Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Federico Fellini est un Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur, Assistant Director et Concepteur de costume Italien né le 20 janvier 1920 à Rimini (Italie)

Federico Fellini

Federico Fellini
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Italie
Naissance 20 janvier 1920 à Rimini (Italie)
Mort 31 octobre 1993 (à 73 ans) à Rome (Italie)

Federico Fellini est un réalisateur de cinéma et scénariste italien né à Rimini le 20 janvier 1920 et mort à Rome le 31 octobre 1993.

Il est l'un des plus grands et célèbres réalisateurs italiens du XX siècle et l'un des cinéastes les plus illustres de l'histoire du cinéma, au même titre que Charlie Chaplin, Ingmar Bergman, Akira Kurosawa, John Ford, Alfred Hitchcock ou encore Orson Welles. Il a gagné la Palme d'or au Festival de Cannes 1960 pour La dolce vita et quatre fois l'Oscar du meilleur film en langue étrangère à Hollywood (pour La strada, Les Nuits de Cabiria, Huit et demi et Amarcord), un record qu'il partage avec son compatriote Vittorio De Sica.

Marquée à ses débuts par le néoréalisme, l'œuvre de Fellini évolue, dans les années 1960, vers une forme singulière, liée à la modernité cinématographique européenne à laquelle Ingmar Bergman, Michelangelo Antonioni, Alain Resnais, Jean-Luc Godard ou encore Andreï Tarkovski sont rattachés. Ses films se caractérisent alors par le foisonnement des thèmes et du récit, l'artificialité revendiquée de la mise en scène et l'absence totale de frontière entre le rêve, l'imaginaire, l'hallucination et le monde de la réalité.

Le 29 mars 1993, un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, « en appréciation de l'un des maîtres-conteurs de l'écran », lui est attribué par la prestigieuse Académie des arts et sciences du cinéma à Los Angelès.

Biographie

Débuts
Issu d'une famille de la petite bourgeoisie de province italienne, Federico Fellini est né dans la station balnéaire de Rimini sur la côte adriatique. Durant sa jeunesse, il est marqué par le pouvoir, l'Église et le fascisme, ce qui se ressentira plus tard dans son œuvre (Amarcord, par exemple). Attiré par le journalisme et le dessin de presse, il s'installe en 1939 à Rome où il est engagé par un hebdomadaire humoristique à grand tirage, Marc'Aurelio où il fait la connaissance de Giulietta Masina.

Il fait ses grands débuts au cinéma comme script et assistant-scénariste de Roberto Rossellini pour le film Rome, ville ouverte (Roma, città aperta) en 1945. Si cette collaboration dure plusieurs années, Fellini travaille également aux côtés de Pietro Germi (Au nom de la loi, In nome della legge en 1948) et Alberto Lattuada (Sans pitié, Senza pietà en 1948). C'est avec ce dernier qu'il signe sa première véritable réalisation pour le cinéma : Les Feux du music-hall (Luci del varietà) en 1951, une œuvre, certes, fortement influencée par le courant néoréaliste, notamment pour sa peinture de l'Italie d'après-guerre, mais qui s'avère déjà très personnelle tant par le style que les thèmes évoqués : les artistes itinérants, la vie de bohème, les spectacles fauchés, les querelles de personne ou de cœur ridicules et les préoccupations quotidiennes futiles.


Un néoréalisme très personnel
En 1952, il assure seul la réalisation de la comédie Le Cheik blanc (Lo Sceicco bianco), dont le scénario développe un sujet pensé avec Michelangelo Antonioni, puis il tourne en 1953 Les Vitelloni (I Vitelloni) qui évoque le parcours de cinq jeunes oisifs, vivant aux crochets de leurs parents. Ce film impose définitivement l'univers fellinien.

C'est avec La strada, en 1954, que Federico Fellini obtient son premier succès international. Dans ce film, comme dans Il Bidone en 1955 et dans Les Nuits de Cabiria (Le Notti di Cabiria) en 1957, il met en vedette sa femme, Giulietta Masina. Dans La strada, elle joue le rôle de Gelsomina, une jeune fille simplette confiée à Zampanò (Anthony Quinn), un briseur de chaînes ambulant qui la brutalise et dans Les Nuits de Cabiria celui de Cabiria, une prostituée courageuse, mais naïve. Ces films restent encore fidèles à la thématique néoréaliste (description du petit peuple italien, des marginaux et de la vie de misère), mais s'en écartent en grande partie par leur regard poétique, mélancolique et onirique.


Le clivage

La dolce vita en 1960, qui prend le milieu mondain de Rome et les dessous de la presse à scandale en toile de fond, obtient la Palme d'or au Festival de Cannes. Ce film est un tournant décisif et marque sa rupture avec le néoréalisme. Il impose définitivement ce que la critique appelle, souvent à tort et à travers, le baroque fellinien qui définit les personnages (exubérants, extravagants, grotesques, difformes - caricatures vivantes, proches de la commedia dell'arte) et la narration (fragmentée, digressive ou circulaire, sans réelle progression dramatique). L'esthétique de Fellini cherche dès lors à alterner décor et lumière naturels, scénographie ostensiblement artificielle (stucs, plastique etc.), éclairage stylisé. Les maquillages et les costumes sont ostentatoires, de nombreux motifs carnavalesques sont déployés et chaque séquence tend vers la théâtralisation. Le traitement du temps prend également une forme inédite : le réel et l'imaginaire, le rêve et la banalité quotidienne, le fantasme, l'hallucinatoire et l'univers familier ou encore le souvenir et le temps présent se confondent allègrement dans une mosaïque de visions hétérogènes. Les thèmes deviennent plus ciblés : le chaos, les ruines de la civilisation, la décadence, la rupture temporelle, la parade sociale, les images d'enfance idéalisées ou fantasmées, l'angoisse métaphysique et l'évocation dramatico-bouffonne de l'Histoire.

L'énorme succès de La dolce vita, dont la musique lancinante signée Nino Rota et l'image légendaire d'Anita Ekberg déambulant dans la fontaine de Trevi font le tour du monde, lui permet de réaliser, trois ans plus tard, son film le plus personnel et le plus ambitieux, Huit et demi (Otto e mezzo). En livrant ainsi ses angoisses d'artiste en mal d'inspiration, ses délires et ses fantasmes de cinéaste à travers Marcello Mastroianni, son alter ego, Fellini propose une réflexion passionnante et dense sur la création artistique..

En 1962, il réalise aussi un sketch de 52 minutes pour le film collectif Boccace 70, Les Tentations du docteur Antonio, sur l'obsession ambigüe d'un bigot pour une publicité représentant une femme sensuelle et alanguie, interprétée de nouveau par Anita Ekberg.


Maturité
Avec son portrait de femme de la bourgeoisie italienne délaissée par son mari, incarnée par Giulietta Masina, dans Juliette des esprits qui mêle intimisme, mythologie et onirisme, puis la démesure de son Satyricon, d'après l'œuvre de Pétrone, Fellini est désormais débarrassé de l'héritage néoréaliste ; il plonge dans ses souvenirs d'enfance avec Les Clowns (I Clowns) en 1970, téléfilm sorti aussi dans les salles de cinéma, Fellini Roma en 1972 et surtout avec Amarcord en 1973, qui évoque son adolescence à Rimini, sa ville natale. La Romagne de Fellini rappelle celle de Antonio Beltramelli, né à Forlì, comme on la trouve dans Gli uomini rossi ou Il Cavalier Mostardo..

Le Casanova de Fellini (Il Casanova di Federico Fellini) en 1976, renoue avec le baroque du Satyricon ; et Fellini retrouve sa veine intimiste dans un nouveau téléfilm, également exploité dans les salles de cinéma, Répétition d'orchestre (Prova d'orchestra) en 1979. .


Derniers films
Les années 1980 s'ouvrent sur La Cité des femmes (La Città delle donne), parabole sur la guerre des sexes et la communication rompue entre hommes et femmes. Suivent Et vogue le navire… (E la nave va…) en 1983, opéra funèbre, Ginger et Fred (Ginger e Fred) en 1985, satire féroce de la télévision et Intervista en 1987, un hommage au cinéma où il fait se retrouver Marcello Mastroianni et Anita Ekberg presque trente ans après La dolce vita..

C'est avec La voce della luna, en 1990, un film au climat crépusculaire que se clôt l'activité cinématographique de Fellini.

Lors des funérailles d'État à Rome auxquelles il a droit, le célèbre trompettiste italien Mauro Maur joue L'improvviso dell'angelo de Nino Rota.


Fellini et Mastroianni
Fellini trouve en Marcello Mastroianni un véritable « double cinématographique ». Ils collaboreront sur de nombreux films : La Dolce vita, Huit et demi, La Cité des femmes , Ginger et Fred et Intervista.


Fellini et Nino Rota
Fellini fait la connaissance de Nino Rota alors qu'il travaille sur son second long métrage, Le Cheik blanc. Ce sera le début d'une collaboration ininterrompue jusqu'à la mort du compositeur et qui reste l'une des plus célèbres du cinéma : Les Vitelloni, La strada, La dolce vita, Amarcord… La bande sonore de Huit et demi est souvent citée en exemple dans la manière dont la partition enrichit le sens et l'émotion de la mise en scène fellinienne à laquelle elle apporte une certaine « cohérence ». La dernière participation de Rota pour Fellini date de Répétition d'orchestre. Après son décès, Fellini trouve en Nicola Piovani un nouveau compositeur fétiche pour ses dernières œuvres : Ginger et Fred, Intervista et La voce della luna.

Ses meilleurs films

La Dolce vita (1960)
(Réalisateur)
Huit et demi (1963)
(Réalisateur)
Rome ville ouverte (1945)
(Scénariste)
Les Nuits de Cabiria (1957)
(Réalisateur)
Amarcord (1973)
(Réalisateur)
L'Aigle noir (1946)
(Ecrivain)

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Federico Fellini (59 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Qu’il est étrange de s’appeler Federico, 1h30
Réalisé par Ettore Scola
Origine Italie
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma
Acteurs Federico Fellini, Antonella Attili
Rôle Himself (archive footage)
Note69% 3.4904053.4904053.4904053.4904053.490405
Le film se base sur les souvenirs personnels d'Ettore Scola en particulier concernant les premières années de la carrière de Fellini : son arrivée à Rome, ses débuts comme dessinateur de bande dessinée à la rédaction de Marc'Aurelio où il a fait la connaissance de Scola, jusqu'à ses débuts au cinéma comme metteur en scène.
Fellini, je suis un grand menteur, 1h42
Réalisé par Damian Pettigrew
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes Film traitant du cinéma, Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma, Documentaire sur une personnalité
Acteurs Federico Fellini, Roberto Benigni, Terence Stamp, Donald Sutherland, Dante Ferretti, Tullio Pinelli
Rôle Lui-même
Note71% 3.589483.589483.589483.589483.58948
Le film est fondé sur les dernières interviews avec le Maestro filmées à Rome en 1991 et 1992 par Damian Pettigrew. « J'ai tout inventé de ma jeunesse, de ma famille, de mes relations avec les femmes, avec la vie. Je suis un grand menteur, » explique Fellini.
Intervista
Intervista (1987)
, 1h45
Réalisé par Federico Fellini
Origine Italie
Genres Drame, Comédie, Documentaire
Thèmes La télévision
Acteurs Anita Ekberg, Marcello Mastroianni, Federico Fellini, Antonella Ponziani, Lara Wendel, Eva Grimaldi
Rôle Lui-même
Note70% 3.5452553.5452553.5452553.5452553.545255
Alors que Fellini tourne une adaptation à l'écran du roman de Kafka L’Amérique, des journalistes japonais viennent l’interviewer. C'est le prétexte à une évocation nostalgique de Cinecittà et de l'évolution du cinéma.
Répétition d'orchestre, 1h10
Réalisé par Federico Fellini
Origine Italie
Genres Drame, Comédie dramatique, Comédie musicale, Musical
Thèmes La musique, Lié à la musique classique, Musique
Acteurs Balduin Baas, Clara Colosimo, Federico Fellini
Note72% 3.6437953.6437953.6437953.6437953.643795
Dans un oratoire du XIII siècle, un orchestre symphonique (formation d'une quarantaine de musiciens) répète une œuvre de Nino Rota (même si le nom du compositeur n'est jamais mentionné). Le représentant syndical de l'orchestre vient prévenir les musiciens qu'une équipe de télévision va venir filmer la répétition, et interviewer les musiciens qui le souhaiteront.
Nous nous sommes tant aimés !, 2h4
Réalisé par Ettore Scola
Origine Italie
Genres Drame, Comédie
Acteurs Stefania Sandrelli, Vittorio Gassman, Nino Manfredi, Stefano Satta Flores, Aldo Fabrizi, Giovanna Ralli
Rôle Lui-même
Note82% 4.101024.101024.101024.101024.10102
Italie, 1944. Gianni, Nicola et Antonio se lient d'amitié alors qu'ils ont pris le maquis pour combattre les Allemands. Lorsque sonne l'heure de la libération, un monde nouveau s'offre à eux. Militants fervents, pleins de rêves et d'illusions, les voici prêts à faire la révolution.
Fellini Roma, 1h53
Réalisé par Federico Fellini, Bernardino Zapponi
Origine France
Genres Drame, Comédie
Acteurs Federico Fellini, Marcello Mastroianni, Anna Magnani, Marne Maitland, Gore Vidal, Feodor Chaliapin, Jr.
Rôle Lui-même
Note73% 3.6974153.6974153.6974153.6974153.697415
En complète rupture avec les structures de la dramaturgie classique, le film se présente comme une suite de courts récits et saynètes où Fellini évoque des souvenirs d'enfance et de jeunesse et restitue l'ambiance de la Rome de la première moitié du XX siècle.
Alex in Wonderland, 1h51
Réalisé par Paul Mazursky
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique
Acteurs Donald Sutherland, Ellen Burstyn, Paul Mazursky, Michael Lerner, Federico Fellini, Jeanne Moreau
Rôle Lui-même
Note53% 2.661822.661822.661822.661822.66182
Young director Alex Morrison feels compelled to follow his recent box-office hit with another blockbuster. While mulling over this dilemma, the director's mind wanders to his past, his present, and probable future.
Ciao Federico !, 1h
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Acteurs Federico Fellini, Giulietta Masina, Nino Rota, Giuseppe Rotunno, Dante Ferretti, Martin Potter
Rôle lui-même
Note64% 3.2381253.2381253.2381253.2381253.238125
Reportage, en 1968, sur le tournage du film Satyricon. Interviews de Federico Fellini, commentaires de quelques-uns de ses acteurs, ainsi que des membres de son entourage.
Les clowns
Les clowns (1970)
, 1h32
Réalisé par Federico Fellini
Origine France
Genres Drame, Science-fiction, Comédie, Documentaire, Fantasy
Thèmes Cirque
Acteurs Federico Fellini, Anita Ekberg, Pierre Étaix, Liana Orfei, Annie Fratellini, Victoria Chaplin
Rôle Lui-même
Note70% 3.5455553.5455553.5455553.5455553.545555
Depuis sa précoce enfance, Fellini est attiré, voire subjugué, par le cirque. Il entreprend ici une sorte de voyage nostalgique à la rencontre des anciens clowns et de leurs souvenirs.
Bloc-notes d'un cinéaste, 1h
Réalisé par Federico Fellini
Origine Italie
Genres Documentaire
Acteurs Giulietta Masina, Federico Fellini, Marcello Mastroianni, Caterina Boratto, Pasqualino De Santis, Bernardino Zapponi
Rôle Lui-même
Note66% 3.316963.316963.316963.316963.31696
Dans ce documentaire tourné pour la chaîne de télévision NBC, Fellini évoque, au milieu des ruines du décor, le tournage interrompu de son film Le Voyage de G. Mastorna avec Marcello Mastroianni dans le rôle principal, puis la préparation de Federico Fellini-Satyricon. C'est sa première collaboration avec une chaîne de télévision.
L'amore
L'amore (1948)
, 1h10
Réalisé par Roberto Rossellini, Marcello Pagliero
Genres Drame
Thèmes Maladie, Psychologie, Folie
Acteurs Anna Magnani, Federico Fellini, Sylvia Bataille, Gabrielle Fontan, Jane Marken, Elli Parvo
Rôle Le berger, « Saint Joseph », dans Le Miracle
Note70% 3.541993.541993.541993.541993.54199
La Voix humaine : Une femme que son amant vient de quitter se retrouve seule chez elle, avec sa chienne, et tente désespérément, après une tentative de suicide, de retenir l'homme, au travers d'une longue conversation téléphonique avec lui.

Réalisateur

La voce della luna, 2h
Réalisé par Federico Fellini
Genres Drame, Comédie, Aventure
Thèmes Politique, Dystopique
Acteurs Roberto Benigni, Paolo Villaggio, Sim, Angelo Orlando, Stefano Antonucci
Note64% 3.202473.202473.202473.202473.20247
Mise en images de la nostalgie : Le candide Ivo Salvini, vagabond qui communique avec la Lune, part pour une étrange contrée rendre un escarpin d'argent qu'il a autrefois dérobé à la blonde Aldina...
Intervista
Intervista (1987)
, 1h45
Réalisé par Federico Fellini
Origine Italie
Genres Drame, Comédie, Documentaire
Thèmes La télévision
Acteurs Anita Ekberg, Marcello Mastroianni, Federico Fellini, Antonella Ponziani, Lara Wendel, Eva Grimaldi
Note70% 3.5452553.5452553.5452553.5452553.545255
Alors que Fellini tourne une adaptation à l'écran du roman de Kafka L’Amérique, des journalistes japonais viennent l’interviewer. C'est le prétexte à une évocation nostalgique de Cinecittà et de l'évolution du cinéma.
Ginger et Fred, 2h5
Réalisé par Federico Fellini
Origine Allemagne
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Romance
Thèmes Sexualité, La télévision, Vieillesse, Homosexualité, Transsexuels et transgenres, LGBT, LGBT
Acteurs Marcello Mastroianni, Giulietta Masina, Franco Fabrizi, Friedrich Anton Maria Hubertus Bonifacius Graf von Ledebur-Wicheln, Antoine Saint-John, Friedrich von Thun
Note72% 3.6465053.6465053.6465053.6465053.646505
Amelia Bonetti et Pippo Botticella, deux anciens danseurs de claquettes qui formaient un duo célèbre dans les années 1940 sous le nom de scène de Ginger et Fred (en référence à Ginger Rogers et Fred Astaire dont ils imitaient l'apparence et les chorégraphies), remontent sur scène au beau milieu des années 1980 dans le cadre d'une rétrospective organisée pour une émission de télévision, le soir de Noël. Seulement, les temps ont changé et la féerie du spectacle a laissé place à l'éphémère du monde publicitaire.