Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Pierre Carles est un Acteur et Réalisateur Français né le 2 avril 1962

Pierre Carles

Pierre Carles
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité France
Naissance 2 avril 1962 (56 ans)

Pierre Carles, né le 2 avril 1962, est un réalisateur et documentariste français. Il est connu pour son travail de critique du fonctionnement des médias dominants au travers de ses documentaires.

Biographie

Études
Pierre Carles obtient un diplôme de l'Institut universitaire de technologie (IUT) Carrières sociales de Gradignan puis un diplôme de journaliste-reporter d'images de l'IUT de journalisme de Bordeaux en 1988.


Débuts
Il commence une carrière de journaliste en juillet 1988 dans différentes antennes régionales de France Régions 3, parmi lesquelles FR3 Bourgogne, FR3 Aquitaine, FR3 Midi-Pyrénées ou encore FR3 Auvergne . Il sera un collaborateur régulier de FR3 jusqu'en septembre 1989. En février 1989, il est employé par Télé Lyon Métropole mais est rapidement licencié pour faute grave, après avoir détourné un reportage à des fins politiques .

Il travaille aussi pour Bernard Rapp dans son émission L'Assiette Anglaise sur Antenne 2 puis Tranche de Cake et My télé is rich. En 1990, il rejoindra Christophe Dechavanne dans l'émission Ciel mon mardi sur TF1 puis Thierry Ardisson dans l'émission Double Jeu sur Antenne 2.


Télévision
En 1992, Pierre Carles se fait connaître par un reportage sur la fausse interview de Fidel Castro par Patrick Poivre d'Arvor et Régis Faucon. Il prouve ainsi par l'image une imposture dénoncée par Télérama le 1er janvier 1992. Son reportage, initialement programmé le samedi 18 janvier dans l'émission Double Jeu de Thierry Ardisson, a été déprogrammé à la demande du président d'Antenne 2 Hervé Bourges, puis est finalement diffusé une semaine plus tard, le 25 janvier 1992.

Pierre Carles travaille aussi pour l'émission Strip-tease, pour laquelle il réalise notamment le documentaire Pizza Americana qui sera réutilisé dans Attention danger travail ou encore le portrait du chauffeur de Jacques Chirac Chirac, ma femme et moi. En janvier 1996, le reportage Chirac, ma femme et moi, qui avait pourtant été diffusé en 1994 avant que Chirac ne soit président de la République, a été déprogrammé de l'antenne de France 3. Le reportage a été finalement rediffusé en 1997.

En 1995, Pierre Carles réalise un documentaire pour Canal+ intitulé Pas vu à la télé dans lequel il interroge un certain nombre de personnalités de la télévision et leur demande pourquoi ils ne s'intéressent jamais aux connivences entre les journalistes et les personnalités politiques. Il prend notamment l'exemple d'une vidéo montrant une grande complicité entre François Léotard et Etienne Mougeotte qui n'a jamais été montrée à la télévision. Les personnalités interrogées par Pierre Carles dénoncent sa méthode et déclarent se sentir piégés. Son reportage est finalement déprogrammé par Canal Plus.

Le document a été primé au 10e festival du scoop d'Angers en novembre 1995. Le reportage a finalement été diffusé à la télévision belge RTBF le 5 mai 1996. En revanche, Daniel Mermet, qui avait envisagé de diffuser le reportage dans son émission de radio sur France Inter, n'a pas pu le diffuser.

Pierre Carles, qui a enregistré ses conversations téléphoniques avec les responsables de Canal Plus, en fait un film qu'il intitule Pas vu, pas pris et dans lequel il montre comment son reportage Pas vu à la télé a été déprogrammé de l'antenne. Le film sort finalement au cinéma en novembre 1998. Il fait 160 000 entrées.


Documentaires
En 1999, il réalise avec Philippe Lespinasse un documentaire sur les Passes du bassin d'Arcachon, intitulé Le Tour des passes et diffusé sur France 3 Ouest.

Pierre Carles réalise ensuite un film sur le sociologue Pierre Bourdieu, La sociologie est un sport de combat.



Avec Enfin pris ?, il poursuit son travail sur la critique des médias en s'attaquant cette fois-ci à Daniel Schneidermann qui prétend lui aussi faire de la critique des médias à la télévision avec son émission hebdomadaire Arrêt sur images diffusée sur France 5. Pierre Carles, qui a travaillé avec Schneidermann au début de sa carrière entend montrer que ce dernier a retourné sa veste et qu'il est lui aussi devenu révérencieux envers les puissants, en témoigne notamment une interview complaisante de Jean-Marie Messier.

Pierre Carles fait une apparition dans le film Aaltra (2004) de Benoît Delépine et Gustave Kervern, y interprétant un chirurgien cynique.

Avec Christophe Coello et Stéphane Goxe, il abandonne un temps la critique des médias pour s'intéresser au monde du travail. Ensemble, ils réalisent le film Attention danger travail. Dans ce film, ils vont à la rencontre de personnes ayant fait le choix de quitter ou de rester hors du monde du travail. Leurs témoignages sont mis en parallèle d'images issues du documentaire Pizza americana sur le monde du travail et sont confrontés aux discours d'hommes politiques ou de grands patrons interrogés à l'université d'été du Medef. Avec Volem rien foutre al païs sorti en mars 2007, les réalisateurs partent à la recherche de personnes rejetant le travail salarié et cherchant à vivre en autonomie.

Il réalise ensuite avec Éric Martin un film sur le professeur Choron intitulé Choron, dernière. Le film est aussi un réquisitoire contre la nouvelle équipe de Charlie Hebdo dirigée par Philippe Val. Dans le film, Cavanna dénonce notamment l'« audace rentrée » des collaborateurs de l'hebdomadaire. Cabu, Philippe Val et Wolinski portent plainte contre les deux sociétés de productions du film, 3B et Tadrart Films, pour avoir utilisé sans leur accord leur nom sur l'affiche du film.

En 2006, il réalise avec Georges Minangoy un film documentaire sur Action directe, Ni vieux, ni traîtres.

Durant la primaire présidentielle socialiste de 2006, Pierre Carles diffuse sur la télévision associative Zaléa TV une séquence inédite des rush de La Sociologie est un sport de combat dans laquelle Pierre Bourdieu explique que Ségolène Royal, bien qu'elle soit au Parti socialiste, est selon lui quelqu'un de droite, au sens où elle serait du côté de l'ordre. La vidéo mise en ligne sur internet rencontre un certain succès.

Pierre Carles revient à la critique des médias avec Fin de concession (2010) dans lequel il s'interroge sur le renouvellement de la concession de la première chaîne nationale française (TF1) accordée au groupe Bouygues depuis 1987. Il tente de reprendre la méthode qu'il avait développé dans Pas vu, pas pris et cherche à piéger des personnalités de la télévision en leur demandant pourquoi personne à la télévision n'enquête jamais sur ce sujet. Néanmoins, sa méthode ne marche plus comme la première fois.Le personnage principal du film, double fictionnel de Pierre Carles, s'interroge alors sur le sens de son action et fait le bilan de vingt années de critique des médias dominants.

À l'occasion de l'élection présidentielle française de 2012, il réalise avec Aurore Van Opstal et Julien Brygo un documentaire intitulé Hollande, DSK, etc. sur la manière dont la presse a successivement soutenu les candidatures de Dominique Strauss-Kahn et François Hollande. Ce documentaire poursuit le travail entamé en 1995 avec Juppé forcément dans lequel Pierre Carles montrait comment la candidature d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux avait été soutenue par la presse locale. Il a notamment donné lieu à une polémique avec Jean-Michel Aphatie qui s'est estimé piégé par Julien Brygo, lequel s'est fait passer pour un journaliste belge de la RTBF pour obtenir un entretien avec lui. Une version du film est mise en ligne sur le site personnel de Pierre Carles le 19 avril 2012, à trois jours du premier tour de l'élection. La version finale est envoyée par DVD durant le mois de décembre 2012 et est mise en ligne gratuitement sur les réseaux pair à pair.

En avril 2015, Les ânes ont soif, le 1° épisode du feuilleton documentaire Opération Correa, est sorti en salle de cinéma. Avec la collaboration de Nina Faure, Aurore Van Osptal et la participation de Julien Brygo, Pierre Carles y dénonce le manque de curiosité des grands médias audiovisuels français pour le président équatorien Rafael Correa et sa politique de régulation du capitalisme. Ce dernier, élu en 2007 puis réélu en 2009 et en 2013, a déclaré « illégitime » une partie de la dette publique équatorienne et promeut un « socialisme du XXIème siècle ». Selon le réalisateur, ces initiatives politiques ne sont pas relayées dans les médias dominants français alors qu’elles pourraient inspirer les pays européens. Pierre Carles, en réutilisant des dispositifs filmiques burlesques et subversifs - déjà utilisés dans ses précédents films – décide d’aller, avec son équipe, à la rencontre des responsables de grands médias pour interroger leurs pratiques journalistiques. En salle de cinéma, Les ânes ont soif était accompagné du film On a mal à la dette, un court-métrage basé sur le rapport du CAC (Commission d’Audit Citoyen de la dette publique) qui a chiffré la part « illégitime » de la dette publique française.

26 octobre 2016 : sortie en salle de cinéma de On revient de loin (Opération Correa 2), coréalisé par Nina Faure et distribué par Les Films des deux rives.

Pour les élections présidentielles françaises de 2017, Pierre Carles s'intéresse au candidat Jean Lassalle, personnage atypique et député des Pyrénées-Atlantiques au programme tournée sur la renaissance des milieux ruraux. Le long métrage intitulé Un berger et deux perchés à l'Elysée ? est coréalisé par Phillipe Lespinasse.

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Pierre Carles (9 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Nino (une adolescence imaginaire de Nino Ferrer), 1h15
Réalisé par Thomas Bardinet
Origine France
Genres Comédie dramatique, Romance
Acteurs Lou de Laâge, Benoît Michel, Pierre Carles
Rôle L'imprésario
Note61% 3.08263.08263.08263.08263.0826
L'été de ses 16 ans, Nino rencontre Natacha, une actrice en devenir aussi belle qu'ambitieuse. La suivra-t-il ou fera-t-il confiance à Nathalie, qu'il connaît depuis son enfance ?
Fin de concession, 2h8
Réalisé par Pierre Carles
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes La télévision, Documentaire sur les médias
Acteurs Pierre Carles, Patrick Poivre d'Arvor
Rôle Lui-même, Carlos Pedro
Note66% 3.342933.342933.342933.342933.34293
Pierre Carles se demande pourquoi personne ne parle jamais du fait que la concession de la première chaîne de télévision à TF1/Bouygues a été renouvelée automatiquement depuis 1987 par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, avec la complaisance de la classe politique. Pour ce faire, il prend sa caméra et son micro et entreprend d'aller interviewer des personnalités de la télévision française. Il comprend vite que la méthode qui avait fonctionné dans Pas vu pas pris ne marche plus. Il finit par s'interroger sur sa propre démarche et sur la critique des médias en général.
Aaltra
Aaltra (2004)
, 1h30
Réalisé par Benoît Delépine, Gustave Kervern
Origine Belgique
Genres Drame, Comédie
Thèmes Maladie, Transport, Automobile, Motocyclette, Le handicap, Road movie
Acteurs Benoît Delépine, Gustave Kervern, Bouli Lanners, Pierre Carles, Jan Bucquoy, Aki Kaurismäki
Rôle le médecin
Note70% 3.545873.545873.545873.545873.54587
Deux voisins, interprétés par Benoît Delépine et Gustave Kervern, le premier est cadre et le second agriculteur, se haïssent profondément. Un jour, leur haine mutuelle les pousse à se battre. Une benne agricole leur tombe alors dessus accidentellement. Le diagnostic est là : ils ne retrouveront plus l'usage de leurs jambes. Ils décident finalement de partir ensemble pour la Finlande, pays d'origine de l'entreprise Aaltra qui a fabriqué la benne agricole, afin de réclamer des dommages et intérêts, ceci malgré la haine qui les oppose. Un road movie en chaise roulante commence alors.
Pas vu pas pris, 1h30
Réalisé par Pierre Carles
Genres Documentaire
Thèmes La télévision, Documentaire sur les médias
Acteurs Karl Zéro, Patrick Poivre d'Arvor, Pierre Carles
Rôle Lui-même
Note76% 3.8098853.8098853.8098853.8098853.809885
Le 6 juin 1994, une conversation privée de 8 minutes entre François Léotard (ministre de la Défense) et Étienne Mougeotte (directeur des programmes de TF1) est enregistrée avant une retransmission en direct d'un journal de télévision. Cette conversation montre clairement leur amicale complicité. La transmission de cette vidéo – jamais diffusée par TF1 – est piratée. Cette vidéo est alors revendue illégalement et Le Canard enchaîné et Entrevue en publient des extraits.

Réalisateur

Un berger à l'Élysée ?
Réalisé par Pierre Carles
Origine France
Genres Documentaire

L'ancien berger, Jean Lassalle, décide de se présenter à l’élection présidentielle.
Fin de concession, 2h8
Réalisé par Pierre Carles
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes La télévision, Documentaire sur les médias
Acteurs Pierre Carles, Patrick Poivre d'Arvor
Note66% 3.342933.342933.342933.342933.34293
Pierre Carles se demande pourquoi personne ne parle jamais du fait que la concession de la première chaîne de télévision à TF1/Bouygues a été renouvelée automatiquement depuis 1987 par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, avec la complaisance de la classe politique. Pour ce faire, il prend sa caméra et son micro et entreprend d'aller interviewer des personnalités de la télévision française. Il comprend vite que la méthode qui avait fonctionné dans Pas vu pas pris ne marche plus. Il finit par s'interroger sur sa propre démarche et sur la critique des médias en général.
Volem rien foutre al païs, 1h47
Réalisé par Pierre Carles, Christophe Coello
Genres Documentaire
Thèmes Le monde du travail, Documentaire sur le monde du travail

Volem rien foutre al païs fait suite à Attention danger travail qui comprenait en particulier les mêmes coréalisateurs, et part en quête de propositions alternatives expérimentées par des personnes que l'on peut associer, pour la plupart, au mouvement décroissant. Ces propositions, parmi lesquelles figurent des solutions ouvertement subversives, sont données sans ordre apparent telles des pièces portées au dossier :
Ni vieux, ni traîtres, 1h33
Réalisé par Pierre Carles
Genres Documentaire
Thèmes Film libertaire, Politique, Documentaire sur la politique, Documentaire sur l'anarchisme, Politique
Note69% 3.452733.452733.452733.452733.45273
Les deux réalisateurs Pierre Carles et Georges Minangoy vont à la rencontre d'anciens partisans français et catalans engagés dans la lutte anti-franquiste anarchiste des années 1970. Ils interviewent dans ce film d'anciens membres des GARI et du groupe Action directe ainsi que certains de leurs amis.
Attention danger travail, 1h49
Réalisé par Pierre Carles
Genres Documentaire
Thèmes Le monde du travail, La précarité, Documentaire sur le monde du travail
Note72% 3.644813.644813.644813.644813.64481
Ce film développe les points de vue exprimés par ceux qui refusent « des boulots de merde payés des miettes », points de vue éminemment minoritaires dans les médias puisque contrant le discours dominant sur la valeur travail, relayé par les conseillers pour l'emploi. Le film montre par exemple comment un employé est instruit lors de son premier jour du travail chez Domino's Pizza ; puis le spectateur voit les travailleurs de Michelin et les écoute lire le livre de leur PDG relatant son rapport à ses employés. On peut voir parallèlement une assemblée du MEDEF et ses membres exprimer leur positions sur l'emploi en France et, en contrepoint, des chômeurs expliquer pourquoi ils refusent de travailler.
La sociologie est un sport de combat, 2h26
Réalisé par Pierre Carles
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur les médias
Note75% 3.7551853.7551853.7551853.7551853.755185
La sociologie est un sport de combat montre comment Pierre Bourdieu travaille, « la pensée en action » et de quoi est fait le quotidien d'un sociologue. À ce jour, l'œuvre n'a jamais été diffusée à la télévision française.
Pas vu pas pris, 1h30
Réalisé par Pierre Carles
Genres Documentaire
Thèmes La télévision, Documentaire sur les médias
Acteurs Karl Zéro, Patrick Poivre d'Arvor, Pierre Carles
Note76% 3.8098853.8098853.8098853.8098853.809885
Le 6 juin 1994, une conversation privée de 8 minutes entre François Léotard (ministre de la Défense) et Étienne Mougeotte (directeur des programmes de TF1) est enregistrée avant une retransmission en direct d'un journal de télévision. Cette conversation montre clairement leur amicale complicité. La transmission de cette vidéo – jamais diffusée par TF1 – est piratée. Cette vidéo est alors revendue illégalement et Le Canard enchaîné et Entrevue en publient des extraits.