Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Tibor Molnár est un Acteur Hongrois né le 26 juillet 1921

Tibor Molnár

Tibor Molnár
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Hongrie
Naissance 26 juillet 1921
Mort 24 novembre 1982 (à 61 ans) à Budapest (Hongrie)
Récompenses Prix Kossuth, Jászai Mari-díj

Tibor Molnár, né le 26 juillet 1921 à Zagyvapálfalva, dans le comitat de Nógrád, en Hongrie, et mort le 24 novembre 1982 à Budapest (Hongrie), est un acteur hongrois.

Le plus souvent avec

József Madaras
József Madaras
(10 films)
Sándor Sára
Sándor Sára
(3 films)
Lajos Őze
Lajos Őze
(6 films)
János Koltai
János Koltai
(6 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Tibor Molnár (19 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Les Hongrois, 1h47
Réalisé par Zoltán Fábri
Origine Hongrie
Genres Drame
Acteurs Gábor Koncz, Sándor Szabó, Zoltán Gera, Tibor Molnár
Rôle Gáspár Dániel
Note71% 3.5582353.5582353.5582353.5582353.558235
Psaume rouge, 1h27
Réalisé par Miklós Jancsó
Origine Hongrie
Genres Drame, Guerre, Comédie musicale
Acteurs István Bujtor, Lajos Balázsovits, Tamás Cseh, András Bálint, György Cserhalmi, Andrea Drahota
Rôle Csuzdi
Note68% 3.441673.441673.441673.441673.44167
Fin du XIX siècle. Dans la plaine hongroise, des ouvriers agricoles, contraints à de misérables conditions de vie, se révoltent contre leurs seigneurs. L'intendant est capturé. Le Comte, propriétaire des domaines, est terrassé par une crise cardiaque. L'armée refuse de tirer. Le prêtre est jeté dans l'église, bientôt incendiée. Après une période de « fraternisation », dans une ambiance dansante et musicale, des soldats qui s'étaient mêlés à la foule l'encerclent soudainement et tirent, provoquant un massacre parmi les paysans. Pourtant, la révolution finira par triompher : le revolver d'une militante abat successivement plusieurs soldats responsables des massacres.
La pierre lancée
Réalisé par Sándor Sára
Origine Hongrie
Genres Drame
Acteurs Lajos Balázsovits, Katalin Berek, István Iglódi, Tibor Molnár, József Madaras
Rôle Kerék András
Note66% 3.317543.317543.317543.317543.31754
Budapest en 1950. Un fils de cheminot est admis à l'École supérieure des arts dramatiques et du cinéma. Mais cette perspective lui est brutalement ôtée au motif que son père, entré en disgrâce auprès des autorités politiques, est arrêté pour faute professionnelle. Le jeune homme est alors formé comme géomètre puis envoyé dans le centre de la plaine hongroise pour participer, sur le terrain, à la mise en chantier de la réforme agraire. En compagnie d'un jeune communiste grec, il use de patience et de force de conviction afin d'expliquer aux paysans, plutôt réticents, la nécessité de transformations à la campagne. Toutefois, les méthodes autoritaires et brutales des représentants du pouvoir central conduisent à l'échec de ces tentatives. L'insuccès se renouvelle dans un village tzigane pour les mêmes raisons... Un témoignage des difficultés et des drames de la collectivisation des terres en Hongrie.
Jours glacés, 1h37
Réalisé par András Kovács
Origine Hongrie
Genres Drame, Guerre
Acteurs Zoltán Latinovits, Iván Darvas, Margit Bara, Tamás Major, János Koltai, Gábor Koncz
Rôle Börtönparancsnok
Note77% 3.8686353.8686353.8686353.8686353.868635
1946. Trois officiers et un caporal de nationalité hongroise, présumés complices et coupables de la mort de milliers de personnes, attendent en prison leur prochain jugement... Dans leur geôle, leurs conversations, axées sur la relation d'un événement atroce - l' "opération de nettoyage" d'Ùjvidék (aujourd'hui Novi Sad en Serbie), en janvier 1942, dans laquelle périrent 3 300 personnes, jetées ensuite dans les eaux glacées du Danube -, mettent en lumière le système de responsabilité collective qui les a conduits à ces extrémités...
Rouges et Blancs, 1h30
Réalisé par Miklós Jancsó
Genres Drame, Guerre
Thèmes Politique, Politique
Acteurs József Madaras, Nikita Mikhalkov, Tibor Molnár, András Kozák, Mikhaïl Kozakov, Viktor Avdyushko
Rôle Andras
Note77% 3.8913853.8913853.8913853.8913853.891385
En 1919, les communistes hongrois d'aide à la défaite des bolcheviks Czarists, les Blancs. Près de la Volga, un monastère et un hôpital de campagne sont détenus par un côté puis de l'autre.
Les Dix mille soleils, 1h43
Réalisé par Ferenc Kósa
Origine Hongrie
Acteurs Tibor Molnár, János Koltai, János Görbe, András Kozák
Rôle Széles István
Note70% 3.549513.549513.549513.549513.54951
La vie dans les campagnes hongroises depuis l'avant-guerre et la période de la régence de Miklós Horthy jusqu'aux temps des remises en question de l'idéologie communiste d'après 1956. Le titre se réfère à la longueur de cette période d'une trentaine d'années, alors à peu prés de « Dix mille jours ».
Les sans-espoir, 1h30
Réalisé par Miklós Jancsó
Origine Hongrie
Genres Drame, Guerre, Historique
Thèmes Politique
Acteurs János Görbe, Zoltán Latinovits, Tibor Molnár, András Kozák, József Madaras, János Koltai
Rôle Kabai
Note76% 3.842623.842623.842623.842623.84262
Les Sans-espoir sont des individus ayant participé à la révolution hongroise de 1848. Au lendemain du Compromis austro-hongrois de 1867, ils sont pourchassés sans relâche, en 1869, dans la puszta.
Vingt heures, 1h50
Réalisé par Zoltán Fábri
Origine Hongrie
Genres Drame
Acteurs Antal Páger, János Görbe, Lajos Őze, Gyula Bodrogi, Ági Mészáros, Tibor Molnár
Rôle Máthé
Note74% 3.719433.719433.719433.719433.71943
Un journaliste arrive dans un village hongrois pour enquêter sur un meurtre commis cinq ans plus tôt. En effet, Kocsis, fut tué par un de ses compagnons de la première heure, Sándor Varga, ancien secrétaire local du parti au pouvoir... Un raccourci saisissant sur l'histoire de la Hongrie rurale de 1945 à 1956.
Mon chemin
Mon chemin (1965)
, 1h48
Réalisé par Miklós Jancsó
Origine Hongrie
Genres Drame, Guerre
Acteurs András Kozák, Zoltán Gera, János Görbe, József Madaras, Tibor Molnár, Lajos Őze
Rôle Hazatérõ férfi
Note76% 3.8311753.8311753.8311753.8311753.831175
1945. A la fin de la guerre, Joseph, un Hongrois, est fait prisonnier par des soldats soviétiques. Il est envoyé dans une bâtisse isolée afin d’aider un jeune soldat à collecter du lait pour l’armée. Tous deux se lient d’amitié.
Mon chemin
Mon chemin (1965)

Réalisé par Miklós Jancsó
Genres Drame, Guerre
Acteurs Zoltán Gera, János Koltai, József Madaras, Tibor Molnár, Lajos Őze
Rôle Hazatérõ férfi
Note76% 3.8311753.8311753.8311753.8311753.831175
1945. A la fin de la guerre, Joseph, un Hongrois, est fait prisonnier par des soldats soviétiques. Il est envoyé dans une bâtisse isolée afin d’aider un jeune soldat à collecter du lait pour l’armée. Tous deux se lient d’amitié.
Deux mi-temps en enfer, 2h
Réalisé par Zoltán Fábri
Origine Hongrie
Genres Drame, Guerre
Thèmes Sport, Football
Acteurs Dezső Garas, János Görbe, Tibor Molnár, László Márkus, János Koltai, Zoltán Gera
Rôle Rácz
Note80% 4.0310354.0310354.0310354.0310354.031035
Spring 1944. Nazi officers want to organize a football match for Hitler's birthday, in which Germans would play against Hungarian labour servicemen of war. They call for the famous Hungarian footballer, Ónódi, and order him to organize a team. Ónódi accepts, but in turn demands extra food, a ball with which he and his team can train before the match, and asks that they be allowed to concentrate on training before the match and not work. The Germans accept all the demands, but recommend Ónódi not include any Jews in his team. However, Ónódi can't organize the team only from his company, because only 8 out of 98 Hungarian labour servicemen can play football. Therefore Ónódi recruits players from the other company. One of the players is Steiner, who is a Jew and can't play football. He lied to Ónódi because he was afraid to die. During training the footballers subdue the Hungarian corporal guarding them and try to escape. They are soon recaptured and told they will now face probable death penalty. However, the Hungarian officer orders the Hungarian team to still play the match. At the beginning of the match Ónódi and his team are discouraged, as the Germans easily score three goals. The Hungarians succeed in scoring one goal and the first half ends 3-1 in favour of Germany. At the interval the Hungarian commander tells the Hungarian players that they might not be executed if they lose the match. The Hungarians refuse to believe this. At the beginning of the second half they score three goals. As a result, during the match, they are executed by the Germans.