Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Stéphane Audran est une Actrice Française née le 8 novembre 1932 à Versailles (France)

Stéphane Audran

Stéphane Audran
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Colette Suzanne Jeannine Dacheville
Nationalité France
Naissance 8 novembre 1932 à Versailles (France)
Mort 27 mars 2018 (à 85 ans)
Récompenses Chevalier de la Légion d'honneur‎, Officier de l'ordre national du Mérite

Colette Dacheville, dite Stéphane Audran, est une actrice française, née le 8 novembre 1932 à Versailles et morte le 27 mars 2018 à Paris.

Après avoir commencé sa carrière au théâtre dans les années 1950, Stéphane Audran obtient quelques rôles secondaires dans des films de la Nouvelle Vague. Sa rencontre avec Claude Chabrol en 1959 est décisive : elle devient à la fois son épouse et son actrice fétiche. Elle joue dans certains des plus grands films du réalisateur, comme Le Boucher et Les Noces rouges. En outre, elle participe à l'un des chefs-d'œuvre de Luis Buñuel, Le Charme discret de la bourgeoisie, qui reçoit l'Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1973. Stéphane Audran a été une figure emblématique du cinéma français des années 1970.

Après 1980, sa carrière s'essouffle, mais elle retrouve le succès avec le film danois Le Festin de Babette en 1987, qui reçoit lui aussi l'Oscar du meilleur film étranger. Par la suite, elle se fait plus rare à l'écran.

Elle est immédiatement reconnaissable à sa voix traînante et elle est indissociable de ses rôles de femmes élégantes, calmes et complexes. Stéphane Audran a reçu plusieurs récompenses au fil de sa carrière, dont un Ours d'argent de la meilleure actrice, un BAFTA de la meilleure actrice et un César de la meilleure actrice dans un second rôle.

Biographie

Origines et débuts
Stéphane Audran est née à Versailles en 1932. Son père, Corneille Dacheville, médecin, meurt alors qu'elle a six ans. Son enfance est difficile, car elle est de santé fragile entre 6 et 15 ans. Sa mère, Jeanne Rossi, qui a perdu sa première fille en bas âge, est obsédée par la santé de sa fille cadette. Stéphane Audran montre très tôt un goût pour le déguisement et la comédie, mais sa mère n'approuve pas son rêve de devenir actrice. Après ses études secondaires au lycée Lamartine de Paris, Stéphane Audran suit les cours d'art dramatique de Charles Dullin, Tania Balachova, Michel Vitold et René Simon.

Stéphane Audran rencontre Jean-Louis Trintignant au cours Dullin et ils se marient le 18 novembre 1954. Elle commence sa carrière au théâtre dans La tragédie des Albigeois de Maurice Clavel et Jacques Panijel en 1955, pièce dans laquelle joue aussi son mari. Elle poursuit la même année sa carrière dans La Maison carrée, puis obtient un rôle dans La Nuit romaine en 1957. Contrairement à plusieurs de ses anciens camarades de cours de théâtre, comme Delphine Seyrig, Michael Lonsdale, Laurent Terzieff ou Trintignant, Stéphane Audran n'obtient pas un grand succès sur scène. Daniel Costelle lui offre son premier rôle au cinéma en 1957, dans son court-métrage Le Jeu de la nuit, puis elle enchaîne avec des petits rôles dans des longs-métrages, sous la direction d'Éric Rohmer, Jacques Becker et Hervé Bromberger.


Rencontre avec Claude Chabrol
Désireuse de tourner avec Claude Chabrol, qui a connu un large succès avec son premier film, Le Beau Serge en 1958, elle demande à Gérard Blain de le lui présenter. Chabrol lui donne un petit rôle dans Les Cousins en 1959 et ils entament une relation amoureuse peu après le tournage. L'année suivante, Stéphane Audran obtient un rôle plus important dans Les Bonnes Femmes, également réalisé par Chabrol mais mal accueilli par le public. Elle y interprète aux côtés de Bernadette Lafont une vendeuse qui occupe ses nuits à chanter dans un cabaret. Mécontente de sa vie, elle aspire à un avenir meilleur mais ne parvient pas à changer de situation. France Roche note « la douceur lasse de Stéphane Audran » dans un article qu'elle signe sur le film pour France-Soir.

Chabrol et Audran se marient en 1964 et les années 1960 marquent le début d'une longue collaboration, bien que le jeu de Stéphane Audran ne soit pas acclamé par la critique dans un premier temps. Le producteur de Landru, sorti en 1963, entre d'ailleurs en conflit avec Chabrol à cause de la prestation d'Audran dans le rôle de la dernière maîtresse du personnage principal. L'échec commercial de plusieurs de ses films de l'époque place Chabrol dans une position financière difficile, aggravée par son divorce d'avec Agnès Goute, sa première épouse, qui finançait une bonne part de ses films.

Il faut attendre Les Biches en 1968 pour que le talent d'actrice de Stéphane Audran soit largement reconnu et pour que Chabrol renoue avec le succès de ses premiers films. Dans Les Biches, qui réunit d'ailleurs Audran et son ancien mari Jean-Louis Trintignant, l'actrice brille par son interprétation d'une bourgeoise belle mais froide, égoïste et possessive. Le jeu d'Audran est alors très éloigné de celui qu'elle présente dans Les Bonnes Femmes, elle a délaissé la spontanéité caractéristique des actrices de la Nouvelle Vague pour la froideur et le détachement. Le succès du film auprès de la critique encourage Chabrol à réaliser d'autres films avec des rôles similaires, parfaitement adaptés au jeu de son épouse. Plus tard, il dit d'elle qu'« elle a eu de la veine, à l'époque pompidolienne, de correspondre assez bien à ce que je voulais montrer de la classe dominante. [...] Elle en représente une idéalisation ».

À cinq reprises, Chabrol lui fait jouer un personnage portant le même prénom : Hélène, bien que dans chaque film la personnalité du personnage diffère d'une manière ou d'une autre. Ces films ayant de nombreux points communs et s'appuyant tous sur le personnage joué par Stéphane Audran, ils sont souvent réunis dans ce qui est appelé le « cycle Hélène » ou le « cycle pompidolien. » Ces films sont La Femme infidèle (1969), Le Boucher (1970), La Rupture (1970) et Juste avant la nuit (1971). Ils ont en commun une femme intelligente, Hélène, douée d'un tempérament calme, qui se sacrifie pour sauver l'ordre bourgeois dans lequel elle vit. Ces films marquent un tournant dans la définition des personnages féminins chez Chabrol. Auparavant, Chabrol les cantonnait à des rôles de fautives, héritières du péché originel. Ensuite, ses personnages deviennent plus justes et montrent de la solidité et de l'indépendance. Ils correspondent davantage à une image de femme contemporaine. Ainsi, l'institutrice jouée par Audran dans Le Boucher est une femme calme et digne malgré son angoisse. Elle refuse les avances du boucher joué par Jean Yanne non pas par frigidité mais tout simplement parce qu'elle n'est pas attirée par lui.

Stéphane Audran a déclaré à plusieurs reprises qu'elle devait sa carrière à sa rencontre avec Chabrol. De leur côté, les critiques ont souvent pensé que le réalisateur avait été énormément inspiré par l'actrice, ce qu'il a minimisé dans son autobiographie Par lui-même et par les siens. Il indique qu'elle est à l'origine du film Le Boucher, puisqu'elle a incité son mari à la faire tourner avec Jean Yanne, mais qu'il s'agit là de l'influence la plus directe qu'elle ait eue sur son œuvre.


Années 1970
Les Biches, La Femme infidèle ou encore Le Boucher assoient son image d'actrice froide, élégante et sophistiquée, qui est exploitée dans de nombreux films des années 1970, notamment Le Charme discret de la bourgeoisie de Luis Buñuel, chronique mondaine teintée d'humour noir et pince-sans-rire. Claude Chabrol salue ce film qui fait selon lui la synthèse de ses propres films dans lesquels joue Stéphane Audran. Le Charme discret de la bourgeoisie lui permet de remporter le BAFTA de la meilleure actrice en 1973. Elle est la seule actrice française avec Marion Cotillard et Emmanuelle Riva à avoir remporté cette récompense depuis que le BAFTA de la meilleure actrice et celui de la meilleure actrice étrangère ont été réunis en un seul.

Au cours des années 1970, Stéphane Audran est très sollicitée, même si elle privilégie Chabrol. Les autres réalisateurs la cantonnent généralement à des rôles secondaires et n'exploitent pas totalement son jeu d'actrice. Elle tourne par exemple sous la direction de Claude Sautet dans Vincent, François, Paul... et les autres, de Philippe Labro dans Sans mobile apparent, et de Michel Audiard dans Comment réussir quand on est con et pleurnichard, film qui marque ses débuts dans la comédie.

L'actrice tente aussi une carrière internationale. Elle tourne avec des réalisateurs américains, comme Orson Welles, dans The Other Side of the Wind (inachevé), Anatole Litvak pour l'adaptation du roman de Sébastien Japrisot La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil, Peter Collinson dans Dix petits nègres, et Samuel Fuller dans Au-delà de la gloire qui lui permet d'élargir son répertoire avec un film de guerre. Néanmoins, Stéphane Audran n'est jamais parvenue à devenir populaire aux États-Unis, le public américain trouvant son jeu trop froid. Elle n'obtient que des rôles secondaires, excepté dans The Black Bird de David Giler (1975), qui est une suite du Faucon maltais (1941). Cependant, ce film est un échec commercial.

En 1978, Violette Nozière de Chabrol marque une étape importante dans la carrière de l'actrice et du réalisateur. C'est la fin du cycle Audran, le premier rôle étant tenu par Isabelle Huppert, nouvelle égérie de Chabrol. Stéphane Audran joue symboliquement le rôle de la mère de Violette, dont la position sociale est très éloignée de celle des bourgeoises qu'elle est habituée à jouer. L'actrice était d'ailleurs réticente pour accepter le rôle, sentant qu'il ne lui allait pas. Finalement, sa prestation a été acclamée et lui a notamment permis d'obtenir le premier rôle dans Le Festin de Babette une dizaine d'années plus tard. Stéphane Audran a témoigné à plusieurs reprises de son admiration pour le jeu d'Isabelle Huppert, reconnaissant qu'elle n'aurait pas été capable de jouer les mêmes personnages qu'elle.


Années 1980
En 1980, Stéphane Audran et Claude Chabrol divorcent. La carrière de l'actrice décline peu à peu, bien qu'elle continue à jouer avec le réalisateur jusqu'au début des années 1990. Ainsi, elle retrouve Chabrol en 1982 dans Le Sang des autres, en 1985 dans Poulet au vinaigre puis dans Jours tranquilles à Clichy en 1990 et Betty en 1992. Les rôles que Chabrol propose à Audran sont cependant assez anecdotiques. À partir des années 1980, elle obtient des seconds rôles dans plusieurs comédies françaises, comme Les Saisons du plaisir de Jean-Pierre Mocky, Arlette de Claude Zidi et La Fille de Monaco d'Anne Fontaine, jouant le plus souvent des bourgeoises décalées. Elle joue aussi dans des films plus graves, comme Coup de torchon de Bertrand Tavernier et Mortelle randonnée de Claude Miller, dans lesquels elle interprète des femmes méchantes et hystériques. À partir des années 1980, Stéphane Audran apparaît régulièrement à la télévision, autant dans des téléfilms que des feuilletons. Elle est par exemple au générique de la série américaine L'Amour en héritage en 1984.

En 1987, le Danois Gabriel Axel lui offre l'un de ses plus grands rôles dans Le Festin de Babette, film opposant l'austérité de la société danoise du XIX siècle à la fantaisie parisienne. Axel avait initialement fait une liste de cinquante actrices pour le rôle de Babette, parmi lesquelles Stéphane Audran et Catherine Deneuve. Il choisit finalement Audran, lui trouvant une manière très parisienne de faire la moindre chose, comme entrer dans une pièce. Il avait initialement remarqué l'actrice dans Violette Nozière.

Au cours des années 1980, alors qu'elle est divorcée et que sa carrière s'essouffle, Stéphane Audran souffre de troubles psychosomatiques tels qu'une fatigue chronique, des évanouissements et des pertes de mémoire. Elle s'intéresse alors à divers modes de guérison, notamment la médecine chinoise. En 2009, elle publie Une autre façon de vivre, un livre dans lequel elle compile le résultat de ses recherches sur la médecine, la cuisine et la culture en général et ses alternatives.


Décès
Le 27 mars 2018, après avoir été hospitalisée une dizaine de jours, elle meurt à son domicile vers 2 h du matin, des suites d'une longue maladie. Ses obsèques ont lieu le 3 avril 2018 en l'église Saint-Roch à Paris, connue comme la « paroisse des artistes ». Stéphane Audran sera ensuite inhumée le mercredi 4 avril 2018 à Tolla, une petite ville située dans le sud de la Corse. Tolla est le lieu d'origine de la famille maternelle de l'actrice.


Vie privée
Stéphane Audran a épousé en premières noces l'acteur Jean-Louis Trintignant en 1954. Leur mariage n'a duré que quelques années puisqu'il est tombé amoureux de Brigitte Bardot en 1956 sur le tournage de Et Dieu... créa la femme. Audran et Trintignant se sont toutefois retrouvés à trois reprises au cinéma, en 1968 dans Les Biches, en 1971 dans Sans mobile apparent, et en 1982 dans Boulevard des assassins.

Stéphane Audran a ensuite vécu avec le réalisateur Claude Chabrol, à partir de 1959. Chabrol était alors marié à Agnès Goute. Audran et Chabrol ont eu un fils, Thomas Chabrol, en 1963, puis se sont mariés l'année suivante, juste après le divorce de Chabrol avec sa première épouse. Audran et Chabrol ont divorcé en 1980, alors que le réalisateur avait entamé une relation avec sa scripte Aurore Pajot. Chabrol aimait raconter que c'était Stéphane Audran qui était à l'origine de sa relation avec Aurore Pajot : n'ayant pu se rendre à son anniversaire, elle aurait dit à Chabrol qu'il se consolerait avec sa scripte. Ensuite, l'amitié entre la scripte et le réalisateur se serait muée en histoire d'amour. Stéphane Audran a toujours réfuté l'anecdote. Stéphane Audran a eu un second fils en 1966, Slim Miguel Dali, dont le père était le neveu de Salvador Dali. Ce fils est mort à Londres en 2015.

Stéphane Audran était amie avec Bernadette Lafont, autre actrice fétiche de Chabrol. Elle a d'ailleurs permis à la fille de cette dernière, Pauline Lafont, d'obtenir un rôle dans Poulet au vinaigre. Elle est également amie avec Karl Lagerfeld qui a souvent dessiné ses costumes, notamment pour Le Charme discret de la bourgeoisie.

Signataire du manifeste des 343, elle déclare en 2009 qu'elle ne pourrait plus le refaire car « c'est terrible de se faire avorter ». En effet, elle s'est intéressée de très près aux médecines et philosophies orientales à partir des années 1980, et cela a changé sa perception de la vie. Elle ajoute qu'elle n'est pas devenue totalement hostile à l'avortement, et souhaiterait notamment un meilleur accompagnement des femmes souhaitant se faire avorter.

Tout comme Claude Chabrol, Stéphane Audran a un intérêt particulier pour la gastronomie. Par exemple, lors du tournage du Charme discret de la bourgeoisie de Buñuel, elle avait l'habitude d'apporter des plats à l'équipe du film. En outre, la gastronomie est un thème qu'elle a largement abordé au cinéma, notamment dans Le Festin de Babette, mais aussi dans son livre Une autre façon de vivre (2009).

Ses meilleurs films

Belle maman (1999)
(Actrice)
La ligne de démarcation (1966)
(Actrice)
Violette Nozière (1978)
(Actrice)
Le choc (1982)
(Actrice)
Mort d'un pourri (1977)
(Actrice)
Coup de torchon (1981)
(Actrice)

Le plus souvent avec

Claude Chabrol
Claude Chabrol
(32 films)
Jean Rabier
Jean Rabier
(20 films)
Dominique Zardi
Dominique Zardi
(17 films)
Pierre Jansen
Pierre Jansen
(14 films)
Henri Attal
Henri Attal
(14 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Stéphane Audran (85 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

La Fille de Monaco, 1h35
Réalisé par Anne Fontaine
Origine France
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Romance
Acteurs Fabrice Luchini, Roschdy Zem, Louise Bourgoin, Stéphane Audran, Gilles Cohen, Jeanne Balibar
Rôle Édith Lassalle
Note57% 2.892012.892012.892012.892012.89201
Bertrand Beauvois, un avocat de renom, se rend à Monaco pour défendre une criminelle, la veuve Edith Lassalle. Comme la victime, Dimitri Datchev, jeune factotum amant de sa patronne, risque d'être vengée par ses frères, le fils Lassalle dote l'avocat d'un garde du corps, Christophe. Alors que ses relations avec les femmes sont compliquées (il évite la relation sexuelle), Bertrand rencontre Audrey, « Miss Météo », sur le plateau de la télévision monégasque. C'est une révélation qui va l'entraîner fort loin.
Ma femme... s'appelle Maurice, 1h42
Réalisé par Jean-Marie Poiré
Origine France
Genres Comédie
Thèmes Sexualité, Théâtre, Transsexuels et transgenres, Adaptation d'une pièce de théâtre, LGBT
Acteurs Alice Evans, Régis Laspalès, Philippe Chevallier, Götz Otto, Anémone, Martin Lamotte
Rôle Jacqueline Boisdain
Note39% 1.993241.993241.993241.993241.99324
Georges, un agent immobilier infidèle qui a des soucis conjugaux, décide de faire appel à un certain Maurice Lappin (bénévole dans une association caritative, et employé à mi-temps à La Poste) pour se faire passer pour sa femme dans l'espoir de se débarrasser de sa maîtresse, reconquérir son épouse et éviter la confrontation entre elles.
J'ai faim !!!, 1h37
Réalisé par Florence Quentin
Origine France
Genres Comédie
Thèmes Maladie, Obésité, Le handicap
Acteurs Catherine Jacob, Michèle Laroque, Garance Clavel, Isabelle Candelier, Sophie Tellier, Alessandra Martines
Rôle la mère de Lily, Gaby
Note46% 2.343832.343832.343832.343832.34383
Le jour où elle hérite de son oncle gravement malade à l’hôpital, Lily se bloque le dos lors d'ébats amoureux avec son compagnon. Elle apprend dès le lendemain que celui-ci la quitte pour sa collaboratrice, une jeune femme "canon". Lily, aidée de ses copines et de sa concierge, fait tout pour récupérer son Toto.
Le pique-nique de Lulu Kreutz
Réalisé par Didier Martiny
Origine France
Genres Drame, Comédie
Acteurs Philippe Noiret, Stéphane Audran, Michel Aumont, Judith Magre, Carole Bouquet, Niels Arestrup
Rôle Lulu Kreutz
Note54% 2.740232.740232.740232.740232.74023
Violoncelliste mondialement connu, Jascha est un personnage hors norme. Il va, solitaire, de récital en concert. La gloire l'a altéré, il ne possède plus la même flamme qu'autrefois et il le sait. Au cours d'une tournée, il donne un concert à Evian. Ses parents et son oncle profitent de cette occasion pour venir passer quelques heures avec lui. Autres retrouvailles, celle des parents avec Lulu Kreutz, amie de toujours qui vit à Evian; celle de Jascha avec Anna et son mari. Le pique-nique en montagne, propose par Lulu, va réunir ces êtres qui s'aiment mais que le temps sépare.
Belle maman, 1h40
Réalisé par Gabriel Aghion
Origine France
Genres Comédie, Comédie romantique, Romance
Thèmes Alcoolisme, La famille, Psychotrope, Sexualité, Transport, Homosexualité, Aviation, LGBT, Mariage, LGBT, Lesbianisme
Acteurs Catherine Deneuve, Mathilde Seigner, Vincent Lindon, Line Renaud, Stéphane Audran, Danièle Lebrun
Rôle Brigitte
Note55% 2.7564052.7564052.7564052.7564052.756405
Le jour de son mariage avec Séverine, lorsqu'Antoine s'entend répondre "Oui" au curé, il sait déjà qu'il aurait dû dire "Non". Il vient en effet de tomber amoureux de sa belle-mère, Léa. Les ennuis ne font que commencer : entre sa mère alcoolique, son meilleur ami qui lui annonce son homosexualité, sa femme qui se doute de quelque chose, et la grand-mère de sa femme qui a des problèmes avec sa petite amie, Antoine ne saura plus où donner de la tête…
Madeline
Madeline (1998)
, 1h28
Réalisé par Daisy von Scherler Mayer
Origine France
Genres Drame, Comédie
Thèmes L'enfance, Religion, Films pour enfants
Acteurs Frances McDormand, Nigel Hawthorne, Stéphane Audran, Ben Daniels, George Harris, Chantal Neuwirth
Rôle Lady Covington
Note59% 2.95052.95052.95052.95052.9505
Dans le Paris des années 1950, douze petites pensionnaires vivent heureuses sous la surveillance de la gentille sœur Clavel qui dirige l'institution.
Arlette
Arlette (1997)
, 1h40
Réalisé par Claude Zidi
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Josiane Balasko, Christopher Lambert, Ennio Fantastichini, Stéphane Audran, Jean-Marie Bigard, Armelle
Rôle Diane
Note51% 2.570972.570972.570972.570972.57097
Arlette est serveuse au « Mille-pattes », un restaurant routier en pleine France profonde. Grande gueule au cœur de midinette, elle rêve de mariage mais Victor, son petit ami chauffeur de poids lourd, ne veut pas en entendre parler.
Risque maximum, 1h40
Réalisé par Ringo Lam
Origine Etats-Unis
Genres Thriller, Action, Aventure, Policier
Thèmes Sport, Transport, Arts martiaux, Road movie, Film de poursuite
Acteurs Jean-Claude Van Damme, Natasha Henstridge, Jean-Hugues Anglade, Zach Grenier, Paul Ben-Victor, Frank Senger
Rôle Chantal Moreau
Note55% 2.7503752.7503752.7503752.7503752.750375
Alain Moreau, un policier, apprend le même jour qu'il a un frère jumeau et qu'il est mort. Il décide d'en apprendre plus sur lui et se retrouve dans une sordide histoire où la mafia russe et le FBI sont mêlés.
Le fils de Gascogne, 1h46
Réalisé par Pascal Aubier
Origine France
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Musical, Romance
Acteurs Grégoire Colin, Dinara Droukarova, Jean-Claude Dreyfus, Pascal Bonitzer, Gérard Cherqui, László Szabó
Rôle Elle-même
Note65% 3.2840553.2840553.2840553.2840553.284055
Harvey, jeune provincial timide, accueille une troupe de choristes géorgiens accompagnés de Dinara, leur interprète (quarteron russe : « pour quatrième, mon père est tatar, ma mère elle est moitié la russe moitié la juive »), et leur sert de guide dans Paris.
Betty
Betty (1992)
, 1h43
Réalisé par Claude Chabrol
Origine France
Genres Drame
Thèmes Alcoolisme, Psychotrope
Acteurs Marie Trintignant, Stéphane Audran, Jean-François Garreaud, Christiane Minazzoli, Pierre Martot, Thomas Chabrol
Rôle Laure Le Vaucher
Note69% 3.493433.493433.493433.493433.49343
Hagarde et perdue entre Paris et Versailles, Betty suit un homme qui l'emmène dans un bar nommé Le Trou. Elle boit beaucoup. Une femme la recueille et l'héberge. Betty a été mariée, a trompé son mari, a été chassée de sa belle-famille. Mais à qui la faute ?
Le tour d'écrou, 1h35
Réalisé par Rusty Lemorande
Origine Royaume-uni
Genres Drame, Thriller, Fantastique, Horreur
Acteurs Patsy Kensit, Stéphane Audran, Julian Sands, Marianne Faithfull
Rôle Mrs. Grose
Note53% 2.66472.66472.66472.66472.6647
Dans les années 1960, engagée comme gouvernante de deux enfants vivant dans un étrange manoir nommé Bly, une jeune femme se sent bientôt menacée par ce qu'elle croit être des fantômes.
Jusqu'au bout du monde, 2h38
Réalisé par Wim Wenders
Origine France
Genres Drame, Science-fiction, Thriller, Action, Romance
Thèmes Informatique, La mer, Film post-apocalyptique, Religion, Transport, Le futur, Politique, Road movie, Cyberpunk, Dystopique, Film catastrophe
Acteurs Solveig Dommartin, William Hurt, Sam Neill, Tom Waits, Max von Sydow, Chick Ortega
Note67% 3.3984453.3984453.3984453.3984453.398445
À l'aube du XXI siècle, alors que la Terre est menacée par un satellite atomique dont on a perdu le contrôle, Claire Tourneur va parcourir le monde à la poursuite de Trevor McPhee dont elle est amoureuse.
Jours tranquilles à Clichy, 2h
Réalisé par Claude Chabrol
Origine France
Genres Drame, Comédie dramatique
Acteurs Andrew McCarthy, Nigel Havers, Barbara De Rossi, Stéphanie Cotta, Isolde Barth, Eva Grimaldi
Rôle Adrienne
Note49% 2.467912.467912.467912.467912.46791
La vie décadente d'Henry Miller pendant les années 1920 à Paris avec une Lolita.
Sons
Sons (1990)

Réalisé par Alexandre Rockwell
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie
Acteurs Stéphane Audran, Jennifer Beals, D. B. Sweeney, Rockets Redglare, William Forsythe, Bernard Fresson
Rôle Florence
Note64% 3.223663.223663.223663.223663.22366
Les trois fils d'un homme malade décident de l'emmener en France pour y retrouver la femme dont il était tombé amoureux pendant la seconde Guerre mondiale.