Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Wieńczysław Gliński est un Acteur Polonais né le 10 mai 1921 à Astrakhan (Russie)

Wieńczysław Gliński

Wieńczysław Gliński
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Pologne
Naissance 10 mai 1921 à Astrakhan (Russie)
Mort 8 juillet 2008 (à 87 ans) à Varsovie (Pologne)

Wieńczysław Gliński (10 May 1921 – 8 July 2008) was a Polish stage and film actor.

He was a member of the Polish resistance movement Home Army during the World War II. He was also a prisoner in the Nazi German concentration camp Majdanek.

After the war Wieńczysław Gliński has starred in many movies. He has also performed in many theatres, including the Polish Theatre and National Theatre in Warsaw.

A lecturer at the Państwowa Wyższa Szkoła Teatralna in Warsaw.

At the 1st Moscow International Film Festival he won a Silver Medal for acting for his role in the film The Eagle.

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Wieńczysław Gliński (6 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Marysia i Napoleon, 1h54
Réalisé par Leonard Buczkowski
Origine Pologne
Genres Historique
Acteurs Beata Tyszkiewicz, Wieńczysław Gliński, Jan Englert, Gustaw Holoubek, Barbara Horawianka, Bogumił Kobiela
Note58% 2.936882.936882.936882.936882.93688
A young French historian, Napoleon Beranger, comes to Warsaw on a foreign scholarship. While driving his car along a detour he runs into an old manor in Walewice village. On the wall of the manor he finds portraits of Napoleon Bonaparte and his great love Maria Walewska, a Polish aristocrat who used her charms to convince the emperor to stand up for her country. Beranger meets there by accident a beautiful woman, a student of art history by the same name of Maria Walewska (Marysia). The pair of modern heroes both notice the striking resemblance of each other to the historical figures, and as if by magic, move back into the Napoleonic period, where they play the roles of Napoleon and his Polish consort. They fall in love.
L'art d'être aimé, 1h37
Réalisé par Wojciech Has
Origine Pologne
Genres Drame
Thèmes Politique
Acteurs Barbara Krafftówna, Wieńczysław Gliński, Wiesław Gołas, Mirosława Krajewska, Tadeusz Pluciński, Kalina Jędrusik
Rôle Bacteriologist
Note73% 3.681573.681573.681573.681573.68157
Dans un avion à destination de Paris, Felicja, une célèbre actrice de radio, se souvient de la nuit de 1939, quand elle devait débuter dans le rôle d'Ophélie, auprès de l'homme qu'elle aimait, Wiktor, qui jouait Hamlet. Lors de la Seconde Guerre mondiale, pour ne pas se compromettre sur les scènes allemandes, elle préfère travailler comme serveuse. Lorsque Wiktor est accusé d'avoir tué un collaborateur, elle lui fournit un alibi. Mais après la guerre, elle est accusée d'avoir collaboré.
L'aigle
L'aigle (1959)
, 1h43
Réalisé par Leonard Buczkowski
Genres Guerre
Thèmes La mer, Transport, Guerre en milieu sous-marin, Politique
Acteurs Wieńczysław Gliński, Aleksander Sewruk, Jan Machulski, Jerzy Nowak, Bronisław Pawlik, Zygmunt Hübner
Rôle kapitan Grabiński
Note70% 3.514913.514913.514913.514913.51491
Basé sur une histoire vraie du sous-marin polonais "Orzel" (L'Aigle): Septembre 1939, "Orzel" arrive au port neutre estonien à Tallinn. Sous la pression de l'Allemagne, les Estoniens ont interné le navire. Le commandant Grabinski décide de s'échapper en Angleterre à travers la mer Baltique, sans aucune carte qui a été confisquée et avec seulement une petite quantité de carburant à bord.
Kanal - Ils aimaient la Vie, 1h35
Réalisé par Janusz Morgenstern, Andrzej Wajda
Origine Pologne
Genres Drame, Guerre
Thèmes Politique
Acteurs Tadeusz Janczar, Wieńczysław Gliński, Vladek Sheybal, Stanisław Mikulski, Emil Karewicz, Jan Englert
Rôle porucznik "Zadra", dowódca kompanii
Note78% 3.947753.947753.947753.947753.94775
Fin septembre 1944, l'insurrection de Varsovie dure depuis bientôt deux mois. Prise entre deux fronts, une compagnie déjà très éprouvée doit s'enfuir par les égouts (qui donnent au film son titre original). Désorientés, étouffés par un air irrespirable, les hommes et les femmes de la compagnie cèdent peu à peu au découragement ou à la folie. Le film de guerre devient film intimiste, s'attachant à des personnages singuliers (deux couples, un compositeur, l'officier qui commande la compagnie) et montre les égouts varsoviens, pourtant célébrés comme le lieu des exploits de la résistance polonaise, comme un enfer dont aucun personnage ne peut sortir vivant ou libre. Alors que le gros de la compagnie est fait prisonnier après être sorti derrière les lignes allemandes, que nombre de personnages sont morts dans les galeries, le lieutenant, qui sort sain et sauf mais seul, décide dans le plan final de retourner dans les égouts.