Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Roland Dubillard est un Acteur et Scénariste Français né le 2 décembre 1923 à Paris (France)

Roland Dubillard

Roland Dubillard
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité France
Naissance 2 décembre 1923 à Paris (France)
Mort 14 décembre 2011 (à 88 ans)
Récompenses Commandeur des Arts et des Lettres‎

Roland Dubillard, né le 2 décembre 1923 à Paris et mort le 14 décembre 2011 à Vert-le-Grand, est un écrivain, dramaturge et comédien français. Son œuvre littéraire comporte des pièces de théâtre ainsi que des nouvelles, deux recueils de poésies, quelques essais et un journal intime. Il y flirte souvent avec un absurde très subtilement distillé, ce qui, pour certains, fait de lui un frère spirituel de Ionesco et de Beckett.
En 1987, son œuvre créative est interrompue par un accident vasculaire cérébral, à la suite duquel il devient hémiplégique.

Biographie

Très jeune, Roland Dubillard écrit des poèmes (remarqués par Raymond Queneau dès 1945), des nouvelles, ainsi qu’un conte, Les aventures merveilleuses de Michele Ange, en 1945.
Tout en poursuivant des études de philosophie à la Sorbonne, il entre, en 1943, à la Maison des Lettres dirigée par Pierre-Aimé Touchard. Dans le cadre du Groupe de Théâtre Moderne, il écrit et joue de courtes pièces, qu'il qualifie lui-même de saynètes, dont Conjoncture et Le Miracle de Sainte Agnès. En 1944, il y rencontre Michèle Dumézy qui deviendra sa femme. Ils auront deux fils, Jérôme et Stéphane.
En 1946, Roland fait son service militaire dans le Théâtre aux Armées, en Autriche. Il y écrit et joue Il ne faut pas boire son prochain, avec André Voisin (1923-1991). À son retour à Paris, il suit, avec Michèle, les cours de l’EPJD (Éducation Par le Jeu Dramatique), animé par Jean Vilar, Jacques Dufilho, le mime Marceau et le chorégraphe Loudolf Child.

À partir de 1947, à la demande de Jean Tardieu qui dirige le Club d’Essai de la Radiodiffusion Française, il écrit des nouvelles radiophoniques, des émissions comme L’urbanisme, Matière et mémoire, ainsi qu’une série de sketches écrits et interprétés avec Pierre Dumayet, mis en ondes par François Billetdoux.
Les sketches Grégoire et Amédée ont été créés pour la radio à la demande d’Agathe Mella, à partir de 1953. Écrits quotidiennement par Roland Dubillard, dit Grégoire et Philippe de Chérisey, dit Amédée, rédigés soit par l’un, soit par l’autre, ils passent chaque soir sur Paris Inter. Ils remportent un grand succès qui fait connaître leurs auteurs. Ceux-ci font un spectacle de cabaret, joué entre autres à La Tomate et à la Fontaine des Quatre Saisons (aujourd’hui Musée Mayol), jusqu’en 1955. En 1976, Roland Dubillard a réuni ses sketches en volume, Les Diablogues. Joués régulièrement, notamment par François Morel et Jacques Gamblin, ce spectacle valut à Roland Dubillard un Molière de l’auteur en 2008. Ils furent repris en 2010 pour la première fois par deux comédiennes, Muriel Robin et Annie Grégorio.

Poursuivant son œuvre littéraire, en 1949, il écrit une première version de Où boivent les vaches, créée en 1972 par la Compagnie Renaud/Barrault. Dans le même temps, il écrit Les Campements (en 1949, édités en 1974) et deux essais : Les Confessions d’un fumeur de tabac français ( en 1950, éditées en 1974) et Méditation sur la difficulté d’être en bronze (en 1951, éditée en 1972). En 1952, il écrit Si Camille me voyait, une opérette sans musique, créée pour la radio et mise en ondes par Yves Le Gall. Cette pièce fut jouée au Théâtre Babylone en mai 1953 (éditée en 1971 ). La même année, il écrit Naïves Hirondelles, pièce qui sera montée en 1961 au Théâtre de Poche par Arlette Reinerg.

À partir de 1962, Roland Dubillard écrit plusieurs pièces, telles que Le jardin aux betteraves ou Les Crabes.

Il joue également dans plusieurs films : Le Témoin et Les Compagnons de la marguerite, de Jean-Pierre Mocky, et surtout La Grande Lessive (!), du même Mocky. Flanqué de Bourvil et Francis Blanche, ils y forment un trio aussi poétique que drolatique. En 1972, il interprète un rôle dramatique très remarqué dans Quelque part quelqu'un, premier long-métrage de Yannick Bellon pour lequel il reçoit le Grand Prix d’interprétation masculine française de l'Académie du cinéma « Étoiles de cristal » en 1973. Suivront Les vécés étaient fermés de l'intérieur (1976) de Patrice Leconte, Polar de Jacques Bral où il incarne un journaliste moqueur, alcoolisé, anarco-mélancolique, prêtant à Jean-François Balmer plus de mystère et de hauteur qu'il n'en a.

En 1975, il épouse la comédienne allemande Maria Machado, qui jouera dans plusieurs pièces avec lui.

Sa fille Ariane, née en 1956 de son union avec Nicole Ladmiral, est comédienne et chanteuse.

Ses meilleurs films

La grande lessive (!) (1968)
(Acteur)

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Roland Dubillard (38 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Lucifer et moi, 1h45
Réalisé par Jean-Jacques Grand-Jouan
Origine France
Thèmes Religion, Diable
Acteurs Jean-François Balmer, Orson Welles, Roland Dubillard, Pierre Étaix, Claude Chabrol, László Szabó

Un homme écrit. Quoi ? Son histoire ou le scénario d'un film. Il a du mal, en confie la tâche à son double, Lucifer.
Charlotte for Ever, 1h34
Réalisé par Serge Gainsbourg, Jean Couturier
Origine France
Genres Drame
Thèmes La famille, Sexualité
Acteurs Charlotte Gainsbourg, Serge Gainsbourg, Roland Bertin, Roland Dubillard, Anne Zamberlan, Anne Le Guernec
Rôle Herman
Note55% 2.7556552.7556552.7556552.7556552.755655
Stan, scénariste, a eu sa période de gloire à Hollywood. Devenu alcoolique et suicidaire, il erre dans son hôtel particulier et peine à écrire un nouveau scénario. Il n'a plus qu'une seule raison de vivre : sa fille, Charlotte, qui le considère comme responsable de la mort de sa mère dans un accident de la route. Depuis, ils entretiennent des relations conflictuelles et comme son père drague sans vergogne ses copines de classe, Charlotte se sent mal à l'aise.
Paulette, la pauvre petite milliardaire, 1h32
Réalisé par Claude Confortès
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Jeanne Marine, Luis Rego, Gérard Desarthe, Roland Blanche, Jean-François Perrier, Philippe Avron
Rôle Monsieur Gulderbilt
Note45% 2.2914652.2914652.2914652.2914652.291465
Les mésaventures de Paulette, la fille du célèbre industriel milliardaire Gulderbilt, qui sera successivement enlevée pour rançon, menacée de mort puis enfin héritière convoitée après le décès de ses parents… Une adaptation de la bande dessinée de Pichard et Wolinski avec, en figurants, quelques-uns de leurs célèbres confrères.
L'Amour braque, 1h40
Réalisé par Andrzej Żuławski, Emmanuel Gust
Origine France
Genres Drame, Romance
Acteurs Sophie Marceau, Francis Huster, Tchéky Karyo, Jean-Marc Bory, Christiane Jean, Marie-Christine Adam
Rôle le commissaire
Note62% 3.1465453.1465453.1465453.1465453.146545
La rencontre entre Léon, un prince hongrois, Mickey, un braqueur un peu fou, et Marie, une prostituée au lourd passé.
Polar
Polar (1984)
, 1h37
Réalisé par Richard Debuisne, Jacques Bral
Origine France
Genres Thriller, Policier
Acteurs Jean-François Balmer, Pierre Santini, Claude Chabrol, Roland Dubillard, Jean-Paul Bonnaire, Marc Dudicourt
Rôle Jean-Baptiste Haymann
Note60% 3.0092153.0092153.0092153.0092153.009215
Eugène Tarpon est détective privé à Paris, démoralisé par son manque de clientèle. Une jeune femme, Charlotte, le charge d'étudier le meurtre de son amie Louise, avant de disparaitre. Lorsqu'il se rend sur les lieux du crime il est considéré comme suspect par la police. Relâché, un journaliste lui révèle que Lyssenko, réalisateur de films pornos, pourrait avoir été l'objet de la vengeance de l'amant de Louise. Charlotte réapparait...
La Belle captive, 1h30
Réalisé par Alain Robbe-Grillet
Origine France
Genres Drame, Fantasy, Horreur
Thèmes Sexualité, Erotique
Acteurs Daniel Mesguich, Gabrielle Lazure, Cyrielle Clair, Daniel Emilfork, Arielle Dombasle, François Chaumette
Rôle Prof van de Reeves
Note65% 3.2959553.2959553.2959553.2959553.295955
Marie-Ange est une jeune femme provocatrice. Elle engage la conversation avec un homme avec qui elle va coucher avant de disparaître. L'histoire nous entraîne dans un univers de recherche neuroscientifique sur fond de milice et de régime totalitaire. Le surréalisme, notamment avec des évocations de tableaux du peintre Magritte, sert de cadre au monde imaginaire du film.
Debout les crabes, la mer monte !, 1h30
Réalisé par Jean-Jacques Grand-Jouan
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Martin Lamotte, Véronique Genest, Virginie Thévenet, Richard Bohringer, Valérie Mairesse, Dominique Lavanant
Rôle Le poulet
Note45% 2.265032.265032.265032.265032.26503
Le programme de Marthe à sa sortie de prison est clair. Elle envisage de se rendre à Nantes pour se venger, mais voilà que le sort en décide autrement. Privée d'homme pendant plusieurs années d'incarcération, Marthe ne tient plus. Dans le train, c'est Louis Paimbœuf, un professeur d'histoire, qui fait l'objet de son choix. Bouleversé, le brave homme lui propose de séjourner quelque temps chez lui pour se refaire une santé avant de reprendre sa route. Selon lui, sa femme Agnès sera ravie d'aider Marthe à se réinsérer. Marthe s'installe donc chez les Paimbœuf.
le beau monde, 1h30
Réalisé par Michel Polac
Origine France
Acteurs Fabrice Luchini, Judith Magre, Alexandra Stewart, Roland Dubillard, Christian Marquand, Guilhaine Dubos
Rôle Bertrand II

Jean-Pierre fait du porte-à-porte pour vendre des assurances. Il attend avec impatience les vacances d'été qu'il doit passer avec sa compagne au bord de la mer. Mais à quelques jours du départ, la grand-mère de celle-ci se casse le col du fémur et elle doit aller l'aider à Tourcoing. Affligé par la perspective de ces vacances, Jean-Pierre décide de partir seul en stop, sans autre but que celui des conducteurs qu'il croisera. Dans une station service, il rencontre Éric, un vieil homme visiblement fortuné. Lors du voyage à bord de la luxueuse Jaguar, celui-ci l'invite à passer quelques jours dans sa villa de Saint-Tropez. Sur place, Jean-Pierre est ébloui par le monde de luxe et de décadence qui s'offre à lui.
Cherchez l'erreur
Réalisé par Serge Korber
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Roland Magdane, Roland Dubillard, Henri Virlogeux, Micheline Luccioni, Tanya Lopert, Marthe Villalonga
Rôle Igor
Note47% 2.3503352.3503352.3503352.3503352.350335
Paul est un chercheur poète et gaffeur, mais plein d'avenir. Il travaille à la mise au point d'une nouvelle arme nucléaire. Il a pour compagnon un chien qui s'est imposé à lui. L'animal, plutôt doué, va faire "comprendre" à Paul le danger de ses recherches...
Le témoin
Le témoin (1978)
, 1h50
Réalisé par Jean-Pierre Mocky
Genres Drame, Comédie dramatique, Policier
Thèmes Peinture, La prison, La peine de mort
Acteurs Alberto Sordi, Philippe Noiret, Roland Dubillard, Gisèle Préville, Paul Crauchet, Gérard Hoffmann
Rôle Commissaire Guérin
Note64% 3.242883.242883.242883.242883.24288
À Reims, un riche provincial, M. Maurisson, homme d'affaires, mène une vie sans histoire. Il invite un jour son vieil ami Antonio, peintre italien, afin de restaurer les tableaux de la cathédrale. M. Maurisson commet un crime effroyable dans cette ville de notables: il étrangle une jeune fille de la chorale avec qui il avait eu une relation pédophile. Celle-ci ayant servi de modèle pour Antonio, les soupçons se portent sur lui. Antonio sera victime d'une erreur judiciaire, ceci malgré l'entêtement de l'inspecteur de police homosexuel qui pense connaître le vrai coupable. M. Maurisson est abattu accidentellement. Dès lors, Antonio ne peut plus prouver son innocence: il sera condamné à mort et exécuté.
Les vécés étaient fermés de l'intérieur, 1h20
Réalisé par Patrice Leconte
Origine France
Genres Comédie, Comédie policière, Policier
Acteurs Jean Rochefort, Coluche, Roland Dubillard, Danièle Évenou, Robert Berri, Robert Dalban
Rôle les frères Gazul (Gaspard, Melchior et Balthazar Gazul)
Note53% 2.6705252.6705252.6705252.6705252.670525
Le commissaire Pichard et l'inspecteur Charbonnier mènent une enquête extravagante sur un crime commis sans mobile apparent. Un poinçonneur d'autobus est retrouvé mort dans ses wc, victime d'un assassinat. Détail surprenant : le verrou était fermé de l'intérieur. S'ensuit une enquête pour le moins loufoque, dans laquelle les deux policiers se lancent sur des pistes improbables, avant que le commissaire Pichard ne parvienne finalement à faire la lumière sur cette affaire.