Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Vladimir Vladimirovitch Bortko est un Réalisateur et Scénariste Russe né le 7 mai 1946 à Moscou (Russie)

Vladimir Vladimirovitch Bortko

Vladimir Vladimirovitch Bortko
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Russie
Naissance 7 mai 1946 (74 ans) à Moscou (Russie)
Récompenses Honored Artist of the Russian Federation

Vladimir Vladimirovitch Bortko (en russe : Владимир Владимирович Бортко), est né le 7 mai 1946 à Moscou, est un réalisateur, scénariste et producteur russe. D'abord peu remarqué, car n'ayant jamais appartenu à ce qu'on appelle le cinéma d'auteur soviétique, il se fait un nom avec ses adaptations des grands classiques de la littérature russe qui se distinguent par leur fidélité au texte et la mise en scène compréhensible pour le grand public.

Biographie

Vladimir Bortko est le fils du metteur en scène soviétique ukrainien Vladimir Vladimirovitch Bortko et de l'actrice Marina Fedotovna Zakharenko. Ses parents divorcent. Il grandit dans la famille de son beau-père, le dramaturge soviétique ukrainien Aleksandr Korneitchouk. Après les études à l’École professionnelle de géologie d'exploration à Kiev et son service militaire en 1965-1966, il travaille pendant trois ans comme technicien en électricité à l'entreprise Voïenproekt de Kiev.

En 1969, il commence les études à l'Université nationale Karpenko-Kary dans la classe de Vadim Tchoubassov et Rodion Efimenko. Diplômé en 1974, il devient assistant réalisateur au Studio Dovjenko. En 1975, il réalise son premier long métrage intitulé Canal, d'après le roman éponyme d'Ivan Grigourko .

En 1980, Vladimir Bortko devient réalisateur aux studios Lenfilm à Léningrad, la plus grande société de production cinématographique de l’Union soviétique après Mosfilm à Moscou. Il connait une célébrité relative dans l'Union soviétique, mais sa grande percée survient avec l'adaptation cinématographique du roman Cœur de chien, écrit par Mikhaïl Boulgakov en 1925. Le spectateur de l'époque de la pérestroïka apprécie cette satire fidèle au texte qui se fait l'écho de la désillusion du système communiste . Le film reçoit un Grand Prix au Festival du film de Pérouse.

En 1991, il réalise Afghan Breakdown, un film sur l'intervention de l'Union soviétique en Afghanistan avec l'acteur italien Michele Placido. C’était le premier film dans la nouvellement créée Fédération de Russie qui considère les activités militaires de l'Union soviétique de façon critique.

Vladimir Bortko signe le contrat pour les deux grands projets du cinéma russe avec la chaîne de télévision Telekanal Rossiya. Le premier est une adaptation du roman L'Idiot, écrit par l'écrivain russe Fiodor Dostoïevski, dans une série télévisée de dix épisodes en 2003. En 2003, cette série remporte le prix TEFI dans sept catégories et sera nominée dans cinq catégories de l'Aigle d'or dont elle remporte trois. En 2004, l'acteur Ievgueni Mironov qui interprète le héros principal de la série - le prince Mychkine, reçoit le prix du meilleur acteur au Festival de télévision de Monte-Carlo. En 2004 également, la série reçoit le prix du public au Festival du cinéma national Vivat Kino Rossii ! (Виват кино России!) de Saint-Pétersbourg.

Trois ans plus tard, Bortko réalise une adaptation du roman Le Maître et Marguerite écrit par Mikhaïl Boulgakov, également dans une série télévisée en dix épisodes. Le tournage est suivi par de longues spéculations dans les médias, certains critiques redoutant que la complexité des thèmes socio-politiques et métaphysiques du roman ne soit sacrifiée aux exigences de la télévision populaire. La diffusion débute le 19 décembre 2005. Il s'avère que Bortko a suivi méticuleusement les dialogues du roman, et la série devient un grand succès auprès des téléspectateurs. Le 25 décembre 2005, 40 millions de Russes ont regardé le septième épisode.

En 2009, Bortko cause une controverse, avec son adaptation cinématographique du drame historique Tarass Boulba, écrit par l'écrivain russe Nikolaï Gogol. La critique ukrainienne lui reproche avoir permis aux acteurs polonais de parler le polonais dans le film, tandis que les Cosaques ukrainiens s'expriment en russe pauvre. Le film toutefois remporte cette fois encore un grand succès, avec près de 4 millions d'entrées dans les salles de cinéma en Russie.

Vladimir Bortko est membre du Parti communiste de Russie.

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Vladimir Vladimirovitch Bortko (4 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Réalisateur

Barbarians
Barbarians (2009)
, 2h7
Réalisé par Vladimir Vladimirovitch Bortko
Origine Russie
Genres Drame, Aventure, Historique
Acteurs Bohdan Stupka, Daniel Olbrychski, Igor Petrenko, Vladimir Vdovitchenkov, Magdalena Mielcarz, Mikhaïl Boïarski
Note57% 2.8979552.8979552.8979552.8979552.897955
L'histoire se déroule dans l'Ukraine du XVII siècle. Le vieux colonel ouman Taras Boulba accueille ses deux fils, Ostap et Andreï, rentrés après deux ans d'études au séminaire de Kiev. Il les accompagne vers la Sitch Zaporogue afin de les initier à l'art militaire. Alors qu'ils se trouvent dans le camp, une mauvaise nouvelle leur parvient. Il s'avère que les Polonais ont attaqué le khoutor de Boulba et que sa femme a été tuée. Tarass se joint alors aux cosaques qui affrontent les troupes polonaises. Ils assiègent la ville de Doubno jusqu'à ce que ses habitants commencent à manquer de vivres. Mais le vieux colonel ignore que son cadet, Andreï, est amoureux de la jeune fille du voïvode Mazowiecki, Elżbieta, rencontrée à Kiev, qui se meurt de faim de l'autre côté de la muraille. Une nuit, la servante de Elżbieta amène le jeune homme par le passage souterrain jusqu'à sa maitresse qu'il décide ne plus jamais quitter. Le lendemain, Tarass voit apparaître son fils à la tête de la cavalerie de contre-offensive. Il ordonne alors à ses hommes d'attirer Andreï dans les bois où il le tue après l'avoir renié. Pendant ce temps, son ainé, Ostap, est capturé par l'ennemi et transporté à Varsovie. Aidé de Yankel, le marchand juif jadis sauvé lors d'un pogrome, Tarass vole au secours de son fils, mais arrive juste au moment quand ce dernier se fait exécuter après une séance de torture sur la place publique. Taras fait payer cher la mort d'Ostap, bravant la mort, mais au bout d'un moment son unité est repérée et encerclée. Comprenant que l'ennemi est surtout après lui, il permet à ses compagnons de s'échapper, se laisse faire prisonnier et sera brûlé vif sur le bûcher. Elżbieta donne naissance à un garçon. Elle meurt en couches. Son père, le voïvode Mazowiecki, fou de douleur, prend un sabre et le brandit au-dessus de l'enfant, mais ne parvient pas à tuer un être sans défense qui est en plus son petit-fils.
Afghan Breakdown, 2h20
Réalisé par Vladimir Vladimirovitch Bortko
Origine Italie
Genres Drame, Guerre, Documentaire, Action
Thèmes Le terrorisme, Politique
Acteurs Michele Placido, Oleg Yankovsky, Tatiana Dogileva, Alekseï Serebryakov, Vladimir Yeryomin, Leonid Kulagin
Note70% 3.530133.530133.530133.530133.53013
The events unfold just before the start of the Soviet withdrawal from Afghanistan in 1988. Lieutenant Steklov, son of a high-ranking General, is assigned to Afghanistan, hoping to take part in combat and earn some medals before the war ends. Sgt. Arsionov (Aleksei Serebryakov) combines his combat experience and bravery with brutal hazing of young conscripts back on the field base. Major Bandura`s tour of duty has expired. He is free to go home and reunite with his wife whom he has almost forgot. This means leaving his mistress Katya (Tatyana Dogileva), a nurse in the base's hospital—to a much anticipation from Bandura's superior Leonid (Mikhail Zhygalov) who fell in love with Katya. Anxiety is felt by many characters about the change taking place back in the Soviet Union during the Perestroika. Bandura himself thinks he might not be able to adapt. Katya says that Afghanistan will be remembered as the best part of their lives.
Cœur de chien, 1h53
Réalisé par Vladimir Vladimirovitch Bortko
Origine Russie
Genres Drame, Science-fiction, Comédie, Comédie dramatique
Thèmes Mise en scène d'un animal, Informatique, Mise en scène d'un chien, Cyberpunk, Mise en scène d'un mammifère
Acteurs Yevgeniy Yevstigneyev, Nina Rouslanova, Iouri Kouznetsov, Sergueï Filippov
Note86% 4.3372554.3372554.3372554.3372554.337255
L'histoire se déroule à Moscou dans les années 1920. Un célèbre professeur de médecine trouve dans la rue un chien errant. Il l'emmène chez lui et lui implante l'hypophyse prélevé sur un homme mort. Rapidement la brave bête se transforme en individu grossier et imprévisible. Il se fait des amis parmi les militants de la classe ouvrière, qui font irruption chez le professeur de jour comme de nuit et lui rendent la vie impossible.

Scénariste

Barbarians
Barbarians (2009)
, 2h7
Réalisé par Vladimir Vladimirovitch Bortko
Origine Russie
Genres Drame, Aventure, Historique
Acteurs Bohdan Stupka, Daniel Olbrychski, Igor Petrenko, Vladimir Vdovitchenkov, Magdalena Mielcarz, Mikhaïl Boïarski
Note57% 2.8979552.8979552.8979552.8979552.897955
L'histoire se déroule dans l'Ukraine du XVII siècle. Le vieux colonel ouman Taras Boulba accueille ses deux fils, Ostap et Andreï, rentrés après deux ans d'études au séminaire de Kiev. Il les accompagne vers la Sitch Zaporogue afin de les initier à l'art militaire. Alors qu'ils se trouvent dans le camp, une mauvaise nouvelle leur parvient. Il s'avère que les Polonais ont attaqué le khoutor de Boulba et que sa femme a été tuée. Tarass se joint alors aux cosaques qui affrontent les troupes polonaises. Ils assiègent la ville de Doubno jusqu'à ce que ses habitants commencent à manquer de vivres. Mais le vieux colonel ignore que son cadet, Andreï, est amoureux de la jeune fille du voïvode Mazowiecki, Elżbieta, rencontrée à Kiev, qui se meurt de faim de l'autre côté de la muraille. Une nuit, la servante de Elżbieta amène le jeune homme par le passage souterrain jusqu'à sa maitresse qu'il décide ne plus jamais quitter. Le lendemain, Tarass voit apparaître son fils à la tête de la cavalerie de contre-offensive. Il ordonne alors à ses hommes d'attirer Andreï dans les bois où il le tue après l'avoir renié. Pendant ce temps, son ainé, Ostap, est capturé par l'ennemi et transporté à Varsovie. Aidé de Yankel, le marchand juif jadis sauvé lors d'un pogrome, Tarass vole au secours de son fils, mais arrive juste au moment quand ce dernier se fait exécuter après une séance de torture sur la place publique. Taras fait payer cher la mort d'Ostap, bravant la mort, mais au bout d'un moment son unité est repérée et encerclée. Comprenant que l'ennemi est surtout après lui, il permet à ses compagnons de s'échapper, se laisse faire prisonnier et sera brûlé vif sur le bûcher. Elżbieta donne naissance à un garçon. Elle meurt en couches. Son père, le voïvode Mazowiecki, fou de douleur, prend un sabre et le brandit au-dessus de l'enfant, mais ne parvient pas à tuer un être sans défense qui est en plus son petit-fils.