Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Takako Irie est une Actrice Japonaise née le 7 février 1911

Takako Irie

Takako Irie
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Japon
Naissance 7 février 1911
Mort 12 janvier 1995 (à 83 ans)

Takako Irie, de son vrai nom Hideko Higashibōjō, est une actrice japonaise, née le 7 février 1911 à Tōkyō et décédée, dans la même ville, le 12 janvier 1995.

Biographie

Issue d'une haute famille aristocratique, Takako Irie entre à la Nikkatsu en 1927. Grâce à ses traits délicats et raffinés, elle incarnera des rôles de femmes traditionnelles ou fatales. Elle deviendra une des stars du cinéma muet japonais, en particulier avec Tomu Uchida et Kenji Mizoguchi. En revanche, avec l'arrivée du parlant, sa carrière sera plus difficile et, excepté avec Mikio Naruse, elle ne jouera plus que des rôles secondaires. Akira Kurosawa lui offrira deux rôles relativement importants dans Le Plus beau (Ichiban utsukushiku, 1944), son deuxième film, et dix-huit ans plus tard, dans Sanjuro (1962), dans lequel elle incarne la femme du gouverneur Mitsuta. Takako Irie est la mère de l'actrice Wakaba Irie, née en 1943.

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Takako Irie (13 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

Sanjûrô
Sanjûrô (1962)
, 1h36
Réalisé par Akira Kurosawa
Origine Japon
Genres Drame, Comédie, Action
Thèmes La mer, Sport, Transport, Arts martiaux, Samouraï
Acteurs Toshiro Mifune, Tatsuya Nakadai, Keiju Kobayashi, Reiko Dan, Yūzō Kayama, Takashi Shimura
Rôle la femme du chambellan Mutsuta
Note80% 4.0493654.0493654.0493654.0493654.049365
Neuf jeunes samouraïs décident de s'attaquer à la corruption dans leur clan. Leur candeur et leur naïveté interpelle un samouraï vagabond, expérimenté mais d'une nature terre-à-terre et cynique. Celui-ci va leur éviter une mort certaine en leur offrant son aide.
Kaibyo Gojusan-tsugi, 1h27
Genres Fantasy, Horreur
Thèmes Fantômes
Acteurs Takako Irie, Shintaro Katsu
Rôle Court Lady Fujinami
Note54% 2.7381652.7381652.7381652.7381652.738165
Le plus dignement, 1h25
Réalisé par Akira Kurosawa
Origine Japon
Genres Drame, Guerre
Thèmes Politique, Le monde du travail, Documentaire sur la guerre, Documentaire historique, Politique, Documentaire sur la Seconde Guerre mondiale
Acteurs Yōko Yaguchi, Takashi Shimura, Ichirō Sugai (菅井一郎), Takako Irie, Michiko Oikawa, Akitake Kōno
Rôle Noriko Mizushima
Note58% 2.9012752.9012752.9012752.9012752.901275
Le film décrit les efforts de productivité dans une usine de pièces optiques à destination de l'armée japonaise, lors de la seconde guerre mondiale ; on suit en particulier un groupe d'ouvrières japonaises solidaires entre elles pour atteindre leur objectif...
Le Fil blanc de la cascade, 1h59
Réalisé par Kenji Mizoguchi
Origine Japon
Genres Drame, Romance
Acteurs Takako Irie, Ichirō Sugai (菅井一郎), Kumeko Urabe
Rôle Taki no Shiraito / Tomo Mizushima
Note74% 3.72173.72173.72173.72173.7217
Japon, 1890. Taki no Shiraito travaille dans une troupe de forains, elle est célèbre pour sa beauté et sa grande dextérité dans son spectacle de jets d'eau. Alors que la troupe participe au festival annuel de Kanazawa près de la rivière Asano, elle tombe amoureuse de Kinya Murakoshi, un jeune conducteur d'attelage qui a perdu son emploi par sa faute. À la mort de ses parents, cet ancien étudiant en droit a dû se mettre à travailler pour gagner sa vie. Taki no Shiraito, de son vrai nom Tomo Mizushima, promet de l'aider et lui offre de l'argent pour qu'il puisse reprendre ses études. Le couple se sépare et Kinya prend le train pour Tokyo.
La Marche de Tokyo, 1h41
Réalisé par Kenji Mizoguchi
Origine Japon
Genres Drame
Thèmes La mer, Transport
Acteurs Shizue Natsukawa, Isamu Kosugi, Takako Irie, Koji Shima
Rôle Sayuriko Fujimoto
Note67% 3.363593.363593.363593.363593.36359
Il existe deux versions de ce film dans son montage court. Une française, muette, restaurée en 1999 par la Cinémathèque française à partir d'une copie-travail nitrate provenant de ses collections et une japonaise presque identique mais plus courte, il manque par exemple quelques scènes du mariage d'Orie et de Yukichi, mais commentée par un benshi. Les intertitres des deux versions comportent des différences. Le synopsis ci-dessous se base sur la version japonaise.