Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
William Hartnell est un Acteur Britannique né le 8 janvier 1908 à Londres (Royaume-uni)

William Hartnell

William Hartnell
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance William Henry Hartnell
Nationalité Royaume-uni
Naissance 8 janvier 1908 à Londres (Royaume-uni)
Mort 23 avril 1975 (à 67 ans)

William Hartnell, né le 8 janvier 1908 à St. Pancras, Londres (Royaume-Uni), mort le 23 avril 1975 à Marden (Royaume-Uni), est un acteur britannique. Il est surtout connu aujourd'hui comme le premier interprète du personnage du Docteur dans la série télévisée Doctor Who.

Biographie

Carrière
Hartnell est né à St Pancras, d'un père qu'il n'a jamais connu. Bien qu'élevé par une famille adoptive, il passait tout de même ses vacances dans la famille de sa mère, à la campagne. C'est là qu'il apprit à monter à cheval, et qu'il développa un penchant décidé pour l'équitation. Malgré de vains efforts et de longues recherches, Hartnell ne put jamais percer le mystère entourant la véritable identité de son père. Il quitta l'école précocement, et manqua de peu de tourner mal. C'est grâce à un club de boxe amateur qu'il fréquentait à cette époque, qu'il rencontra Hugh Blaker, un collectionneur d'art, dont il devint le protégé. Blaker lui permit d'abord de retourner à ses premières amours, les chevaux, en l'introduisant dans le milieu des jockeys professionnels. Mais Hugh Blaker était également passionné de théâtre ; il lui fit donc ensuite intégrer l'Italia Conti Academy, et la prestigieuse académie de l'Imperial Service College dont il ne put supporter ni la rigueur, ni la discipline.

Il fit ses débuts au théâtre en 1925, en tant que machiniste, sous la direction de Frank Benson. En 1928, il prit part à la pièce de R. N. Stephens et E. Lyall Swete, Miss Elizabeth's Prisoner, aux côtés de l'actrice Heather McIntyre, qu'il épousa l'année suivante, le 9 mai 1929. C'est en 1932 qu'il fit ses débuts au cinéma dans Say it with Music.

Lorsqu'éclata la Seconde Guerre mondiale, Hartnell fut incorporé dans un régiment de blindés, The Tank Corps, dans lequel il ne servit cependant que dix-huit mois, en raison d'une dépression nerveuse qui lui valut d'être démobilisé. Il reprit alors sa carrière de comédien. Il interpréta essentiellement des rôles comiques, de policiers, de soldats, ou de gangster, et s'enferma finalement dans ce genre de rôle. En 1958, il incarna le rôle du Sergent dans le premier volet de la série des films Carry on, intitulé Carry On Sergeant. En 1963, il interpréta le rôle d'un conseiller municipal dans le film des frères Boulting, Heaven Above !, aux côtés de Peter Sellers. Il partagea d'ailleurs avec lui l'affiche du film The Mouse that Roared, en 1959.

Son premier rôle majeur à la télévision fut celui du Sergent Major Percy Bullimore dans The Army Game, qu'il incarna de 1957 à 1961.

Il habita très longtemps à proximité de son ami et mentor Hugh Blaker, au 51 Church Street, Isleworth, avant de déménager pour The Island, Thames Ditton, et de s'établir définitivement (dans les années 60) dans une petite maison de Mayfiel, dans le comté de Sussex.


Doctor Who (1963-1966, 1973)
Verity Lambert, qui était alors la productrice d'une nouvelle série de science-fiction, remarqua le jeu d'Hartnell dans The Sporting Life ; et lui proposa le rôle principal de cette série, dont le succès n'a jamais faibli depuis lors : Doctor Who. Bien qu'Hartnell hésita d'abord à paraître dans une production destinée aux enfants, Verity Lambert et Waris Hussein (réalisateur) parvinrent finalement à le convaincre d'accepter ce qui est devenu le rôle emblématique de sa carrière. Hartnell révéla plus tard que ce rôle lui a surtout permis de sortir du stéréotype où l'avaient plongé ceux qu'il avait incarnés jusque-là. La perspective de devenir populaire auprès de la jeunesse ne l'a, bien évidemment, pas laissé insensible.

Cette série lui rapporta un salaire régulier de 315£ par épisode. Une telle somme représenterait de nos jours un revenu d'un peu plus de 4 000£ par semaine, tandis que ses confrères de la même époque, Anneke Wills et Michael Craze, ne gagnaient en réalité qu'autour de £68 et £52 par épisode (en 1966). En outre, Hartnell était assez connu pour ses coups de gueule, ce qui valut quelques problèmes notamment avec le programme télévisé Radio Times, avec les réalisateurs, comme Henric Hirsch qui claqua la porte puis revint durant le tournage de l'épisode The Reign of Terror ou avec la production lors du renouvellement des contrats en 1964.

En 1965, il perdit la personne qu'il a probablement le plus chéri durant sa jeunesse tourmentée, sa tante Bessie, celle-là même qui l'avait élevé. La série qui tournait à une cadence folle, au rythme de 39 à 43 épisodes par an, ne lui laissa pas le loisir d'assister à ses funérailles ; cela ne manqua pas de le plonger dans un profond désarroi. De plus, Hartnell supporta mal le changement de direction de la série et multiplia les colères sur le plateau de tournage, ce qui fut une des raisons du départ d'un des producteurs, John Wiles.

Il dut pourtant abandonner la série en 1966 ; il souffrait, en effet, d'artériosclérose, une maladie évolutive qui commençait à affecter sa mémoire. C'est alors que le producteur Innes Lloyd et le scénariste Gerry Davis eurent l'idée de conférer au Docteur le pouvoir de se régénérer au moment de mourir. Hartnell fut finalement d'accord pour que le rôle soit repris par Patrick Troughton, un acteur de 12 ans son cadet, qu'il appréciait particulièrement. L'idée qu'il soit un Docteur différent plutôt qu'une pâle copie l'enthousiasma particulièrement. Le concept a prospéré, puisque le Docteur en est aujourd'hui à sa quinzième régénération bien que sous les traits du treizième Docteur, Jodie Whittaker.

Hartnell a cependant laissé de son passage dans la série une impression mitigée. Certains s'en plaignirent, comme Nicholas Courtney, tandis que d'autres, comme Peter Purves, William Russell, ou la productrice Verity Lambert, en ont gardé un souvenir ému.


Après Doctor Who
Malgré une santé faiblissante, William Hartnell continua à jouer à la télévision et au théâtre pendant une dizaine d'années.

Hartnell reprit le rôle du Docteur une dernière fois en 1972, dans le premier épisode de la dixième saison diffusé en novembre de cette année, à l'occasion du dixième anniversaire de la série, « The Three Doctors. » Mais sa santé n'eut de cesse de se dégrader au fil des années, et il fut définitivement interné à l'hôpital en 1974. Il rendit l'âme le 23 avril 1975 d'une ultime attaque, qui l'emporta dans son sommeil, à l'âge de 67 ans.

De son mariage avec Heather McIntyre (décédée en 1984), il eut une fille, Heather Anne, et deux petits enfants. Jessica Carney, sa petite fille, a publié l'unique biographie qui lui a jamais été consacrée, The Life and Career of William Hartnell, et qui retrace tant la carrière de l'artiste que les mémoires de toute la famille Hartnell.

Le plus souvent avec

John Boulting
John Boulting
(5 films)
Wally Patch
Wally Patch
(8 films)
Roy Boulting
Roy Boulting
(5 films)
Bernard Miles
Bernard Miles
(7 films)
Source : Wikidata

Filmographie de William Hartnell (64 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Le prix d'un homme, 2h14
Réalisé par Lindsay Anderson
Origine Royaume-uni
Genres Drame, Romance
Thèmes Sport, Rugby, Rugby à XIII
Acteurs Richard Harris, Rachel Roberts, Alan Badel, William Hartnell, Colin Blakely, Arthur Lowe
Rôle "Dad" Johnson
Note76% 3.8456753.8456753.8456753.8456753.845675
Début des années 1960. Frank Machin, un mineur de Wakefield, petite cité du Yorkshire, est épris de sa logeuse. Il devient champion de rugby à XIII, ce qui lui vaut une certaine célébrité.
Heavens Above!, 1h58
Réalisé par John Boulting, Roy Boulting
Origine Royaume-uni
Genres Comédie
Acteurs Peter Sellers, Bernard Miles, Cecil Parker, Isabel Jeans, Ian Carmichael, Brock Peters
Rôle Major Fowler
Note67% 3.396223.396223.396223.396223.39622
Le révérend Smallwood est nommé dans la paroisse d'Orbiston Parva, à la place d'un autre pasteur du même nom. Sa charité chrétienne provoque le chaos dans la paroisse. La conscience d'une de ses paroissiennes, Lady Despard, est réveillée au point de mettre toute sa fortune à sa disposition. Avec cela, il distribue gratuitement de la nourriture et perturbe totalement l'économie locale, provoquant chômage et émeutes. Ses supérieurs le transfèrent à la hâte dans une île éloignée. Moqué par un astronaute terrifié, il change de place avec lui et est lancé en orbite en chantant des hymnes.
The World Ten Times Over
Réalisé par Wolf Rilla
Genres Drame
Acteurs Sylvia Syms, Linda Marlowe, Edward Judd, June Ritchie, William Hartnell, Sarah Lawson
Rôle Dad
Note63% 3.1908453.1908453.1908453.1908453.190845
The film depicts the lives of two prostitutes working in the Soho area of London.
Tomorrow at Ten, 1h20
Réalisé par Lance Comfort
Origine Royaume-uni
Genres Thriller
Acteurs John Gregson, Robert Shaw, Alec Clunes, Alan Wheatley, Kenneth Cope, Ernest Clark
Rôle Freddie Maddox
Note68% 3.4356853.4356853.4356853.4356853.435685
Petty crook Marlowe kidnaps Jonathan Chester, the young son of wealthy industrialist Anthony Chester, and locks him in an abandoned house. He then goes to see the boy's father and announces that he will only reveal his whereabouts once he has been paid £50,000 (a large sum at the time) and is safely in Brazil. The boy's nanny alerts the police and Inspector Parnell arrives to discourage Chester from paying up least it send out a signal to give in to blackmailers. Marlowe then reveals that a bomb is also in the house where Jonathan is kept and will go off at 10 a.m. the next day. This is too much for Chester who attacks Marlowe causing the crook serious injuries from which he later dies, leaving the police with little time or indications as to where to find Jonathan.
And the Same to You, 1h10
Réalisé par George Pollock
Origine Royaume-uni
Genres Comédie
Acteurs Brian Rix, William Hartnell, Tommy Cooper, Vera Day, Sid James, Miles Malleson
Rôle Walter 'Wally' Burton
Note53% 2.6961652.6961652.6961652.6961652.696165
Stuck with the name "Dickie Dreadnought," Rix feels he has no choice but to pursue a career as a boxer. To mollify his uncle, Rix pretends to be the soul of religiosity, while his tough-talking manager Walter 'Wally' Burton (William Hartnell) poses as a Man of the Cloth.
La souris qui rugissait, 1h18
Réalisé par Jack Arnold
Origine Royaume-uni
Genres Comédie, Historique
Thèmes Monde imaginaire, Politique
Acteurs Peter Sellers, Jean Seberg, William Hartnell, Leo McKern, Timothy Bateson, Georg Thomalla
Rôle Will Buckley
Note69% 3.4975353.4975353.4975353.4975353.497535
Le Duché du Grand Fenwick est un minuscule État des Alpes, dirigé par la Grande-Duchesse Gloriana. La situation économique devenant désastreuse, le gouvernement décide de déclarer la guerre aux États-Unis pour la perdre aussitôt et obtenir une aide économique pour le développement du pays (dans la logique du plan Marshall). Une pitoyable armée d'archers moyenâgeux est envoyée en Amérique, dirigée par le très modeste Tully Bascombe.
The Night We Dropped A Clanger, 1h26
Réalisé par Darcy Conyers
Origine Royaume-uni
Genres Guerre, Comédie
Acteurs Cecil Parker, Brian Rix, Leslie Phillips, William Hartnell, Liz Fraser, John Welch (Welsh)
Rôle Sgt. Bright
Note62% 3.1483753.1483753.1483753.1483753.148375
During the Second World War, the British government hands out a top-secret mission to two look-alikes, an airman and a secret agent (both played by Rix). The airman is instructed to impersonate the agent to confuse the Germans, while the real agent must enter occupied France to spy on the new buzz bombs. Unfortunately, their orders get mixed up and the airman ends up in France. When he is accidentally fired back to England inside one of the defused bombs, the airman becomes a national hero. Meanwhile the real agent tries in vain to prove his true identity.
Secouez la main du diable, 1h51
Réalisé par Michael Anderson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Action
Thèmes Le terrorisme, Politique
Acteurs James Cagney, Don Murray, Dana Wynter, Glynis Johns, Michael Redgrave, Sybil Thorndike
Rôle Sergeant Jenkins
Note69% 3.4939553.4939553.4939553.4939553.493955
Le film se déroule pendant la guerre d'indépendance irlandaise en 1921 à Dublin.
Allez-y sergent !, 1h24
Réalisé par Gerald Thomas
Origine Royaume-uni
Genres Guerre, Comédie, Historique
Thèmes Bidasses, Sexualité, Erotique, Adaptation d'une pièce de théâtre
Acteurs William Hartnell, Bob Monkhouse, Shirley Eaton, Eric Barker, Dora Bryan, Bill Owen
Rôle Sergent Grimshawe
Note63% 3.1521053.1521053.1521053.1521053.152105
Newly married Mary Sage (Shirley Eaton) is distraught when her husband Charlie (Bob Monkhouse) receives his call-up papers during their wedding breakfast. He travels to Heathercrest National Service Depot, meeting fellow recruit Horace Strong (Kenneth Connor), a terminal hypochondriac who is devastated at having been passed as fit.