Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Rock Hudson est un Acteur Américain né le 17 novembre 1925 à Winnetka (Etats-Unis)

Rock Hudson

Rock Hudson
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Roy Harold Scherer
Nationalité Etats-Unis
Naissance 17 novembre 1925 à Winnetka (Etats-Unis)
Mort 2 octobre 1985 (à 59 ans) à Marina Del Rey (Etats-Unis)

Rock Hudson, de son vrai nom Roy Harold Scherer Jr., est un acteur américain né le 17 novembre 1925 à Winnetka, Illinois et mort le 2 octobre 1985 à Beverly Hills, Los Angeles (États-Unis). En 1985, il est l'une des premières vedettes à déclarer publiquement être atteinte du sida, ce qui attire une grande attention sur ce fléau. Le grand public découvre également à cette occasion son homosexualité, jusque-là cachée et en contradiction avec son image.

Biographie

Une ascension rapide
Fils unique d’une modeste employée d'origine irlandaise et d'un père d'origine suisse alémanique qui les abandonne très tôt, Roy Harold Scherer connaît une enfance difficile, aux côtés d’une mère dominatrice et autoritaire et d’un beau-père violent. En 1943, alors qu'il vient d'avoir 18 ans, il s’engage dans la marine. Il est démobilisé en 1946 et exerce par la suite plusieurs petits métiers (ouvrier agricole, camionneur).

Il tente sa chance à Hollywood et attire l'attention d'un chasseur de talents, Henry Willson permet tout d’abord de faire de la figuration, puis d’obtenir des rôles secondaires, dans les films d'action et les westerns de Raoul Walsh, qui le prend sous contrat personnel : après une figuration non créditée dans Les Géants du ciel (1948), le metteur en scène lui donnera la vedette dans Victime du destin (1952), La Belle Espionne et Bataille sans merci (1953). Mais l'acteur débutant paraît dans une quinzaine de films avant d'accéder à ses premiers rôles, avec une nette prédilection pour le western - dont Winchester 73 et Les Affameurs d'Anthony Mann, dont James Stewart détient la vedette. Progressivement, son nom se rapproche du haut des affiches.


Consécration

Sa rencontre en 1952 avec Douglas Sirk est décisive pour la suite de sa carrière. Elle lui permet de devenir une véritable star, avec des films comme la comédie Qui donc a vu ma belle ? ou bien le mélodrame Le Secret magnifique. Rock Hudson tourne beaucoup : dans un premier temps, il s'impose dans la comédie et surtout dans le film d'action, aventures historiques et westerns. Il interprète désormais les premiers rôles devant des acteurs confirmés (Steve Cochran dans Le Justicier impitoyable, Anthony Quinn dans L'expédition du Fort King) aux côtés de la jeune première Piper Laurie ou d'Yvonne De Carlo, autre protégée de Raoul Walsh.

Rock Hudson devient l'interprète fétiche de Sirk, qui mise beaucoup sur son allure athlétique et son physique séduisant. Il est remarqué dans le western Taza, fils de Cochise (1954), dans Tout ce que le ciel permet (1956) et Écrit sur du vent (id.), des drames mondains à l'esthétique très recherchée, devenus des classiques du mélodrame. Dans Capitaine Mystère (1955), Hudson se compose un rôle de séducteur doublé d'un révolutionnaire ; pour La Ronde de l'aube (1958), un film réalisé d'après le roman Pylône de William Faulkner, il campe un intellectuel déchiré. Outre la jeune première Barbara Rush et l'actrice confirmée Jane Wyman, Hudson côtoie dans ces films Robert Stack, Dorothy Malone et Lauren Bacall.



Ces années sont probablement les plus brillantes de la carrière de l'acteur. Si ses compositions n'impressionnent guère la critique, Hudson impose une présence sympathique, émouvante et séduisante. Il devient la coqueluche du public féminin, des producteurs et de cinéastes prestigieux. Il est présent, aux côtés de James Dean et Elizabeth Taylor, dans Géant (1956) de George Stevens, dans Le Carnaval des dieux (1957) de Richard Brooks, avec Sidney Poitier ainsi que dans Cette terre qui est mienne d'Henry King, avec Jean Simmons. Il connaît l'échec avec L'Adieu aux armes d'après Ernest Hemingway, dans lequel Jennifer Jones et Vittorio De Sica sont ses partenaires.


Star
Rock Hudson retrouve à partir de 1959 le registre comique en formant un duo avec Doris Day dans Confidences sur l'oreiller, premier film d'une trilogie de comédies sentimentales légères, gentiment érotiques, où il se révèle drôle et attachant. Suivront Un pyjama pour deux en 1961 et Ne m'envoyez pas de fleurs en 1964. Il s'illustre dans ce registre sous la direction de Norman Jewison ou Melvin Frank, aux côtés de Leslie Caron ou Claudia Cardinale. Il joue également la comédie dans Le Sport favori de l'homme d'Howard Hawks (1964). La star a aussi pour partenaires Gina Lollobrigida, notamment dans Le Rendez-vous de septembre, et Gena Rowlands dans L'Homme de Bornéo, deux films réalisés par Robert Mulligan.



À côté de ce cycle léger et séducteur, Rock Hudson sauve son public masculin grâce aux westerns El Perdido de Robert Aldrich (avec Kirk Douglas) et Les Géants de l’Ouest d'Andrew McLaglen (avec John Wayne), grâce aussi aux films de guerre Tobrouk d'Arthur Hiller, avec George Peppard, et Destination : Zebra, station polaire de John Sturges, dont la distribution comprend Ernest Borgnine et Patrick McGoohan. Mais le déclin cinématographique de Hudson est amorcé dès qu'il s'éloigne de la comédie romantique, tel l'échec sans appel du sombre L'Opération diabolique de John Frankenheimer


Déclin
Rock Hudson retrouve pourtant son créneau favori lorsque Blake Edwards le dirige avec Julie Andrews en 1970 dans le musical Darling Lili. Malgré cette collaboration, la carrière de l'acteur marque le pas sur grand écran pour lequel il tourne toujours régulièrement, sous la direction de Roger Vadim par exemple, s'essayant à la science-fiction (Embryo), rivalisant avec Dean Martin (dans Duel dans la poussière de George Seaton), avec dans ses bras toujours les plus charmantes actrices : Angie Dickinson, Barbara Carrera ou Mia Farrow. Mais toutes ces productions sont secondaires. Sa célébrité durant cette décennie se maintient plutôt grâce aux séries télé McMillan (1971-1977) et, plus tard, Détroit d'après Arthur Hailey et Chroniques martiennes (1980) de Michael Anderson d'après Ray Bradbury. Sur petit écran toujours, Hudson affronte James Coburn et continue de collectionner les partenaires féminines : Susan Saint James, Lee Remick, Gayle Hunnicutt et Deborah Shelton.



En 1980, Rock Hudson retrouve sur grand écran trois gloires des années 1950, son amie Elizabeth Taylor, son ancien concurrent Tony Curtis et Kim Novak, dans une adaptation d'un roman d'Agatha Christie, Le miroir se brisa. Au cinéma, il ne reviendra que pour L'Ambassadeur : Chantage en Israël de J. Lee Thompson, aux côtés de Robert Mitchum, en 1984. À la télévision, il demeure très actif : il joue dans des téléfilms avec Suzanne Pleshette, Melanie Griffith, Sharon Stone, incarne le président de son pays dans La Troisième Guerre mondiale, et tient la vedette avec Jack Scalia dans les treize épisodes de Devlin Connection en 1982. Son dernier rôle sera l'amant de Linda Evans dans neuf épisodes de la saga Dynastie (1984-1985), rôle écourté à cause de son état de santé.


La maladie

Le 25 juillet 1985, Rock Hudson révèle qu'il est atteint du sida, et marque les esprits en révélant son visage décharné par un sarcome de Kaposi. Lors d'un séjour à Paris, Rock Hudson décide d'annoncer sa maladie. Yanou Collart, son attachée de presse et amie, est dans l'obligation de débourser 300 000 dollars pour louer un 747 afin de rentrer à Los Angeles car aucune compagnie ne veut le transporter.

Dès le mois suivant, son homosexualité est ouvertement évoquée dans la presse. Rock Hudson meurt le 2 octobre 1985. Le grand public constate à cette occasion combien l'image des vedettes, telle que les studios la construisent, peut se révéler éloignée de la réalité, Rock Hudson ayant été l'archétype du jeune premier « homme à femmes » aux allures de gendre idéal. La mort de l'acteur contribue par ailleurs à attirer l'attention sur l'épidémie de sida et sur ses conséquences dramatiques.

Ses meilleurs films

Géant (1956)
(Acteur)
Confidences sur l'oreiller (1959)
(Acteur)
Ecrit sur du vent (1956)
(Acteur)
El Perdido (1961)
(Acteur)

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Rock Hudson (68 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

L'ambassadeur, 1h37
Réalisé par J. Lee Thompson
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Thèmes Afrique post-coloniale, Politique
Acteurs Robert Mitchum, Ellen Burstyn, Rock Hudson, Fabio Testi, Donald Pleasence, Michal Bat-Adam
Rôle Frank Stevenson
Note53% 2.662632.662632.662632.662632.66263
L'Ambassadeur américain en Israel tente de résoudre la question palestinienne, mais est critiqué de toutes parts.
La Troisième Guerre mondiale
Réalisé par Boris Sagal, David Greene
Genres Drame, Thriller
Thèmes Arme nucléaire
Acteurs David Soul, Brian Keith, Cathy Lee Crosby, Jeroen Krabbé, Robert Prosky, Katherine Helmond
Rôle Président Thomas McKenna
Note67% 3.3705553.3705553.3705553.3705553.370555
Ce téléfilm met en scène les prémices d'une guerre mondiale entre les États-Unis d'Amérique et l'URSS. L’action se passe en 1987. À la suite d'une mission de parachutistes de l'armée rouge envoyée en Alaska pour détruire l'oléoduc trans-Alaska et qui se trouve confronté à une unité de la garde nationale des États-Unis en manœuvre, la situation dégénère en une guerre nucléaire.
Le miroir se brisa, 1h45
Réalisé par Guy Hamilton
Origine Royaume-uni
Genres Thriller, Policier
Thèmes Film traitant du cinéma, La télévision
Acteurs Angela Lansbury, Elizabeth Taylor, Kim Novak, Rock Hudson, Edward Fox, Géraldine Chaplin
Rôle Jason Rudd, réalisateur et époux de Marina
Note61% 3.0994753.0994753.0994753.0994753.099475
Une équipe de cinéma et ses vedettes s'installent dans un tranquille village anglais pour y tourner un film. Mais une habitante de la localité est assassinée dans la demeure de la vedette.
Avalanche
Avalanche (1978)
, 1h31
Réalisé par Corey Allen, Lewis Teague
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Action, Aventure
Thèmes La fin du monde, Film catastrophe, Film catastrophe américain
Acteurs Rock Hudson, Robert Forster, Mia Farrow, Jeanette Nolan, Rick Moses, Steve Franken
Rôle David Shelby
Note37% 1.861581.861581.861581.861581.86158
L'homme d'affaires David Shelby réunit un parterre d'invités à l'inauguration d'une station de sport d’hiver. Le photographe Nick Thorne, opposé au projet, rappelle à Shelby les risques d'avalanches provoqués par la coupe d'arbres peu avant que sa prédiction ne se réalise. Le crash d'un avion dans une montagne entraîne une coulée de neige qui ne laisse qu'une poignée de rescapés parmi les vacanciers, pris au piège dans les décombres.
Embryo
Embryo (1976)
, 1h44
Réalisé par Ralph Nelson
Origine Etats-Unis
Genres Science-fiction, Thriller, Action, Horreur
Acteurs Rock Hudson, Barbara Carrera, Diane Ladd, Ralph Nelson, Roddy McDowall, Anne Scheden
Rôle Docteur Paul Holliston
Note50% 2.507542.507542.507542.507542.50754
Un scientifique a découvert un moyen d'accélérer la croissance des humains, permettant de passer du stade de fœtus à celui d'adulte en quelques semaines. Mais son cobaye va révéler des penchants violents et meurtriers...
Duel dans la poussière, 1h39
Réalisé par James Fargo, George Seaton
Origine Etats-Unis
Genres Action, Western
Acteurs Rock Hudson, Victor Mohica, Dean Martin, Susan Clark, Donald Moffat, John McLiam
Rôle Shérif Chuck Jarvis
Note59% 2.95332.95332.95332.95332.9533
Dans l'Ouest américain, un train est attaqué par des bandits. Peu après, Massey, l'un d'eux, s'enfuit en emportant tout l'argent. Avec l'aide de trois indiens pisteurs, le shérif Chuck Jarvis se lance à sa poursuite...
L'Assaut des jeunes loups, 1h50
Réalisé par Phil Karlson
Genres Drame, Guerre, Action
Thèmes Politique
Acteurs Rock Hudson, Sylva Koscina, Sergio Fantoni, Giacomo Rossi Stuart, Jacques Sernas, Jean Valmont
Rôle Turner
Note58% 2.9046252.9046252.9046252.9046252.904625
En 1943, un petit village italien est décimé de ses habitants adultes par les Nazis, ainsi qu'un commando de parachutistes américains venu les secourir. Uniques survivants, le Capitaine Turner et les enfants du village (majoritairement adolescents et pré-adolescents) s'allient pour se venger et fuir le secteur. Avec le massacre de leurs parents sous leurs yeux, les enfants perdent leur innocence et forment alors un commando avec le Capitaine Turner. Une femme médecin engagée de force par la Gestapo, se retrouve incluse dans le groupe. Cette dernière fait tout son possible pour convaincre Turner d'abandonner ses projets avec les enfants, en mettant en évidence qu'ils ne doivent pas perdre le peu d'innocence qui leur reste. Mais il sera déjà trop tard, le Capitaine Américain et les enfants, rongés par la haine, mettent en place des plans d'attaques d'une ampleur immensurable (comprenant armes, grenades, explosifs, volés à l'armée allemande) pour décimer à 100% tous les militaires Allemands du secteur, et réduire à néant leur plus gros QG dans la région. Turner a comme second Aldo, un adolescent qui est le meneur des autres jeunes. Le militaire se prend d'affection pour le garçon qui se montre d'une étonnante efficacité. Mais derrière la force du jeune Aldo, se cache un grand désordre psychologique depuis le drame, et l'adolescent se révèle sans doute le plus fragile du groupe, en paradoxe de son tempérament de meneur.
Darling Lili, 1h47
Réalisé par Blake Edwards
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Comédie, Musical, Romance
Thèmes Espionnage, La musique, Transport, Aviation, Musique, Politique
Acteurs Julie Andrews, Rock Hudson, Gloria Paul, Jeremy Kemp, Vernon Dobtcheff, Lance Percival
Rôle Major William Larrabee, un soldat anglais
Note60% 3.0489653.0489653.0489653.0489653.048965
Pendant la Première Guerre mondiale, la chanteuse anglaise Lili Smith est invitée à se produire en France pour supporter l'effort de guerre. Mais cette activité n'est qu'une habile couverture. Lili Schmidt est en fait une espionne allemande dont la mission consiste à jouer de ses charmes pour voler des secrets militaires. Avec professionnalisme, elle aborde sa nouvelle cible le Major Bill Larrabee, un as de l'aviation. Jusqu'à ce que l'amour... et la jalousie s'en mêlent.
Les géants de l'ouest, 1h59
Réalisé par John Wayne, Andrew V. McLaglen
Origine Etats-Unis
Genres Thriller, Action, Horreur, Western
Thèmes Politique
Acteurs John Wayne, Rock Hudson, Antonio Aguilar, Lee Meriwether, Bruce Cabot, Melissa Newman
Rôle Le colonel James Langdon
Note66% 3.3468653.3468653.3468653.3468653.346865
En 1865, aux États-Unis, la Guerre de Sécession s'achève tout juste. Le colonel John Henry Thomas quitte l'armée nordiste et, avec ceux qui restent de ses anciens hommes, convoie jusqu'à Durango, au Mexique, les chevaux qu'il vient de vendre à l'Empereur Maximilien. En chemin, il sauve d'une bande de pillards une communauté de familles, menée au Mexique par l'ancien colonel de l'armée sudiste James Langdon, pour fuir la famine et les éventuelles représailles consécutives à ces années de guerre...
Destination : Zebra, station polaire, 2h28
Réalisé par John Sturges
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Action, Espionnage
Thèmes Espionnage, La mer, Transport, Action sous-marine, Guerre en milieu sous-marin, Politique, Arme nucléaire
Acteurs Rock Hudson, Ernest Borgnine, Patrick McGoohan, Tony Bill, Lloyd Nolan, Alf Kjellin
Rôle James Ferraday
Note65% 3.298783.298783.298783.298783.29878
Le commandant d'un sous-marin atomique américain, James Ferraday, reçoit l'ordre des services secrets de partir pour l'Arctique avec le Soviétique passé à l'Ouest, Boris Vasselov et l'officier américain Leslie Anders. Ils doivent rallier Zebra, une base polaire britannique. Leur mission consiste à récupérer une caméra secrète et ses films. Au cours de la mission, de nombreux sabotages ont lieu qui mettent en péril le sous-marin et tout son équipage. À chaque fois, appareil et équipage sont sauvés in extremis, au prix de pertes en vies humaines.
L'opération diabolique, 1h40
Réalisé par John Frankenheimer
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Science-fiction, Thriller
Acteurs Rock Hudson, Salome Jens, John Randolph, Will Geer, Richard Anderson, Jeff Corey
Rôle Antiochus « Tony » Wilson
Note76% 3.847393.847393.847393.847393.84739
Arthur Hamilton est un homme d'âge mûr, marié, travaillant dans une banque à un poste haut placé. Un soir, il reçoit un coup de téléphone de Charlie Evans, un ancien ami qu'il croyait mort. Charlie, qui l'avait déjà appelé hier, le convainc qu'il n'est pas mort, et lui propose un rendez-vous le lendemain. Hésitant, Arthur finit par se rendre à l'adresse donnée, où se trouve une blanchisserie. De là il est envoyé vers un abattoir, où il est mené dans un fourgon et convoyé jusque dans un bâtiment. Il est reçu par Ruby, qui lui explique qu'il peut s'engager dans un programme lui permettant de démarrer une nouvelle vie en échange de 30 000 dollars. Cet argent couvre entre autres les frais de chirurgie esthétique, et l'acquisition et la transformation d'un cadavre qui permet de simuler sa mort. N'acceptant pas tout de suite, d'une part Ruby le menace, d'autre part le créateur de la compagnie le convainc qu'il n'a pas d'attache solide dans sa vie actuelle. Il finit par signer le contrat.
Tobrouk, commando pour l'enfer, 1h50
Réalisé par Arthur Hiller, Joseph Kane
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Guerre, Historique
Thèmes Afrique post-coloniale, Politique, Le désert, Guerre du désert
Acteurs Rock Hudson, George Peppard, Nigel Green, Guy Stockwell, Jack Watson, Robert Wolders
Rôle major Craig
Note63% 3.198143.198143.198143.198143.19814
Alors que l'Afrikakorps, sous le commandement du maréchal Rommel, fait route vers Le Caire, les forces britanniques, incapables de contrer son avance, choisissent de recourir à la ruse. Elles imaginent de déguiser des juifs allemands vivant en Palestine en ennemis et de les envoyer dans la citadelle de Tobrouk où Rommel a fait entreposer les réserves de carburant de son armée. Pour atteindre Tobrouk, le commando doit parcourir huit cents kilomètres dans le désert. C'est le début d'un périple peu commun, où les pseudo-nazis, dans des voitures volées aux Allemands, franchissent les lignes adverses en escortant des Anglais désarmés censés être leurs prisonniers. Pendant le voyage, le groupe manœuvre de telle sorte qu'une colonne de chars allemands et italiens, se croyant l'une comme l'autre attaquée par les Anglais, se livrent bataille. Le commando en profite pour passer sans être repéré.