Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Satoshi Kon est un Acteur, Réalisateur, Scénariste, Manager du département art, Key Animation et Remerciements Japonais né le 12 octobre 1963 à Kushiro (Japon)

Satoshi Kon

Satoshi Kon
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Japon
Naissance 12 octobre 1963 à Kushiro (Japon)
Mort 24 aout 2010 (à 46 ans) à préfecture métropolitaine de Tokyo (Japon)

Satoshi Kon (今 敏, Kon Satoshi) est un mangaka et réalisateur japonais, né le 12 octobre 1963 à Kushiro et mort le 24 août 2010 à Tokyo.

Après des débuts brillants et touche-à-tout (mangaka, coscénariste pour le cinéma) auprès de Katsuhiro Ōtomo, Satoshi Kon s'engage dans le cinéma d'animation. Toujours sous la coupe du maître, il travaillera aussi avec Mamoru Oshii (Patlabor 2, 1993). Puis il se lance et réalise son premier film d'animation avec les Studio MadHouse.

Dès son premier long métrage d'animation (Perfect Blue, 1997), l'artiste montre son talent en proposant une approche graphique très réaliste pour ce thriller. Loin des concepts occidentaux de l'animation de l'époque, ce film - interdit aux moins de 12 ans - fait sensation par la justesse du rendu des émotions des protagonistes, son introspection de la psychologie humaine tout en traitant un phénomène typiquement japonais, les idoles. S'il traite d'autres sujets par la suite (Millennium Actress, 2002 ; Tokyo Godfathers, 2003), son style conservera cette approche de la réalité subjective, faisant de lui un réalisateur atypique. Il réalisera la série d'animation Paranoïa Agent, prémices au chef-d'œuvre Paprika qui obtient une reconnaissance internationale.

Au-delà de son travail, l'auteur s'engage et participe à la création de la Japan Animation Creators Association (JANICA) afin d'améliorer les conditions de travail des jeunes animateurs. Il a également animé une master-class en France en 2003, au Forum des Images dans le cadre du festival Nouvelles images du Japon.

Biographie

Enfance
Satoshi Kon est né le 12 octobre 1963 à Kushiro, ville à l'est de l'île Hokkaidō, au nord du Japon. Il passe une partie de sa jeunesse à Sapporo puis retourne à Kushiro où il intègre le lycée public Koryō. Depuis son enfance mais surtout au lycée, il s'intéresse à l'animation et notamment celle de science-fiction comme Yamato (1974), Conan, le fils du futur (1978) et Mobil Suit Gundam (1979). Il achète également de nombreux mangas et notamment Dōmu de Katsuhiro Ōtomo dont il deviendra un grand fan. À sa sortie du lycée en 1982, il commence des études de design visuel à l'université d'art de Musashino, dans la banlieue de Tōkyō, dans le but de « professionnaliser » son dessin. À cette époque, il s'intéresse au cinéma américain et devient également un lecteur assidu des romans de l'hyper fictionaliste Yasutaka Tsutsui.


Début de carrière : du manga à l'animation
En parallèle à ses études, il dessine son premier manga, Toriko, parue en 1985 dans la revue Young Magazine qui remporte le prix Tetsuya Chiba d'excellence pour débutant puis il travaille avec Katsuhiro Ōtomo en tant qu'assistant sur le manga Akira.

Après avoir fini ses études en 1987, il continue dans le milieu du manga et publie en 1991 Kaikisen, première de ses œuvres étant sorti en format relié aux éditions Kōdansha. Avec son mentor Katsuhiro Ōtomo, il participe la même année au film-live, World apartment horror dont il fait une adaptation en manga.

Toujours en 1991, il fait ses premiers pas dans l'animation avec l'OAV Roujin Z où il occupe le poste de concepteur des décors. C'est là encore Katsuhiro Ōtomo, lui-même au scénario, qui forme son ancien assistant au métier d'animateur. Satoshi Kon continue dans cette voie et participe à plusieurs projets dont le film Patlabor 2 de Mamoru Oshii. Il collabore par la suite avec ce dernier sur le manga Seraphim (1995-1996) puis enchaîne sur un projet personnel, le manga Opus qui se retrouve inachevé avant la fin du second tome à la suite de la faillite du magazine dans lequel il est pré-publié. À la suite de cet insuccès, il décide d'arrêter le manga pour se consacrer à l'animation.

En 1995, il travaille sur le nouveau projet de Katsuhiro Ōtomo, le film omnibus Memories où il s'occupe du layout, du design des décors et du scénario sur le segment Magnetic Rose. C'est à cette occasion que Satoshi Kon va pour la première fois utiliser la notion de la réalité subjective sur l'une des scènes du film qui n'était pas prévu par le script orignal.


Premières réalisations
C'est en 1993, alors qu'il travaille sur les OAV de JoJo's Bizarre Adventure, que lui vient l'idée de passer à la réalisation, souhaitant pouvoir contrôler l'ensemble du processus créatif d'une œuvre. En 1997, on lui en donne l'occasion, à la suite d'une demande, avec la réalisation de son premier film d'animation, Perfect Blue, tiré d'un roman de Yoshikazu Takeuchi . Il met en scène une jeune idole pop qui décide de réorienter sa carrière vers le cinéma et la télévision. Ce film, première collaboration avec le studio Madhouse, était normalement prévu pour être un OAV mais parait finalement dans les salles. Lors de l'élaboration du film, Satoshi Kon n'était pas du tout satisfait du scénario proposé par l'auteur original et demanda à ce qu'il soit modifié. On finit par lui accorder carte blanche à condition que les thèmes « idole », « horreur » et « stalker » soient présents dans l'histoire. Il a donc considérablement remanié le scénario avec l'autre scénariste, Sadayuki Murai, en y incorporant la notion de réalité subjective qu'il avait déjà esquissé dans Magnetic Rose.

Le film connait un fort succès et se voit récompenser dans plusieurs festivals spécialisés.

Après Perfect Blue, Satoshi Kon veut adapter le roman Paprika de Yasutaka Tsutsui, dont il est un grand fan. Cependant, l'entreprise de production avec qui il veut collaborer fait faillite et le projet est rangé au placard. Parallèlement, un des producteurs de Perfect Blue, séduit par le concept de réalité subjective, demande à Satoshi Kon de réaliser un nouveau film développant la même thématique.

C'est chose faite en 2002 avec Millennium actress (Sennen joyuu), film qui raconte la vie d'une grande actrice de cinéma ayant mystérieusement arrêté sa carrière alors qu'elle était à son apogée. Les scènes de cinéma ayant marqué sa carrière s'entrecroisent avec les événements qui ont réellement influencé sa vie.

Film à petit budget comme Perfect Blue (environ 1 million de dollar), le film connait un succès encore plus grand que le précédent et gagne encore plus de récompenses. Une fois encore, il collabore avec le scénariste Sadayuki Murai avec qui il cosigne le scénario et développe la aussi la notion de réalité subjective. Cependant, il joue davantage sur les notions de trompe-l'œil ainsi que sur la perte de la notion du temps.

En 2003, il réalise son troisième film, Tokyo Godfathers, dont les personnages principaux sont trois sans-abris à Tokyo qui, la veille de Noël, trouvent un bébé abandonné dans les ordures et décident de retrouver ses parents.

Film au budget un peu plus élevé (2,4 millions de dollar environ) que ses précédentes réalisations, Satoshi Kon abandonne cette fois-ci la réalité subjective pour la comédie et des thématiques plus sociales comme l'exclusion ou la fuite des réalités. Il change également de coscénariste, s'appropriant les services de Keiko Nobumoto, connue pour avoir signé les scénarios des séries animés Cowboy Bebop et Wolf's Rain.

L'année suivante, il réalise sa première série télévisée Paranoia agent (Mousou dairinin), composée de treize épisodes. Cette fois-ci, il renoue avec le fameux thème fiction-réalité et aborde de nombreux thèmes plus sociaux. La série, animée par le Studio Madhouse comme l'ensemble de ses films, est à la base un projet visant à travailler les idées qu'il a eues pendant ces derniers années et qu'il n'a pas pu exploiter dans ses films.

En 2006, il a réalisé Paprika (パプリカ, Papurika), un film de science-fiction tiré du roman de Yasutaka Tsutsui (1993). Il raconte l'histoire d'une équipe de scientifiques qui pénètrent l'univers des rêves dans le but de soigner leurs patients.

D'abord prévu après Perfect Blue mais n'ayant pu se faire par suite de la faillite de l'entreprise censée le produire, Satoshi Kon ressort le projet Paprika de ses placards à la suite d'une demande de l'auteur original lui-même, Yasutaka Tsutsui, qui, impressionné par Millenium Actress, contacte Satoshi Kon afin qu'il en fasse une adaptation.

Sorti en 2006, le film est un succès et est primé dans de nombreux festivals internationaux. Dans Paprika, Satoshi Kon ne souhaitait pas faire un simple « résumé » du roman de Tsutsui mais davantage en transmettre l'« esprit » et le message. Satoshi Kon travaille là encore sur la notion de réalité subjective mais en mettant beaucoup plus l'accent sur les rêves et leurs interconnexions dans le réel.

Après Paprika, Satoshi Kon travaille avec d'autres grand noms de l'animation comme Mamoru Oshii et Makoto Shinkai sur le projet Ani-Kuri 15, programme TV de la NHK diffusé en 2007. Il y réalise un court métrage d'une minute nommé Ohayō (litt. Bonjour) qui montre une jeune femme à son réveil.

La même année, il participe à la création de la Japan Animation Creators Association (JANICA) qui vise à sensibiliser sur les conditions de travail précaire des jeunes animateurs.

Finalement, il travailla sur un nouveau film nommé Yume Miru Kikai qui devait viser un public plus jeune que ses anciennes productions.

Il est mort le 24 août 2010 des suites d'un cancer du pancreas.

Ses meilleurs films

Noé (2014)
(Remerciements)

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Satoshi Kon (9 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Paprika
Paprika (2006)
, 1h30
Réalisé par Satoshi Kon
Origine Japon
Genres Drame, Science-fiction, Thriller, Fantasy, Animation
Thèmes Film traitant du cinéma, Sexualité, Bisexualité, Homosexualité, Adaptation d'une œuvre littéraire de science-fiction, Films pour enfants, LGBT
Acteurs Megumi Hayashibara, Akio Ōtsuka, Tōru Furuya, Katsunosuke Hori, Tōru Emori, Daisuke Sakaguchi
Rôle Jin-nai
Note77% 3.8506853.8506853.8506853.8506853.850685
Un nouveau traitement psycho-thérapeutique nommé PT est inventé. Grâce à une machine, la DC Mini (un type de casque amplificateur qui rend possible l'entrée et l'analyse des rêves des patients), leur enregistrement sous forme de films, afin de sonder les tréfonds de la pensée et de l'inconscient, permet de mieux comprendre les traumatismes subis par les patients. Pour utiliser la DC Mini, le thérapeute et le patient doivent tous les deux être endormis, en tous cas dans un premier temps. La DC Mini a été inventé conjointement par le Dr. Kōsaku Tokita, un inventeur en obésité morbide dont la personnalité est restée très puérile, mais qui s'est révélé un génie scientifique, et par sa collègue, le Dr. Atsuko Chiba, une femme réservée et rationnelle très proche de Tokita. Chiba teste d'ores et déjà les DC Mini pour soigner ses patients ; elle navigue dans les rêves de ses patients sous la forme de son alter ego, Paprika, une jeune femme rousse dont le caractère facétieux contraste avec la personnalité de Chiba dans le monde réel. Le processus est toujours dans sa phase de test, et l'emploi de l'invention à des fins thérapeutiques n'a pas encore été officiellement autorisé. Chiba soigne en particulier le commissaire Toshimi Konakawa, qui ne parvient pas à se défaire d'inquiétudes liées à une amitié passée et à ses enquêtes présentes. Cette thérapie a été conseillée à Konakawa par le Dr. Toratarō Shima, un homme âgé membre de l'équipe qui est un ami de faculté du commissaire. Chiba/Paprika utilise son site web, le Radio Club, pour entrer en contact avec ses patients.

Réalisateur

Paprika
Paprika (2006)
, 1h30
Réalisé par Satoshi Kon
Origine Japon
Genres Drame, Science-fiction, Thriller, Fantasy, Animation
Thèmes Film traitant du cinéma, Sexualité, Bisexualité, Homosexualité, Adaptation d'une œuvre littéraire de science-fiction, Films pour enfants, LGBT
Acteurs Megumi Hayashibara, Akio Ōtsuka, Tōru Furuya, Katsunosuke Hori, Tōru Emori, Daisuke Sakaguchi
Note77% 3.8506853.8506853.8506853.8506853.850685
Un nouveau traitement psycho-thérapeutique nommé PT est inventé. Grâce à une machine, la DC Mini (un type de casque amplificateur qui rend possible l'entrée et l'analyse des rêves des patients), leur enregistrement sous forme de films, afin de sonder les tréfonds de la pensée et de l'inconscient, permet de mieux comprendre les traumatismes subis par les patients. Pour utiliser la DC Mini, le thérapeute et le patient doivent tous les deux être endormis, en tous cas dans un premier temps. La DC Mini a été inventé conjointement par le Dr. Kōsaku Tokita, un inventeur en obésité morbide dont la personnalité est restée très puérile, mais qui s'est révélé un génie scientifique, et par sa collègue, le Dr. Atsuko Chiba, une femme réservée et rationnelle très proche de Tokita. Chiba teste d'ores et déjà les DC Mini pour soigner ses patients ; elle navigue dans les rêves de ses patients sous la forme de son alter ego, Paprika, une jeune femme rousse dont le caractère facétieux contraste avec la personnalité de Chiba dans le monde réel. Le processus est toujours dans sa phase de test, et l'emploi de l'invention à des fins thérapeutiques n'a pas encore été officiellement autorisé. Chiba soigne en particulier le commissaire Toshimi Konakawa, qui ne parvient pas à se défaire d'inquiétudes liées à une amitié passée et à ses enquêtes présentes. Cette thérapie a été conseillée à Konakawa par le Dr. Toratarō Shima, un homme âgé membre de l'équipe qui est un ami de faculté du commissaire. Chiba/Paprika utilise son site web, le Radio Club, pour entrer en contact avec ses patients.
Tokyo Godfathers, 1h32
Réalisé par Satoshi Kon
Genres Drame, Comédie, Animation
Thèmes La mer, Noël, Sexualité, Transport, Homosexualité, Transsexuels et transgenres, LGBT, LGBT, Travestissement au cinéma
Acteurs Aya Okamoto, Tōru Emori, Satomi Kōrogi, Shōzō Iizuka, Seizō Katō, Ryūji Saikachi
Note78% 3.900633.900633.900633.900633.90063
Gin, un homme ruiné, Hana, une femme transgenre versant volontiers dans le sentimental et Miyuki, une adolescente fugueuse, vivent dans la rue. Un soir de Noël à Tokyo, les trois sans-abris trouvent un bébé au milieu des ordures et une clé de consigne de gare dans son couffin. Ils décident alors de retrouver la mère du nouveau-né, qu'ils appellent Kiyoko « enfant pur » en attendant. Commence pour eux une formidable aventure qui, par un incroyable concours de circonstances, les confrontera en six jours à leurs passés respectifs.
Millennium Actress, 1h27
Réalisé par Satoshi Kon
Origine Japon
Genres Drame, Fantasy, Animation, Romance
Thèmes Films pour enfants
Acteurs Mami Koyama, Fumiko Orikasa, Shōzō Iizuka, Onosaka Masaya, Shōko Tsuda, Hirotaka Suzuoki
Note78% 3.9004253.9004253.9004253.9004253.900425
Chiyoko Fujiwara est une ancienne célébrité du cinéma japonais. Aujourd'hui très âgée, elle vit recluse chez elle. Un jour, un journaliste et admirateur vient lui rendre visite pour l'interviewer sur son passé. Il lui remet une clef, que Chiyoko avait perdu voilà 30 ans... Elle se met à raconter son histoire, toute sa vie, avec pour spectateurs cet interviewer, son caméraman et nous-mêmes, passant de films en films qui se rejoignent et alternant avec les retours à la réalité où on peut les voir jouer les rôles, pris dans le récit de Chiyoko. Une vie pleine d'amour et de passion... une vie à la recherche d'un étrange inconnu, celui même qui lui a un jour remis cette clef avant de disparaître dans la précipitation, poursuivi par la police et devant se rendre à la guerre.
Perfect Blue, 1h20
Réalisé par Satoshi Kon
Origine Japon
Genres Thriller, Animation
Acteurs Junko Iwao, Rica Matsumoto, Yōsuke Akimoto, Masaaki Ōkura, Yoku Shioya, Hideyuki Hori
Note80% 4.003294.003294.003294.003294.00329
La chanteuse et idole J-pop Mima quitte son groupe déjà très populaire, les Cham, pour se lancer dans une carrière d'actrice. Elle accepte alors un petit rôle dans une série télévisée. Elle reste entourée de ses deux agents Tadokoro et Rumi, une ancienne chanteuse. Alors que Tadokoro est convaincu par cette nouvelle orientation, Rumi est plus réticente.
夢みる機械
Réalisé par Satoshi Kon
Genres Science-fiction, Animation

In an interview with Anime News Network, Kon talked about the film: The title will be Yume-Miru Kikai. In English, it will be The Dream Machine. On the surface, it's going to be a fantasy-adventure targeted at younger audiences. However, it will also be a film that people who have seen our films up to this point will be able to enjoy. So it will be an adventure that even older audiences can appreciate. There will be no human characters in the film; only robots. It'll be like a "road movie" for robots.— Satoshi Kon The film will center on three characters, Ririco, Robin and King – all three of whom are automated.

Scénariste

Paprika
Paprika (2006)
, 1h30
Réalisé par Satoshi Kon
Origine Japon
Genres Drame, Science-fiction, Thriller, Fantasy, Animation
Thèmes Film traitant du cinéma, Sexualité, Bisexualité, Homosexualité, Adaptation d'une œuvre littéraire de science-fiction, Films pour enfants, LGBT
Acteurs Megumi Hayashibara, Akio Ōtsuka, Tōru Furuya, Katsunosuke Hori, Tōru Emori, Daisuke Sakaguchi
Rôle Ecrivain
Note77% 3.8506853.8506853.8506853.8506853.850685
Un nouveau traitement psycho-thérapeutique nommé PT est inventé. Grâce à une machine, la DC Mini (un type de casque amplificateur qui rend possible l'entrée et l'analyse des rêves des patients), leur enregistrement sous forme de films, afin de sonder les tréfonds de la pensée et de l'inconscient, permet de mieux comprendre les traumatismes subis par les patients. Pour utiliser la DC Mini, le thérapeute et le patient doivent tous les deux être endormis, en tous cas dans un premier temps. La DC Mini a été inventé conjointement par le Dr. Kōsaku Tokita, un inventeur en obésité morbide dont la personnalité est restée très puérile, mais qui s'est révélé un génie scientifique, et par sa collègue, le Dr. Atsuko Chiba, une femme réservée et rationnelle très proche de Tokita. Chiba teste d'ores et déjà les DC Mini pour soigner ses patients ; elle navigue dans les rêves de ses patients sous la forme de son alter ego, Paprika, une jeune femme rousse dont le caractère facétieux contraste avec la personnalité de Chiba dans le monde réel. Le processus est toujours dans sa phase de test, et l'emploi de l'invention à des fins thérapeutiques n'a pas encore été officiellement autorisé. Chiba soigne en particulier le commissaire Toshimi Konakawa, qui ne parvient pas à se défaire d'inquiétudes liées à une amitié passée et à ses enquêtes présentes. Cette thérapie a été conseillée à Konakawa par le Dr. Toratarō Shima, un homme âgé membre de l'équipe qui est un ami de faculté du commissaire. Chiba/Paprika utilise son site web, le Radio Club, pour entrer en contact avec ses patients.
Tokyo Godfathers, 1h32
Réalisé par Satoshi Kon
Genres Drame, Comédie, Animation
Thèmes La mer, Noël, Sexualité, Transport, Homosexualité, Transsexuels et transgenres, LGBT, LGBT, Travestissement au cinéma
Acteurs Aya Okamoto, Tōru Emori, Satomi Kōrogi, Shōzō Iizuka, Seizō Katō, Ryūji Saikachi
Note78% 3.900633.900633.900633.900633.90063
Gin, un homme ruiné, Hana, une femme transgenre versant volontiers dans le sentimental et Miyuki, une adolescente fugueuse, vivent dans la rue. Un soir de Noël à Tokyo, les trois sans-abris trouvent un bébé au milieu des ordures et une clé de consigne de gare dans son couffin. Ils décident alors de retrouver la mère du nouveau-né, qu'ils appellent Kiyoko « enfant pur » en attendant. Commence pour eux une formidable aventure qui, par un incroyable concours de circonstances, les confrontera en six jours à leurs passés respectifs.
Millennium Actress, 1h27
Réalisé par Satoshi Kon
Origine Japon
Genres Drame, Fantasy, Animation, Romance
Thèmes Films pour enfants
Acteurs Mami Koyama, Fumiko Orikasa, Shōzō Iizuka, Onosaka Masaya, Shōko Tsuda, Hirotaka Suzuoki
Rôle Créateur d'histoire originale
Note78% 3.9004253.9004253.9004253.9004253.900425
Chiyoko Fujiwara est une ancienne célébrité du cinéma japonais. Aujourd'hui très âgée, elle vit recluse chez elle. Un jour, un journaliste et admirateur vient lui rendre visite pour l'interviewer sur son passé. Il lui remet une clef, que Chiyoko avait perdu voilà 30 ans... Elle se met à raconter son histoire, toute sa vie, avec pour spectateurs cet interviewer, son caméraman et nous-mêmes, passant de films en films qui se rejoignent et alternant avec les retours à la réalité où on peut les voir jouer les rôles, pris dans le récit de Chiyoko. Une vie pleine d'amour et de passion... une vie à la recherche d'un étrange inconnu, celui même qui lui a un jour remis cette clef avant de disparaître dans la précipitation, poursuivi par la police et devant se rendre à la guerre.
Memories
Memories (1995)
, 1h53
Réalisé par Kōji Morimoto, Tensai Okamura, Katsuhiro Ōtomo
Origine Japon
Genres Science-fiction, Fantasy, Action, Aventure, Animation
Thèmes La mer, Transport
Acteurs Hideyuki Hori, Hisao Egawa, Shigeru Chiba, Tsutomu Isobe, Michio Hazama, Kenichi Ogata
Rôle Ecrivain
Note74% 3.7483753.7483753.7483753.7483753.748375
Une équipe de cosmonautes chargée de « nettoyer » les débris flottants dans l'espace reçoit un appel à l'aide en provenance d'une station spatiale a priori inhabitée. Ils y découvrent une intelligence artificielle tourmentée…
World - Apartment - Horror
Réalisé par Katsuhiro Ōtomo
Genres Comédie, Horreur
Acteurs Sabu
Rôle Ecrivain
Note59% 2.955322.955322.955322.955322.95532
Itta est un yakuza à qui l'on a confié une mission de choix : déloger d'un immeuble ses occupants, tous des membres de clans mafieux étrangers. Selon la rumeur, son prédécesseur aurait échoué et serait devenu fou, prétendant que le bâtiment est hanté. Alors qu'Itta utilise tous les stratagèmes possibles et imaginables pour faire de la vie de ses cibles un véritable enfer, il va bientôt sentir qu'une force obscure semble effectivement habiter les lieux… Et celle-ci n'a pas franchement l'air d'avoir l'intention d'aider notre yakuza dans sa tâche. World Apartment Horror est le premier film "live" réalisé par le cinéaste et mangaka Katsuhiro Ootomo. L'histoire adapte le scénario du manga éponyme, réalisé dans les années 90 par Satoshi Kon.
夢みる機械
Réalisé par Satoshi Kon
Genres Science-fiction, Animation

In an interview with Anime News Network, Kon talked about the film: The title will be Yume-Miru Kikai. In English, it will be The Dream Machine. On the surface, it's going to be a fantasy-adventure targeted at younger audiences. However, it will also be a film that people who have seen our films up to this point will be able to enjoy. So it will be an adventure that even older audiences can appreciate. There will be no human characters in the film; only robots. It'll be like a "road movie" for robots.— Satoshi Kon The film will center on three characters, Ririco, Robin and King – all three of whom are automated.

Art

Tokyo Godfathers, 1h32
Réalisé par Satoshi Kon
Genres Drame, Comédie, Animation
Thèmes La mer, Noël, Sexualité, Transport, Homosexualité, Transsexuels et transgenres, LGBT, LGBT, Travestissement au cinéma
Acteurs Aya Okamoto, Tōru Emori, Satomi Kōrogi, Shōzō Iizuka, Seizō Katō, Ryūji Saikachi
Rôle Manager du département art
Note78% 3.900633.900633.900633.900633.90063
Gin, un homme ruiné, Hana, une femme transgenre versant volontiers dans le sentimental et Miyuki, une adolescente fugueuse, vivent dans la rue. Un soir de Noël à Tokyo, les trois sans-abris trouvent un bébé au milieu des ordures et une clé de consigne de gare dans son couffin. Ils décident alors de retrouver la mère du nouveau-né, qu'ils appellent Kiyoko « enfant pur » en attendant. Commence pour eux une formidable aventure qui, par un incroyable concours de circonstances, les confrontera en six jours à leurs passés respectifs.
Patlabor 2
Patlabor 2 (1993)
, 1h53
Réalisé par Mamoru Oshii
Genres Science-fiction, Thriller, Action, Animation
Thèmes Informatique, La mer, Le terrorisme, Transport, Le futur, Politique, Cyberpunk
Acteurs Ryūsuke Ōbayashi, Miina Tominaga, Toshio Furukawa, Shigeru Chiba, Yoshiko Sakakibara, Tomomichi Nishimura
Rôle Decorator
Note74% 3.7437553.7437553.7437553.7437553.743755
Un missile d'origine inconnue détruit un pont de Tokyo. La police des Labors est chargée par un agent du gouvernement d'enquêter sur l'affaire...
Roujin Z
Roujin Z (1991)

Réalisé par Hiroyuki Kitakubo
Genres Drame, Science-fiction, Comédie, Animation
Thèmes Maladie
Acteurs Chisa Yokoyama, Shinji Ogawa, Chie Satō, Seán Barrett, Takeshi Aono, Jana Carpenter
Rôle Art Designer
Note67% 3.3930853.3930853.3930853.3930853.393085
Dans un futur proche, l’humanité a réussi à dompter la technologie et bénéficie de tout le confort moderne. Mais un dernier enjeu pèse sur la société : le vieillissement de la population. Pour résoudre ce fléau grandissant, la médecine est remplacée par la robotique avec la création d’une machine nommée le « Z-001 », capable de prodiguer tous les soins nécessaires aux personnes âgées. Kijûrô Takazawa est le premier cobaye contraint à tester ce robot, bien que ce dernier aurait souhaité rester avec son ancienne infirmière, la jeune Haruko. L’expérimentation tourne mal et le Z-001 se transforme en arme de destruction massive.