Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Raphaël Nadjari est un Réalisateur et Scénariste Français né le 1 janvier 1971 à Marseille (France)

Raphaël Nadjari

Raphaël Nadjari
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité France
Naissance 1 janvier 1971 (52 ans) à Marseille (France)

Raphaël Nadjari, né en 1971 à Marseille, est un réalisateur franco-israélien de cinéma et de télévision.

Biographie

Originaire de Marseille, Raphaël Nadjari fait des études d'arts plastiques à l'université de Strasbourg. En 1993, il travaille pour la télévision : il commence par des génériques comme celui de La Marche du siècle, État d'urgence, des habillages de soirées thématiques pour Arte qu'il coréalise avec François Vautier, puis écrit le scénario du Le P'tit Bleu, un téléfilm pour la collection d'Arte, Petits Gangsters, réalisé par François Vautier. La même année 1997, il part à New York, poussé par sa passion du cinéma indépendant américain.


Une trilogie new-yorkaise
Ces trois films peuvent être considérés comme un ensemble cohérent, une sorte de « trilogie new-yorkaise », appellation communément utilisée par les critiques et qui n'a jamais été contestée par Raphaël Nadjari. Elle est constituée de :


The Shade, seconde adaptation de La Douce de Dostoievski (1876), après Une femme douce (1969) de Robert Bresson présenté en sélection officielle à lors du Festival de Cannes 1999 dans la sélection Un Certain Regard, puis au Festival du cinéma américain de Deauville, et primé au Festival du film de Bergame en Italie.
I Am Josh Polonski's Brother, tourné en super 8, présenté au Forum du Festival international du film de Berlin 2001.
Apartment #5C, en première lors du Festival de Cannes 2002 dans la section de la Quinzaine des réalisateurs.
Dans cette partie de son travail, l'influence du cinéma indépendant américain de Morris Engel à John Cassavetes est très nette. Elle réside dans son intérêt pour les situations paroxystiques, pour le portrait de la grande ville et pour son empathie pour les victimes de la vie caractérisée dès son premier film par une attention aux silences et aux traductions de la vie intérieure, et la découverte de son propre rythme. Tous ces films sont très inspirés par les thèmes de la famille, de la judéité, et des frustrations du désir. Ils ont pour élément récurrent de mettre notamment en scène son acteur fétiche Richard Edson.


Un cinéaste en Israël
Depuis 2003, il semble avoir entamé une deuxième carrière en Israël, thème central de ses deux premiers films dans ce pays :


Avanim fut tourné intégralement à Tel Aviv et présenté au Festival international du film de Berlin 2004; en sélection pour les "Premières" du Museum of Modern Art de New York, à l'occasion de sa réouverture. Il reçoit le Prix du festival du Cinéma tout écran en Suisse et le Prix France Culture du meilleur cinéaste 2005 pour ce film, ainsi que le prix du meilleur film au Festival de Seville en 2005.
Tehilim est tourné à Jérusalem et a été présenté en sélection officielle (représentant Israël) au Festival de Cannes 2007. Il a obtenu le Prix du meilleur film du Festival Tokyo Filmex en 2007 au Japon.
Dans ces deux films, Raphaël Nadjari se saisit de petits drames familiaux pour les élargir à une métaphore du choc entre la tradition et la modernité en Israël.


Un documentaire en deux parties, Une histoire du cinéma israélien a été présenté au Forum du Festival international du film de Berlin en février 2009 :
1932-1978 (1 h 43 min)
1978-2007 (1 h 46 min)
Au travers de très nombreux extraits de dizaines de films, en général peu connus, et d'entretiens avec des réalisateurs, techniciens et acteurs contemporains, Nadjari présente l'histoire, peu connue, du cinéma israélien.

En 2013, il tourne à Haifa un film présenté à Cannes à la Quinzaine des Réalisateurs, Le Cours étrange des choses, sorti en France la même année.


Une méthode d'écriture et d'improvisation
Tous ses films sont tournés sans scénario à l'exception de The Shade. Ce sont des films improvisés à partir d'un séquencier d'environ trente pages, souvent écrit sous forme de storyboard, en collaboration avec des scénaristes. Une forme succincte de la narration découpée en séquence qui laisse libre cours à des variations d'interprétation de l'acteur que Nadjari a appelé « la comportementation », anglicisme dérivé du mot « behavior » qui définit des règles d'improvisation basé sur un passé réel ou imaginaire des personnages impliquant une panoplie de gestes, de sentiments et de comportements physiques ou psychologiques pendant les improvisations de scènes.

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Raphaël Nadjari (8 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Réalisateur

Mobile Étoile, 1h59
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame, Comédie, Musical
Acteurs Géraldine Pailhas, Luc Picard, Marcel Sabourin, Dorothée Berryman, Raymond Cloutier
Note61% 3.0529553.0529553.0529553.0529553.052955
Hannah, chanteuse passionnée de musique classique, dirige une chorale à Montréal avec son mari Daniel, pianiste.
Le cours étrange des choses, 1h40
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Thèmes Religion, Religion juive
Acteurs Moni Moshonov
Note55% 2.786312.786312.786312.786312.78631
Saul, la quarantaine, rêveur et mélancolique, court chaque fois qu’il ne va pas bien, chaque fois qu’il veut fuir sa vie. Sur un coup de tête, il décide un jour de rendre visite à son père qu’il ne voit plus depuis cinq ans et qu’il tient pour responsable de tous ses maux. A Haïfa, en quelques jours, de chutes en déconvenues, entre drame et burlesque, il découvrira un père transformé, un monde réinventé et, peut-être, l’espoir d’une vie nouvelle…
Tehilim
Tehilim (2007)
, 1h36
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Thèmes Religion, Religion juive
Acteurs Michael Moshonov
Note59% 2.9552352.9552352.9552352.9552352.955235
L'action se déroule à Jérusalem, dans une famille ashkénaze. Éli Frankel amène ses fils Menachem et David à l'école en voiture. En chemin, ils sont victimes d'un accident, provoqué ou non : le fait est que la voiture saute sur un trottoir, sans aucune autre implication extérieure et la rapidité de l'événement fait qu'on n'en comprend pas très bien les circonstances. Tandis que Menachem va chercher du secours, son père a disparu. Il est impossible à retrouver. Dès lors commence pour la famille une vie nouvelle, tiraillée entre la tradition et ses rites de deuil, les nécessités de la vie qui continue, les comptes bancaires à débloquer, et l'aspiration confuse des deux enfants et de leur mère Alma à retrouver, d'une façon ou d'une autre, leur père, le remplacer, vivre une autre vie.
Avanim
Avanim (2004)
, 1h50
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Thèmes Religion, Religion juive
Acteurs Asi Levi, Uri Gavriel, Sarah Adler, Lana Ettinger
Note67% 3.379913.379913.379913.379913.37991
Une jeune femme, Michale, vit dans le quartier populaire de Hatikva, quartier séfarade de Tel Aviv, composé de gens originaires d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, très coupé de la vie économique et culturelle de la ville. Elle est mariée et mère d'un jeune garçon. Sa vie est une vie ordinaire, partagée entre son univers domestique, ses tâches, son mari Schmoulik et son enfant, et une liaison avec un amant. Elle travaille dans le cabinet de comptabilité chargé de comptes d'institutions religieuses et dirigé par son père, Meir Aharon, qui se fait, sans doute naïvement, manipuler par un groupe de religieux décidés à fonder une école talmudique portant le nom de sa femme défunte. Ces religieux gonflent les effectifs d'étudiants amenés à fréquenter cette école de façon à toucher des subventions plus élevées. La fille met en garde son père. Les religieux lui sont par ailleurs ouvertement hostiles, étant donné ses mœurs, ne seraient-ce que vestimentaires, à leurs yeux très relâchées.
Apartment #5C, 1h28
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Acteurs Richard Edson
Note62% 3.1424953.1424953.1424953.1424953.142495
Nicky (Tinkerbell) est une jeune Israélienne à cheveux longs et bottes à talon, débarquée clandestinement à Manhattan. Avec Uri (Ori Pfeffer), lui aussi israélien, ils vagabondent d'hôtel en hôtel et vivent de braquages et d'expédients. Après un hold-up manqué, ils se déplacent vers Brooklyn dans un petit appartement d'un modeste immeuble administré par Max (Jeff Ware), un cynique paralytique. L'immeuble est entretenu par son beau-frère Harold (Richard Edson) un homme timide et simple.
I Am Josh Polonski's Brother, 1h20
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Thèmes Religion, Religion juive
Acteurs Richard Edson
Note66% 3.319883.319883.319883.319883.31988
Ben, Abe et Josh Polonski, trois frères d'une famille juive ashkénaze pratiquante, tiennent un magasin de tissus dans Orchard Street, la rue la plus commerçante du Lower East Side. Soudain, Josh est abattu devant le magasin sous les yeux de Abe. Ben, l'aîné et indiscutablement la figure paternelle de la famille aux côtés de leur mère seule, tente de faire le clair dans les comptes bancaires de son frère mort et se rend compte de l'étendue de sa double vie, dont on apprendra ensuite qu'il était secrètement informé, au point de lui avoir coupé les vivres. Un acolyte de Josh, le proxénète Igor, vient au magasin présenter ses condoléances, mais Ben le chasse brutalement. Pour tenter de percer les mystères de ce meurtre pour lui incompréhensible, Abe va trouver Igor dans une boîte à filles, endroit « où il n'a jamais mis les pieds auparavant ». Igor lui apprend que Josh était l'ami de Jill une prostituée dont il lui donne l'adresse. Abe va commencer à payer fort cher et à plusieurs reprises les services de Jill, ce qui l'oblige à demander des avances à son frère et de solliciter sa mère. Mais Abe se met en tête de sauver Jill, qui ne l'entend pas de cette oreille et le lui fait comprendre par deux fois, en le faisant corriger puis chasser par son garde du corps. Mais, poussé par un acharnement irrésistible, Abe s'entête, persuadé contre toute évidence que, en réalité Jill veut être sauvée. Toujours par l'intermédiaire d'Igor qui, sans doute, le payera cher, il parvient à s'approcher du patron pour lui demander de libérer Jill, mais le patron ne le prend pas au sérieux, lui dit que Jill n'est pas à vendre. Abe sort alors un revolver. Les choses se gâtent vraiment: Abe est facilement maîtrisé, le patron charge ses hommes de main de le frapper « à mort » et de le jeter dans un coin. Abe reprend connaissance et pleure ou rit de lui.
The Shade
The Shade (1999)
, 1h23
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Acteurs Richard Edson
Note70% 3.505453.505453.505453.505453.50545
Simon (Richard Edson), un prêteur sur gages de Spanish Harlem à Manhattan, est assis dans son appartement. Dans la chambre voisine, le cadavre de sa femme est étendu sur leur lit. Prostré sur sa chaise, il revoit l'année qui vient de s'écouler: il voit entrer un jour une femme, Anna (Lorie Marino), qui veut lui vendre divers objets. Peu à peu, il s'intéresse à cette femme, et lui propose le mariage. Elle accepte. Elle emménage chez lui, et histoire de fêter l'événement, dépense beaucoup d'argent, ce qu'il supporte. Il l'engage dans son commerce, mais elle ne parvient pas à exercer ce métier comme il l'entend. Elle reste donc dans l'appartement. Un jour, tandis qu'elle croit son mari endormi, elle pointe son revolver sur lui, ce qu'il voit, mais il feint de continuer à dormir. Elle ne tire finalement pas. Mais à partir de ce jour, elle lui échappe, et va sombrer dans une sorte de folie. Il lui propose de partir en Europe, comme elle l'a toujours désiré, mais le temps pour lui d'aller jusqu'à son magasin avant de partir, elle se tue.

Scénariste

Le cours étrange des choses, 1h40
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Thèmes Religion, Religion juive
Acteurs Moni Moshonov
Note55% 2.786312.786312.786312.786312.78631
Saul, la quarantaine, rêveur et mélancolique, court chaque fois qu’il ne va pas bien, chaque fois qu’il veut fuir sa vie. Sur un coup de tête, il décide un jour de rendre visite à son père qu’il ne voit plus depuis cinq ans et qu’il tient pour responsable de tous ses maux. A Haïfa, en quelques jours, de chutes en déconvenues, entre drame et burlesque, il découvrira un père transformé, un monde réinventé et, peut-être, l’espoir d’une vie nouvelle…
Tehilim
Tehilim (2007)
, 1h36
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Thèmes Religion, Religion juive
Acteurs Michael Moshonov
Rôle Ecrivain
Note59% 2.9552352.9552352.9552352.9552352.955235
L'action se déroule à Jérusalem, dans une famille ashkénaze. Éli Frankel amène ses fils Menachem et David à l'école en voiture. En chemin, ils sont victimes d'un accident, provoqué ou non : le fait est que la voiture saute sur un trottoir, sans aucune autre implication extérieure et la rapidité de l'événement fait qu'on n'en comprend pas très bien les circonstances. Tandis que Menachem va chercher du secours, son père a disparu. Il est impossible à retrouver. Dès lors commence pour la famille une vie nouvelle, tiraillée entre la tradition et ses rites de deuil, les nécessités de la vie qui continue, les comptes bancaires à débloquer, et l'aspiration confuse des deux enfants et de leur mère Alma à retrouver, d'une façon ou d'une autre, leur père, le remplacer, vivre une autre vie.
Avanim
Avanim (2004)
, 1h50
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Thèmes Religion, Religion juive
Acteurs Asi Levi, Uri Gavriel, Sarah Adler, Lana Ettinger
Rôle Ecrivain
Note67% 3.379913.379913.379913.379913.37991
Une jeune femme, Michale, vit dans le quartier populaire de Hatikva, quartier séfarade de Tel Aviv, composé de gens originaires d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, très coupé de la vie économique et culturelle de la ville. Elle est mariée et mère d'un jeune garçon. Sa vie est une vie ordinaire, partagée entre son univers domestique, ses tâches, son mari Schmoulik et son enfant, et une liaison avec un amant. Elle travaille dans le cabinet de comptabilité chargé de comptes d'institutions religieuses et dirigé par son père, Meir Aharon, qui se fait, sans doute naïvement, manipuler par un groupe de religieux décidés à fonder une école talmudique portant le nom de sa femme défunte. Ces religieux gonflent les effectifs d'étudiants amenés à fréquenter cette école de façon à toucher des subventions plus élevées. La fille met en garde son père. Les religieux lui sont par ailleurs ouvertement hostiles, étant donné ses mœurs, ne seraient-ce que vestimentaires, à leurs yeux très relâchées.
Apartment #5C, 1h28
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Acteurs Richard Edson
Note62% 3.1424953.1424953.1424953.1424953.142495
Nicky (Tinkerbell) est une jeune Israélienne à cheveux longs et bottes à talon, débarquée clandestinement à Manhattan. Avec Uri (Ori Pfeffer), lui aussi israélien, ils vagabondent d'hôtel en hôtel et vivent de braquages et d'expédients. Après un hold-up manqué, ils se déplacent vers Brooklyn dans un petit appartement d'un modeste immeuble administré par Max (Jeff Ware), un cynique paralytique. L'immeuble est entretenu par son beau-frère Harold (Richard Edson) un homme timide et simple.
I Am Josh Polonski's Brother, 1h20
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Thèmes Religion, Religion juive
Acteurs Richard Edson
Rôle Ecrivain du scénario
Note66% 3.319883.319883.319883.319883.31988
Ben, Abe et Josh Polonski, trois frères d'une famille juive ashkénaze pratiquante, tiennent un magasin de tissus dans Orchard Street, la rue la plus commerçante du Lower East Side. Soudain, Josh est abattu devant le magasin sous les yeux de Abe. Ben, l'aîné et indiscutablement la figure paternelle de la famille aux côtés de leur mère seule, tente de faire le clair dans les comptes bancaires de son frère mort et se rend compte de l'étendue de sa double vie, dont on apprendra ensuite qu'il était secrètement informé, au point de lui avoir coupé les vivres. Un acolyte de Josh, le proxénète Igor, vient au magasin présenter ses condoléances, mais Ben le chasse brutalement. Pour tenter de percer les mystères de ce meurtre pour lui incompréhensible, Abe va trouver Igor dans une boîte à filles, endroit « où il n'a jamais mis les pieds auparavant ». Igor lui apprend que Josh était l'ami de Jill une prostituée dont il lui donne l'adresse. Abe va commencer à payer fort cher et à plusieurs reprises les services de Jill, ce qui l'oblige à demander des avances à son frère et de solliciter sa mère. Mais Abe se met en tête de sauver Jill, qui ne l'entend pas de cette oreille et le lui fait comprendre par deux fois, en le faisant corriger puis chasser par son garde du corps. Mais, poussé par un acharnement irrésistible, Abe s'entête, persuadé contre toute évidence que, en réalité Jill veut être sauvée. Toujours par l'intermédiaire d'Igor qui, sans doute, le payera cher, il parvient à s'approcher du patron pour lui demander de libérer Jill, mais le patron ne le prend pas au sérieux, lui dit que Jill n'est pas à vendre. Abe sort alors un revolver. Les choses se gâtent vraiment: Abe est facilement maîtrisé, le patron charge ses hommes de main de le frapper « à mort » et de le jeter dans un coin. Abe reprend connaissance et pleure ou rit de lui.
The Shade
The Shade (1999)
, 1h23
Réalisé par Raphaël Nadjari
Origine France
Genres Drame
Acteurs Richard Edson
Rôle Ecrivain
Note70% 3.505453.505453.505453.505453.50545
Simon (Richard Edson), un prêteur sur gages de Spanish Harlem à Manhattan, est assis dans son appartement. Dans la chambre voisine, le cadavre de sa femme est étendu sur leur lit. Prostré sur sa chaise, il revoit l'année qui vient de s'écouler: il voit entrer un jour une femme, Anna (Lorie Marino), qui veut lui vendre divers objets. Peu à peu, il s'intéresse à cette femme, et lui propose le mariage. Elle accepte. Elle emménage chez lui, et histoire de fêter l'événement, dépense beaucoup d'argent, ce qu'il supporte. Il l'engage dans son commerce, mais elle ne parvient pas à exercer ce métier comme il l'entend. Elle reste donc dans l'appartement. Un jour, tandis qu'elle croit son mari endormi, elle pointe son revolver sur lui, ce qu'il voit, mais il feint de continuer à dormir. Elle ne tire finalement pas. Mais à partir de ce jour, elle lui échappe, et va sombrer dans une sorte de folie. Il lui propose de partir en Europe, comme elle l'a toujours désiré, mais le temps pour lui d'aller jusqu'à son magasin avant de partir, elle se tue.