Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Mouni Bouallam est un Acteur

Mouni Bouallam

Mouni Bouallam
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Mouni Bouallam est une actrice de théâtre et de cinéma algérienne.

Née à Constantine, elle est diplômée d’une licence en sciences politiques et relations internationales à l’Université Mentouri de Constantine, ainsi qu’une licence en art dramatique à l’Institut Supérieur des Métiers des Arts du Spectacle et de l’audio-visuel (I.S.M.A.S) à Alger.

Biographie

Elle débute à 12 ans au théâtre pour enfant de Constantine.

En 2010 elle débute à la télévision algérienne grâce à son rôle de Loundja dans la série Djouha le retour et elle inerprète un premier rôle, « Zola », dans le film Harraga Blues de Moussa Haddad.

En 2015, elle tourne deux films : « Le Patio » de Sid Ali Mazif et « Chronique de mon village » de Karim Traïdia.

Elle joue en 2016 dans le film de Lotfi Bouchouchi « Le Puits » sélectionné comme film algérien pour le meilleur film en langue étrangère lors des 89e Oscars.

Elle tourne dans deux courts métrages la même année, sous la direction de Adel Mahcen « Nedjma un pont pour la vie » et du duo Hamid Saidji, Jonathan Masson dans « L’echappée ».

En 2017, Boualem Aissaou lui confie le premier rôle du film « Hannachia ».

En 2019, elle incarne Narimen dans la série « Ouled Lehllal » diffusée sur la chaine Echourouk +.

Le plus souvent avec

Hania Amar
Hania Amar
(1 films)
Nadia Kaci
Nadia Kaci
(1 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Mouni Bouallam (1 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Le Puits
Le Puits (2015)

Réalisé par Lotfi Bouchouchi
Origine Algerie
Genres Drame
Acteurs Nadia Kaci, Laurent Maurel, Hania Amar, Mouni Bouallam, Jérémie Petrus
Rôle Nouria
Note79% 3.9788053.9788053.9788053.9788053.978805
A la fin des années cinquante, pendant la période de l'occupation française et dans l'un des villages algériens, l'armée française a assiégé la population des femmes et des enfants et les empêche d'approcher le seul puits qu'ils alimentent en tirant sur tous ceux qui s'y rendent.