Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Robert Dhéry est un Acteur, Réalisateur et Scénariste Français né le 27 avril 1921

Robert Dhéry

Robert Dhéry
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Robert Léon Henri Fourrey
Nationalité France
Naissance 27 avril 1921
Mort 3 décembre 2004 (à 83 ans) à Paris (France)

Robert Dhéry, de son vrain nom Robert Fourrey, né le 27 avril 1921 à La Plaine-Saint-Denis (Seine) et mort le 3 décembre 2004 dans le 19e arrondissement de Paris, est un acteur, metteur en scène, dramaturge et réalisateur français, homme de théâtre et fondateur de la troupe de comédiens « Les Branquignols » avec son épouse Colette Brosset dans les années 1945.

Après la Seconde Guerre mondiale, Robert Dhéry et Colette Brosset stupéfient le public avec leur joyeuse troupe de « Branquignols » (parmi lesquels on comptait Louis de Funès, Jean Lefebvre, Jean Carmet, Jacqueline Maillan, Michel Serrault, Micheline Dax, Pierre Olaf, Jacques Legras, Robert Rollis), à la fois comédiens, musiciens et chansonniers. La plupart des textes joués par les Branquignols sont écrits par Robert Dhéry lui-même.

Il est le père de la psychanalyste Catherine Mathelin-Vanier.

Biographie

Jeunesse
Robert Dhéry naît le 27 avril 1921 à la Plaine Saint-Denis où sa mère est en voyage. À peine né, il est ramené dans le petit village familial de l’Yonne, Héry. L’enfant est déclaré Robert Léon Henri Fourrey, le patronyme de son père. Héry lui donnera par la suite son nom d’artiste : « Robert d’Héry ».

Descendant d’une famille de meuniers, il traverse une enfance heureuse. Mais à l’école c’est un pitre, incapable de tenir en place. Comme il aimait à le dire, « Je suis né anormal, avec certainement un chromosome en plus, celui de la rigolade… ! À l’école, le maître abattait son poing sur le pupitre. Silence terrifié de la classe. Je pouffais, parce que j’imaginais l’encre jaillissant de l’encrier retomber sur sa tête et lui faire des moustaches ! »

Il découvre la magie du monde du spectacle en assistant à une représentation du Cirque Fratellini. La messe dominicale l'attire tout autant : les cantiques, les cloches et le rituel l’impressionnent. Il s’en souviendra plus tard et n’hésitera pas à inclure des messes dans ses films, La Belle Américaine (1961), Le Petit Baigneur (1967) ou bien Vos gueules les mouettes (1974). Avec quelques copains, il forme « la bande à Bicot », en référence au héros des albums dessinés de l’époque.

Il a 15 ans lorsque son père l’envoie passer une année en Angleterre. Pensionnaire chez Mrs. et Mr. Watson, un directeur d’école qui lui impose plusieurs fois par semaine des séances de cinéma dans la langue de Shakespeare, le jeune Robert apprend l'anglais en se divertissant avec Buster Keaton, Laurel et Hardy, Charlot et en se cultivant avec Laurence Olivier. De retour en France, il lui faut envisager son avenir. C’est décidé, il sera Chaplin ou Olivier. « Il faut que tu apprennes le métier », lui répond lucidement son père.


Formation et débuts
À Paris, au Conservatoire Maubel, Robert apprend les rudiments du métier avec Georges Dorival, sociétaire de la Comédie-Française. Un jour de 1938, un certain René Simon, en visite, lui dit : « Viens donc me voir… Tu zozotes… Si je te fais jouer Britannicus, tu seras ridicule et tu amuseras tous les élèves ! ». Robert jouera Britannicus au Cours Simon, devant une classe écroulée de rire : « Mon vieux rêve, devenir clown, avait des chances de devenir réalité ».

René Simon va révéler le comédien Robert Dhéry : « J’t’aime bien toi ! Tu es un paysan élégant ! ». Pierrot lunaire, clown, il est là pour donner la réplique à bon nombre de ses camarades. À cette époque, il fait la connaissance d’une charmante danseuse, Colette Brosset, un petit phénomène rigolo : « On est fait pour s’entendre » se plaît à dire Robert. Mais l’idylle n’est pas pour tout de suite…

En 1939, il a 18 ans, et envie de tout connaître. Peut-être veut-il échapper à la terrible actualité. Lors d’une nouvelle audition chez Simon, les directeurs du théâtre des Mathurins, Jean Marchat et Marcel Herrand, le remarquent et « se l’adoptent ». Il est leur pensionnaire pendant deux ans, pour de petits rôles, certes, mais qui lui permettent de préparer l’entrée au Conservatoire. Chez eux, il fait la connaissance de Jean Carmet. Jeune premier comique, il a souvent comme partenaire une débutante « aussi vive qu’une souris », Odette Joyeux.

Robert apprend beaucoup d’un autre maître, Raymond Rouleau. Engagé au théâtre Hébertot, il joue un rôle délicat dans une pièce difficile, Mon royaume est sur la terre. Plus question de faire le pitre ! Alors pour se défouler, il invente des farces dans les coulisses avec Renaud Mary, son copain du Cours Simon. Il ne perd pas pour autant Colette de vue et commence enfin à lui faire la cour. Prétendant timide, il lui fait des confidences, lui parle de l’ambiance du théâtre ; la gentille petite blonde se laissera petit à petit apprivoiser.

Un bonheur ne venant pas seul, Robert est reçu à l’entrée au Conservatoire (1942), classe de Béatrix Dussane : « Je n’étais pas dupe, j’étais une utilité ». Parmi ses camarades, il compte Daniel Gélin et Daniel Ivernel, mais aussi Jacques-Henri Duval, Héléna Bossis, Sophie Desmarets, Maria Casarès, Jacques Charon : « On s’entendait bien, Jacques et moi. Il me faisait la morale quand je manquais de sérieux… ! Je voyais aussi beaucoup Serge Reggiani et François Périer ». Lorsque Colette, à l'issue de sa première année d'études avec Louis Jouvet, rejoint le petit groupe, Béatrix Dussane prédit : « Robert et Colette, ça marchera ! »


Carrière
Robert Dhéry sort du Conservatoire d'art dramatique gratifié d'un deuxième accessit. Durant ce temps, il aura été initié à la musique par Gérard Calvi du Conservatoire de musique voisin. Il lui confie un jour son projet d’un numéro de trois clowns, avec Jacques Emmanuel et Christian Duvaleix. Le maquillage et le nom du trio, « Les trois Socketts », empêchent de le reconnaître. Calvi compose une musique et l’affiche est dessinée par un certain Pierre Sabbagh. Au petit Casino et à l’Étoile, le spectacle fonctionne bien. Le trio se produit également dans des cirques. Un copain, Francis Blanche, les présente à Charles Trenet qui leur ouvre la première partie de son spectacle à l’ABC.

André Barsacq engage Robert pour la pièce d'Alfred Adam, Sylvie et le Fantôme. Il y campe un fantôme, tout comme Raymond Segard, Christian Duvaleix et Alfred Adam. De son côté, Colette joue au théâtre Marigny. Dès la fin du spectacle, fou d'amour, Robert enfourche son vélo pour la retrouver.

Les temps sont durs ; les généreux parents de Colette accueillent toute cette jeunesse sympathique. « Chez Bouboute » (le père) devient le quartier général des Périer, Gélin, Blier, Charon, Reggiani et bien d’autres… À cette époque, Robert Dhéry décroche quelques petits rôles au cinéma qui lui permettent de gagner un peu d'argent : Remorques (1941) de Jean Grémillon et Monsieur des Lourdines (1943) où il retrouve Raymond Rouleau.

Robert et Colette se marient le 18 novembre 1943. Toute la classe du Conservatoire est présente. Le marié est en retard à cause d’une farce montée par Pierre Brasseur et Marcel Carné. Mais peut-on s'irriter d'une farce quand on a vocation de clown ? Gérard Calvi au piano, Françoise Dorin, demoiselle d’honneur, au bras de Cricri Duvaleix, Jacques Emmanuel choisissant Maria Casarès comme cavalière … Pas de doutes, ce fut un beau mariage ! Un mariage qui durera toute leur vie. Car, dès lors, leur histoire est commune…

La carrière cinématographique de Robert Dhéry évolue de façon importante à partir de 1944. On le voit dans des films tels que Service de nuit (1944) ou encore Les Enfants du paradis (1945), avant de camper Filochard dans Les Aventures des Pieds-Nickelés (1948).

Habitué à incarner des personnages lunaires et poétiques, il fonde au lendemain de la guerre, avec son épouse Colette Brosset, la troupe comique des Branquignols, dont l'humour est notamment basé sur le "non-sens". Le succès est au rendez-vous : les Branquignols jouent pour la première fois le 20 avril 1948, jour de naissance de la fille de Robert Dhéry et Colette Brosset. Le succès est au rendez-vous la pièce sera jouée plus de 1100 fois. La pièce Branquignol est adaptée au cinéma par Dhéry en 1949, premier triomphe au cinéma, bientôt suivie de Bertrand cœur de lion (1950), Du-Gu-Du ou encore en 1954 Ah ! les Belles Bacchantes également un succès joué 883 fois au théâtre, puis La Plume de ma tante, qui triomphe à Paris mais aussi à Londres où la Reine Elizabeth en personne va l'applaudir au théâtre Garrick. La Plume de ma tante est couronnée à New York du titre de Meilleure comédie musicale de l'année et remporte un Tony Award (1958-59), tout en restant quatre ans à l'affiche. Il continue le cinéma avec l'adaptions de la pièce Ah ! les Belles Bacchantes (1954) par Jean Loubignac. Il réalise La Belle Américaine (1961) qui attire plus de 3 millions de spectateurs au cinéma. En 1962, il écrit la pièce La Grosse Valse ayant pour acteur principal Louis de Funès, ancien membre des Branquignols.

À partir des années soixante, il se fait plus rare sur les écrans mais amuse toujours autant le grand public. Dans Allez France ! (1964), il est condamné par la faute d'un dentiste à ne pouvoir ouvrir la bouche, tandis que Le Petit Baigneur (1968) lui permet de donner la réplique à l'un de ses fidèles complices, Louis De Funès. En 1974, Robert Dhéry retrouve le plus gros de la troupe (Jacques Legras, Jacques Marin, Pierre Tornade…) pour les besoins d'une dernière comédie intitulée Vos gueules, les mouettes ! qui est sa dernière réalisation. Très pris par ses activités théâtrales (Le Petit Fils du Cheik en 1977 au théâtre des Bouffes-Parisiens, Le Chapeau de mon oncle en 1991 au théâtre de la Carouge).

Robert Dhéry s'illustre également à l'Opéra-comique en mettant en scène Le Comte Ory (1976), Vive Offenbach (1979), Robinson Crusoë (1986) et La Grande-duchesse de Gerolstein. Durant sa carrière et jusqu'au années 1980, il mit un grand nombre de pièce en scène.

Les deux dernières apparitions de Robert Dhéry pour le 7e art le montrent dans des rôles émouvants et graves : Malevil (1980) de Christian De Chalonge et La Passion Béatrice (1987) de Bertrand Tavernier.

Par ailleurs, Robert Dhéry est l’auteur de deux livres fort réussis, Ma vie de Branquignol (1978) et Maleuil (1981).

Une maladie du cœur le contraint à interrompre son activité de metteur en scène et de comédien. Souffrant de problèmes cardiaques, Robert Dhéry meurt le 3 décembre 2004. Sa dépouille repose à Héry, son petit village de l’Yonne où, trois ans plus tard, l’a rejoint sa chère Colette. Ils auront vécu plus de soixante ans, cœur contre cœur, formant un couple indestructible. Leur fille Catherine, médecin, leur aura donné la joie d’être grands-parents de Mathieu qui, à son tour les aura faits arrière-grands-parents. Il repose au cimetière d'Héry dans l'Yonne avec Colette Brosset.

Ses meilleurs films

Ah ! Les belles bacchantes (1954)
(Acteur)
On demande un ménage (1946)
(Acteur)
Les Aventures des Pieds-Nickelés (1948)
(Acteur)
Le Petit Baigneur (1968)
(Réalisateur)
Malevil (1981)
(Acteur)
La Belle américaine (1961)
(Réalisateur)

Le plus souvent avec

Colette Brosset
Colette Brosset
(13 films)
Jacques Legras
Jacques Legras
(12 films)
Gérard Calvi
Gérard Calvi
(6 films)
Jean Carmet
Jean Carmet
(7 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Robert Dhéry (36 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

La passion Béatrice, 2h11
Réalisé par Bertrand Tavernier
Origine France
Genres Drame, Historique
Thèmes Sexualité, Le viol
Acteurs Julie Delpy, Bernard-Pierre Donnadieu, Nils Tavernier, Monique Chaumette, Robert Dhéry, Michèle Gleizer
Rôle Raoul
Note65% 3.2930853.2930853.2930853.2930853.293085
François (Bernard-Pierre Donnadieu) est un homme de son époque, toujours absent, sans arrêt en guerre. Ces temps passés sur le pré à égorger, brûler, violer, ont réduit cet esprit en miettes. Fait prisonnier par les Anglais en 1346 à la bataille de Crécy et libéré après cinq années, il revient meurtri et désabusé.
Malevil
Malevil (1981)
, 2h
Réalisé par Christian de Chalonge
Origine France
Genres Drame, Science-fiction, Science-fiction post-apocalyptique
Thèmes La fin du monde, Film post-apocalyptique, Religion, Le futur, Politique, Dystopique, Arme nucléaire, Film catastrophe
Acteurs Michel Serrault, Jacques Dutronc, Jean-Louis Trintignant, Jacques Villeret, Robert Dhéry, Hanns Zischler
Rôle Peyssou
Note63% 3.150233.150233.150233.150233.15023
Vivant avec leur famille dans un petit bourg campagnard du centre de la France nommé « Malevil », le maire, le pharmacien, des cultivateurs, commerçants, une vieille femme et un simple d'esprit se réunissent dans une grande cave viticole pour débattre d'un banal sujet administratif, un beau jour ensoleillé à la fin de l'été. Soudain, le petit poste de radio qu'écoute le benêt ne capte plus aucune fréquence. Quelques instants plus tard, une considérable explosion retentit ainsi qu'un violent et long éclair qu'ils aperçoivent sous la porte d'entrée. Le bruit, la chaleur intense, l'humidité qui suinte des murs les assomment tous.
Vos gueules les mouettes, 1h20
Réalisé par Robert Dhéry, Jean Couturier
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Robert Dhéry, Colette Brosset, Pierre Mondy, Jacques Legras, Micheline Dax, Robert Castel
Rôle Benoît Kenavec
Note57% 2.851732.851732.851732.851732.85173
La famille Kenavec habite « Saint-On », tout petit port de Bretagne. Passionnés de photographie et de tournage cinéma, ils apprennent que la télévision nationale ORTF organise un grand concours primé pour réaliser des films amateurs, dont le lot principal s'élève à 5 000 francs. Le film récompensé doit également être diffusé à l'antenne nationale. Ils décident alors de filmer le quotidien de leur « pays » et mettent toute la population à contribution, sous la houlette de Bibi...
Le Temps d'aimer, 1h44
Réalisé par Christopher Miles
Origine France
Genres Comédie, Comédie dramatique
Acteurs Joanna Shimkus, Mel Ferrer, Britt Ekland, Philippe Noiret, Susan Hampshire, Mark Burns
Rôle Léonard
Note57% 2.888082.888082.888082.888082.88808
Dans la grande tradition des films a sketches, l'histoire du film est tirée d'une pièce de Jean Anouilh. Elle se déroule à Paris entre les années 1937 à 1947, dans un atelier d'artiste de Montmartre plus ou moins transformé en 3 lofts, qui tient lieu d'alcôve pour quatre histoires romanesques dont la dernière tourne plutôt à la farce.
On est toujours trop bon avec les femmes, 1h17
Réalisé par Michel Boisrond
Origine France
Thèmes Psychologie
Acteurs Élisabeth Wiener, Jean-Pierre Marielle, Gérard Lartigau, Roger Carel, Claude Brosset, Dominique Collignon-Maurin
Note50% 2.510362.510362.510362.510362.51036
Durant l'attaque de la poste de Dublin en 1916, une employée prise en otage devient la victime consentante des insurgés assiégés par l'armée britannique.
Trois hommes sur un cheval, 1h30
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Robert Dhéry, Colette Brosset, Jean Poiret, Pierre Tornade, Robert Castel, Jacques Marin
Rôle Éric
Note62% 3.1086353.1086353.1086353.1086353.108635
Le héros de l'histoire, Eric travaille comme modeste publiciste à Paris, habite dans un immeuble HLM bien gris et doit supporter les vexations de son beau-frère Clément. Adepte des transports en commun, il profite de trajets en bus pour explorer ses talents de turfiste. Assez compétent, il parvient à toucher le fruit de ses talents hippiques, sous la condition qu'un autre parie à sa place. Un matin, il décide de tout plaquer et de changer de vie. Il va se retrouver dans un bistrot où il va se faire plus ou moins adroitement exploiter par Freddy, Joe et Norbert, en mal de tiercé dans l'ordre...
Le Petit Baigneur, 1h29
Réalisé par Robert Dhéry
Origine France
Genres Comédie
Thèmes La mer, La provence, Transport, Le thème des vacances
Acteurs Louis de Funès, Andréa Parisy, Franco Fabrizi, Michel Galabru, Pierre Dac, Colette Brosset
Rôle André Castagnier
Note65% 3.298953.298953.298953.298953.29895
Lors de l'inauguration et de la bénédiction de la vedette rapide L'Increvable, fierté des chantiers Fourchaume, la coque de celle-ci est transpercée par la traditionnelle bouteille de champagne. Hors de lui, le directeur Louis-Philippe Fourchaume (Louis de Funès), fils du fondateur des chantiers, renvoie sur le champ le concepteur du bateau, André Castagnier (Robert Dhéry), avant même que celui-ci ait eu le temps d'apprendre à son patron qu'une autre de ses créations, un petit voilier à la coque révolutionnaire baptisé Petit Baigneur, vient de remporter en Italie les « Régates de Sanremo » et l'« Oscar de la Voile ». Une fois informé et alléché par les perspectives commerciales d'un tel succès, Fourchaume dispose, avec son épouse, d'un dimanche pour tenter de rattraper son erreur et de convaincre Castagnier de travailler de nouveau pour lui.
La Communale, 1h25
Réalisé par Jean L'Hôte
Origine France
Genres Comédie
Thèmes Le thème de l'éducation, Transport, Automobile
Acteurs Robert Dhéry, Yves Robert, Colette Brosset, Didier Haudepin, Jacques Dufilho, Jacques Legras
Rôle l'instituteur
Note55% 2.780872.780872.780872.780872.78087
Chronique de la vie d'un petit village de Lorraine vers 1935, à travers un couple d'instituteurs et leur fils Pierre. L'action est centrée sur l'achat par le père, événement pour l'époque, d'une automobile Peugeot 301. L'instituteur a des scrupules à se faire voir comme un parvenu à cause de cet achat, mais son frère, l'oncle Henri, est plus excentrique et le pousse à assumer la modernité, ils s'exercent ensemble à sa conduite. Prenant de l'assurance, l'instituteur décide d'emmener sa classe en promenade pédagogique à bord du véhicule, mais l'équipée ne se passe pas comme prévu et donne lieu à des épisodes burlesques. Un peu perturbé par tous ces évènements, Pierre, échoue à l'examen du certificat d'études primaires.
Allez France !, 1h30
Réalisé par Robert Dhéry, Pierre Tchernia
Origine France
Genres Comédie
Thèmes Sport, Rugby, Rugby à XV
Acteurs Robert Dhéry, Colette Brosset, Diana Dors, Ronald Fraser, Arthur Mullard, Henri Génès
Rôle Henri
Note61% 3.053623.053623.053623.053623.05362
La veille de son mariage et à l'insu de sa fiancée, Henri assiste au match de rugby Angleterre-France à Twickenham. Un supporter anglais lui ayant cassé deux dents lors de la rencontre, Henri se fait soigner par un dentiste de Londres qui lui demande de rester deux heures sans ouvrir la bouche. Pendant ce temps, le dentiste doit s'occuper d'un bobby (policier) qui a laissé au vestiaire, casque et uniforme. Pour passer le temps, Henri revêt l'uniforme et sort malencontreusement sur le palier du cabinet. Commencent alors les pérégrinations burlesques d'Henri, policier présumé mais muet, dans la capitale anglaise... Recherché par un nombre sans cesse croissant de personnes, il tente de résoudre non sans mal, son problème et retrouver son chemin jusque chez le dentiste.
Un cheval pour deux, 1h17
Réalisé par Jean-Marc Thibault
Acteurs Roger Pierre, Jean-Marc Thibault, Louisette Rousseau, Jean-Jacques Steen, Dominique Davray, Alexandre Dréan
Rôle L'agent qui arrête le voleur de valises
Note48% 2.4026852.4026852.4026852.4026852.402685
Le jour de la libération de Paris, le 24 août 1944, Maurice voit s'ouvrir la porte de sa cellule. Ce n'est pourtant pas pour faits de résistance qu'il a passé toute la guerre « à l'ombre » mais pour vol de bicyclette. Son contact avec le monde libre est assez brutal. Les files d'attente qu'il observe chez le boucher lui donnent une idée. Avec l'aide de son compain d'enfance Roland qui a tout perdu au jeu, il va voler « Berlingot », le cheval d'une voiture de livraison afin de le proposer à la découpe, au marché noir. Mais le « canasson » n'est pas du même avis.
La Belle américaine, 1h35
Réalisé par Robert Dhéry
Origine France
Genres Comédie
Thèmes Transport, Automobile, Road movie
Acteurs Alfred Adam, Louis de Funès, Colette Brosset, Michel Serrault, Robert Burnier, Pierre Dac
Rôle Marcel Perrignon
Note64% 3.2287053.2287053.2287053.2287053.228705
Marcel Perrignon (Robert Dhéry) est un ouvrier qui travaille au détubage dans une usine de la banlieue parisienne. Il vit avec sa femme Paulette (Colette Brosset) dans une impasse parisienne, où ses amis tiennent boutique : cafetier, coiffeur, marchand des quatre saisons ; Pierrot, son beau-frère, vend dans sa roulotte des glaces et des confiseries que Paulette fabrique. Marcel envisage d'acheter la vieille moto de son ami Alfred (Alfred Adam) mais l'engin est bien fatigué. Paulette tombe alors sur une petite annonce concernant une voiture américaine cédée pour la somme dérisoire de 500 francs ; Alfred, dépité, décide de ne plus lui vendre sa moto. Marcel se rend alors à Neuilly chez madame Lucanzas (Annie Ducaux) qui, pour se venger de l'infidélité de son mari décédé, a décidé de vendre à bas prix la voiture américaine que son mari avait léguée à Simone (Éliane d'Almeida) sa (très proche) secrétaire.
Ah ! Les belles bacchantes, 1h30
Réalisé par Jean Loubignac
Origine France
Genres Comédie, Comédie musicale
Thèmes Théâtre, Adaptation d'une pièce de théâtre
Acteurs Robert Dhéry, Louis de Funès, Colette Brosset, Jacqueline Maillan, Raymond Bussières, Rosine Luguet
Rôle Lui-même en metteur en scène, un musicien
Note53% 2.6728152.6728152.6728152.6728152.672815
Robert Dhéry règle les tableaux de sa prochaine revue intitulée Ah ! les belles bacchantes. Inquiété par le titre, le détective Michel Lebœuf, arrive et procède à une enquête pour contrôler la décence du spectacle. Il se mêle aux autres interprètes et les répétitions sont successivement troublées par un plombier, sa fiancée, Rosine, et Colette Brosset, une débutante. Évoluant parmi les figurantes nues, le détective fait preuve de tels dons comiques que Robert Dhéry l'engage pour un rôle de premier plan.
L'amour n'est pas un péché, 1h16
Réalisé par Claude Cariven
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Robert Dhéry, Louis de Funès, Colette Brosset, Maryse Martin, Paul Demange, Jacques Legras
Rôle Jacques Loursier, président de l'U.R.A.F
Note57% 2.8851752.8851752.8851752.8851752.885175
Un immeuble, un palier, deux locataires : lui, Jacques Loursier, est président de l'U.R.A.F (Union et Résistance Anti-Femme); elle, Eliane Cahuzac, est présidente de l'Association Pour le Triomphe et l'Indépendance De La Femme : (l'A.P.T.I.D.L.F). S'ignorant jusque-là, une guerre froide s'engage entre les deux parties. Une tentative de conciliation échoue puis, après maintes péripéties, l'amour triomphe.
Bertrand coeur de lion, 1h45
Réalisé par Robert Dhéry
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Robert Dhéry, Colette Brosset, Robert Destain, Roger Saget, Capucine, Gérard Calvi
Rôle Bertrand

Bertrand garde-chasse d’un châtelain est insouciant, négligent et apparemment peureux au point de fuir devant les sangliers. On apprend par la suite que son prédécesseur avait été assassiné. Bertrand rencontre Anne, jolie braconnière qu’il laisse en liberté.