Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
The Story of Film: An Odyssey est un film de genre Documentaire avec Alexandre Sokourov

The Story of Film: An Odyssey (2011)

The Story of Film: An Odyssey
Si vous aimez ce film, faites-le savoir !

The Story of Film: An Odyssey is a documentary film about the history of film, presented on television in 15 one-hour chapters with a total length of over 900 minutes. It was directed and narrated by Mark Cousins, a film critic from Northern Ireland, based on his 2004 book The Story of Film.

The series was broadcast in September 2011 on More4, the digital television service of UK broadcaster Channel 4. The Story of Film was also featured in its entirety at the 2011 Toronto International Film Festival, and it was exhibited at the Museum of Modern Art in New York City in February 2012. It was broadcast in the United States on Turner Classic Movies beginning in September 2013.

The Telegraph headlined the series' initial broadcast in September 2011 as the "cinematic event of the year", describing it as "visually ensnaring and intellectually lithe, it’s at once a love letter to cinema, an unmissable masterclass, and a radical rewriting of movie history." An Irish Times writer called the programme a "landmark" (albeit a "bizarrely underpromoted" one). The program won a Peabody Award in 2013 "for its inclusive, uniquely annotated survey of world cinema history."

In February 2012, A. O. Scott of The New York Times described Cousins' film as "a semester-long film studies survey course compressed into 15 brisk, sometimes contentious hours" that "stands as an invigorated compendium of conventional wisdom." Contrasting the project with its "important precursor (and also, perhaps, an implicit interlocutor)", Jean-Luc Godard’s Histoire(s) du cinéma, Scott commended Cousins' film as "the place from which all future revisionism must start".



^ Scott, A. O. (31 January 2012). "Your Film of Films: A Sweeping History of an Art". New York Times. Retrieved 31 January 2012.

^ Cousins, Mark (2011). "The Story of Film: An Odyssey - Real To Reel". Toronto International Film Festival. Retrieved 24 February 2012.

^ King, Susan (2 September 2013). "'The Story of Film: An Odyssey' gives a non-Hollywood history". Los Angeles Times. Retrieved 2013-09-03.

^ Sukhdev Sandhu, "The Story of Film, cinematic event of the year: Mark Cousins's 15-hour television series is an epic journey through the history of cinema, says Sukhdev Sandhu", The Telegraph, (UK) 2 September 2011.

^ Donald Clarke, "Mark Cousins’s Story of Film", Irish Times, 5 September 2011.

^ 73rd Annual Peabody Awards, May 2014.

Acteurs

Bande annonce de The Story of Film: An Odyssey

Bluray, DVD

Streaming / VOD

Source : Wikidata

Commentaires


Postez un commentaire :

Suggestions de films similaires à The Story of Film: An Odyssey

Il y a 18 films ayant les mêmes acteurs, 8318 ayant les mêmes genres cinématographiques, 715 films qui ont les mêmes thèmes (dont 473 films qui ont les mêmes 2 thèmes que The Story of Film: An Odyssey), pour avoir au final 70 suggestions de films similaires.

Si vous avez aimé The Story of Film: An Odyssey, vous aimerez sûrement les films similaires suivants :
Five Obstructions, 1h30
Réalisé par Lars von Trier, Jørgen Leth
Origine Danemark
Genres Drame, Documentaire, Film à sketches
Thèmes Film traitant du cinéma, La mer, Sexualité, Transport, Prostitution, Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur l'art, Documentaire sur le cinéma, Documentaire sur une personnalité, Documentaire sur la prostitution, Documentaire sur les films
Acteurs Patrick Bauchau, Jørgen Leth, Lars von Trier, Alexandra Vandernoot, Anders Hove, Bent Christensen
Note74% 3.7457353.7457353.7457353.7457353.745735
Lars von Trier prétend que le court-métrage Det perfekte menneske de Jørgen Leth sorti en 1967 est son film préféré. Dans le but de lui rendre hommage, mais d'une manière perverse, à la fois manipulatrice et créatrice, il propose à l'auteur du film original, son compatriote Jørgen Leth, de détruire et de reconstruire autrement ce court-métrage. Il défie Leth d'en tourner cinq remakes. Pour chaque projet, il lui impose de nouvelles « obstructions », consignes, restrictions, interdictions plus ou moins arbitraires, l'obligeant à repenser l'histoire, l'esthétique et les personnages de son film. Il s'ensuit à chaque épreuve un feed back entre les deux hommes où Lars von Trier, dans une sorte de position de « directeur de conscience », à la limite de l'humiliation, semble prendre à cœur de déconstruire et détruire ce que Jørgen Leth a réalisé.
Stephen Tobolowsky's Birthday Party, 1h27
Genres Documentaire
Thèmes La télévision, Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma, Documentaire sur une personnalité
Acteurs Stephen Tobolowsky, Ann Hearn, Mena Suvari, Amy Adams, Darren Le Gallo
Note78% 3.907693.907693.907693.907693.90769
The film opens on a beach in Malibu, where Tobolowsky recounts a miraculous swim he took on an earlier birthday. It continues in the kitchen of his home, as he boils sausages for his guests and recounts stories about his early auditions in Los Angeles. After some stories in the backyard, where he is grilling the sausages, the guests arrive. Then Stephen entertains his guests with stories about being nominated as one of 100 coolest people in LA, being in a rock 'n' roll band, and working on such films as Bird on a Wire and Mississippi Burning.
I am Divine, 1h30
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes Film traitant du cinéma, La musique, Sexualité, La télévision, Homosexualité, Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma, Documentaire sur l'homosexualité, Documentaire sur la musique, Documentaire sur une personnalité, Musique, LGBT, LGBT
Acteurs Divine, Jayne Mansfield, John Waters, Tab Hunter, Ricki Lake, David Lochary
Note75% 3.7950153.7950153.7950153.7950153.795015
Le documentaire retrace la vie de Glenn Milstead, dont le personnage de Divine a été sacré « plus belle femme du monde ». Petit garçon timide, jeune homme complexé, il découvre les bars gays puis le travestissement. Un voisin passionné de cinéma, John Waters, le fait tourner dans ses premiers films. Avec ses amis habilleur et maquilleur, Milstead crée le personnage excessif et scandaleux de Divine qu'il interprète dans les films Mondo Trasho, Multiple Maniacs et Pink Flamingos. À la fin des années 1970, il se lance dans la chanson et fait plusieurs tournées aux États-Unis et en Europe. Il revient au cinéma en 1981 avec Polyester, puis dans Lust in the Dust de Paul Bartel et Wanda's Café. Peu après le succès de Hairspray, il meurt d'une crise cardiaque dans son sommeil.
«Dune» de Jodorowsky, 1h30
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Documentaire
Thèmes Film traitant du cinéma, Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma, Documentaire sur les films
Acteurs Alejandro Jodorowsky, Michel Seydoux, Nicolas Winding Refn, Brontis Jodorowsky, Amanda Lear, Richard Stanley
Note80% 4.047474.047474.047474.047474.04747
Au début des années 1970, après les succès en Europe des films El Topo et La Montagne sacrée, le producteur français Michel Seydoux propose au réalisateur Alejandro Jodorowsky de produire son prochain film, lui laissant carte blanche. Jodorowsky se lance alors dans son projet le plus ambitieux : l'adaptation du roman Dune de Frank Herbert, qu'il n'a pas lu au départ, donnant par hasard le nom de cette œuvre à Seydoux car il en a entendu du bien par un ami. Mais, stimulé par le roman, il souhaite en faire une expérience spirituelle qui changera la vision des spectateurs, ce projet devenant pour lui un idéal mystique et conceptuel, du fait notamment de la présence dans le roman de l'épice, qu'il relie avec les excès de son époque (utilisation du LSD par les hippies, etc.).