Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Natar Ungalaaq est un Acteur Canadien né le 1 janvier 1959 à Igloolik (Canada)

Natar Ungalaaq

Natar Ungalaaq
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Canada
Naissance 1 janvier 1959 (61 ans) à Igloolik (Canada)

Natar Ungalaaq (born 1959) is a Canadian Inuit actor, filmmaker, and sculptor whose artwork is in many major collections of Inuit art worldwide. Before playing the lead roles in Atanarjuat: The Fast Runner (2001) and Ce qu'il faut pour vivre (2008), Ungalaaq played major roles in other Canadian and American films, including Kabloonak (1995), Glory & Honor (1998) and Frostfire (1994). He is also producer and director of the Inuit Broadcasting Corporation.

He was the carving buddy of director Zacharias Kunuk before they sold their handmade objets d'art to buy their first camera gear in 1981 and start a production company based in an Inuit community that didn't even have a TV.

Natar is also a renowned carver. He began carving when he was 9 or 10 years old, using his grandfathers tools. A carving of a Sedna made of white soapstone, "Sedna with a Hairbrush 1985", is featured in the National Gallery of Canada's collection.

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Natar Ungalaaq (6 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

La Légende de Sarila, 1h20
Réalisé par Nancy Florence Savard
Origine Canada
Genres Aventure, Animation
Acteurs Christopher Plummer, Rachelle Lefèvre, Dustin Milligan, Tim Rozon, Geneviève Bujold, Sonja Ball
Rôle Ukpik
Note50% 2.510232.510232.510232.510232.51023
Dans le grand nord canadien, une tribu d'Inuits est punie par la déesse Sedna qui fait disparaître les animaux. Pour sauver la tribu de la famine, Markusi, Aqpik et Putulik (prononcé Poutoulik) partent à la recherche de Sarila, la terre merveilleuse où seuls peuvent entrer les cœurs purs. Mais le chaman Crulik met en œuvre ses pouvoirs maléfiques pour essayer de tuer Markusi (qui est aussi un futur jeune chaman, qui risquerait de le remplacer).
Maïna
Maïna (2013)
, 1h42
Réalisé par Michel Poulette
Origine Quebec
Genres Drame, Aventure
Acteurs Graham Greene, Roseanne Supernault, Tantoo Cardinal, Graham Greene, Eric Schweig, Natar Ungalaaq
Rôle Tadlo
Note65% 3.293663.293663.293663.293663.29366
Maïna relate la première rencontre des Inuits et des Innus. Maïna, le personnage principal du film, en essayant de sauver Nipki, un autre Innus, se fait capturer par les inuits. Elle y rencontre alors l'Inuit Natak, et ils tombent amoureux l'un de l'autre... Maina est Innu de Betsimites
Ce qu'il faut pour vivre, 1h42
Réalisé par Benoît Pilon
Origine Canada
Genres Drame
Acteurs Natar Ungalaaq, Paul-André Brasseur, Vincent-Guillaume Otis, Éveline Gélinas, Antoine Bertrand, Denis Bernard
Rôle Tiivii
Note73% 3.6902353.6902353.6902353.6902353.690235
Le film se situe en 1952 d’abord sur les terres inuits où l’on voit le personnage de Tivii, pratiquer son mode de vie usuelle, se déplacer dans les landes, chasser pour sa famille et s’occuper de sa femme et de ses enfants. C’est lorsqu’il aperçoit un navire canadien que tout va changer. Ils sont d’abord amenés à bord pour faire des tests de santé et vérifier leurs conditions. Après de longs moments sans explication et des tests interminables, les médecins préviennent Tivii qu’il est malade et devra partir au Québec dans un sanatorium pour se faire soigner. Ne lui laissant pas trop le choix, le protagoniste a dû laisser sa famille derrière lui, et a entamé son voyage vers le Québec. Une fois arrivé, il est présenté aux autres malades qui partageront le dortoir, et qui bien évidemment, ne parlent que français. Dès le début, Tivii se trouve jugé par sa différence, par le fait qu’il ne comprenne pas le français et qu’il ne sache pas utiliser les ustensiles pour manger ses plats. Par la suite, il se fait emmener chez un médecin spécialiste qui lui annonce sa maladie, la tuberculose, et lui explique en détails ce par quoi il devra passer. Mais tout cela, toujours et encore en français, ce qui laisse Tivii dans l’inconnu de sa situation. Le médecin finit par demander à une infirmière, Carole, de le prendre en main, avec pour mission de lui faire comprendre sa situation et de s’occuper de sa santé. C’est alors que commencera une certaine relation de confiance avec la dite infirmière qui tentera tant bien que mal de soigner Tivii, d’abord par la force, ensuite en essayant de le comprendre. Elle fera transférer un jeune enfant dénommé Kaki, qui parle le langage de Tivii et également le français, ou comme dit dans le film “Tu parles la langue des blanc ?” (Tivii). Après avoir noué des liens très fort avec le jeune garçon, Tivii va tenter de l’adopter pour le ramener chez lui, sur la Terre de Baffin, et arrive même à trouver une entente avec un prêtre de l’église qui l’aidera dans ses démarches. Mais le protagoniste finit par se retrouver confronté au problème de la santé aggravée du jeune, qui par la suite va le conduire à sa mort. Entretemps, Tivii s’est fait mieux intégré parmi ses colocataires de dortoir, et a réussi à combattre sa maladie, lui permettant enfin de rentrer auprès de sa femme et de ses enfants, après plus de deux longues années de pensionnat.
Le Journal de Knud Rasmussen, 1h52
Réalisé par Zacharias Kunuk
Origine Canada
Genres Drame, Documentaire, Historique
Acteurs Natar Ungalaaq, Pierre Lebeau, Kim Bodnia, Jakob Cedergren
Rôle Nuqallaq
Note62% 3.149033.149033.149033.149033.14903
Set primarily in and around Igloolik in 1922, the film depicts the encounter between a group of Inuit in Arctic Canada led by one of the last shamans of the Canadian Inuit, Aua, and three Danish ethnographers and explorers, Knud Rasmussen, Therkel Mathiassen and Peter Freuchen during the latter's "Great Sled Journey" of 1922. The film is shot from the perspective of the Inuit, showing their traditional beliefs and lifestyle. The shaman and his entourage must ultimately decide whether to join the ranks of another group of Inuit who have converted to Christianity.
Atanarjuat
Atanarjuat (2002)
, 2h52
Réalisé par Zacharias Kunuk
Origine Canada
Genres Drame, Documentaire, Fantasy, Action
Thèmes Mythologie, La préhistoire
Acteurs Natar Ungalaaq
Rôle Atanarjuat
Note74% 3.7475253.7475253.7475253.7475253.747525
Le film se déroule à Igloolik, une petite île située dans la baie de Baffin dans la région arctique du Canada. Une communauté de nomades Inuit vit tranquillement dans le territoire du Nunavut, jusqu'au jour où un chaman étranger au groupe vient perturber leur vie en instaurant une rivalité entre deux familles.
Kabloonak
Kabloonak (1994)
, 1h50
Thèmes Film traitant du cinéma
Acteurs Charles Dance, Natar Ungalaaq, Georges Claisse, Bernard Bloch
Note71% 3.595063.595063.595063.595063.59506
Tourné en Sibérie, Russie et Territoires canadiens du Nord-Ouest, il évoque le tournage du film Nanouk l'Esquimau de Robert Flaherty en 1919.