
Note69% 3.4983753.4983753.4983753.4983753.498375
Le film retrace les dernières années de la vie du poète anglais John Keats, depuis sa rencontre en 1818 à Hampstead, avec sa voisine Fanny Brawne dont il tombe amoureux, jusqu'à sa mort de la tuberculose à Rome le 24 février 1821.
Chacun son cinéma, 1h40
Réalisé par Claude Lelouch, Abbas Kiarostami, Amos Gitaï, Elia Suleiman, Nanni Moretti, Takeshi Kitano, Andreï Kontchalovski, Youssef Chahine, Roman Polanski, Wim Wenders, Chen Kaige, Raoul Ruiz, Olivier Assayas, Theo Angelopoulos, Michael Cimino, Wong Kar-wai, Manoel de Oliveira, Jane Campion, Alejandro González Iñárritu, David Lynch, Gus Van Sant, Atom Egoyan, Lars von Trier, Ken Loach, Walter Salles, David Cronenberg, Zhang Yimou, Bille August, Aki Kaurismäki, Hou Hsiao-hsien, Tsai Ming-liang, Raymond Depardon
Origine France
Genres Drame, Comédie
Acteurs Isabelle Adjani, Anouk Aimée, Antoine Chappey, David Cronenberg, Yosra El Lozy, Taraneh Allidousti
Note68% 3.4008153.4008153.4008153.4008153.400815
35 réalisateurs d'origines très variées (25 pays différents) ont tous mis en scène un court métrage de 3 minutes, sur le thème de la salle de cinéma. Le film en regroupe 33 puisque les frères Coen et les frères Dardenne travaillent ensemble. Celui de David Lynch ne faisait pas partie du film mais a été présenté en ouverture du festival.
In the Cut
In the Cut (2003)
, 1h59
Réalisé par Jane Campion
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Policier, Romance, Thriller érotique
Thèmes Film sur un écrivain, Féminisme, Sexualité, Erotique, Politique, Thriller érotique
Acteurs Meg Ryan, Mark Ruffalo, Jennifer Jason Leigh, Nick Damici, Kevin Bacon, Patrice O'Neal
Note52% 2.649752.649752.649752.649752.64975
Frannie Averey, introvertie, frustrée, est professeur de lettres dans une petite université de New York et tente d'écrire un dictionnaire de l'argot urbain. Dans un bar où elle converse avec un de ses étudiants, elle assiste à une scène qui la trouble : dans les toilettes du bar, une femme fait une fellation passionnée à un homme dont Frannie ne voit que le sexe et un avant-bras tatoué d'un as de pique et du chiffre 3. Elle est amenée à collaborer, comme témoin, avec l'inspecteur Giovanni Malloy lorsque des meurtres horribles sont commis dans son quartier.
Holy Smoke
Holy Smoke (1999)
, 1h55
Réalisé par Jane Campion
Origine Australie
Genres Drame, Comédie
Thèmes Sexualité, LGBT, Lesbianisme
Acteurs Kate Winslet, Harvey Keitel, Pam Grier, Sophie Lee, Daniel Wyllie, Paul Goddard
Note58% 2.949142.949142.949142.949142.94914
Lors d'un voyage en Inde, la jeune australienne Ruth Barron connaît l'éveil spirituel et adopte les enseignements d'un gourou nommé Baba. Ses parents apprennent avec désarroi qu'elle se fait désormais appeler Nazni, qu'elle n'a aucune intention de revenir et pensent qu'elle est entrée dans une secte et est droguée à son insu. La mère de Ruth lui rend visite en Inde, dans l'espoir de la convaincre de rentrer, mais Ruth refuse.
Portrait de femme, 2h22
Réalisé par Jane Campion
Origine Royaume-uni
Genres Drame, Romance
Thèmes Féminisme, Sexualité, Politique
Acteurs Nicole Kidman, John Malkovich, Barbara Hershey, Mary-Louise Parker, Martin Donovan, Valentina Cervi
Note62% 3.14923.14923.14923.14923.1492
Lors d'un séjour en Amérique, Mrs Touchett retrouve sa nièce Isabel Archer et lui propose de l'emmener avec elle en Europe afin de lui faire connaître le monde.
La Leçon de piano, 2h1
Réalisé par Jane Campion
Origine Nouvelle zelande
Genres Drame, Romance
Thèmes Féminisme, Maladie, La mer, La musique, Transport, Lié à la musique classique, Musique, Piano, Le handicap, Politique, Langue des signes, Langues et la traduction
Acteurs Harvey Keitel, Holly Hunter, Anna Paquin, Sam Neill, Kerry Walker, Ian Mune
Note75% 3.799093.799093.799093.799093.79909
Ce film raconte l’histoire au XIX siècle d'une jeune femme écossaise, Ada MacGrath (Holly Hunter) que son père envoie avec sa fille de neuf ans, Flora (Anna Paquin) en Nouvelle-Zélande pour y épouser un colon, Alistair Stewart (Sam Neill), qu’elle ne connaît pas. Selon ce que sa fille Flora aime à raconter, Ada n’a pas dit un mot depuis que son premier mari est mort foudroyé alors qu’ils chantaient tous deux dans la forêt ; Ada aurait été chanteuse d'opéra et son mari était son professeur de piano. Mais en réalité, c'est pour une « raison inconnue » qu'elle n’a plus dit un mot depuis l’âge de six ans, et qu’elle a recours à la langue des signes pour s’exprimer (sa fille lui sert d'interprète), ainsi qu'à son piano. Le piano et la musique de ce film représentent Ada, ses émotions, ce qu'elle exprime.
Un ange à ma table, 2h36
Réalisé par Jane Campion
Origine Nouvelle zelande
Genres Drame, Biographie
Thèmes Film sur un écrivain, Féminisme, Maladie, La mer, Transport, Folie, Politique
Acteurs Kerry Fox, Martyn Sanderson, Willa O'Neill, Andrew Robertt, Elizabeth McRae, Robert Jayne
Note75% 3.796623.796623.796623.796623.79662
Dans une famille nombreuse très pauvre, entourée d'un frère épileptique et de jolies sœurs, la jeune Janet, boulotte et les dents gâtées, se singularise par une tignasse rousse frisée, une sensibilité aussi aiguisée que sa timidité maladive. Elle se distingue par son goût pour la lecture, les contes, la poésie et commence à écrire très jeune. Elle est marquée par la noyade de sa sœur ainée de 10 ans.
Sweetie
Sweetie (1989)
, 1h37
Réalisé par Jane Campion
Origine Australie
Genres Drame, Comédie
Thèmes Féminisme, Politique
Acteurs Paul Livingston
Note68% 3.4460953.4460953.4460953.4460953.446095
La vie remplie d'angoisse d'une jeune femme névrosée, Kay, est bouleversée par la venue de sa sœur anticonformiste et un peu folle, Dawn, surnommée Sweetie par sa famille.
Two Friends, 1h16
Réalisé par Jane Campion
Genres Drame
Thèmes Le thème de l'éducation
Acteurs Peter Hehir
Note66% 3.330463.330463.330463.330463.33046
Louise and Kelly are friends.
Passionless Moments, 13minutes
Réalisé par Jane Campion
Origine Australie
Genres Drame
Acteurs Paul Chubb, Keith Smith
Note72% 3.633113.633113.633113.633113.63311
Dix histoires de voisinage. « Il y a un million de ces moments dans votre voisinage ; chacun a une présence fragile qui s'évanouit presque aussitôt qu'elle s'est formée. »
Peel
Peel (1982)
, 9minutes
Réalisé par Jane Campion
Origine Australie
Genres Drame
Note63% 3.193553.193553.193553.193553.19355
Un père, sa sœur et son fils, en voyage, s'arrêtent au bord de la route pour une histoire d'épluchure (peel en anglais).

Scénariste

Bright Star, 2h
Réalisé par Jane Campion
Origine Royaume-uni
Genres Drame, Biographie, Romance
Thèmes Film sur un écrivain, Poésie
Acteurs Ben Whishaw, Abbie Cornish, Paul Schneider, Kerry Fox, Thomas Brodie-Sangster, Edie Martin
Rôle Ecrivain
Note69% 3.4983753.4983753.4983753.4983753.498375
Le film retrace les dernières années de la vie du poète anglais John Keats, depuis sa rencontre en 1818 à Hampstead, avec sa voisine Fanny Brawne dont il tombe amoureux, jusqu'à sa mort de la tuberculose à Rome le 24 février 1821.