Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
William Dieterle est un Acteur, Réalisateur, Ecrivain, Producteur et Assistant Director Allemand né le 15 juillet 1893 à Ludwigshafen (Allemagne)

William Dieterle

William Dieterle
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Wilhelm Dieterle
Nationalité Allemagne
Naissance 15 juillet 1893 à Ludwigshafen (Allemagne)
Mort 8 décembre 1972 (à 79 ans) à Ottobrunn (Allemagne)
Récompenses Officier de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne

William Dieterle, ou Wilhelm Dieterle, est un réalisateur, acteur, scénariste et producteur allemand naturalisé américain, né le 15 juillet 1893 à Ludwigshafen et mort le 8 décembre 1972 à Ottobrunn (Allemagne).

Biographie

Ses débuts
Wilhelm est le cadet d'une famille de neuf enfants. Sa famille, de souche rhénane, vit dans un quartier pauvre de Ludwigshafen.

À l'âge de huit ans, il décide de changer sa vie : pour aider ses parents, il devient charpentier, puis marchand de ferrailles. Il ambitionne néanmoins de devenir acteur de théâtre très tôt. À seize ans, il rejoint une compagnie de théâtre où on lui offre le rôle d'un personnage romantique.

En 1913, il commence une carrière au cinéma : il joue dans son premier film, Fiesko de Carl Hoffmann. Il tourne d'autres films comme acteur avant de se lancer, en 1919, dans la réalisation ; mais ne rencontrant pas le succès, il y renonce.

À la même époque, il fait la connaissance de Max Reinhardt, metteur en scène de théâtre autrichien installé à Berlin, qui le fait jouer dans ses productions et qu'il retrouvera plus tard aux États-Unis.

Dans les années 1920, Dieterle devient un acteur populaire en se spécialisant, à la grande époque du cinéma muet, dans les rôles de jeune premier comme celui de Valentin dans le Faust de Murnau ou celui de l'écrivain dans Le Cabinet des figures de cire de Leni.

Mais la réalisation l'attirant plus encore que la comédie, il ne veut pas rester sur un échec : il réalise un deuxième long métrage, dans lequel joue Marlène Dietrich, une jeune femme très en vogue.


Le temps du succès
Avec sa femme Charlotte Hagenbruch, alors actrice et scénariste, il crée sa première société de production qui engage quelques-uns des plus grands acteurs et réalisateurs allemands du moment, comme Paul Leni, F. W. Murnau, Conrad Veidt ou Emil Jannings.

En 1930, il se rend aux États-Unis à l'invitation de la société de production Warner. Il réalise son premier long métrage en collaboration avec la Warner, The Last Flight, en 1931.

Bien que n'étant pas menacé par le nouveau régime, il décide de rester aux États-Unis après l'arrivée au pouvoir des nazis en Allemagne et obtient la nationalité américaine en 1937.

Il poursuit une brillante carrière à Hollywood, tout en conservant des liens étroits avec l'émigration allemande, notamment avec Bertolt Brecht, Max Reinhardt et Erich Wolfgang Korngold. Avec Reinhardt, il met en scène Le Songe d'une nuit d'été dont Korngold compose la musique.

Il engage Paul Muni pour plusieurs de ses films dont La Vie de Louis Pasteur en 1936, La Vie d'Émile Zola en 1937, ou Juarez en 1939, tous trois nommés aux Oscars.

Il s'engage volontiers dans ses œuvres par le choix de sujets humanistes et réalise un des rares films américains sur la Guerre d'Espagne, Blockade (1938).

De tous ses films, Le Portrait de Jennie (1948) est sans doute sa plus grande réussite, où il mêle tous les talents de l'art cinématographique. Ce long métrage au sujet romantique, fort admiré en son temps par les surréalistes, est tiré du roman de Robert Nathan.

En 1958, il retourne en Allemagne et continue de réaliser quelques films, notamment pour la télévision, avant de mourir en 1972.

Après avoir été marié avec Charlotte Hagenbruch, de laquelle il avait divorcé quelques années plus tard, il s'était remarié avec Elisabeth Daum.

Ses meilleurs films

Duel au soleil (1946)
(Réalisateur)
Salomé (1953)
(Réalisateur)
Le portrait de Jennie (1948)
(Réalisateur)
Le Songe d'une nuit d'été (1935)
(Réalisateur)
La Vie d’Émile Zola (1937)
(Réalisateur)
La Vie de Louis Pasteur (1936)
(Réalisateur)

Le plus souvent avec

Hal B. Wallis
Hal B. Wallis
(19 films)
Orry-Kelly
Orry-Kelly
(15 films)
Paul Leni
Paul Leni
(4 films)
Warren Low
Warren Low
(14 films)
Henry Blanke
Henry Blanke
(12 films)
Source : Wikidata

Filmographie de William Dieterle (89 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Étranges Vacances, 1h25
Réalisé par William Dieterle, George Cukor
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Romance
Thèmes Noël, Adaptation d'une pièce de théâtre
Acteurs Ginger Rogers, Joseph Cotten, Shirley Temple, Spring Byington, Tom Tully, John Derek
Note71% 3.5955553.5955553.5955553.5955553.595555
Un soldat atteint par le traumatisme de la guerre avec les japonais sort de son l'hôpital pendant 10 jours. Dans le train, il rencontre une femme dont il va tomber amoureux. Il ne sait pas qu’elle bénéficie d'une permission exceptionnelle pour bonne conduite alors qu’elle purge une peine de prison. Elle l’aide à se rétablir. Déstabilisé en apprenant son secret, il réalisera cependant combien il l’aime. Ils se donnent rendez-vous trois ans plus tard...
Le faucon maltais, 1h20
Réalisé par Roy Del Ruth
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Noir, Policier
Thèmes Sexualité, Homosexualité, LGBT, LGBT
Acteurs Bebe Daniels, Ricardo Cortez, Dudley Digges, Una Merkel, Thelma Todd, Otto Matieson
Note72% 3.644593.644593.644593.644593.64459
Ruth Wonderly demande au détective privé Sam Spade et à son associé Miles Archer de suivre un homme, Thursby, qui se serait enfui avec sa jeune sœur ; le contrat étant intéressant financièrement, ils acceptent. Alors qu'il assurait la filature de Thursby, Archer est retrouvé mort ; plus tard, c'est ce dernier qui est assassiné à son tour. Sam Spade est soupçonné d'être le meurtrier de Thursby, mais les policiers n’ont aucune preuve et le laissent libre.
Geschlecht in Fesseln, 1h47
Réalisé par William Dieterle
Genres Drame, Romance
Thèmes Sexualité, Homosexualité, LGBT, LGBT
Acteurs William Dieterle, Gunnar Tolnæs, Paul Henckels, Hans Heinrich von Twardowski, Mary Johnson, Carl Goetz
Rôle Franz Sommer (as Wilhelm Dieterle)
Note68% 3.430073.430073.430073.430073.43007
The film opens with Franz Sommer (Dieterle) and his newlywed wife, Helene (Mary Johnson). They are going through hard times, and Sommer is without steady employment, partly due to his honest-to-a-fault nature. Helene takes a job selling cigars and cigarettes at a restaurant. When a patron advances on Helene and ignores Sommer's warning to leave her alone, Sommer pushes him away. He falls and hits his head, dying some days later. Sommer is arrested and sentenced three years in prison.
Les Tisserands, 1h33
Réalisé par Frederic Zelnik
Origine Allemagne
Genres Drame
Thèmes Théâtre, Le monde du travail, Politique, Adaptation d'une pièce de théâtre
Acteurs Paul Wegener, Valeska Stock, Hertha von Walther, Hermann Picha, Camilla von Hollay, Arthur Kraußneck
Rôle Moritz Jäger
Note68% 3.4413053.4413053.4413053.4413053.441305
Pendant les années 1840, des tisserands silésiens montent une grève à cause de l'impact de la Révolution industrielle sur leurs vies.
Faust, une légende allemande, 1h40
Réalisé par Friedrich Wilhelm Murnau
Genres Drame, Science-fiction, Fantasy, Horreur
Thèmes Poésie, Religion, Diable, Adaptation d'un poème, Adaptation d'une pièce de théâtre
Acteurs Gösta Ekman, Sr., Emil Jannings, Camilla Horn, William Dieterle, Frida Richard, Yvette Guilbert
Rôle Valentin, frère de Gretchen
Note80% 4.048184.048184.048184.048184.04818
Les termes du pari sont que Méphisto doit parvenir à corrompre l’âme d’un homme de bien et détruire en lui tout ce qu’il y a de divin et alors la Terre sera sienne. Lorsque son choix est arrêté, il envoie la peste détruire le village de Faust. Devant un tel fléau Faust prie pour que la mort et les privations cessent mais rien ne se passe. Désespéré, il en vient à appeler le diable. Celui-ci lui propose le marché suivant : une période d’essai de 24 heures durant laquelle Méphisto sera à son service. Faust accepte et demande de sauver les villageois. Cependant, ceci vient avec un prix ; Faust ne peut plus s’approcher de tout ce qui est divin. Et quand les malades le découvrent, ils le bannissent. Faust décide de faire un second marché avec Satan : jeunesse, les plaisirs terrestres et royaumes contre son âme. L’échange est scellé avec la duchesse de Parme. Avec le temps, Faust se lasse de ses excès et aimerait revoir sa ville. Obligé d’obéir, Méphisto le ramène. Quand ils arrivent, les cloches de la cathédrale sonnent, la messe se termine. Sur le parvis, Faust est attiré par une jeune fille. Il en tombe amoureux mais il est contraint de fuir quand on l’accuse du meurtre de son frère. Derrière ces machinations se trouve Méphisto qui voit d’un mauvais œil la romance de Faust et Gretchen. Sans famille, Gretchen qui attend l’enfant de Faust devient une paria. Bien plus tard, on la voit errer dans les rues au milieu d’un vent glacial avec son enfant. Les habitants refusent de les aider. Et dans un moment de folie, elle oublie son enfant dans la neige. À l’aube, la cité, voyant l’enfant mort, l’accuse et la condamne au bûcher. Elle appelle alors Faust. Il ne perd aucun instant pour la retrouver mais cela ne sert à rien. Souhaitant n’avoir jamais demandé d’être jeune, il se jette aux pieds de Gretchen. Le diable lui accorde ce dernier vœu. Gretchen reconnaît en ce vieillard son amant alors que les flammes les encerclent. L’ange dévoile à Méphisto qu’il a perdu son pari puisque l’amour triomphe de tout.