Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Régine est une Actrice et Scénariste Française née le 26 décembre 1929 à Anderlecht (Belgique)

Régine

Régine
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Régina Zylberberg
Nationalité France
Naissance 26 décembre 1929 (89 ans) à Anderlecht (Belgique)
Récompenses Officier de la Légion d'honneur

Régine, de son vrai nom Régina Zylberberg, également connue sous son nom d'épouse Régine Choukroun, est une femme d'affaires et chanteuse française, née le 26 décembre 1929 à Anderlecht en Belgique. Elle a commencé Chez Régine à Saint-Germain-des-Prés puis elle s'est installée à Montparnasse au New Jimmy's. Enfin, elle animera des discothèques qui porteront son nom dans le monde entier. Elle a aussi connu de nombreux succès dans la chanson avec Les p'tits papiers, La Grande Zoa, Patchouli-chinchilla ou Azzurro.

Biographie

Jeunesse
Conçue en Argentine par des parents juifs polonais qui y ont vécu huit ans, Régine naît en Belgique au numéro 9 de la rue Bara à Anderlecht (une des 19 communes du centre de Bruxelles). La famille Zylberberg émigre à Paris en 1932 après que son père Joseph a perdu la boulangerie familiale au poker à Anderlecht. Sa mère repartie en Amérique du Sud, elle et son frère Maurice sont alors placés dans différentes pensions, puis trouvent refuge dans différentes villes, dont Aix-en-Provence, pendant la Seconde Guerre mondiale où elle fut baptisée catholique. C'est précisément là-bas que sa passion pour le chant et sa vocation pour la fête vont naitre. La petite Régine restait des nuits entières à attendre son père qui jouait au Casino d'Aix-en-Provence, songeant à celle qu'elle deviendrait. Elle rejoint un refuge pour vieillards à Lyon, où elle tombe amoureuse de Claude, le fils de la famille, neveu du grand rabbin de Lyon, Bernard Schonberg, qui au moment de la demander en mariage est arrêté par la Gestapo et meurt en déportation. À la Libération, son père ouvre un café parisien, La Lumière de Belleville, puis lui demande de s'en occuper. Elle découvre les bals américains, le jazz, le bebop et autres danses qui deviennent sa passion. Le 7 novembre 1947, elle se marie avec Paul Rotcage, un jeune commerçant, et donne naissance à son fils unique, Lionel. Au début des années 1950, elle est vendeuse dans une boutique de Juan-les-Pins, où elle découvre les boîtes à la mode et les « stars », ce qui fait naître sa vocation d'animer les soirées dansantes.


La « Reine de la nuit »
Après avoir été disquaire (et barmaid) dans un club de nuit de la rue de Beaujolais, le Whisky à Gogo, elle ouvre en 1956 à Paris une boîte de nuit, Chez Régine, située rue du Four, à la sortie du métro Mabillon, sous un café nommé à l'époque la Pergola. Café disparu aujourd'hui et remplacé par une boutique de prêt à porter. Françoise Sagan en assurera la notoriété (mais également Georges Pompidou, Brigitte Bardot, Rudolf Noureev). Elle est surnommée la « Reine de la nuit » pour les nombreuses discothèques (jusqu'à 20 établissements) qu'elle animait dans le monde entier. Lorsque Régine s'exila à Montparnasse, quelques mois après, le club Chez Régine de la rue du Four, renommé Le Club 65, fut animé par Gérald Nanty.

En 1961, elle ouvre le New Jimmy's au 124 boulevard du Montparnasse, où est lancé le twist qu'elle fait découvrir aux mondains. En mai 1961, le temps du Festival de Cannes, elle ouvre « Chez Régine à Cannes », fréquenté par de nombreuses stars. Elle animera 18 clubs à travers le monde, dans des villes grandes ou prestigieuses qui sont généralement fréquentées par la Jet set : New York (en 1976 dans le building du Delmonico Hotel), Miami (ouvert en juin 1983 au 13e et dernier étage du Gran Bay Hotel dans le quartier de Coconut Grove), Monte-Carlo, Rio de Janeiro, Le Caire, Saint-Tropez, Deauville, Santiago, Kuala Lumpur, Istanbul, Marbella, Genève, Düsseldorf.

Elle crée une carte de membre pour permettre à ses fidèles clients de voyager de club en club autour du monde, vendue 600 dollars, qui comptera jusqu'à 20 000 membres dans les années 1980.

Elle achète la concession du restaurant Ledoyen Paris en 1988, le Rage (Restaurant Lounge, New York Park Avenue), et crée des lignes de vêtements, de parfums, un magazine, parraine des croisières sur le Queen Elizabeth 2. Certains journaux américains évoquaient à l'époque un chiffre d'affaires de 500 millions de dollars par an.


De New York à Nîmes
Au début des années 1990, elle prend la direction du Cheval Blanc Régine's Hôtel **** (dirigé auparavant par la grande famille nîmoise Layalle) tandis que Simon Casas était directeur des Arènes de Nîmes situées juste en face. Régine achète une maison près de Nîmes, et s'y installe avec son mari Roger Choukroun afin de gérer au plus près cet établissement de luxe, soutenue par son ami Jean Bousquet, maire de Nîmes. L'hôtel 4 étoiles est alors l'un des plus chics et l'un des plus en vogue à Nîmes, notamment lors des Ferias ou l'on peut croiser le tout-Paris : Yves Mourousi, Jean Marais, Pablo Picasso, Andrée Putman, Louis de Funès, Eddie Barclay, Jean-Paul Gaultier, Inès de la Fressange... Le mobilier de l'hôtel est signé par Philippe Starck et la décoration est confiée à Jean-Michel Wimotte. Situé face aux Arènes, le Cheval Blanc Régine's Hotel devient vite un temple de la nuit nîmoise et Régine y organise des fêtes mémorables. En 1994, alors que le jeune Thierry Marx, fraichement décoré d'une étoile au guide Michelin, a enfin donné du caractère à la cuisine, l’aventure s’achève par un flop retentissant. Quelques mois plus tard, l'ensemble du matériel de l'hôtel est alors vendu aux enchères épongeant ainsi une partie du gouffre financier évalué à 62 millions de francs.

En 1992, elle reprend, avec Dider Vérité comme directeur, Le Palace à Paris, club mythique ouvert par Fabrice Emaer en 1978, mais rapidement le lieu périclite : « trop de dettes, pas assez de monde » écrit Cathy Guetta. Sur avis du tribunal, le club est un temps cogéré par Régine et Thierry Kléminiuk un repreneur. À la suite d'une fermeture administrative pour un trafic d'ecstasy au sein de l'établissement, elle perd le contrôle du club, beaucoup d'argent et sa villa de Saint-Tropez (hypothéquée par la Banque Hervet en échange d'un prêt de 5 millions de francs). L'affaire du Palace agite la classe politique et judiciaire, l'impartialité des juges ayant été mise en cause.

En 2004, elle se sépare de tous ses clubs. Chez Régine à Paris, après avoir été repris par Laurent de Gourcuff, est revendu au collectif La Clique à l'origine du Baron, avenue Marceau, et semble être redevenu un des lieux les plus huppés de la capitale. Pour le lancement de son parfum Zoa Night Perfume, en juin 2009, elle organise la soirée de lancement dans son club de la rue de Ponthieu comme à la grande époque, entourée de tous ses amis stars, qui n'ont jamais cessé de l'entourer. Et on la voit toujours danser jusqu'au petit matin l'été à Saint-Tropez.


La chanteuse
Très tôt, elle prend des cours de chant et, encouragée par Renée Lebas, décide de se lancer dans la chanson. Elle interprète de nombreux titres spécialement créés pour elle par les auteurs les plus connus, à commencer par Charles Aznavour, avec Nounours, et Henri Salvador, avec Oublie-moi. Serge Gainsbourg lui écrit Les p'tits papiers, Il s'appelle "Reviens", Pourquoi un pyjama ?, Les femmes, ça fait pédé. Frédéric Botton lui écrit La Grande Zoa, Barbara Gueule de nuit . D'autres auteurs et compositeurs écrivent pour Régine, dont Emil Stern, Eddy Marnay, Francis Lai, Jean Cau, Jean-Loup Dabadie, Michel Grisolia, Charles Level, Françoise Sagan, Serge Lama, Romano Musumarra, Françoise Dorin, Didier Barbelivien, Michel Leeb et Patrick Modiano.

Elle reçoit en 1967 le Prix Pierre-Brive Consécration de l'Académie Charles-Cros, en même temps que Jacques Dutronc.

Régine se produit sur les scènes du monde entier dans des revues ou des tours de chant : Bobino, l'Olympia, les Folies Bergère, le Carnegie Hall... En 1970, au théâtre de la Porte-Saint-Martin à Paris, elle participe, aux côtés de Nicole Croisille et de Mouloudji, à la comédie musicale La Neige en été de Jacques Lanzmann.

Elle joue dans quelques films, notamment dans Le Train (1973) ou dans Les Ripoux (1984) ou encore dans La grosse fatigue (1993).

Régine sort un nouvel album en mars 2009, Régine's Duets, contenant de nombreux duos, avec Boy George, Fanny Ardant, Pierre Palmade, etc.

En janvier 2014, France 3 lui consacre un portrait retraçant toute sa vie.

En 2016, elle entreprend une tournée nommée La Grande Zoa en France, en passant par la scène des Folies Bergère de Paris.


Après le spectacle
Tablant sur sa notoriété, elle lance quelques parfums : Régine (1989), Jimmy'z pour homme, Zoa.

En 1996, elle publie ses mémoires Appelez-moi par mon prénom. Ce livre sera d'ailleurs adapté à l'écran dans un téléfilm dirigé par Pierre Aknine et interprété par Claire Keim et Victor Lanoux. En 2006, elle fait paraître Moi, mes histoires aux Éditions du Rocher.

C'est aussi en 1996 qu'elle et son fils s’illustrèrent à bord d'un vol American Airlines entre Paris et Miami. Son fils refusant d’obéir a l’équipage qui lui demandait d’éteindre sa cigarette, le ton monta et et ils furent arrêtés. Il a aussi été rapporté qu'ils avaient exigé un surclassement en première classe, alors qu'ils avaient acheté des billets en classe économique.

Elle fonde l'association SOS Drogue International en 1984. Pour financer SOS Habitat et Soins (association « sœur » de SOS Drogue International), elle participe, en 2005, pendant huit semaines à la saison 2 de l'émission La Ferme Célébrités où elle ira jusqu'en demi-finale malgré de nombreuses nominations ; et elle organise, le 4 février 2012, chez Tajan à Paris, une vente de 320 objets, bijoux, chaussures, sacs, robes et manteaux de sa collection personnelle, qui récolte 41 000 euros.

Le 8 septembre 2006, elle est victime d'un malaise cardiaque lors d'une répétition au théâtre de la Renaissance pour la pièce de Laurent Ruquier Si c'était à refaire, dont la première représentation, le 20 septembre, devait marquer ses débuts au théâtre.


Vie personnelle
Régine est la sœur de l'homme d'affaires Maurice Bidermann (né en 1935), et la mère du journaliste Lionel Rotcage (1948-2006).

Le 6 décembre 1969, elle épouse à Boncourt (Eure-et-Loir) Roger Choukroun, ayant pour témoin Françoise Sagan.

Elle est faite chevalier de la Légion d'honneur en 1995 puis officier en décembre 2008.

Ses meilleurs films

Le train (1973)
(Actrice)
Robert et Robert (1978)
(Actrice)
Les Ripoux (1984)
(Actrice)

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Régine (13 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

Grosse fatigue, 1h32
Réalisé par Michel Blanc
Origine France
Genres Comédie
Thèmes Film traitant du cinéma
Acteurs Michel Blanc, Carole Bouquet, Philippe Noiret, Josiane Balasko, Christian Clavier, Marie-Anne Chazel
Rôle Elle-même
Note63% 3.1951753.1951753.1951753.1951753.195175
Michel Blanc est un grand acteur de cinéma. Cependant, on l'accuse d'avoir abusé sexuellement Josiane Balasko, Charlotte Gainsbourg et Mathilda May, de s'être comporté comme un goujat au Festival de Cannes, d'avoir semé la zizanie dans la discothèque de Régine et d'accepter des cachets médiocres, comme des animations dans des supermarchés, en cachette de son agent jusqu'au jour où il ne peut plus rentrer chez lui. Les témoignages sont flagrants, mais Michel Blanc sait qu'il est innocent. Il alors se fait aider par Carole Bouquet afin de faire la lumière sur cette affaire, et il découvre qu'il a un sosie parfait, Patrick Olivier, qui, ayant souffert dans sa vie de ressembler à Michel Blanc, a bien décidé d'en profiter.
Les Ripoux
Les Ripoux (1984)
, 1h47
Réalisé par Claude Zidi, Stéphane Clavier
Origine France
Genres Comédie, Comédie policière, Action, Policier
Thèmes La corruption policière, Buddy movie
Acteurs Philippe Noiret, Thierry Lhermitte, Régine, Julien Guiomar, Grace de Capitani, Claude Brosset
Rôle Simone
Note71% 3.588573.588573.588573.588573.58857
Dans les années 1980, René Boisrond, inspecteur en poste au commissariat du 18e arrondissement de Paris, mène une vie bien tranquille, entre sa concubine Simone, une ex-prostituée, et son travail qui consiste essentiellement à encaisser pots-de-vin et commissions occultes en tous genres, lui permettant d'assouvir sa passion pour les courses hippiques. Le train-train de ce flic ripou, c'est-à-dire pourri (en verlan), va être quelque peu chamboulé par l'arrivée au commissariat de l'inspecteur Lesbuche, jeune provincial frais émoulu de l'école de police, plein d'ambition et pétri de hauts principes moraux, avec qui il va devoir faire équipe : ce dernier arrive, en effet, en remplacement de Pierrot, ancien coéquipier de Boisrond, que ce dernier a fait envoyer en prison à sa place à cause d'une arrestation « hors procédure » dont il ne voulait pas assumer les conséquences. Lesbuche, d'abord choqué par les méthodes de Boisrond, se fait progressivement une raison, devenant tricocheur comme son collègue.
Robert et Robert, 1h46
Réalisé par Claude Lelouch
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Charles Denner, Jacques Villeret, Jean-Claude Brialy, Nella Bielski, Régine, Germaine Montero
Rôle La mère de Robert Villiers
Note66% 3.3389553.3389553.3389553.3389553.338955
Deux "vieux" célibataires ayant dépassé la quarantaine se croisent dans une agence matrimoniale. L'un, Robert Villiers (Jacques Villeret), est dramatiquement timide, hésitant... ce qui est, on le reconnaîtra facilement, tout sauf un atout quand on désire devenir agent de la circulation à Paris. L'autre, Robert Goldman (Charles Denner), est très susceptible, maladivement maniaque, nerveux, crispé, asocial, et d'un caractère si difficile qu'il n'a quasiment jamais de sa vie esquissé l'ombre d'un sourire... ce qui est, on le reconnaîtra facilement, tout sauf un atout quand on est chauffeur de taxi dans Paris. Tous les deux apparaissent aussi misérables que candides. Ajoutons à ce double portrait que tous les deux sont enfants uniques ayant vécu la totalité de leur existence jusqu'à ce jour sous le toit de leurs mamans respectives, deux mamans veuves de longue date, mères poules qui continuent encore à décider pour eux du moindre détail de leur quotidien. Autour de la table de la salle d'attente de l'agence matrimoniale, voilà ces deux étrangers que tout sépare, extrêmement gênés, intimidés, gauches, maladroits, distants, se scrutant du regard. Ils n'échangeront que quelques rares mots durant la longue attente. Puis Robert (Jacques Villeret) se voit obtenir un rendez-vous fixé avec une inconnue choisie par le directeur de l'agence (Jean-Claude Brialy), et sortant le premier de l'agence il va sur le trottoir d'en face attendre son bus. Dix minutes plus tard, Robert (Charles Denner) se voit lui aussi obtenir un rendez-vous fixé avec une inconnue par le directeur de l'agence, et sort à son tour de l'agence. Constatant que Robert est encore là perdu comme un malheureux sur le trottoir à attendre son bus en retard, Robert lui propose de le reconduire avec son taxi... et lui fait payer une course à l'arrivée ! Ils vont pourtant sympathiser quelques jours plus tard, leurs rendez-vous respectifs avec leurs inconnues ayant été fixés par le directeur de l'agence au même endroit et à la même heure ! Commence alors une longue amitié où ces deux caractères vont se découvrir jusqu'à devenir inséparables au grand dam du directeur de l'agence.
Sherlock Holmes attaque l'Orient Express, 1h53
Réalisé par Herbert Ross
Origine Royaume-uni
Genres Thriller, Aventure, Policier
Thèmes Maladie, Psychologie, Psychotrope, Sport, Transport, Le train, Sherlock Holmes, Folie, Psychanalyse, Buddy movie, Tennis
Acteurs Nicol Williamson, Robert Duvall, Alan Arkin, Georgia Brown, Samantha Eggar, Charles Gray
Rôle Madame
Note67% 3.397963.397963.397963.397963.39796
En 1891, Sherlock Holmes est retrouvé par le docteur Watson dans un état de totale prostration causé par l'usage de la cocaïne. Avec l'aide de Mycroft Holmes, Watson parvient à entraîner Holmes à Vienne afin de lui faire suivre une cure de désintoxication auprès du docteur Sigmund Freud. Après diverses péripéties, tous les trois seront conduits à prendre l'Orient-Express pour sauver une ancienne patiente de Freud qu'un sultan veut emmener en Turquie.
Le train
Le train (1973)
, 1h35
Réalisé par Pierre Granier-Deferre
Origine France
Genres Drame, Guerre, Historique, Romance
Thèmes Transport, Le train, Politique, Histoire de France, L'Occupation allemande en France, La condition juive en France sous l'Occupation allemande, Film se déroulant dans un train
Acteurs Jean-Louis Trintignant, Romy Schneider, Maurice Biraud, Régine, Nike Arrighi, Serge Marquand
Rôle Julie, une prostituée, passagère du train de l'exode
Note69% 3.4964253.4964253.4964253.4964253.496425
Mai 1940 : le film commence dans la petite ville de Fumay dans les Ardennes au début de l'offensive allemande à travers la Belgique. On voit passer des réfugiés belges dans un climat très calme et sous un grand soleil.
Sortie de secours
Réalisé par Roger Kahane
Origine France
Acteurs Régine, Jacques Richard, Claude Giraud, Jean Le Poulain, Christian de Tillière, Claude Chabrol
Rôle Mlle S

Une actrice sans grâce secoue la médiocrité d'une vie qui ne veut jamais sourire. Cette femme ne désespère pas. Elle compte bien obliger la vie à finir par s'occuper d'elle...
Mazel Tov ou le Mariage, 1h27
Réalisé par Claude Berri
Origine France
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique
Thèmes Religion, Religion juive
Acteurs Claude Berri, Élisabeth Wiener, Prudence Harrington, Louisa Colpeyn, Grégoire Aslan, Régine
Rôle Marthe
Note56% 2.8494252.8494252.8494252.8494252.849425
Claude, un jeune juif d'extraction modeste et Isabelle, fille de diamantaires anversois, se rencontrent sur une plage en été. Lui rêve de famille, de femme et d'enfants. Elle ne pense qu'à s'amuser. Lorsque Isabelle tombe enceinte, Claude est poussé par les deux familles à l'épouser. Mais il fuit dans les bras d'une ravissante anglaise, Helen...
Jeu de massacre, 1h30
Réalisé par Alain Jessua
Origine France
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Aventure
Acteurs Jean-Pierre Cassel, Claudine Auger, Michel Duchaussoy, Eléonore Hirt, Régine, Anna Gaylor
Note63% 3.1955553.1955553.1955553.1955553.195555
Bob Neuman, jeune Suisse mythomane, invite chez lui un auteur de bandes dessinées dont il admire l'œuvre, Pierre Meyrand, et son épouse Jacqueline. L'artiste profite de cette rencontre pour imaginer un nouveau personnage totalement inspiré de son hôte, mais ce dernier suit le scénario de la bande dessinée de son invité dans sa propre vie.
Un monsieur de compagnie, 1h34
Réalisé par Philippe de Broca
Origine France
Genres Comédie, Comédie romantique
Acteurs Jean-Pierre Cassel, Catherine Deneuve, Jean-Pierre Marielle, Jean-Claude Brialy, Annie Girardot, Irina Demick
Rôle elle-même
Note68% 3.4040553.4040553.4040553.4040553.404055
Antoine a été élevé par son très riche grand-père rentier dans le culte du moindre effort. À la mort de ce dernier, la fortune a fondu. Antoine se met donc à vivre aux crochets de diverses personnes, et finira même par devenir ouvrier...
Le Couteau dans la plaie, 1h50
Réalisé par Anatole Litvak
Origine France
Genres Drame, Thriller, Policier
Acteurs Sophia Loren, Anthony Perkins, Gig Young, Jean-Pierre Aumont, Régine, Tommy Norden
Rôle Mrs Wade
Note63% 3.1988353.1988353.1988353.1988353.198835
Lisa Macklin, une femme italienne, a une dispute avec son mari, qui lui est américain, dans une discothèque parisienne. Le jour suivant, il part en voyage d'affaire et Lisa lui dit ne plus vouloir le revoir. Alan Stewart est à côté d'elle quand elle apprend que l'avion de son mari s'est écrasé sans laisser de survivant.
La Gamberge, 1h35
Origine France
Genres Drame, Comédie
Acteurs Françoise Dorléac, Jean-Pierre Cassel, Arletty, Denise Gence, Jean Poiret, Michel Serrault
Rôle elle-même
Note59% 2.970472.970472.970472.970472.97047
Une provinciale monte à Paris pour trouver la fortune. Pour cela elle délaisse Albert, son amour. Mais rien ne se passe comme elle le désirait...
Les jeux de l'amour, 1h23
Réalisé par Philippe de Broca
Origine France
Genres Comédie, Comédie romantique
Acteurs Jean-Pierre Cassel, Jean-Louis Maury, Robert Vattier, Claude Cerval, Pierre Repp, Maria Pacôme
Rôle Une danseuse (non créditée)
Note70% 3.5408853.5408853.5408853.5408853.540885
Suzanne tente de convaincre Victor de l'épouser. Mais Victor est rieur et désinvolte, il aime sa vie telle qu'elle est, vivant avec Suzanne depuis 2 ans. François, un voisin, écoute les espoirs de Suzanne et tente de sermonner Victor. Comme rien n'y fait, il avoue alors son amour à Suzanne qui reçoit la déclaration sans pour autant céder à ses avances. Victor finit par revenir vers Suzanne et lui promettre le mariage.

Scénariste