Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Anna Magnani est une Actrice, Réalisatrice et Scénariste Italienne née le 7 mars 1908 à Rome (Italie)

Anna Magnani

Anna Magnani
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Italie
Naissance 7 mars 1908 à Rome (Italie)
Mort 26 septembre 1973 (à 65 ans) à Rome (Italie)
Récompenses Oscar de la meilleure actrice

Anna Magnani, née le 7 mars 1908 à Rome (région du Latium, Italie) et morte le 26 septembre 1973 dans la même ville, est une actrice italienne.

Biographie

Fille naturelle, abandonnée par sa mère, elle est élevée chichement par sa grand-mère maternelle à Rome, et reçoit son éducation dans un couvent.

Elle commence sa carrière artistique en chantant dans des cabarets et des night-clubs avant d'intégrer l'école d'art dramatique Eleonora Duse dirigée par Silvio D'Amico, devenue plus tard Académie nationale d'art dramatique de Rome. S'ensuivent des tournées à travers le pays avec des compagnies théâtrales au répertoire minimal.

Ses débuts au cinéma s'effectuent en 1927 avec un petit rôle dans un film muet, Scampolo, suivi d'un rôle de premier plan dans La Prisonnière des ténèbres (La cieca di Sorrento) de Nunzio Malasomma en 1934.

En 1935, elle épouse Goffredo Alessandrini qui la fait jouer dans La Cavalerie héroïque (Cavalleria) en 1936. Leur union dure peu de temps et le mariage est annulé en 1950.

Son caractère fort, décidé, et ses rôles de femme plébéienne, rude et passionnée, font d'elle l'une des plus grandes actrices de son époque et, aujourd'hui encore, son jeu scénique reste inimitable.



Elle accède à la notoriété en 1941 grâce à son rôle dans Mademoiselle Vendredi (Teresa Venerdi), réalisé par Vittorio De Sica. Sa véritable percée et sa réputation mondiale arrivent lors de sa collaboration avec Roberto Rossellini dans le film Rome, ville ouverte (Roma, città aperta) en 1945, généralement considéré comme le premier film néoréaliste commercial de l'après-guerre. Au festival de Venise, elle a présenté le film en compétition. Le jury voulait lui remettre le prix de la meilleure actrice dans le film L'amore de Roberto Rossellini, mais comme elle l'avait reçu en 1947 et que le jury voulait soutenir un jeune talent, c'est Jean Simmons qui l'a obtenu pour son rôle dans Hamlet de Laurence Olivier. Le Père dominicain Felix Morlion a été membre du jury international, et son comportement amical avec Anna Magnani a provoqué des problèmes au Vatican : « Comme le fait d'avoir un prêtre dominicain habitant de Rome dans le jury constituait un précédent inusité, il n'est pas surprenant qu'une femme malveillante ait envoyé au Saint Père une illustration d'un journal où je suis présenté comme donnant la bénédiction à Anna Magnani, très décollettée, j'ai déjà fait la déclaration nécessaire que je n'ai pas donné cette bénédiction, et en fait j'ai parlé avec Anna Magnani sur sa demande, pour donner mon avis sur (un film...) qu'elle voudrait tourner ».

Dès lors, elle ne cesse de travailler pour le cinéma et la télévision. En Italie, sa popularité lui vaut les surnoms de « La Magnani » ou « Nannarella ».

La consécration vient en 1956 avec l'obtention de l'Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation dans la version cinématographique de La Rose tatouée d'après la pièce de Tennessee Williams (Williams et elle étaient des amis proches). Elle est ainsi la première actrice italienne à recevoir un Oscar. En 1958, elle est nommée dans la même catégorie pour le rôle de Gioia dans Car sauvage est le vent (Wild Is the Wind).



À partir des années 1950, et jusqu'à son décès, elle travaille avec quelques-uns des plus talentueux réalisateurs de son époque, qu'ils soient italiens (Luchino Visconti, Pier Paolo Pasolini, Federico Fellini), français (Jean Renoir, Claude Autant-Lara) ou américains (Daniel Mann, George Cukor, Sidney Lumet, Stanley Kramer).

Elle apparaît pour la dernière fois à l'écran en 1972 dans l'hommage que son ami Federico Fellini rend à sa ville natale, Fellini Roma.

Ses meilleurs films

La rose tatouée (1955)
(Actrice)
Rome, ville ouverte (1945)
(Actrice)
Car sauvage est le vent (1957)
(Actrice)

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Anna Magnani (42 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

Girlfriend in a Coma, 1h38
Origine Royaume-uni
Genres Documentaire
Acteurs Livia Giuggioli, Nanni Moretti, Toni Servillo, Marcello Mastroianni, Anna Magnani, Sophia Loren
Rôle Maddalena Cecconi (archive footage) (uncredited)
Note71% 3.5781853.5781853.5781853.5781853.578185
Girlfriend in a Coma est un documentaire qui expose la situation désastreuse de la politique italienne et le processus de déclin économique et social que le pays a subi au cours des deux dernières décennies. En traitant ce déclin comme un avertissement de ce qui pourrait arriver ailleurs en Occident. Ce déclin s'est produit dans un contexte d'effondrement des valeurs morales et de victoire de la « Mala Italia » sur la « Buona Italia ». Le film a été salué comme innovant par sa combinaison créative d'animation, d'interviews et de faits concrets, et a suscité une vive controverse en Italie.
Cinéma Paradiso, 1h58
Réalisé par Giuseppe Tornatore
Origine Italie
Genres Drame, Romance
Thèmes L'adolescence, Film traitant du cinéma, L'enfance, Maladie, La mer, Transport, Le handicap, La cécité
Acteurs Philippe Noiret, Salvatore Cascio, Marco Leonardi, Jacques Perrin, Brigitte Fossey, Antonella Attili
Rôle Maddalena Cecconi (archive footage) (uncredited)
Note84% 4.2499054.2499054.2499054.2499054.249905
À Rome, à la fin des années 1980, Salvatore vient d'apprendre la mort de son vieil ami Alfredo. Par cette nouvelle, c'est toute son enfance qui remonte à la surface : son village natal, en Sicile, quand on l'appelait Totò et qu'il partageait son temps libre entre l'église (où il était enfant de chœur) et la salle de cinéma paroissiale, où régnait Alfredo, le projectionniste qui, au travers des films qu'il projetait, lui apprenait la vie.
Fellini Roma, 1h53
Réalisé par Federico Fellini, Bernardino Zapponi
Origine France
Genres Drame, Comédie
Acteurs Federico Fellini, Marcello Mastroianni, Anna Magnani, Marne Maitland, Gore Vidal, Feodor Chaliapin, Jr.
Rôle Elle-même
Note73% 3.6983153.6983153.6983153.6983153.698315
En complète rupture avec les structures de la dramaturgie classique, le film se présente comme une suite de courts récits et saynètes où Fellini mêle des souvenirs d'enfance et de jeunesse — en restituant l'ambiance de la Rome de la première moitié du XX siècle — avec des séquences dressant le portrait de cette ville à l'époque même du tournage.
Le secret de Santa Vittoria, 2h19
Réalisé par Stanley Kramer
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Guerre, Comédie
Thèmes Musique, Politique
Acteurs Anthony Quinn, Anna Magnani, Virna Lisi, Hardy Krüger, Sergio Franchi, Renato Rascel
Rôle Rosa Bombolini
Note72% 3.645263.645263.645263.645263.64526
Durant la Seconde Guerre mondiale, lorsqu’il apprend la reddition de l’Italie, Italo Bombolini, un paysan ivrogne du village viticole de Santa Vittoria, monte sur le château d’eau et fait effacer une inscription à la gloire de Mussolini. Son geste, interprété comme un acte de bravoure, lui vaut d'être nommé maire et va l’amener à astucieusement soustraire aux soldats allemands les vins de la meilleure cuvée qu’ils projetaient d’emporter en quittant les lieux…
A l'italienne, 1h40
Réalisé par Nanni Loy
Origine Italie
Genres Comédie
Acteurs Lando Buzzanca, Claudio Gora, Marina Berti, Aldo Giuffrè, Walter Chiari, Renzo Marignano
Rôle Adelina (segment "5 'La Famiglia', episode 3")
Note65% 3.287993.287993.287993.287993.28799
En una trentaine de sketches, Nanni Loy décrit de façon aiguisée les coutumes des Italiens.
Le magot de Josefa, 1h30
Réalisé par Claude Autant-Lara
Origine France
Genres Comédie
Acteurs André Bourvil, Anna Magnani, Pierre Brasseur, Henri Virlogeux, Christian Marin, Jean-Marie Proslier
Rôle Josefa Truculia, la cabaretière
Note53% 2.692232.692232.692232.692232.69223
Justin, parolier de son état, et son ami Pierre, compositeur, mènent une vie de bohème à Paris. Justin pense que Josefa, sa mère, est plus riche qu'il n'y paraît et décide de lui escroquer trois millions de centimes en utilisant Pierre comme intermédiaire dans une affaire de chèque insolvable. Josefa évente la ruse et refuse toute aide à son fils. Cependant, Pierre a découvert l'identité du père de son ami, qui lui était inconnu depuis vingt ans. Les deux compères, aidés de la mère de Justin, vont alors tout mettre en œuvre pour extorquer au père, honteux et repentant, les trois millions de centimes qui font défaut à son fils.
Mamma Roma
Mamma Roma (1962)
, 1h50
Réalisé par Pier Paolo Pasolini
Genres Drame
Thèmes Sexualité, Erotique, Prostitution
Acteurs Anna Magnani, Franco Citti, Lamberto Maggiorani
Rôle Mamma Roma
Note77% 3.8996353.8996353.8996353.8996353.899635
Mamma Roma, prostituée romaine d'une quarantaine d'années, pense être libérée de son jeune souteneur, Carmine, qui se marie. Elle tente de refaire sa vie et reprend avec elle son fils Ettore, âgé de seize ans, qui ignore son passé et a grandi à la campagne, à Guidonia Montecelio près de Rome. Ils emménagent dans un appartement d'une cité nouvelle du quartier Don Bosco qu'elle rêve idéale. Mamma Roma travaille désormais comme vendeuse sur un petit marché de la via Tuscolana, pleine d'espoir pour Ettore et dans la nouvelle vie qui commence. Ettore fait la connaissance des adolescents du quartier, qui traînent, désœuvrés, dans le terrain vague devant la cité, sous un soleil de plomb.
L'Homme à la peau de serpent, 1h59
Réalisé par Sidney Lumet
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Romance
Thèmes Théâtre, Adaptation d'une pièce de théâtre, Adaptation d'une pièce de théâtre de Tennessee Williams
Acteurs Marlon Brando, Anna Magnani, Joanne Woodward, Victor Jory, Maureen Stapleton, R.G. Armstrong
Rôle « Lady Torrance »
Note70% 3.548613.548613.548613.548613.54861
Val Xavier, guitariste et vagabond, arrive de La Nouvelle-Orléans (où il a eu des ennuis avec la justice) dans une petite ville du Mississippi, avec la ferme volonté de devenir honnête et travailleur. Il est embauché par « Lady Torrance », patronne d'un bazar, aigrie par son mariage malheureux avec Jabe Torrance, actuellement malade et alité. Bientôt, elle tombe sous le charme du musicien qui ne laisse pas non plus indifférentes Vee Talbot, l'épouse du shérif, et une jeune femme alcoolique et nymphomane, Carol Cutrere.
Larmes de joie, 1h46
Réalisé par Mario Monicelli
Origine Italie
Genres Comédie, Comédie dramatique
Thèmes Nouvel an
Acteurs Totò, Anna Magnani, Ben Gazzara, Fred Clark, Edy Vessel, Carlo Pisacane
Rôle Gioia Fabricotti dite Tortorella
Note72% 3.6317753.6317753.6317753.6317753.631775
Durant la nuit de la Saint-Sylvestre, deux hommes, le pickpocket Lello et le vieil acteur Fortunio, se promènent en ville : ils échouent d'un lieu à l'autre, d'une fête à une réception, sans pouvoir être admis et respectés. Ils n'en perdent pourtant pas leur optimisme et leur courage. Mais ils rencontrent Gioia Fabbricotti, surnommée Tortorella, une figurante de péplums à Cinecittà qui rêve de devenir une grande star du cinéma alors qu'elle s'échine dans des petits rôles. Abandonnée par ses amis, elle rejoint le duo et les trois vont tenter, toute la nuit, de voler des biens aux riches..
L'Enfer dans la ville, 1h38
Réalisé par Renato Castellani
Origine Italie
Genres Drame
Thèmes La prison
Acteurs Anna Magnani, Giulietta Masina, Myriam Bru, Cristina Gaioni, Renato Salvatori, Alberto Sordi
Rôle Egle
Note71% 3.584063.584063.584063.584063.58406
Injustement accusée et condamnée pour un vol perpétré dans la maison de ses patrons, Lina, jeune bonne provinciale et naïve, est incarcérée en compagnie de nombreuses détenues. Elle se lie notamment avec deux d'entre elles, Vittorina et Egle. Cette dernière est une prostituée que la vie et la prison ont endurcie. À l'écoute de l'histoire de Lina, Egle comprend qu'un bellâtre surnommé « Antonio l'Adonis » a abusé de sa crédulité en lui parlant mariage pour mieux lui soutirer des informations sur ses patrons. Par la bande, Egle apprend que le fameux Adonis est marié et père de famille et a déjà dupé bon nombre d'oies blanches. Réussissant à rassembler les preuves de sa culpabilité, Egle obtient la libération de Lina et se fait un devoir de lui ouvrir les yeux sur les vicissitudes de ce bas monde. L'élève a tant et si bien appris la leçon qu'un jour elle réintègre de nouveau la prison, s'étant faite prostituée à l'allure outrageuse. Egle se culpabilise et, assaillie par le remords et le désespoir, sombre dans une crise qui la conduit au bord de la folie et en cellule d'isolement. À sa sortie, elle n'aspire plus qu'à trouver l'apaisement pour enfin connaître des jours meilleurs.
Car sauvage est le vent, 1h54
Réalisé par George Cukor, Arthur Rosson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Romance
Thèmes Mise en scène d'un animal, La famille
Acteurs Anna Magnani, Anthony Quinn, Anthony Franciosa, Dolores Hart, Joseph Calleia, Franklyn Farnum
Rôle Gioia,
Note66% 3.3463353.3463353.3463353.3463353.346335
Gino, quadragénaire d’origine italienne devenu un florissant propriétaire terrien et éleveur de moutons de l’État du Nevada, ne s’est jamais remis de la mort de sa femme Rossana. C’est pour cela qu’il a demandé par correspondance à Gioia, sœur de la défunte, de devenir sa femme sans toutefois l’avoir jamais rencontrée, car celle-ci vit en Italie. Gioia répond par l’affirmative et Gino va en Italie où il l’épouse puis revient avec elle au ranch familial. On comprend qu’il cherche un substitut à sa très regrettée première femme et incite d’ailleurs Gioia à se comporter comme la défunte. Or elle ne ressemble en rien à sa sœur, ni physiquement ni comme une femme discrète et soumise... Elle se confronte fréquemment à Gino malgré l’affection qu’elle éprouve pour lui alors qu’il ne lui témoigne qu’une triviale attention les moments où il ne la confond pas avec la défunte.