Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Setsuko Hara est une Actrice Japonaise née le 17 juin 1920 à Yokohama (Japon)

Setsuko Hara

Setsuko Hara
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Masae Aida
Nationalité Japon
Naissance 17 juin 1920 à Yokohama (Japon)
Mort 5 septembre 2015 (à 95 ans)

Setsuko Hara (原 節子, Hara Setsuko), née Masae Aida (会田 昌江, Aida Masae) le 17 juin 1920 à Yokohama dans la préfecture de Kanagawa et morte le 5 septembre 2015, est une actrice japonaise.

Elle est l'une des premières à connaître une renommée internationale, jouant dans plus de 70 films de 1935 à 1963.

Biographie

Setsuko Hara commence sa carrière dans les années 1930, et apparaît notamment dans de nombreux films de Yasujirō Ozu et Mikio Naruse. Elle est le symbole de l'âge d'or du cinéma nippon des années 1950.

Elle arrête subitement sa carrière en 1962, et mène ensuite une vie retirée à Kamakura (dans le quartier de Jōmyōji), refusant d'être photographiée ou d'accorder la moindre interview. Pour cette raison, le critique Donald Richie, spécialiste du cinéma japonais, l'a surnommée la « Greta Garbo du Japon ».

On peut supposer que cette interruption brutale est liée à la relation très intime que Setsuko Hara semble avoir entretenue avec Yasujirō Ozu : celui-ci est en effet décédé en 1963, et ses cendres reposent au Engaku-ji à Kita-Kamakura.

Elle a servi d'inspiration au film d'animation Millennium Actress (2001) de Satoshi Kon.

Elle meurt le 5 septembre 2015 d’une pneumonie.

Le plus souvent avec

Yasujirō Ozu
Yasujirō Ozu
(6 films)
Haruko Sugimura
Haruko Sugimura
(10 films)
Chishū Ryū
Chishū Ryū
(7 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Setsuko Hara (27 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

忠臣蔵 花の巻・雪の巻, 3h27
Réalisé par Hiroshi Inagaki
Genres Drame, Action, Historique
Thèmes La mer, Sport, Transport, Arts martiaux, Samouraï
Acteurs Takashi Shimura, Matsumoto Hakuō I, Yūzō Kayama, Tatsuya Mihashi, Toshiro Mifune, Akira Kubo
Rôle Riku Oishi
Note75% 3.791933.791933.791933.791933.79193
Following their lord being forced to commit ritual suicide, forty-seven samurai warriors await the chance to avenge their master and reclaim their honor.
Dernier caprice, 1h43
Réalisé par Yasujirō Ozu
Origine Japon
Genres Drame
Acteurs Ganjirō Nakamura, Setsuko Hara, Yōko Tsukasa, Chishū Ryū, Michiyo Aratama, Keiju Kobayashi
Rôle Akiko
Note77% 3.8948853.8948853.8948853.8948853.894885
Monsieur Kohayagawa est un veuf qui dirige une brasserie. Il a trois filles. L'aînée, Akiko, est veuve, la seconde, Fumiko, est mariée à un des employés de la brasserie, et la dernière, Noriko, refuse tous les prétendants. Les affaires vont mal, il aimerait avoir moins de bouches à nourrir pour éviter de devoir vendre sa brasserie. En même temps, il mène une double vie...
Fille, épouse et mère, 2h3
Réalisé par Mikio Naruse
Origine Japon
Genres Drame
Acteurs Setsuko Hara, Hideko Takamine, Tatsuya Nakadai, Akira Takarada, Hiroshi Koizumi, Mitsuko Kusabue
Rôle Sanae Soga
Note71% 3.5779153.5779153.5779153.5779153.577915
Les Sakanishi forment une famille tokyoïte typique de la classe moyenne à la fin des années 1950. Sous le même toit vivent trois générations : Yūichirō, fils aîné et héritier qui, avec son épouse, a l’obligation de prendre soin de sa mère Aki, veuve. Un jour Sanae, sa fille aînée, revient s’installer dans la maison familiale après la mort de son mari. D’autres soucis attendant la famille Sakanishi. Car Yūichirō, criblé de dettes, a hypothéqué en secret la maison…
Fin d'automne, 2h8
Réalisé par Yasujirō Ozu
Origine Japon
Genres Drame
Acteurs Setsuko Hara, Ryō Ikebe, Mariko Okada, Yōko Tsukasa, Chishū Ryū, Keiji Sada
Rôle Akiko Miwa
Note79% 3.9952153.9952153.9952153.9952153.995215
Trois hommes d'âge mûr, Mamiya (Shin Saburi), Taguchi (Nobuo Nakamura) et Hirayama (Ryuji Kita), sont réunis pour une cérémonie en mémoire de Miwa, leur ami commun du temps de leurs études, qui est décédé depuis six ans. Sa veuve Akiko (Setsuko Hara) et sa fille de 24 ans, Ayako (Yōko Tsukasa), sont également présentes. Ayako étant en âge de se marier, Taguchi propose de lui faire rencontrer un jeune homme de sa connaissance. Restés seuls, les trois amis s'accordent sur la beauté des deux femmes, Mamiya et Taguchi donnant leur préférence à la mère.
Crépuscule à Tokyo, 2h20
Réalisé par Yasujirō Ozu
Origine Japon
Genres Drame
Thèmes La famille, La grossesse, La mer, Transport
Acteurs Kamatari Fujiwara, Ineko Arima, Setsuko Hara, Isuzu Yamada, Chishū Ryū, Haruko Sugimura
Rôle Takako Numata
Note80% 4.040644.040644.040644.040644.04064
Les thèmes centraux de Ozu, la famille, la tristesse et le caractère éphémère sont revisités dans ce film. La sœur ainée de la famille a fui son mari alcoolique et grossier, et revient avec son enfant dans la maison de ses parents. Sa jeune sœur, qui est enceinte et vient juste d'être abandonnée par son petit ami, subit un avortement avant que toutes les deux découvrent un secret de famille qui a des résultats dévastateurs...
Pluie soudaine, 1h30
Réalisé par Mikio Naruse
Origine Japon
Genres Drame, Comédie
Acteurs Setsuko Hara, Keiju Kobayashi, Kyōko Kagawa, Akemi Negishi, Chieko Nakakita, Daisuke Katō
Rôle Fumiko
Note70% 3.5210953.5210953.5210953.5210953.521095
Ryotaro et Fumiko sont mariés depuis quatre ans. Ils habitent dans un quartier résidentiel de Tokyo. L'ennui et l'irritation réciproques finissent par saper l'équilibre du couple. Fumiko reproche à son mari de lire le journal à table et de sortir sans elle. Une nièce, Ayako, se réfugie chez eux car, son mariage la déçoit : son mari est alcoolique et coureur et la laisse, elle aussi, constamment seule. Pourtant, le couple finit par se réconcilier, alors que Ryotaro et Fumiko continuent de se disputer à propos d'un fait de quartier. Le lendemain, un ballon de papier envoyé dans leur jardin par des enfants, donne lieu à un échange de plus en plus ludique entre les deux époux.
Le Grondement de la montagne, 1h34
Réalisé par Mikio Naruse
Origine Japon
Genres Drame, Comédie dramatique
Acteurs Setsuko Hara, Ken Uehara, Sō Yamamura, Yōko Sugi, Yatsuko Tan'ami, Chieko Nakakita
Rôle Kikuko Ogata
Note77% 3.8868353.8868353.8868353.8868353.886835
Shûichi Ogata, marié à Kikuko, vit avec elle chez ses parents. Il travaille également dans l'entreprise que dirige son père. Les rapports entre les quatre personnes - la mère, le père, le fils et la bru - sont plutôt compliqués et ambigus. Le fils délaisse et trompe son épouse avec Kinuko qu'il compare à un « torrent », alors que sa femme serait « semblable à un lac ». Shingo, le père, adore, quant à lui, sa bru pour laquelle il multiplie amabilités et prévenances, provoquant la jalousie dissimulée de Yasuko, sa propre femme. Pourtant, alors qu'il accompagne Kikuko, qui prétexte se rendre à l'hôpital pour visiter une amie, il déclare qu'elle et Shûishi feraient mieux d'avoir leur propre logement. Plus tard, Shûichi révèle à son père que Kikuko s'est rendue à l'hôpital afin de se faire avorter, parce qu'elle refusait d'avoir un enfant de lui. Une violente dispute s'ensuit entre Shingo et son fils. Après de vaines démarches auprès de la maîtresse de Shûichi, Shingo rentre chez lui en état d'ivresse. Il reçoit enfin un appel téléphonique de Kikuko, sa bru, qui lui donne rendez-vous au Parc impérial. Là, au cours d'une scène émouvante, Shingo demande à Kikuko de réfléchir avant de prendre la décision de quitter son fils. Puis, il annonce sa volonté de se retirer avec sa femme dans leur maison de campagne afin d'y attendre paisiblement la mort.
Voyage à Tokyo, 2h16
Réalisé par Yasujirō Ozu
Origine Japon
Genres Drame
Thèmes La famille, La mer, Transport
Acteurs Chishū Ryū, Setsuko Hara, Chieko Higashiyama, Haruko Sugimura, Sō Yamamura, Kyōko Kagawa
Rôle Noriko, la belle-fille
Note82% 4.1002554.1002554.1002554.1002554.100255
Un couple de retraités, Shukichi Hirayama (Chishū Ryū) et sa femme Tomi (Chieko Higashiyama), qui habitent dans la petite ville côtière d'Onomichi, au sud-ouest du Japon, entreprennent un voyage pour rendre visite à leurs enfants. Seule leur plus jeune fille vit avec eux : Kyoko (Kyōko Kagawa), une maîtresse d'école, n'est pas encore mariée. Les autres enfants vivent à Osaka ou à Tokyo.
Été précoce, 2h4
Réalisé par Yasujirō Ozu
Origine Japon
Genres Drame, Comédie dramatique
Thèmes La mer, Transport
Acteurs Setsuko Hara, Chishū Ryū, Chikage Awashima, Ichirō Sugai (菅井一郎), Kuniko Miyake, Haruko Sugimura
Rôle Noriko
Note81% 4.096514.096514.096514.096514.09651
Comme la plupart des films d'Ozu d'après-guerre, l'histoire parle des tiraillements du cercle familial type japonais entre modernité et tradition, symbolisés ici par les trois générations qui cohabitent dans une même maison. Noriko, l'héroïne, est une japonaise moderne, une dactylographe, qui n'envisage pas à vingt-huit ans, de se marier. Cependant, sous la pression des membres de la famille, elle va se résigner, mais sa décision d'épouser l'assistant pauvre de son frère docteur au lieu de l'homme d'affaires préféré par sa famille provoque l'éclatement définitif de celle-ci.
L'Idiot
L'Idiot (1951)
, 2h46
Réalisé par Akira Kurosawa
Origine Japon
Genres Drame, Romance
Acteurs Setsuko Hara, Yoshiko Kuga, Toshiro Mifune, Masayuki Mori, Takashi Shimura, Noriko Sengoku
Rôle Taeko Nasu (Nastasia Philippovna Barachkoff dans le roman de Dostoïevski)
Note71% 3.598053.598053.598053.598053.59805
Kameda revient de la guerre, atteint d'épilepsie et considéré comme affaibli mentalement. Il rencontre Akama dans le train et découvre qu'ils se rendent tous deux à Hokkaido. Akama pense rejoindre Taeko, une femme manipulatrice mais promise à un autre et dont Kameda va aussi tomber amoureux. Cependant, Kameda est également attiré par Ayako, jeune femme dont la famille omniprésente intervient dans les relations de tous ces personnages.
Le Repas
Le Repas (1951)
, 1h37
Réalisé par Mikio Naruse
Origine Japon
Genres Drame, Comédie dramatique
Acteurs Setsuko Hara, Ken Uehara, Yukiko Shimazaki, Yōko Sugi, Haruko Sugimura, Akiko Kazami
Rôle son épouse, Michiyo
Note76% 3.840363.840363.840363.840363.84036
Le film inscrit en exergue un passage du roman de Fumiko Hayashi : « Ces actes splendidement pitoyables des hommes perdus dans l'immensité infinie de l'univers, je les aime irrésistiblement. »