Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Robert Le Vigan est un Acteur Français né le 8 janvier 1900 à Paris (France)

Robert Le Vigan

Robert Le Vigan
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Robert-Charles-Alexandre Coquillaud
Nationalité France
Naissance 8 janvier 1900 à Paris (France)
Mort 12 octobre 1972 (à 72 ans) à Tandil (Argentine)

Robert Le Vigan, nom de scène de Robert-Charles-Alexandre Coquillaud, né à Paris 18e le 7 janvier 1900 et mort à Tandil (Argentine) le 12 octobre 1972, est un acteur français remarqué pour ses seconds rôles dans les films français des années trente et quarante, dont Golgotha, La Bandera ou Le Quai des brumes. Après la Libération, son implication dans la collaboration lui vaut d'être condamné à l'indignité nationale. Il termine sa vie en exil en Espagne et ensuite en Argentine.

Biographie

Jeunesse
Né rue de la Charbonnière, à Paris dans le 18e. Son père était médecin-vétérinaire et la légende raconte qu'il aurait choisi son surnom - Le Vigan - suite à l'apprentissage rabâché des départements , notamment du Gard, préfecture Nîmes, sous-préfectures : Alès et Le Vigan. Surnommé « La Vigue » par son ami Louis-Ferdinand Céline, il n'aurait, en fait, jamais mis les pieds dans cette ville.

Refusant de prendre la relève de son père, Robert Le Vigan s'intéresse très tôt à l'art dramatique. Il est reçu au concours d'entrée au Conservatoire de Paris. Second prix de comédie en première année, il quitte le Conservatoire, en apprenant qu'il ne pourrait jamais obtenir le premier prix du fait de son engagement militaire. Le music-hall est le seul refuge pour obtenir quelques emplois honorables et subsister, il se retrouve employé dans des petits rôles qui lui permettent de faire ses classes. Il rencontre Marcel Dalio avec qui il poursuit les cachets. Il interprète Molière et Regnard en Belgique.

Il effectue son service en tant que fantassin au 167e régiment d'infanterie situé à Wiesbaden en zone française. Libéré, il reprend du service du côté des provinces en effectuant quelques tournées en interprétant Molière et George Bernard Shaw. Dans les troupes de : Gaston Baty et Louis Jouvet. En 1927, il tourne avec Arletty dans des sketches.


Avant la guerre
Julien Duvivier le remarque dans une pièce de Jules Romains Donogoo. Il l'engage et lui donne un rôle dans Les Cinq Gentlemen maudits, rôle qui le cantonnera dans des emplois équivoques et de méchants. Il tourne ensuite la Bandera, Les Bas-fonds. Et Le Quai des brumes films qui le rendent célèbre. Il interprète le rôle du Christ dans Golgotha. Colette dira, après l'avoir vu jouer, que Le Vigan était un acteur « saisissant, immatériel, sans artifice, quasi céleste » . Entre deux contrats il fréquentait des cercles où se retrouvaient le peintre Gen Paul, l'écrivain Marcel Aymé, le dessinateur Poulbot, et Louis-Ferdinand Céline avec qui il se lie d'amitié. En 1938 sort le film de Christian-Jaque, Les Disparus de Saint-Agil, dans lequel Le Vigan fait une composition.


Pendant la guerre
En 1939 il est mobilisé comme conducteur dans une unité de transmissions. C'est la drôle de guerre et il profite de quelques permissions pour retrouver ses amis comédiens à Nice.
Le Vigan fit un détour par Oran pour y rejoindre sa compagne avec laquelle il partage dix ans de relation commune. Sans emploi, il regagne Marseille, ville d'où le comédien Albert Préjean l'avait fait partir pour l'Algérie.
L'Armistice signé, il remonte à Paris. Il participe sur Radio-Paris sous la direction de Charles Oltramare dit « Charles Dieudonné » à une émission-revue «au rythme du temps» où Le Vigan, avec des comédiens comme Maurice Rémy et des journalistes, joue des saynètes basées sur les actualités. Cette émission lui donne l'occasion de manifester avec bruit sa fougue antisémite, ce qui lui vaut d'être en tête de la liste noire des comités d'épuration.

Collaborateur public, il envoie des lettres de délation à la Gestapo concernant le milieu artistique. On lui propose des petits rôles de propagande dans des comédies de seconde zone.
Il tourne L'Assassinat du Père Noël (1941), film de Christian-Jaque, et rédige une lettre dans laquelle il mentionne sa grande joie d'avoir collaboré à cette réalisation, produite par Alfred Greven pour la Continental (compagnie allemande), ce qui lui sera reproché lors de son procès.
Il tourne aussi dans Romance de Paris et interprète Goupi Tonkin dans Goupi Mains Rouges.
En 1943, il adhère au Parti populaire français (PPF) de Jacques Doriot, et rejoint Louis-Ferdinand Céline à Sigmaringen en 1944. Cette fuite en Allemagne en compagnie de l'écrivain, pour échapper à l'Épuration, a été décrite en détails par Céline dans D'un Château L'autre (1957), Nord (1960) et Rigodon (1969), romans autobiographiques dont Le Vigan est un des protagonistes aux côtés de Lili et du chat Bébert. À son retour en France, l'acteur est emprisonné à Fresnes et condamné, pour faits de collaboration, à l'indignité nationale et à dix ans de travaux forcés.


Après la Guerre
Libéré sous condition en 1948, il choisit l'exil. Il se rend en Espagne, puis en Argentine où il tourne un dernier film en 1951 et vit ensuite dans la misère. Pour subsister, il vend des petits gâteaux dans les rues de Buenos Aires (ce détail figurant dans D'un château l'autre, un des volumes de la "trilogie allemande" de L. F. Céline). Il meurt en Argentine le 12 octobre 1972, à l'âge de 72 ans, et ayant renoncé à tout retour, à tel point que François Truffaut, le contactant dans la fin des années soixante pour le réhabiliter comme comédien, n'avait pu le soustraire à sa retraite.

Le plus souvent avec

René Génin
René Génin
(11 films)
Paul Azaïs
Paul Azaïs
(9 films)
Jean Sinoël
Jean Sinoël
(7 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Robert Le Vigan (61 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

La collection Ménard, 1h26
Réalisé par Léo Joannon, Bernard Roland
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Foun-Sen, Robert Le Vigan, Lucien Baroux, Suzy Prim, Suzanne Dehelly, Alfred Baillou
Rôle Garbure

Renée Ménard, une jeune métisse indochinoise, arrive en métropole pour retrouver son père français, dont elle sait uniquement qu'il s'appelle Paul Ménard. Dans l'espoir d'identifier son père, elle rencontre une série d'hommes portant ce nom...
Untel père et fils, 1h53
Réalisé par Guy Hamilton, Julien Duvivier, Robert Vernay
Origine France
Genres Drame, Guerre
Thèmes La famille
Acteurs Raimu, Michèle Morgan, Louis Jouvet, Renée Devillers, Suzy Prim, Georges Biscot
Rôle Michel le précurseur de l'aviation
Note62% 3.1433.1433.1433.1433.143
L'histoire d'une famille française, les Froment, à travers quatre générations entre 1871 et 1939 au cours d'une période secouée par trois guerres contre l'Allemagne. Des trois enfants d'un homme qui en 1871 donna sa vie pour son pays, l'un a continué la lignée des patriotes, l'autre a été un bâtisseur, la fille s'est consacrée aux autres après avoir élevé seule ses frères. Pourtant tous ne sont pas des héros.
Goupi mains rouges, 1h44
Réalisé par Jacques Becker
Origine France
Genres Drame
Thèmes Le monde du travail
Acteurs Fernand Ledoux, Robert Le Vigan, Blanchette Brunoy, Arthur Devère, Maurice Schutz, Germaine Kerjean
Rôle "Tonkin"
Note73% 3.684063.684063.684063.684063.68406
les Goupi, une famille charentaise de paysans rusés autant que bornés.
Ne le criez pas sur les toits, 1h28
Origine France
Genres Comédie, Comédie dramatique
Acteurs Fernandel, Robert Le Vigan, Georges Lannes, Charles Lamy, Jacques Varennes, Paul Azaïs
Rôle Le professeur Léonard Bontagues
Note66% 3.3063653.3063653.3063653.3063653.306365
Vincent Fleuret, préparateur du professeur Moucherotte, l'assiste dans ses travaux sur la recherche de la formule du "Benzil", un extraordinaire super-carburant synthétique. La veille de la découverte, le professeur meurt en laissant supposer que Fleuret est le dépositaire de la formule. Aussitôt, de nombreux trusts financiers vont tendre de multiples traquenards à l'innocent chercheur, lequel va épouser la jeune et jolie journaliste qui va l'aider à sauver sa vie.
L'homme qui vendit son âme, 1h40
Réalisé par Jean-Paul Paulin
Origine France
Genres Drame, Thriller
Acteurs Michèle Alfa, André Luguet, Robert Le Vigan, Pierre Larquey, Mona Goya, Jean Périer
Rôle Grégori
Note56% 2.843862.843862.843862.843862.84386
Sur le point d'être ruiné, le banquier Martial cède son âme au Diable en échange du versement de vingt millions par semaine. Mais il y a une condition, Martial devra dépenser quotidiennement un million pour faire le mal. Alors que la banque est renflouée et que Martial s'efforce de remplir sa part du contrat, il rencontre Blanche, une jeune et belle salutiste dont il s'éprend. L'amour qui nait entre le banquier et la jeune femme va finalement leur permettre d'être plus forts que le Diable.
Le mariage de Chiffon, 1h43
Réalisé par Claude Autant-Lara
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Odette Joyeux, André Luguet, Jacques Dumesnil, Louis Seigner, Bernard Blier, Georges Vitray
Rôle l'huissier
Note64% 3.2343753.2343753.2343753.2343753.234375
Odette Joyeux incarne une jeune aristocrate excentrique, surnommée « Chiffon », qui a du mal à se plier aux conventions sociales de son milieu. Veuve, sa mère (Suzanne Dantès) voudrait la marier avec un riche militaire noble, le duc d'Aubière. Sans s'en rendre compte, Chiffon est amoureuse de son oncle, pionnier de l'aviation ruiné…
Les affaires sont les affaires, 1h22
Réalisé par Jean Dréville
Origine France
Genres Drame
Thèmes Théâtre, Adaptation d'une pièce de théâtre
Acteurs Charles Vanel, Aimé Clariond, Jacques Baumer, Robert Le Vigan, Jean Debucourt, Lucien Nat
Rôle Phinck
Note66% 3.3091153.3091153.3091153.3091153.309115
Au cours d’une fin de semaine passée dans son château du Perche, le richissime parvenu Isidore Lechat, qui dispose d'un grand quotidien indispensable à ses affaires, en traite deux qui sont susceptibles de renforcer encore sa puissance financière et sa surface sociale : d’un côté, il reçoit, de deux ingénieurs électriciens, Gruggh et Phinck, qui ont besoin d’un financeur, des propositions d’exploitation d’une chute d’eau riche de potentialités de profits, et il parvient à leur imposer sa loi ; de l’autre, il envisage de marier sa fille Germaine au fils d’un noble décavé, le marquis de Porcellet, son voisin, qu'il tient à sa merci, mais ce projet se heurte à la résistance de la jeune femme. Révoltée, intellectuellement et sexuellement émancipée, Germaine juge son père, souffre de la misère engendrée par ses vols, et choisit la liberté : préférant la misère à un luxe homicide, elle part avec son amant, le chimiste Lucien Garraud, employé de son père, et elle se vante de l'avoir choisi, ce qui a profondément choqué les critiques de l’époque : à leurs yeux, elle n’était qu’une fille dénaturée !
Chambre 13
Chambre 13 (1942)
, 1h15
Réalisé par André Hugon
Origine France
Genres Policier
Thèmes La provence
Acteurs Jules Berry, Josseline Gaël, Milly Mathis, Lucien Callamand, Robert Le Vigan, Rivers Cadet
Rôle Fenouil

Michou, un jeune vagabond est engagé pour tourner un film. Son copain Totor, un clochard, le suit partout. Toute la troupe de cinéma loge à l'hôtel. C'est là que les bijoux de l'actrice et d'une baronne sont volés et Michou est soupçonné par la police. Avec l'aide de Totor, ils vont démasquer les véritables voleurs...
Andorra ou les hommes d'Airain, 1h45
Réalisé par Émile Couzinet
Origine France
Genres Comédie dramatique
Acteurs Jany Holt, Jean Chevrier, Romuald Joubé, Germaine Dermoz, Jean Galland, Robert Le Vigan
Rôle Asnurri

Le meurtre d'un contrebandier, une histoire d'amour, des questions d'honneur, l'attachement au terroir... dans la principauté pyrénéenne d'Andorre dans la première moitié du XXe siècle.
Dédé la musique, 1h28
Réalisé par André Berthomieu
Origine France
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique
Acteurs Albert Préjean, Line Noro, Annie Vernay, Robert Le Vigan, Raymond Aimos, André Nicolle
Rôle Fernand l'Américain

Dédé de Montmartre, ancien roi de l'accordéon, est devenu un mauvais garçon qui vit du trafic de drogue et de la prostitution. Il jette son dévolu sur une jeune fille, fraiche et naïve, Odette, vendeuse aux Galeries Lafayette. Mais il est touché par le charme de cette midinette..