Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Rainer Werner Fassbinder est un Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur, Directeur de la Photographie, Monteur, Créateur de production, Son et Cinématographie Allemand né le 31 mai 1945 à Bad Wörishofen (Allemagne)

Rainer Werner Fassbinder

Rainer Werner Fassbinder
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Allemagne
Naissance 31 mai 1945 à Bad Wörishofen (Allemagne)
Mort 10 juin 1982 (à 37 ans) à Munich (Allemagne)

Rainer Werner Fassbinder (/ˈʁaɪ̯nɐ ˈvɛɐ̯nɐ ˈfasˌbɪndɐ/) est un réalisateur allemand né le 31 mai 1945 à Bad Wörishofen (Bavière) et mort le 10 juin 1982 à Munich, en Bavière.

Il est l’un des représentants du nouveau cinéma allemand des années 1960-1970. Il a été également acteur, auteur et metteur en scène de théâtre.

Biographie

Fils d’un médecin, Hellmuth Fassbinder (1918-2010) et d’une traductrice, Liselotte (« Lilo ») Pempeit (1922–1993), il est enfant unique, au grand dam de ses parents, qui divorcent en 1951 : le jeune Rainer a alors six ans. Sa mère se remarie en 1959 avec le journaliste Wolff Eder.

Bénéficiant d'une éducation libérale, voire libertaire, il s'intéresse très jeune et de manière autonome au cinéma, dévorant film sur film. Pourtant il n’accomplit pas son vœu de faire une école de cinéma (il n'est pas admis à l'école de cinéma de Berlin), et sort d’une école Steiner sans obtenir le baccalauréat. Il vit de divers métiers. Il est par exemple journaliste au Süddeutsche Zeitung.



Il réalise en 1965 un premier court métrage (This Night) qui semble avoir été perdu. En 1966, il réalise Le Clochard, un hommage au film d’Éric Rohmer, Le Signe du lion ; puis il finit par collaborer avec des troupes de théâtre expérimental. Après s'être essayé à l'écriture de pièces radiophoniques dans la grande tradition allemande (Hörspiel), il se fait connaître, lors de la saison théâtrale 1967-1968, à Munich pour ses mises en scène qui relisent de manière anticonformiste des textes classiques ou valorisent des œuvres contestataires. Il connaît cependant une première expérience infructueuse. Sur l'exemple du Berliner Ensemble de Bertolt Brecht dont les théories l'influencent toute sa carrière (distanciation, écriture épique, éducation des masses), il fonde sa propre troupe, l’Antiteater, pour laquelle il écrit la majorité de ses pièces de théâtre de 1968 à 1971. Hanna Schygulla, travaille déjà avec lui. Il joue dans Le Fiancé, la Comédienne et le Maquereau de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet en 1968, auxquels il rend hommage dans son premier long-métrage en 1969.

Fassbinder puise son inspiration dans la littérature réaliste : Gustave Flaubert, Guy de Maupassant ou encore Theodor Fontane dont il adapte plus tard son chef-d'œuvre Effi Briest.

Influencé par les mélodrames de Douglas Sirk — auteur qu’il rencontre en 1971 et auquel il emprunte la rhétorique de l'excès, la flamboyance et l'éclat des couleurs —, il revendique également une filiation avec la Nouvelle Vague française : Jean-Pierre Melville pour la maîtrise plastique de sa réalisation et l'archétype du film de gangsters, Éric Rohmer pour sa dimension littéraire et sa peinture des sentiments dans les sociétés modernes ou encore Claude Chabrol pour son art de l'ambiance, son ironie et sa représentation à l'eau-forte de la vie provinciale. Dans une moindre mesure, l'œuvre de Fassbinder porte l'empreinte de Jean-Luc Godard pour sa relecture critique des genres classiques, son art de la citation, son contenu sociologique, politique ou militant et son goût de l'expérimentation (faux raccord, dialogues en décalage, mouvements de caméra ou plans identiques répétés d'un personnage à l'autre, etc.). Le cinéaste est également proche du film noir ou des films policiers des grands réalisateurs hollywoodiens tels que John Huston, Raoul Walsh et Howard Hawks.

En incluant ces diverses influences dans une démarche artistique singulière, Fassbinder entreprend son premier projet cinématographique avec sa troupe. Ainsi naissent, en 1969, L'amour est plus froid que la mort (Liebe ist kälter als der Tod) et Le Bouc (Katzelmacher). Il ne distingue pas les techniques théâtrales de celles du Septième Art ; de fait, entre 1969 et 1971, il accouche de nombreuses pièces de théâtre tout en produisant en un temps record des films alternatifs. La vie et le travail de la troupe ne font qu’un, ce qui explique pour partie la fécondité de Fassbinder qui, en l’espace de treize ans, a réalisé quarante films. Désirant ne pas connaître le même sort qu'Orson Welles dont la carrière fut compromise par Hollywood, Fassbinder se veut un auteur complet et maître de son œuvre, sur le plan commercial, financier et artistique. Producteur et scénariste de ses films, il en réduit le budget et le mode de production (jusqu'au Mariage de Maria Braun) puis écrit et tourne vite. Il passe sans distinction du théâtre au cinéma, en passant par la télévision, qui lui apporte les revenus nécessaires pour financer et réaliser ses films.

Bien que marié de 1970 à 1972 à Ingrid Caven, pour qui il a écrit plusieurs chansons (Alles aus Leder, Freitag im Hotel, Nietzsche, Die Straßen stinken), il est bisexuel. Il fait tourner ses amants successifs, Günther Kauffmann (Nono, le tenancier du bar La Feria, dans Querelle), El Hedi ben Salem (le Ali de Tous les autres s'appellent Ali) et Armin Meier, dans nombre de ses films. Il rend hommage à Meier — qui s'est suicidé en 1978 — dans L'Année des treize lunes et à El Hedi ben Salem — mort en prison en 1976 d'un infarctus du myocarde — dans Querelle, qui met en image les délires érotiques de Jean Genet, exposés dans son roman Querelle de Brest. De 1978 à 1982, il vit avec Juliane Lorenz, devenue depuis présidente de la fondation Rainer Werner Fassbinder. Fassbinder fait aussi participer sa mère, Lilo Pempeit, à dix-sept de ses films, en lui confiant de petits rôles.

À partir de 1972, ses films évoluent : ils deviennent plus professionnels, personnels et étoffés. Il est désormais acclamé par la critique à chaque festival de Berlin, mais reste ignoré par les jurys successifs jusqu'à son avant-dernier film, Le Secret de Veronika Voss (Die Sehnsucht der Veronika Voss), qui reçoit l’Ours d’or en 1982.

Dans les années 1970, il crée des personnages féminins mythiques qui comptent parmi les plus fascinants du cinéma d’après-guerre et dont les films éponymes sont passés à la postérité : Maria Braun, Effi Briest et Lale Andersen, toutes trois incarnées par Hanna Schygulla, mais aussi Lola, jouée par Barbara Sukowa, ou encore Petra von Kant, incarnée par Margit Carstensen. À travers ces portraits de femmes, Fassbinder brosse un tableau vaste et sans concession de la société allemande, des heures sombres du nazisme au « miracle économique ». Il évoque en effet l'intolérance, le racisme affiché ou refoulé, les illusions perdues, les bassesses, la vilenie et les compromissions d'un pays pressé d'enterrer un passé tragique pour s'adonner aux joies du libéralisme économique.

Il écrit et met en scène des pièces de théâtre (Preparadise Sorry Now, etc.) jusqu’en 1976, année où il provoque le scandale avec sa pièce Les Ordures, la ville et la mort, dans laquelle l'un des personnages est dénommé le « juif riche » : on l'accuse alors d'antisémitisme et l'éditeur Suhrkamp décide de retirer l'ouvrage de la vente et de le mettre au pilon (Daniel Schmid a adapté la pièce au cinéma sous le titre L'Ombre des anges mais le film a lui aussi été déprogrammé).



En 1977, Fassbinder lance Despair, une adaptation du roman de Vladimir Nabokov dont Dirk Bogarde est la vedette. Despair est le premier film de Fassbinder tourne en anglais et est aussi le premier dont il n'est pas le scénariste. En effet, c'est le dramaturge Tom Stoppard qui signe l'adaptation du roman. Fassbinder enchaine avec L’Année des treize lunes, film qui porte sur le mal de vivre d'une femme transgenre.

C'est l'année suivante que Fassbinder présente ce qui deviendra son film le plus célèbre, Le Mariage de Maria Braun dans lequel Hanna Schygulla incarne une arriviste qui fera fortune dans l'Allemagne de l'après-guerre.

En 1979, la télévision ouest-allemande commande à Fassbinder une adaptation du grand roman d'Alfred Döblin Berlin Alexanderplatz. Fassbinder tourne une série composée d'une introduction de 81 minutes et de 12 épisodes d'une heure et d'un épilogue.

Fassbinder travaille sans relâche, à un rythme effréné. Lui et Hanna Schygulla collaborent une dernière fois en 1980 avec Lili Marleen, un film se déroulant durant la montée du nazisme et dans lequel Schygulla joue une jeune chanteuse. Fassbinder tourne ensuite Lola, une femme allemande, une relecture du film L'Ange bleu de Joseph von Sternberg transposé dans le contexte des années 1950 et dont les vedettes sont Barbara Sukowa et Armin Mueller-Stahl, puis Le Secret de Veronika Voss, film tourné en noir et blanc et dont le thème principal, celui d'une actrice sur le déclin, renvoie à celui de Boulevard du Crépuscule. C'est grâce à ce film, dont le rôle principal est tenu par Rosel Zech, que Fassbinder obtient finalement l'Ours d'or du Festival du film de Berlin.

Fassbinder meurt à Munich le 10 juin 1982 d’une rupture d'anévrisme à seulement trente-sept ans, alors qu’il travaille au montage de son dernier film, Querelle, adapté d’un roman de Jean Genet (1946), et qu’il prépare un film sur Rosa Luxemburg, finalement réalisé en 1987 par Margarethe von Trotta. Certains affirment que son décès est consécutif à un mélange de cocaïne et de benzodiazépine et qu’il s’est peut-être suicidé.

Il est enterré au cimetière de Bogenhausen, à Munich.

Le plus souvent avec

Kurt Raab
Kurt Raab
(29 films)
Harry Baer
Harry Baer
(23 films)
Lilo Pempeit
Lilo Pempeit
(23 films)
Ingrid Caven
Ingrid Caven
(21 films)
Hanna Schygulla
Hanna Schygulla
(22 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Rainer Werner Fassbinder (49 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Une jeunesse allemande, 1h33
Réalisé par Jean-Gabriel Périot
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes Le terrorisme, Documentaire sur le terrorisme
Acteurs Rainer Werner Fassbinder, Jean-Luc Godard
Note69% 3.4864853.4864853.4864853.4864853.486485
Le film retrace chronologiquement l'histoire de la Fraction armée rouge (Rote Armee Fraktion), de la genèse de l'organisation d'extrême-gauche à la mort de ses principaux protagonistes en prison, et la réception de ses actions terroristes dans l'Allemagne de l'Ouest des années 1970.
Chambre 666, 50minutes
Réalisé par Wim Wenders
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes Film traitant du cinéma, Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma
Acteurs Steven Spielberg, Jean-Luc Godard, Rainer Werner Fassbinder, Chantal Akerman, Michelangelo Antonioni, Mike De Leon
Rôle Self
Note65% 3.296663.296663.296663.296663.29666
Durant le festival de Cannes en 1982, Wim Wenders a invité les cinéastes présents à se rendre tour à tour dans la chambre 666 de l'hôtel Martinez et à mettre en marche la caméra et le magnétophone qu'il y avait placés pour répondre à une seule question : «le cinéma est-il un langage en train de se perdre, un art qui va mourir ? ».
Le Secret de Veronika Voss, 1h44
Réalisé par Rainer Werner Fassbinder
Origine Allemagne
Genres Drame, Policier
Thèmes Maladie, Psychotrope, Sexualité, Folie
Acteurs Rosel Zech, Hilmar Thate, Annemarie Düringer, Doris Schade, Erik Schumann, Günther Kaufmann
Rôle Kinobesucher (uncredited)
Note77% 3.8947053.8947053.8947053.8947053.894705
Veronika Voss, actrice déchue, souffre de terribles douleurs l'obligeant à se faire soigner par une mystérieuse femme médecin, le docteur Katz, qui administre des calmants à ses patients en échange d'un testament en sa faveur. Un soir, Veronika fait la rencontre de Robert Krohn, un journaliste, qui va tenter de l'aider à sortir de cette impasse...
Kamikaze 1989, 1h46
Réalisé par Wolf Gremm
Origine Allemagne
Genres Science-fiction, Thriller
Thèmes Informatique, Adaptation d'une œuvre littéraire de science-fiction, Politique, Cyberpunk, Dystopique
Acteurs Rainer Werner Fassbinder, Günther Kaufmann, Boy Gobert, Richy Müller, Brigitte Mira, Nicole Heesters
Rôle Le lieutenant de police Jansen
Note58% 2.902652.902652.902652.902652.90265
L'Allemagne dans un futur proche. Le pays est riche, tous les problèmes semblent résolus, il n'y a pas de pollution ni de chômage. L'alcool mais aussi les légumes cultivés dans son propre potager sont interdits, on ne parle plus de suicide mais de décès inopiné, la télévision veille à la tranquillité par ses émissions comme le concours annuel de l'humour (placé dans une série mettant en scène Einstein et Napoléon) et des bulletins météorologiques toujours positifs. La police (dont le symbole est un poing au pouce levé) fait régner l'ordre grâce à ses actions contre les "Prokos". Tous les médias sont entre les mains d'un groupe dont la direction appartient à la même famille. La seule parole critique se trouve dans la série de bande dessinée La Panthère bleue qui fait une caricature de patrons autocrates et réunit leurs adversaires, les "Krysmopompes".
Lili Marleen, 1h55
Réalisé par Rainer Werner Fassbinder
Genres Drame, Guerre, Comédie musicale, Historique, Musical, Romance
Thèmes La musique, Musique, Politique
Acteurs Hanna Schygulla, Giancarlo Giannini, Christine Kaufmann, Hark Bohm, Mel Ferrer, Udo Kier
Rôle Günther Weisenborn
Note70% 3.5438153.5438153.5438153.5438153.543815
Zurich, 1938. Willie, une chanteuse de cabaret allemande, entretient une relation amoureuse avec Robert Mendelsson, un Juif suisse, membre d'une organisation secrète venant en aide aux Juifs voulant fuir l'Allemagne nazie. Mais David, le père de Robert, voit cette relation d'un mauvais œil et cherche à y mettre fin. Willie vient en aide à leur organisation mais, à cause des manœuvres de David, elle se retrouve bloquée en Allemagne au terme de sa première mission.
Berlin Alexanderplatz, 14h54
Réalisé par Rainer Werner Fassbinder
Genres Drame, Policier
Thèmes Maladie, La prison, Sexualité, Erotique, Homosexualité, Prostitution, Folie, Politique, Thriller érotique, Hôpital psychiatrique, LGBT, LGBT
Acteurs Hanna Schygulla, Barbara Sukowa, Bata Kameni, Elisabeth Trissenaar, Gottfried John, Karin Baal
Rôle Narrator and Himself
Note84% 4.243154.243154.243154.243154.24315
Cette série en 14 épisodes décrit la vie des bas-fonds à Berlin aux jours sombres de la République de Weimar en suivant le destin de Franz Biberkopf, ouvrier, souteneur, meurtrier, vendeur de journaux ou de lacets pour chaussures.
Le Mariage de Maria Braun, 2h
Réalisé par Rainer Werner Fassbinder
Origine Allemagne
Genres Drame, Guerre
Thèmes La grossesse, Sexualité, Politique, Mariage
Acteurs Hanna Schygulla, Klaus Löwitsch, Gisela Uhlen, Ivan Desny, Gottfried John, Rainer Werner Fassbinder
Rôle Peddler (as Fassbinder)
Note77% 3.897143.897143.897143.897143.89714
Le Mariage de Maria Braun, réalisé en 1978, suit le destin d’une femme pendant les années de reconstruction que les références diégétiques situent entre 1943 et 1954. Le film se déroule pendant les derniers mois de la Deuxième Guerre mondiale. Maria Braun (Hanna Schygulla) épouse un soldat, Hermann (Klaus Löwitsch), qui doit repartir sur le front juste après leur mariage. La cérémonie se passe pendant que la ville est bombardée par les avions alliés.
Despair
Despair (1978)
, 1h59
Réalisé par Rainer Werner Fassbinder
Origine Allemagne
Genres Drame, Thriller, Fantasy
Thèmes Maladie, Psychologie, L'usurpation d'identité, Folie, Escroquerie
Acteurs Dirk Bogarde, Andréa Ferréol, Klaus Löwitsch, Volker Spengler, Ingrid Caven, Alexander Allerson
Note70% 3.544973.544973.544973.544973.54497
La lente descente dans la folie d'un émigré russe, Hermann Hermann, magnat du chocolat, dans l'Allemagne des années 1930.
L'Allemagne en automne, 1h59
Réalisé par Rainer Werner Fassbinder, Volker Schlöndorff, Alexander Kluge, Alf Brustellin, Edgar Reitz, Bernhard Sinkel, Katja Rupé
Origine Allemagne
Genres Drame, Documentaire
Thèmes Le terrorisme, Documentaire sur une personnalité, Documentaire autobiographique
Acteurs Rainer Werner Fassbinder, Heinz Bennent, Lilo Pempeit, Katja Rupé, Helmut Griem, Angela Winkler
Rôle Lui-même (non crédité)
Note68% 3.441833.441833.441833.441833.44183
Automne allemand 1977, la Fraction armée rouge (RAF) terrorise la République fédérale d’Allemagne pour libérer ses figures historiques. Deux célébrations de funérailles à deux jours d'intervalle à Stuttgart ponctuent le récit. La première est l'enterrement du patron des patrons, exécuté par les terroristes de la RAF après la nuit de la mort de leurs leaders retrouvés suicidés dans leurs cellules de Stammheim quelques heures après l'annonce de la libération des otages du détournement du Landshut. La seconde est l'enterrement des suicidés de Stammheim sous haute surveillance policière. Dix réalisateurs du nouveau cinéma allemand témoignent de cette accélération des événements en mettant en scène des fictions et courts documentaires historiques pour restituer le climat de terreur quotidienne inspirée par la RAF tout en s'interrogeant sur la pression étatique nécessaire à la traque de terroristes dans un pays démocratique.
Je veux seulement que vous m'aimiez, 1h43
Réalisé par Rainer Werner Fassbinder
Origine Allemagne
Genres Drame
Acteurs Elke Aberle, Erni Mangold, Alexander Allerson, Johanna Hofer, Rainer Werner Fassbinder, Armin Meier
Note76% 3.8396353.8396353.8396353.8396353.839635
Peter, un jeune homme au comportement étrange, a tué le tenancier d’un bar sis au-dessous de l’appartement de la grand-mère de son épouse.
Le Droit du plus fort, 2h3
Réalisé par Rainer Werner Fassbinder
Genres Drame, Policier, Romance
Thèmes Sexualité, Homosexualité, LGBT, LGBT
Acteurs Rainer Werner Fassbinder, Karlheinz Böhm, Peter Chatel, Kurt Raab, El Hedi ben Salem, Adrian Hoven
Rôle Franz Biberkopf
Note76% 3.845643.845643.845643.845643.84564
Un jeune homosexuel paumé gagne à la loterie. Il tombe amoureux d'un bourgeois, mais celui-ci se révèle être principalement intéressé par l'argent.
Maman Küsters s'en va au ciel, 1h43
Réalisé par Rainer Werner Fassbinder
Origine Allemagne
Genres Drame
Acteurs Brigitte Mira, Ingrid Caven, Karlheinz Böhm, Margit Carstensen, Irm Hermann, Gottfried John
Rôle Pfarrer (voix) (non-crédité)
Note75% 3.7940353.7940353.7940353.7940353.794035
Herman Küsters, ouvrier, tue son patron et ensuite se suicide. La presse construit une image humiliante de Hermann. Emma Küsters, sa femme, se pose comme objectif de réhabiliter l'honneur de son mari. Délaissée par ses enfants, elle se tourne vers un groupe communiste et ensuite vers un groupe anarchiste.
Tous les autres s'appellent Ali, 1h33
Réalisé par Rainer Werner Fassbinder
Origine Allemagne
Genres Drame, Romance
Thèmes L'immigration, Le racisme, Sexualité
Acteurs Brigitte Mira, El Hedi ben Salem, Barbara Valentin, Irm Hermann, Rainer Werner Fassbinder, Walter Sedlmayr
Rôle Eugen, le mari de Krista
Note80% 4.047344.047344.047344.047344.04734
Dans l'Allemagne des années 1970, un immigré marocain et une veuve allemande d'un certain âge tombent amoureux l'un de l'autre. Ils vivent ensemble pendant quelque temps, puis finissent par se marier pour régulariser leur situation. Ils sont quand même victimes des jalousies de tous ceux qui les entourent et du racisme au quotidien dans une Allemagne hostile aux immigrés. Cette situation s'améliore malgré tout avec le temps, mais d'autres problèmes au sein même du couple les attendent.
Effi Briest, 2h20
Réalisé par Rainer Werner Fassbinder
Origine Allemagne
Genres Drame, Historique
Thèmes Sexualité
Acteurs Hanna Schygulla, Wolfgang Schenck, Karlheinz Böhm, Ulli Lommel, Lilo Pempeit, Irm Hermann
Rôle Narrator (uncredited)
Note68% 3.447443.447443.447443.447443.44744
La jeune baronne von Instetten, Effi Briest, souffre d'ennui et de desoeuvrement dans la vaste demeure de son mari. Sa rencontre avec le Major Crampas va adoucir la rigueur de sa vie. Mais un jour, le severe baron von Instetten va decouvrir la correspondance des deux jeunes gens.