Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Robert Rossen est un Réalisateur, Scénariste, Producteur et Ecrivain additionnel Américain né le 16 mars 1908 à New York (Etats-Unis)

Robert Rossen

Robert Rossen
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Etats-Unis
Naissance 16 mars 1908 à New York (Etats-Unis)
Mort 18 février 1966 (à 57 ans) à Hollywood (Etats-Unis)
Récompenses Writers Guild of America Award

Robert Rossen est un réalisateur américain né à New York le 16 mars 1908 et mort le 18 février 1966. Il est un des grands réalisateurs américains de l'après-guerre.

Dans les années 1950, il fut une des victimes du maccarthysme et inscrit sur la liste noire du cinéma. Néanmoins, ce sympathisant communiste trahira la cause lors de la fameuse chasse aux sorcières et livrera en 1953 une cinquantaine de noms à la « commission des activités anti-américaines » afin de retrouver passeport et travail.

Biographie

Jeunesse
Issu d'une famille d'immigrés juifs russes, Robert Rossen grandit dans le Lower East Side à New York. Alors qu'il étudie à la New York University, il participe à des combats de boxe illégaux et monte des arnaques au billard, escroqueries qui inspireront ses deux films Sang et Or et L'Arnaqueur.


Débuts au théâtre
Il débute sa carrière comme metteur en scène dans des petites productions théâtrales d'Off-Broadway, principalement dans le théâtre social et radical en vogue au début des années 1930. Il dirige notamment The Tree (1932) de Richard Maibaum à propos de lynchage, et Birthright (1933), pièce de Maibaum dans laquelle il s'attaque au nazisme, alors qu'Adolf Hitler vient d'être élu.

En 1935, Rossen écrit et dirige sa première pièce, The Body Beautiful, une comédie sur une danseuse burlesque . Bien que la pièce n'ait été jouée que quatre fois, Mervyn LeRoy, dirigeant de Warner Bros., est si impressionné qu'en 1936 il l'engage comme scénariste.


Carrière à Hollywood
Rossen est crédité pour la première fois en tant que co-scénariste, avec Abem Finkel, du film de Lloyd Bacon Femmes marquées ; le scénario, tiré de l'histoire du gangster Lucky Luciano, est bien accueilli par Jack L. Warner et le Daily Worker. Son premier scénario seul est celui de La ville gronde de Mervyn LeRoy, inspiré par le lynchage de Leo Frank.

Rossen co-écrit en 1939 le scénario de Jeunesse triomphante , narrant l'histoire d'un homme acquitté par la justice avec l'aide d'un avocat et d'un journaliste, ce dernier arguant que « des millions d'hommes dans le pays » sont dans sa situation. Warner Bros. ordonne au producteur Lou Edelman de modifier le script, au motif que « cette histoire concerne deux individus, et pas un groupe. C'est un problème individuel, pas national. »

Le Vaisseau fantôme (1914), tiré du roman éponyme de Jack London, doit beaucoup au travail de réécriture de Rossen : le personnage du capitaine Larsen, symbole du fascisme, est à la fois victime et oppresseur au sein d'une hiérarchie capitaliste ; tandis que le héro est montré comme un bosco intellectuel et rebelle. Warner Bros. coupe une bonne partie du contenu politique du film pendant la production.

Le Screen Writers Guild organise le 8 décembre 1941, le lendemain de l'attaque de Pearl Harbor, la « Hollywood Writers Mobilization » visant à impliquer les scénaristes dans l'effort de guerre. Rossen en est président jusqu'en 1944. Il milite également pour l'ouverture d'un second front, afin d'aider la Résistance de l'Europe de l'Ouest contre les Nazis. Son implication dans cette mobilisation, ainsi que dans le parti communiste, le contraignent à abandonner des projets en cours, comme Le Trésor de la Sierra Madre, que John Huston réalisera finalement en 1948.

En 1945, Rossen participe à un piquet de grève contre Warner Bros. Il signe avec une maison de production indépendante créée par Hal Wallis, ancien chef de production à Warner, pour laquelle il écrit deux scénarios, celui de L'Emprise du crime (1946) et de La Furie du désert (1947). Recevant d'autres propositions de producteurs, Rossen arrête sa collaboration avec Wallis.

Rossen réalise son premier film en 1947 pour Columbia Pictures, L'Heure du crime. Ce film met en scène Dick Powell, crooner reconverti en acteur, qui a insisté pour que le film soit réalisé par Rossen. Roberts Productions propose ensuite à Rossen de réaliser Sang et Or, sur un scénario d'Abraham Polonsky. Après le succès de ce film, Rossen fonde sa société de production et signe avec Columbia Pictures un contrat lui offrant une grande liberté.

Les Fous du roi (1949), d'après le livre de Robert Penn Warren, s'inspire de la carrière de l'homme politique Huey Long. Rossen introduit l'idée selon laquelle les défenseurs des gens ordinaires peuvent devenir leurs exploiteurs. Harry Cohn, de la Columbia, exige de Rossen qu'il écrive une lettre déclarant qu'il n'appartient plus au parti communiste. Cohn fait changer une partie de la structure du récit, selon lui trop complexe pour les spectateurs, et demande de développer les motivations et relations entre les personnages. Après que le Parti communiste de Los Angeles ait sévèrement critiqué le film, Rossen coupe tout contact avec eux. Les Fous du roi reçoit plusieurs prix : Oscar du meilleur film, Oscar du meilleur acteur pour Broderick Crawford, Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Mercedes McCambridgeainsi que le Golden Globe du meilleur réalisateur et celui du meilleur film.

Réalisé en 1950, La Corrida de la peur sort en 1951. C'est son dernier film avec la Columbia avant d'être « blacklisté ».


Enquête de la HUAC

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la frange la plus à droite des États-Unis, que son isolationnisme pro-fasciste a opposé à l'entrée en guerre des USA, désire toujours contrôler et punir les artistes, plutôt orientés à gauche, qui ont largement apporté leur soutien à Churchill et Roosevelt. En 1946, le Parti républicain remporte une très large majorité à la Chambre des représentants et ravive alors les comités ayant échoué à arrêter les artistes anti-fascistes avant la guerre. La victoire communiste en Chine en 1949 et le début de la Guerre de Corée en 1950 renforce par ailleurs l'hystérie anti-communiste.

Au cours d'auditions en 1947, Jack Warner dénonce Rossen comme étant un des nombreux scénaristes de gauche embauchés à la Warner, alors le studio le plus ouvertement anti-Nazi. Jack Warner accuse Rossen de se servir de ses scénarios pour diffuser de la propagande communiste, et explique que c'est la raison pour laquelle il a été licencié (alors que ce licenciement est plutôt lié à ses actions syndicales).

Rossen est un des 19 « témoins hostiles » convoqués par la House Un-American Activities Committee (« Commission sur les activités antiaméricaines », HUAC) en octobre 1947 lors de la seconde peur rouge, mais il fait partie des 8 à n'avoir pas témoigné.
Il invoque alors son droit au silence au nom du cinquième amendement, déclarant simplement ne pas appartenir au Parti communiste, mais refuse de répondre quand on lui demande s'il en a fait partie par le passé. Il est placé sur la liste noire non-officielle des studios hollywoodiens et Columbia rompt son contrat avec lui.

Son impossibilité de travailler ainsi que le refus du département d'État de renouveler son passeport pousse Rossen à venir témoigner devant la HUAC en mai 1953, tout comme son ami l'ancien communiste Elia Kazan. Il accuse alors 57 personnes d'être communistes. Stephen Rossen explique cera plus tard ce qui a poussé son père à prendre cette décision :


« Ça l'a tué de ne pas travailler. Il était tiraillé entre son désir de tourner et son refus de parler, il ne savait pas quoi faire. Même s'il ne l'a pas formulé, je pense qu'il se demandait ce que je penserais de lui s'il parlait. Il a fini par m'expliquer les enjeux politiques, la complicité des studios, qu'il n'y avait aucune chance qu'il s'en sorte. Il était sous pression, il était malade, il avait du diabète, et il buvait. Il avait refusé de parler, et il me semblait qu'il purgeait sa peine. Qu'est-ce que je pouvais dire, à part « je t'aime et je suis avec toi » ? »

Tout comme celui d'Elia Kazan, le témoignage de Robert Rossen ruine de longues amitiés et des dizaines de carrières. Tandis que Kazan continuera à tourner et à connaître le succès, la carrière de Rossen ne s'en remettra jamais.


Retour à la réalisation
Financièrement en difficulté après ses presque deux ans de chômage forcé, Robert Rossen écrit Mambo entre 1952 et 1953. Dans l'obligation de le produire en Italie, le film sort dans ce pays en 1954 puis en 1955 aux États-Unis. Le film, que des remontages à la suite d'avant-premières mitigées a rendu compliqué, est mal accueilli par la critique.

Bien que Rossen espère que Alexandre le Grand (1956) soit un blockbuster, c'est un échec critique et public.



En 1961, Rossen co-écrit, produit et dirige L'Arnaqueur. S'inspirant de sa propre expérience, il s'associe à Sidney Carroll pour adapter le roman éponyme de Walter Tevis. L'Arnaqueur est nommé à 9 Oscars et en remporte deux, celui de la meilleure photographie en noir et blanc et celui de la meilleure direction artistique en noir et blanc. L'Arnaqueur est un gros succès populaire, dont on dit qu'il a remis à la mode le billard, délaissé depuis des décennies.

Rossen est déjà malade quand il entame son dernier film, Lilith, mal reçu aux États-Unis. Il perd l'envie de réaliser, semble-t-il à la suite des conflits avec Warren Beatty, la star de Lilith. Au moment de sa mort, Rossen préparait pourtant Cocoa Beach, sur un scénario écrit en 1962.

Ses meilleurs films

L'Arnaqueur (1961)
(Réalisateur)
Les fous du roi (1949)
(Réalisateur)
Sang  et Or (1947)
(Réalisateur)

Le plus souvent avec

Hal B. Wallis
Hal B. Wallis
(10 films)
Sam Nelson
Sam Nelson
(2 films)
Jean Louis
Jean Louis
(3 films)
Don Siegel
Don Siegel
(2 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Robert Rossen (30 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Réalisateur

Lilith
Lilith (1964)
, 1h54
Réalisé par Robert Rossen
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Romance
Thèmes Maladie, Psychologie, Folie, Hôpital psychiatrique
Acteurs Warren Beatty, Jean Seberg, Peter Fonda, Kim Hunter, Jessica Walter, Anne Meacham
Note69% 3.4955953.4955953.4955953.4955953.495595
De retour de l'armée, Vincent Bruce trouve un travail dans une clinique psychiatrique. Il se laisse peu à peu séduire par Lilith Arthur, jeune patiente de l'établissement, atteinte d'une forme de schizophrénie.
L'Arnaqueur, 2h14
Réalisé par Robert Rossen, Ulu Grosbard
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Thèmes Sport, Escroquerie
Acteurs Paul Newman, Jackie Gleason, Piper Laurie, George C. Scott, Myron McCormick, Murray Hamilton
Note79% 3.9991353.9991353.9991353.9991353.999135
Eddie « le fortiche » (Fast Eddie en version originale) est un arnaqueur au billard. Il fait croire qu'il est mauvais pour faire monter les mises, puis il plume ses adversaires. Il tente sa chance contre Minnesota Fats, un joueur invaincu depuis quinze ans.
Ceux de Cordura, 2h3
Réalisé par Robert Rossen
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Guerre, Action, Aventure, Western
Acteurs Gary Cooper, Rita Hayworth, Van Heflin, Dick York, Tab Hunter, Richard Conte
Note64% 3.248513.248513.248513.248513.24851
Fin 1916, des escarmouches ont lieu à la frontière mexicaine entre l’armée américaine et des groupes de révolutionnaires. À la veille de l’entrée en guerre en Europe, le major Thorn (Gary Cooper) a pour mission de distinguer, sur le terrain, cinq soldats pour leur bravoure au combat. Le colonel Rogers (Robert Keith) sait que Thorn a flanché lors d’une bataille, mais veut l’aider à se racheter. Une fois les cinq hommes choisis, Thorn doit les ramener pour recevoir la médaille d’or du Congrès, en compagnie d’une américaine (Rita Hayworth) accusée d’aide aux Mexicains. Au cours de leur longue route, les héros vont montrer un autre visage, alors que Thorn tâche de mener sa mission sans faillir cette fois.
Une île au soleil, 2h
Réalisé par Robert Rossen
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Thèmes La mer, Transport
Acteurs James Mason, Harry Belafonte, Joan Fontaine, Joan Collins, Dorothy Dandridge, Michael Rennie
Note62% 3.1000353.1000353.1000353.1000353.100035
Dans l'île imaginaire de Santa Marta aux Caraïbes alors sous domination britannique, deux rivaux dans la course à la députation, le notable blanc Maxwell Fleury et le jeune noir David Boyeur voient leurs ambitions contrariées par leurs liaisons amoureuses, par la ségrégation raciale et par une affaire de meurtre.
Alexandre le Grand, 2h21
Réalisé par Robert Rossen, Bernard Vorhaus
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Guerre, Biographie, Action, Aventure, Historique, Péplum, Romance
Thèmes Politique, Politique, Royauté
Acteurs Richard Burton, Claire Bloom, Fredric March, Danielle Darrieux, Michael Hordern, Harry Andrews
Note58% 2.900252.900252.900252.900252.90025
Alexandre naît et grandit en Macédoine où il apprend le métier de roi. Il pense qu'il descend d'Achille. Il participe à la bataille de Chéronée. À la mort de son père, il devient roi à 20 ans. Chef de guerre redoutable, Alexandre le Grand cherchera à étendre son empire au-delà des limites du monde connu. Mais, trahi par ses passions et par ses hommes, celui qui voulut être l’égal des dieux courut tant vers sa chute que vers sa gloire.
Mambo
Mambo (1954)
, 1h50
Réalisé par Robert Rossen
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Acteurs Silvana Mangano, Michael Rennie, Vittorio Gassman, Shelley Winters, Katherine Dunham, Eduardo Ciannelli
Note60% 3.0086853.0086853.0086853.0086853.008685
The film stars Silvana Mangano as Giovanna Masetti, a poor Venetian who is admired by the crafty croupier Mario Rossi (Vittorio Gassman) and the rich count Enrico Marisoni (Michael Rennie). Giovanna lives out a dream to become a dancer and moves to Rome. She returns six months later to the competing affections of Mario and Enrico, resulting in a choice between the two and the dramatic finale.
Les fous du roi, 1h49
Réalisé par Robert Rossen, Don Siegel, Sam Nelson
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Thèmes Politique
Acteurs Broderick Crawford, John Ireland, Joanne Dru, John Derek, Mercedes McCambridge, Ralph Dumke
Note74% 3.7480653.7480653.7480653.7480653.748065
Un jeune homme issu de la campagne se lance dans la politique. Grâce à une journaliste, il se retrouve sous les feux des médias. Il perd alors ses moyens à la suite de la corruption et en vient même à négliger sa femme et ses enfants. La trame s'inspire de la vie du politicien Huey Pierce Long.
Sang  et Or
Sang et Or (1947)
, 1h44
Réalisé par Robert Rossen, Robert Aldrich
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Thèmes Sport, Arts martiaux, La boxe, Le boxe anglaise
Acteurs John Garfield, Lilli Palmer, Hazel Brooks, Anne Revere, William Conrad, Joseph Pevney
Note76% 3.842373.842373.842373.842373.84237
À la veille d'un match truqué, le boxeur Charlie Davis est assailli par le souvenir d'un certain "Ben". Troublé, il se rend chez sa mère qui le repousse puis visite une chanteuse de cabaret. Dans le vestiaire, toujours sous le choc, il tente de recouvrer ses esprits et repasse en revue sa carrière.
L'Heure du crime, 1h35
Réalisé par Robert Rossen
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Noir, Policier
Acteurs Dick Powell, Evelyn Keyes, Lee J. Cobb, Ellen Drew, Nina Foch, Thomas Gomez
Note68% 3.4419753.4419753.4419753.4419753.441975
Johnny O'Clock (Dick Powell) is a junior partner in a posh casino with Guido Marchettis (Thomas Gomez). Complicating their longtime working relationship is Guido's wife Nelle (Ellen Drew), who is still in love with former boyfriend Johnny. She gives Johnny an expensive custom pocket watch, the twin of a birthday present she gave her husband, except Johnny's has a romantic engraving on the back.

Scénariste

Lilith
Lilith (1964)
, 1h54
Réalisé par Robert Rossen
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Romance
Thèmes Maladie, Psychologie, Folie, Hôpital psychiatrique
Acteurs Warren Beatty, Jean Seberg, Peter Fonda, Kim Hunter, Jessica Walter, Anne Meacham
Rôle Ecrivain
Note69% 3.4955953.4955953.4955953.4955953.495595
De retour de l'armée, Vincent Bruce trouve un travail dans une clinique psychiatrique. Il se laisse peu à peu séduire par Lilith Arthur, jeune patiente de l'établissement, atteinte d'une forme de schizophrénie.
Billy Budd
Billy Budd (1962)
, 2h3
Réalisé par Peter Ustinov
Origine Royaume-uni
Genres Drame, Action, Aventure
Thèmes La mer, La musique, Transport, Musique, Adaptation d'une pièce de théâtre, Adaptation d'un opéra, Histoire de France, Guerres napoléoniennes
Acteurs Robert Ryan, Peter Ustinov, Terence Stamp, Melvyn Douglas, Paul Rogers, John Neville
Note77% 3.8963153.8963153.8963153.8963153.896315
En 1797, sur L'Avenger, l'équipage du capitaine Vere enrôle de force un gabier de vingt ans, Billy Budd. Billy découvre la violence et la tyrannie du maître d'équipage, Claggart. Comme dans Moby Dick, c'est la lutte entre le bien et le mal qui est mise en scène.
L'Arnaqueur, 2h14
Réalisé par Robert Rossen, Ulu Grosbard
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Thèmes Sport, Escroquerie
Acteurs Paul Newman, Jackie Gleason, Piper Laurie, George C. Scott, Myron McCormick, Murray Hamilton
Note79% 3.9991353.9991353.9991353.9991353.999135
Eddie « le fortiche » (Fast Eddie en version originale) est un arnaqueur au billard. Il fait croire qu'il est mauvais pour faire monter les mises, puis il plume ses adversaires. Il tente sa chance contre Minnesota Fats, un joueur invaincu depuis quinze ans.
Ceux de Cordura, 2h3
Réalisé par Robert Rossen
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Guerre, Action, Aventure, Western
Acteurs Gary Cooper, Rita Hayworth, Van Heflin, Dick York, Tab Hunter, Richard Conte
Note64% 3.248513.248513.248513.248513.24851
Fin 1916, des escarmouches ont lieu à la frontière mexicaine entre l’armée américaine et des groupes de révolutionnaires. À la veille de l’entrée en guerre en Europe, le major Thorn (Gary Cooper) a pour mission de distinguer, sur le terrain, cinq soldats pour leur bravoure au combat. Le colonel Rogers (Robert Keith) sait que Thorn a flanché lors d’une bataille, mais veut l’aider à se racheter. Une fois les cinq hommes choisis, Thorn doit les ramener pour recevoir la médaille d’or du Congrès, en compagnie d’une américaine (Rita Hayworth) accusée d’aide aux Mexicains. Au cours de leur longue route, les héros vont montrer un autre visage, alors que Thorn tâche de mener sa mission sans faillir cette fois.