Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Véronique Genest est une Actrice Française née le 26 juin 1956 à Meaux (France)

Véronique Genest

Véronique Genest
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Véronique Raymonde Marie Combouilhaud
Nationalité France
Naissance 26 juin 1956 (63 ans) à Meaux (France)
Récompenses Chevalier de la Légion d'honneur‎

Véronique Combouilhaud, dite Véronique Genest, est une comédienne française, née le 26 juin 1956 à Meaux (Seine-et-Marne).

Biographie

Jeunesse
Très tôt, Véronique Genest se passionne pour la littérature, le cinéma et le théâtre. Ses héros préférés sont Claude (du Club des Cinq), Mary Poppins, Peter Pan et Zorro. Enfant, elle se déguise et joue des saynètes où elle interprète divers personnages. Elle aime aussi interviewer les patients dans la salle d'attente de son père, médecin, qui la surnomme « la grande Sarah » (en référence à Sarah Bernhardt). À 14 ans, elle répète avec la troupe du « Théâtre de la Table ronde » créée par un garçon d'une classe de 1. Elle se rend régulièrement au conservatoire de musique de Strasbourg où elle accompagne la pianiste Elizabeth Sombart et en profite pour se glisser dans les coulisses du théâtre national afin d'observer les comédiens en pleine répétition.

Elle passe le brevet d'esthéticienne et maquilleuse avec le souhait de travailler dans le milieu du spectacle. Elle fait ses débuts de maquilleuse dans l'équipe qui tourne La Communion solennelle sous la direction du réalisateur René Féret et décide de devenir actrice. Elle s'inscrit aux cours proposés par le théâtre de l'Atelier puis aux cours de Daniel Mesguich au théâtre de la Contrescarpe, à Paris.

Elle trouve un emploi au Palais des Arts, un complexe de cinémas et théâtre que Lionel Rocheman a ouvert boulevard Sébastopol à Paris. Elle y exerce diverses fonctions : réservation par téléphone, accueil, placement des spectateurs, et vente du magazine Fluide Glacial que lui remet le dessinateur Gotlib. Elle y croise des artistes comme Bernard Haller, Rufus, Paco Ibanez, Anne Sylvestre et les 3 Jeanne. Elle y rencontre le chanteur Georges Moustaki qui lui propose de faire partie de l'équipe qui l'accompagnera dans une tournée internationale.


Carrière
En 1980, elle débute dans des spots publicitaires (Mir, Knorr, Saint-Yorre, Père Dodu, Pro-Activ, Madrange) puis obtient un petit rôle dans les films La Loupe du diable de Pierre Badel et La Banquière de Francis Girod, où elle figure sous son véritable nom.

En 1981, elle décroche son premier grand rôle, sous le pseudonyme de Véronique Genest, avec les quatre épisodes de la mini-série Nana adaptée du roman homonyme d’Émile Zola. C'est le réalisateur Maurice Cazeneuve qui la choisit parmi un casting de cinq cents personnes. Cette série lui apporte la célébrité.

Dès lors, elle enchaîne avec succès cinéma, télévision et théâtre et reçoit plusieurs prix.

En 1984, Ça n'arrive qu'à moi, aux côtés de Francis Perrin où elle incarne Prudence, la fille de Bernard Blier.

En 1986, L'Amuse Gueule, avec Daniel Auteuil et Philippe Khorsand qu'elle joue au Théâtre Palais-Royal pendant un an.

En 1987, Association de malfaiteurs de Claude Zidi où elle donne la réplique à François Cluzet et Christophe Malavoy.

En 1989, elle joue dans le dernier épisode de la série David Lansky, avec Johnny Hallyday dans le rôle principal.

En 1991, elle est repérée par TF1 après son passage dans l'émission (caméra cachée) Surprise sur prise ! où elle défend un faux immigré dissimulé dans sa voiture et recherché par la police : « D'habitude, on met un lion, moi, je mets un mec . » La réalisatrice Caroline Huppert lui propose un rôle de commissaire dans le pilote d'une série télévisée policière à venir.

En 1992, elle devient populaire grâce à la série policière française Julie Lescaut, diffusée sur TF1, et dont elle interprète le rôle-titre. Cette série aura jusqu'à 12 millions de téléspectateurs par épisode.

Après plusieurs nominations, elle obtient son premier 7 d'Or, pour la série Julie Lescaut, en 1997. C'est le public, appelé à voter pour la première fois, qui le lui décerne.

En 1999, elle remporte un deuxième 7 d'Or comme meilleur actrice pour Julie Lescaut et le téléfilm Un amour de cousine.

En 2001, un troisième 7 d'Or la consacre meilleure comédienne pour Julie Lescaut.

En 2003, le Festival de Saint-Tropez lui remet le Prix spécial du public à un héros de série.


Tournage et théâtre
Les tournages de la série se sont initialement déroulés place de la République à Vanves, pour les décors du commissariat de 1993 à 2005.

Les épisodes les plus récents, où elle est mutée à Paris, ont été enregistrés à la tour Montparnasse, sauf pour les derniers épisodes qui se sont déroulés dans le quartier de la Défense.

Parallèlement à sa carrière de comédienne, elle crée sa propre maison de production, Sam et Compagnie, avec son mari Meyer Bokobza. Ils y produisent des films aussi différents que Une femme si parfaite, Un transat pour huit ou encore La Dame d'Izieu.

En 2008, elle sort, chez l'éditeur Michel Lafon, son premier livre 46/38 Guerre et poids qui relate avec humour une cure de thalassothérapie à Brides-les-Bains. Elle en tire un « seule en scène », Madame Butterlight, qui traite des déboires d'une comédienne aux prises avec ses addictions à la cigarette et aux pâtisseries, qu'elle joue au Théâtre de la Gaité Montparnasse pendant quatre mois début 2009.

En 2010, elle monte une autre société de production Madame Butterlight plus axée sur le théâtre.

Elle revient au théâtre en 2012 avec la pièce Plein la vue, au Théâtre de La Michodière, où sa belle-fille Gabou Bokobza lui donne la réplique.

En janvier 2014, après 22 ans de succès et 101 épisodes, la série Julie Lescaut se termine sur un très haut score d’audience (7,5 millions de téléspectateurs).

En 2015, elle tourne La Bonne dame de Nancy où elle interprète le rôle de Simone Weber. Le téléfilm est diffusé en mai 2016 sur France 3.

En 2016, elle joue un vaudeville Portrait craché au Palais des Glaces, à Paris, aux côtés de Julien Cafaro (Philippe), Caroline Devismes (l'épouse), Gaspard Leclerc (le fils) et Maxime (le plombier) puis en tournée à travers la France, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse du 23 septembre 2016 au 28 avril 2017 avec la même distribution excepté le rôle du fils qui est interprété par Nicolas Le Guen. Elle y interprète le rôle de Marie qui a fait un enfant avec Philippe sans jamais le lui avouer. Vingt-cinq ans plus tard, elle se rend compte que Philippe est le père de la fiancée de son fils.


Prises de position
En novembre 2008 aux côtés d'autres personnalités issues d'horizons divers, elle parraine un conte dans l'ouvrage La Boîte à câlins ils te souhaitent de beaux rêves... paru aux éditions Michel Lafon au profit de l'association « La Chaîne de l'espoir ».

Depuis 2008, elle soutient le salon du livre d'Ozoir-la-Ferrière où elle fait régulièrement partie du jury du Prix littéraire « Ozoir'elles » qui récompense tous les ans un recueil de nouvelles.

En 2007 ainsi qu'en 2012, elle soutient la candidature de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle.

En juin 2011, elle est narratrice dans le conte musical Pierre et le loup lors du concert de soutien réalisé à Lausanne au profit de la Fondation Résonnance de son amie pianiste Elizabeth Sombart.

En août 2012, elle écrit sur son compte Twitter trouver l'islam « dangereux pour notre démocratie ». Invitée le 17 septembre 2012 par Jean-Marc Morandini sur NRJ 12 pour s'exprimer à ce sujet, elle précise : « C'était une phrase au milieu d'une grande conversation que j'avais avec quelqu'un sur Twitter, je parlais des extrémistes. Tout de suite, ça a été "islamophobe", "raciste" [...] J'ai réfléchi : la phobie c'est la peur alors peut-être, effectivement, je suis islamophobe. La peur, elle vient de la méconnaissance ou d'une expérience, d'un danger qu'on sent [...] J'ai donc lu le Coran et je n'ai pas été plus rassurée. Tout ce qu'on voit autour de nous fait qu'effectivement cette phobie existe, parce qu'on voit des choses qui font peur. [...] Vous ne pouvez pas nier que les extrémistes font peur. Moi j'aurais été christianophobe si j'avais vécu au temps de l'Inquisition. Vous savez de quoi c'est parti cette histoire ? 53 pays musulmans voulaient inclure la charia dans les Droits de l'Homme. Il y avait une pétition à signer disant que nous, on voulait confirmer nos Droits de l'Homme tels qu'ils étaient, voilà c'est tout. [...] » Le lendemain, dans une interview au Parisien, elle précise : "Je me fiche de la couleur des gens. Je suis une fille du monde. Je ne comprends pas l'agressivité que je déclenche. Bien sûr que je ne parle que des extrémistes. Je vois les infos, les appels à rétablir la charia, les foules en liesse dans la rue, parfois, quand il y a des attentats. Alors oui, l'islam me fait peur, j'aimerais être rassurée."

En novembre 2012, elle soutient la Fondation K d'urgence de Christine Kelly et participe au colloque "Familles monoparentales : première victime de la crise"

En mars 2013, elle s'engage en tant que suppléante de Jonathan-Simon Sellem, candidat à la députation dans la huitième circonscription des Français de l'étranger. Devant les pressions, elle renonce à se présenter, à un mois de la législative partielle, tout en confirmant son soutien à Jonathan-Simon Sellem.

En janvier 2014, dans une interview à Newsyoung, elle annonce que le milieu politique ne l'attire pas, et qu'elle ne se lancera plus dans une course électorale.

En février 2009, elle dit croire en Dieu mais pas dans une religion particulière. En 2013, elle se déclare agnostique.

En 2015, elle appuie l'action de Jean-Luc Romero contre l'homophobie et soutient l'association Le Refuge.


Vie privée
Son père, Xavier Combouilhaud, médecin, décède alors qu'elle n'a que 10 ans. Sa mère, Colette, née Chavaroc, se remarie quelques années plus tard et a deux garçons, Nicolas et Frédéric.

En 1989, avec son frère Olivier, elle ouvre un restaurant Courrier Sud (nommé ainsi en hommage à Antoine de Saint-Exupéry), rue de Fourcy à Paris. Cette année-là, elle rencontre Meyer Bokobza (né en 1949), divorcé et père de deux enfants, Adam et Jennifer. Ils se marient en 1992.

En 1993, elle perd son frère Olivier atteint du sida.

Son fils Sam naît le 27 juillet 1996.

Depuis décembre 2015, elle est belle-grand-mère de la petite Alex, fille de Jennifer.

Ses meilleurs films

Association de malfaiteurs (1987)
(Actrice)
J'ai épousé une ombre (1983)
(Actrice)

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Véronique Genest (23 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

Merci Patron, 1h45
Réalisé par Pierre Joassin
Origine France
Thèmes Le monde du travail
Acteurs Véronique Genest, Philippe Caroit, Cécile Bois, Stéphane De Groodt, Camille Chamoux, Patrick Descamps
Rôle Hélène Scoffie

Hélène a toujours été une gentille assistante dévouée chez un fabricant de piscines. Lorsqu'elle découvre, un matin, que son patron s’est volatilisé, son premier réflexe est de dissimuler son absence. Mais, immédiatement, le mensonge grossit et les problèmes s’accumulent... Sans le vouloir, Hélène se retrouve propulsée à la tête de la société avec, pour seule confidente, la "bimbo" écervelée qui servait de femme à son patron…
La Dame d'Izieu
Thèmes Histoire de France, L'Occupation allemande en France, La condition juive en France sous l'Occupation allemande
Acteurs Véronique Genest, Gaëla Le Devehat, Vincent Winterhalter, Philippe du Janerand, Renaud Marx, Jean-Baptiste Marcenac
Note74% 3.720393.720393.720393.720393.72039
En France, durant la Seconde Guerre mondiale, Sabine Zlatin, une juive d'origine polonaise naturalisée française vit à Montpellier avec son mari Miron Zlatin. Elle est infirmière militaire, il est agronome. Mais dans la France sous occupation allemande, les juifs doivent se cacher pour ne pas être déportés dans les camps. Lorsque Sabine rencontre Léa Feldblum, une jeune femme juive dissimulant son identité, celle-ci lui fait rejoindre l'organisation de l'Œuvre de secours aux enfants (OSE). Sa mission sera dès lors de sauver les enfants enfermés dans les camp de transit, mais elle a de plus en plus de difficultés à trouver un foyer pour les enfants. Elle fonde alors à Izieu la colonie d’enfants réfugiés de l’Hérault, où pensionnent les orphelins jusqu'à une rafle organisée le 6 avril 1944 à l'initiative de Klaus Barbie.
Un transat pour huit, 1h30
Réalisé par Pierre Joassin
Origine France
Genres Comédie, Romance
Thèmes L'enfance, La famille
Acteurs Véronique Genest, Philippe Caroit, Arthur Vaughan-Whitehead, Micky Sébastian
Rôle Florence
Note68% 3.433823.433823.433823.433823.43382
Florence élève seule ses enfants. La veille du départ en vacances, elle apprend que son contrat à durée déterminée ne sera pas renouvelé. Elle part pourtant dans un camping dans le Sud. Pierre, veuf inconsolable, se rend dans la même station balnéaire que Florence...
On n'est pas là pour s'aimer
Réalisé par Daniel Janneau
Genres Comédie
Acteurs Véronique Genest, Pierre Arditi, Julie Du Page, Alain Sachs
Rôle Frédérique Letheil
Note67% 3.3869953.3869953.3869953.3869953.386995
Célibataire endurcie et fleur bleue, la scientifique Frédérique Letheil (Véronique Genest) se rend à une conférence de presse de la plus haute importance : elle doit présenter sa dernière découverte, un système de forage révolutionnaire qu'elle a mise au point pour le compte de la Française des Gaz et des Hydrocarbures. Sur la route, elle s'attarde à observer des oiseaux, sa grande passion, mais tombe subitement en panne de voiture, se mettant ainsi en retard.
Droit dans le mur
Réalisé par Pierre Richard
Genres Comédie
Acteurs Pierre Richard, Véronique Genest, Daniel Russo, Daniel Prévost, Isabelle Candelier, Valérie Benguigui
Rôle Myriam Valensky... sa sœur
Note49% 2.4897652.4897652.4897652.4897652.489765
Romain a été une des plus grandes stars du milieu comique. Mais cette époque étant définitivement révolue, plus aucun de ses spectacles ne fait recette. Ayant déjà dépensé toute sa fortune puis vendu de fait sa belle propriété, il se voit contraint de postuler chez un énième producteur dont l'entretien se solde sans surprise par un cuisant échec. En même temps que sa carrière, c'est sa famille et ses amis, sauf le "souffre-douleur" Lucchino et tout le reste qui l'abandonnent... sans compter sur sa maîtresse qui n'a cesse de le cribler de reproches et sur un indicateur lancé à ses trousses.
Les Secrets professionnels du docteur Apfelglück, 1h35
Réalisé par Thierry Lhermitte, Alessandro Capone, Stéphane Clavier, Hervé Palud
Origine France
Genres Comédie
Thèmes Maladie, Psychologie, La télévision, Folie
Acteurs Thierry Lhermitte, Ticky Holgado, Martin Lamotte, Charlotte de Turckheim, Alain Chabat, Jacques Villeret
Rôle Micheline
Note53% 2.6647752.6647752.6647752.6647752.664775
Le docteur Apfelglück, éminent psychiatre, raconte quelques-uns des cas les plus sérieux qui lui sont arrivés.
On peut toujours rêver, 1h36
Réalisé par Pierre Richard, Jacques Cluzaud
Genres Comédie
Acteurs Pierre Richard, Édith Scob, Smaïn, Jacques Seiler, Pierre Palmade, Bernard Freyd
Rôle La prostituée qui aime l'opéra
Note51% 2.596362.596362.596362.596362.59636
Charles de Boylesve, dit « L'Empereur », est un entrepreneur extrêmement riche mais assez malheureux. Il s'adonne régulièrement à la kleptomanie dans un supermarché qui lui appartient. C’est là qu’il rencontre Rachid Merzahoui qui le prend la main dans le sac et l’insulte copieusement.
Les Secrets professionnels du Dr Apfelglück, 1h35
Réalisé par Thierry Lhermitte, Alessandro Capone, Stéphane Clavier, Hervé Palud
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Jacques Villeret, Thierry Lhermitte, Véronique Genest, Alain Chabat, Dominique Lavanant, Alessandro Haber
Rôle Micheline
Note53% 2.6647752.6647752.6647752.6647752.664775
Le docteur Apfelglück, éminent psychiatre, raconte quelques uns des cas les plus sérieux qui lui sont arrivés...
Un père et passe, 1h28
Réalisé par Sébastien Grall
Origine France
Acteurs Eddy Mitchell, Guy Marchand, Véronique Genest, Luc Thuillier, François Berléand, Christian Charmetant
Rôle Marianne
Note49% 2.4668152.4668152.4668152.4668152.466815
Marianne a abandonné son métier de photographe quand elle a subi les bombardements à Beyrouth. Elle avait écrit des lettres aux pères potentiels de sa fille Camille, mais les lettres ne sont jamais parties. Elle reprend cependant son métier en Afrique du Sud, et retombe par hasard sur ces lettres.
Association de malfaiteurs
Réalisé par Claude Zidi
Origine France
Genres Comédie, Comédie policière, Aventure, Policier
Acteurs François Cluzet, Christophe Malavoy, Claire Nebout, Véronique Genest, Jean-Claude Leguay, Jean-Pierre Bisson
Rôle la commissaire Monique Lemercier
Note62% 3.1457353.1457353.1457353.1457353.145735
Thierry, Gérard, Francis et Daniel sont des amis, anciens camarades d'HEC Paris. Si les trois premiers ont brillamment réussi leur vie, Daniel, quant à lui, accumule les galères et les mauvaises affaires. Alors que Daniel propose une énième « affaire » à ses amis, ces derniers refusent et décident pour lui faire une blague de lui faire croire qu'il a gagné au Loto grâce à un tirage ingénieusement truqué et monté.
Debout les crabes, la mer monte !, 1h30
Réalisé par Jean-Jacques Grand-Jouan
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Martin Lamotte, Véronique Genest, Virginie Thévenet, Richard Bohringer, Valérie Mairesse, Dominique Lavanant
Rôle Marthe
Note45% 2.258452.258452.258452.258452.25845
Le programme de Marthe à sa sortie de prison est clair. Elle envisage de se rendre à Nantes pour se venger, mais voilà que le sort en décide autrement. Privée d'homme pendant plusieurs années d'incarcération, Marthe ne tient plus. Dans le train, c'est Louis Paimbœuf, un professeur d'histoire, qui fait l'objet de son choix. Bouleversé, le brave homme lui propose de séjourner quelque temps chez lui pour se refaire une santé avant de reprendre sa route. Selon lui, sa femme Agnès sera ravie d'aider Marthe à se réinsérer. Marthe s'installe donc chez les Paimbœuf.
J'ai épousé une ombre, 1h50
Réalisé par Robin Davis
Origine France
Genres Drame, Policier
Thèmes L'usurpation d'identité, Escroquerie
Acteurs Francis Huster, Richard Bohringer, Madeleine Robinson, Guy Tréjan, Véronique Genest, Victoria Abril
Rôle Patricia Meyrand
Note65% 3.2858953.2858953.2858953.2858953.285895
Enceinte de huit mois, Hélène Georges est abandonnée par son compagnon, Frank, dans une ville industrielle du Nord. Désemparée, elle se rend à la gare et prend le premier train en partance pour le sud. Au wagon-restaurant, elle fait la connaissance de Bertrand Meyrand, fils aîné d'un riche viticulteur-négociant du Bordelais, qui s'apprête à présenter sa jeune épouse, Patricia, enceinte également, à sa famille. Patricia emmène alors la jeune femme, qui lui ressemble vaguement, dans son compartiment, afin de bavarder ensemble. Quelques instants plus tard, le train déraille. Après l'accident, Hélène se réveille et comprend que la belle-famille de Patricia la prend pour elle. Perdue, sans famille, elle se prend au jeu de la belle-famille de Patricia qui veut prendre soin d'elle. Elle s'éprend vite de Pierre, le frère de son pseudo défunt mari et réciproquement, avec l'accord plus ou moins tacite des parents, Matthieu et Léna Meyrand. Mais alors qu'Hélène est désormais heureuse dans cette famille, Frank réapparaît et exerce un chantage. Frank informe la mère de Pierre de l'usurpation d'identité et elle fait une attaque. Au cours d'une dispute, Hélène tue sans réelle conviction meurtrière Frank. Pierre dissimule le cadavre. En mourant, Léna pardonne à Hélène qu'elle aime énormément et endosse la responsabilité de l'homicide de Frank pour qu'Hélène et son fils vivent heureux.