Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Marie-Georges Pascal est une Actrice Française née le 2 octobre 1946 à Cambrai (France)

Marie-Georges Pascal

Marie-Georges Pascal
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Marie-Georges Charlotte Faisy
Nationalité France
Naissance 2 octobre 1946 à Cambrai (France)
Mort 9 novembre 1985 (à 39 ans) à Paris (France)

Marie-Georges Pascal, de son vrai nom Marie-Georges Faisy, née le 2 octobre 1946 à Cambrai (France) et morte le 9 novembre 1985 à Paris (19e arrondissement) est une actrice française ayant travaillé à partir de 1970 au cinéma, à la télévision et au théâtre.

Biographie

Jeunesse et formation
Marie-Georges Pascal passe une enfance qu'elle qualifiera plus tard de « très dure » et « très triste ». Ses parents, qui rêvent de la voir devenir concertiste, la contraignent dès son plus jeune âge à passer quotidiennement de longues heures à travailler le piano. À seize ans, elle prend ses distances avec un cadre familial trop rigide. Elle est grande et jolie, avec de beaux yeux clairs et des cheveux brun-roux, et trouve assez vite un emploi de mannequin.


Carrière à l'écran
Les années érotiques
Marie-Georges Pascal fait sa première apparition sur grand écran en 1971 avec Les Petites Filles modèles, adaptation très libre du roman de la comtesse de Ségur, que Jean-Claude Roy agrémente d'un érotisme encore bien sage. Elle prête à Camille de Fleurville son sourire et ses « dents du bonheur », son nez retroussé et ses expressions espiègles et donne la réplique à Michèle Girardon, Bella Darvi, François Guérin et Romain Bouteille.


En 1972, la belle dévoile ses charmes dans une série de films érotiques. Le genre, qui connaît sa période faste dans la foulée de la libération des mœurs de l'après 1968, occupe alors une bonne part des écrans et des nouveaux venus dans le cinéma français et s'exporte bien. Si l'actrice accepte de tourner ces films essentiellement pour des raisons « alimentaires », les rôles qu'elle y tient sont tout de même assez consistants pour lui permettre de montrer un réel talent de comédienne capable de camper des personnages très variés. Elle interprète la sœur incestueuse de Je suis frigide... pourquoi ?, une jeune fille naïve dans Les Confidences érotiques d'un lit trop accueillant, avec Bruno Devoldère pour partenaire, ou encore une épouse mal-aimée dans Hausfrauen Report international, une production allemande. Bananes mécaniques doit peut-être aux conditions précaires de son tournage l'impression de vitalité et de liberté qui s'en dégage. Le film reflète bien l'esprit de son époque et le succès est au rendez-vous puisque plus d'un million de spectateurs vient assister aux aventures de ces cinq filles délurées.


On la retrouve en 1973 dans un petit rôle au côté de Francis Huster dans L'Histoire très bonne et très joyeuse de Colinot trousse-chemise, le dernier film tourné par Brigitte Bardot, ainsi que dans Gross Paris, une comédie de Gilles Grangier construite autour du duo Roger Pierre-Jean-Marc Thibault. Quand les filles se déchaînent, qui mêle sexe et action autour d'un spectacle de cascades automobiles, vient clore une période « rose » que l'actrice souhaite vite oublier. Quand sort en salle Rêves pornos en juin 1975, la déferlante « hardcore » est en passe de chasser des écrans l'érotisme « soft » qui triomphait quelques mois auparavant et Marie-Georges Pascal exerce désormais ailleurs son talent.


Le succès à la télévision
L'actrice est absente des plateaux de cinéma pendant trois ans. Si on la retrouve encore sur grand écran en 1975, c'est avec un film tourné deux ans plus tôt La Rage au poing, film-choc sur la jeunesse de banlieue écrit et interprété par Tony Gatlif. C'est maintenant grâce à la télévision qu'elle peut espérer être reconnue d'un public plus large.


Si elle ne fait qu'une modeste apparition sur le petit écran en 1972 dans La Mort d'un champion, c'est dans un rôle principal qu'elle s'impose deux ans plus tard avec le succès de Le Dessous du ciel. Le premier épisode de la série est diffusé le 11 octobre 1974 sur la deuxième chaîne juste avant 20 heures. Marie-Georges Pascal incarne Joëlle, une jeune fille qui se passionne pour le parachutisme, et a pour partenaires principaux Gérard Chambre, Patrick Verde et Pierre Brice. La présence au générique de ce dernier, connu dans les pays germaniques pour avoir incarné l'indien Winnetou au cinéma dans les années soixante, permet à la série d'être également bien accueillie lorsqu'elle est diffusée de l'autre côté du Rhin en 1976. L'année suivante, elle retrouve un rôle important dans Pilotes de courses, un feuilleton du même format, toujours pour la deuxième chaîne. Après la reconnaissance populaire, l'actrice s'offre une longue parenthèse théâtrale.


En 1977, elle est Julie de Colineau du Val, amoureuse malheureuse du héros dans D'Artagnan amoureux, une mini-série en cinq parties réalisé par Yannick Andréi, tiré du roman de Roger Nimier et inspiré de l'œuvre d'Alexandre Dumas. On la verra par la suite dans deux téléfilms en costumes (Quand flambait le bocage et Madame de Sévigné : Idylle familiale avec Bussy-Rabutin), dans la série Par-devant notaire, et surtout, en 1980, dans Le Scandale, segment de dix épisodes de la série La Vie des autres, interpréter Audrey Caldwell, l'héroïne. On la retrouvera encore dans La Double Vie de Théophraste Longuet, une adaptation par Jean-Claude Carrière et Yannick Andrei de l'œuvre de Gaston Leroux, tenant le rôle de Dame Jane de Montfort, accorte représentante du surprenant peuple Talpa.


Le retour sur grand écran
Tourné pendant l'hiver 1977, Les Raisins de la mort lui offre son plus grand rôle au cinéma. Jean Rollin, qui dirige ce film de commande, dispose pour une fois de moyens suffisants pour s'offrir le concours de « vrais » comédiens. Marie-Georges Pascal est donc la tête d'affiche de cette distribution qui mêle à des acteurs confirmés (Serge Marquand, Félix Marten, Paul Bisciglia) quelques nouveaux venus (Brigitte Lahaie, Mirella Rancelot et Patrice Valota). Elle incarne Élisabeth, une jeune femme livrée à elle-même dans une contrée ravagée par une étrange maladie provoquée par l'emploi d'un pesticide et qui sombre peu à peu dans la folie. Rollin, qui n'est pas de son propre aveu un grand directeur d'acteur, se félicite de la docilité de ses acteurs et de la performance de sa vedette. Malgré un nombre restreint de salles et une campagne de promotion quasi-nulle, le film réalise un nombre d'entrées satisfaisant. La critique reste, dans l'ensemble, plutôt sceptique. Considéré comme le premier film gore français, il continue néanmoins, plus de trente ans après sa sortie, de fédérer à travers le monde les amateurs de zombies et ceux de Jean Rollin et assure à sa protagoniste une certaine visibilité internationale.


Brigade mondaine sort un mois après Les Raisins de la mort. Dans ce thriller, qui reprend les personnages et les recettes éprouvées par Michel Brice dans sa série de romans, elle incarne Peggy, photographe de charme et rabatteuse pour un réseau de prostitution. Elle donne, en peu de temps, une beau relief à ce personnage difficile. Ces bonnes prestations ne suffisent pourtant pas à l'installer plus solidement sur les grands écrans. Cauchemar, de Noël Simsolo, lui offre encore un rôle intéressant, mais passe inaperçu et au début des années 1980, on la retrouve surtout à la télévision et au théâtre.


En 1983, Jean-Pierre Desagnat lui confie le rôle de Lydie Vignal dans Rouge marine, un épisode de la série policière Les Cinq Dernières Minutes, et lui offre sa dernière apparition au cinéma (un tout petit rôle de deux répliques) dans Flics de choc. Quand, emboîtant le pas à Mylène Demongeot, elle sort à la fin de « sa scène », c'est pour ne plus reparaître sur les écrans.


Carrière sur les planches
Les années 1970
C'est à Robert Hossein que la jeune comédienne doit de faire ses débuts au théâtre en 1970 avec La neige était sale, une adaptation pour la scène par Frédéric Dard du roman éponyme de Georges Simenon. Elle figure en bonne place dans une distribution qui rassemble entre autres Jacques Castelot, Robert Dalban et Pascale Rivault. Si l'actrice tourne beaucoup pour le cinéma en 1972, elle n'en délaisse pas pour autant la scène et on peut l'applaudir au Théâtre des Variétés aux côtés de Pauline Carton, Dora Doll et de Robert Vattier dans Madame Pauline, une comédie musicale de Darry Cowl d’après la pièce La Maison de Zaza de Gaby Bruyère.


Entre 1974 et 1977, Marie-Georges Pascal passe beaucoup de temps sur les planches, tenant le plus souvent des rôles importants. On la voit avec Christian Marin et François Guérin dans Duos sur canapé, le nouveau succès de Marc Camoletti, reprenant le rôle de Bubble créé quelques mois plus tôt par Martine Kelly. Passant de la comédie à la tragédie, on la retrouve dans Le Cid, mis en scène par Michel Le Royer pour sa toute nouvelle Compagnie Recherche et Tradition. Elle interprète ensuite Ismène dans l' Antigone dirigée par Nicole Anouilh
dont la première a lieu le 18 septembre 1975 au Théâtre des Mathurins. Elle y a Annick Blancheteau (Antigone) et Michel Auclair (Créon) pour partenaires. En 1977, au Théâtre national de Chaillot, elle participe à la création de Transit, l'adaptation française de Just wild about Harry, la seule pièce écrite par Henry Miller, jouant le rôle de Jeanie aux côtés de Michel Fortin dans une mise en scène de François Joxe.


Les années 1980
En 1980, Marie-Georges Pascal interprète une jeune femme brisée et vouée à la solitude dans Soir de grève d'Odile Ehret. En 1981 elle est Hélène, la « colombe », la « godiche », dans le vaudeville de Labiche Un chapeau de paille d'Italie monté par Guy Kayat pour le Théâtre 71 de Malakoff. L'année est faste pour la comédienne qui, en incarnant Estelle Rigault dans Huis clos de Jean-Paul Sartre, tient peut-être son plus grand rôle sur les planches. Dirigée par Georges Wilson, elle succède à Nicole Calfan à l'occasion de la tournée Herbert-Karsenty et fait face à Daniel Gélin qui joue Garcin. Elle retrouve également Jean Anouilh qui codirige avec Roland Piétri la création de sa dernière « pièce farceuse », Le Nombril, avec Bernard Blier en vedette. Ces tournées lui offrent de beaux rôles et sont bien rémunérées mais l'éloigne de Paris et des tournages. Au début de l'année 1985, elle est une fois encore sur la route avec Les affaires sont les affaires, mise en scène par Pierre Dux. La comédie de mœurs d'Octave Mirbeau lui donne l'occasion d'interpréter une figure annonciatrice de l'émancipation féminine au XX siècle, celle de la très volontaire et très libre Germaine Lechat.

Le plus souvent avec

Max Pécas
Max Pécas
(2 films)
Anne Libert
Anne Libert
(3 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Marie-Georges Pascal (19 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

Flics de Choc, 1h33
Réalisé par Jean-Pierre Desagnat
Origine France
Genres Thriller, Policier
Thèmes Sexualité, Erotique, Prostitution, Thriller érotique
Acteurs Pierre Massimi, Chantal Nobel, Jean-Luc Moreau, Mylène Demongeot, Marc Chapiteau, Pierre Banderet
Rôle l'assistante de « la maîtresse »
Note44% 2.241932.241932.241932.241932.24193
Après l'assassinat de deux jeunes femmes prêtes à témoigner à la suite de leur évasion d'une « maison de dressage », le commissaire Beauclair et son équipe de choc, Wanda, Gratien, Philippe et « FTN », mettent tout en œuvre pour démanteler un puissant réseau de prostitution.
Cauchemar
Cauchemar (1980)
, 1h37
Réalisé par Noël Simsolo
Origine France
Genres Drame, Thriller, Policier
Acteurs Hélène Surgère, Pierre Clémenti, Béatrice Bruno, Marie-Georges Pascal, André Thorent, Jean Narboni
Rôle Lydia
Note59% 2.960252.960252.960252.960252.96025
Dans un bar, une mystérieuse jeune femme remplace le pianiste habituel. Le public est époustouflé par son talent au point que certains croient reconnaître la célèbre concertiste Magdalena Schneider disparue après avoir été l'objet de terribles accusations.
Brigade mondaine, 1h31
Réalisé par Jacques Scandelari
Origine France
Genres Policier
Thèmes Maladie, Psychotrope, Sexualité, Erotique, Prostitution, Thriller érotique
Acteurs Marie-Georges Pascal, Odile Michel, Patrice Valota, Florence Cayrol, Philippe Castelli, Patrick Olivier
Rôle Peggy
Note48% 2.413072.413072.413072.413072.41307
Une jeune femme est happée par un réseau de prostitution au service des fantasmes d'un puissant homme d'affaires.
Quand flambait le bocage
Réalisé par Claude-Jean Bonnardot
Origine France
Thèmes Histoire de France, Révolution française
Acteurs Véronique Delbourg, Bruno Pradal, Jenny Arasse, Joëlle Guillaud, Serge Merlin, Roger Mollien
Rôle Madame de Montsorbier

Pendant l'insurrection vendéenne, Armelle de Courmont, une jeune aristocrate dont le père se bat dans les armées chouannes, noue une idylle avec un officier républicain. Elle va alors remplir la fonction ingrate d’intermédiaire entre l'armée républicaine et les troupes de Charette.
Les Raisins de la mort, 1h30
Réalisé par Jean Rollin
Origine France
Genres Horreur
Thèmes La fin du monde, Maladie, Zombie, Épidémie, Catastrophe épidémiologique, Film catastrophe
Acteurs Marie-Georges Pascal, Serge Marquand, Félix Marten, Paul Bisciglia, Brigitte Lahaie, Patrice Valota
Rôle Élisabeth
Note62% 3.100173.100173.100173.100173.10017
Durant une brumeuse journée d'automne, une jeune femme du nom d'Elisabeth se rend dans les Cévennes pour retrouver son fiancé, Michel, lequel dirige une exploitation viticole à Roublès, un petit village de la région. Alors que le train qui l'emporte vient de pénétrer dans le massif montagneux, elle voit soudain s'introduire dans son compartiment un homme au regard fou et au visage rongé par une sorte d'horrible ulcère, lequel tente de l'agresser. Épouvantée, Elisabeth tire le signal d'alarme et s'enfuit dans la campagne environnante, jusqu'à une ferme isolée où elle est accueillie très froidement par un paysan revêche et sa fille qui paraît remplie de crainte. À sa grande frayeur, notre héroïne constate bientôt que son hôte porte lui aussi une plaie purulente, mais à la main. Malgré son attitude menaçante, il accepte de l'héberger pour un temps. Cependant, à peine Elisabeth est-elle installée dans une chambre que la fille du paysan lui enjoint immédiatement de repartir, l'avertissant avec panique que, depuis quelque temps, son père a développé une terrifiante maladie, une sorte de lèpre accompagnée de violents accès de fureur le poussant à commettre des meurtres. À peine a-t-elle d'ailleurs dit ces mots que le campagnard surgit devant elle, furieux de cette révélation, et qu'il la tue à coups de fourche. Toutefois, Elisabeth réussit à lui échapper et elle s'enfuit de nouveau, cette fois grâce à une voiture qu'elle a trouvée dans la cour de la ferme. Après une heure de route, l'automobile tombe en panne aux abords d'un village en ruine. Là, Elisabeth parvient à tuer un autre contaminé, un jeune homme au front gangrené qui avait voulu se jeter sur elle, puis elle se résout à continuer son périple à pied, jusqu'à ce qu'elle trouve de l'aide dans une quelconque agglomération.
Le Milliardaire
Réalisé par Robert Guez
Origine France
Acteurs Renaud Mary, Odile Versois, Marie-Georges Pascal, Claude Titre, Jacques Monod, Henri Tisot
Rôle Cécile, la fille des Fabre-Simmons

Un homme d'affaires néglige sa famille. Sa femme et ses enfants s'éloignent peu à peu de lui. Quand il prend conscience de sa solitude, il est déjà trop tard.
La Rage au poing, 1h33
Réalisé par Éric Le Hung
Origine France
Genres Drame
Thèmes La banlieue française, Gangsters
Acteurs Tony Gatlif, Marie-Georges Pascal, Françoise Dorner, Philippe Lavot, Pierre Tornade, Pascale Roberts
Rôle Christine

Une bande de jeunes banlieusards désœuvrés et rejetés par la société de consommation bascule, à la suite d'un incident mineur, dans la violence et dans le drame.
Rêves pornos, 1h26
Réalisé par Max Pécas
Origine France
Genres Drame, Erotique, Romance, Pornographique
Thèmes Sexualité, Erotique
Acteurs Sylvia Bourdon, Sandra Julien, Michel Vocoret, Yves Vincent, Anne Kerylen, Robert Lombard
Rôle (scène de Je suis frigide... pourquoi ?)

Une jeune femme parcourt un dictionnaire. Certains mots (caresse, orgie...) sont plus évocateurs que d'autres...
Gross Paris, 1h42
Réalisé par Gilles Grangier
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Roger Pierre, Jean-Marc Thibault, Claude Piéplu, Sophie Agacinski, Hubert Deschamps, Raymond Bussières
Note37% 1.896851.896851.896851.896851.89685
Bernard, un journaliste, et son ami Jules, boucher de son état, ont en commun la folie des courses hippiques. Totalement accaparés par leur passion, il traversent la seconde guerre mondiale et l'occupation allemande sans se rendre compte de rien...
Quand les filles se déchaînent, 1h28
Origine France
Genres Erotique, Action
Thèmes Sexualité, Transport, Erotique, Automobile
Acteurs Marie-Georges Pascal, Bob Asklöf, Jacqueline Laurent, Anne Kerylen, Jacqueline Laurent
Rôle Mylène

Mauvais coups et passions déchaînées autour d'un spectacle de cascade automobile itinérant.
Bananes mécaniques, 1h25
Réalisé par Jean-François Davy
Origine France
Genres Comédie, Comédie érotique
Thèmes Sexualité, Erotique
Acteurs Marie-Georges Pascal, Anne Libert, Pauline Larrieu, Philippe Gasté, Patrice Valota, Christine Laurent
Rôle Marie-Georges
Note48% 2.410282.410282.410282.410282.41028
Si les 5 filles que vous trouvez les plus excitantes s'offraient à vous en même temps ? Vous seriez le plus heureux des hommes ! Les premiers jours en tous cas... Car après avoir assumé vos fantasmes les plus secrets, vous n'auriez plus, comme François, qu'un seul désir : fuir ! Pour gagner un repos bien mérité !
Les confidences érotiques d'un lit trop accueillant, 1h18
Réalisé par Michel Lemoine
Origine France
Genres Drame, Erotique, Comédie, Comédie érotique
Thèmes Sexualité, Erotique
Acteurs Olga Georges-Picot, Marie-Georges Pascal, Michel Le Royer, Martine Azencot, Michel Lemoine, Marie-Hélène Règne
Rôle Noëlle, la jeune fille
Note51% 2.592462.592462.592462.592462.59246
Dominique retrouve par hasard Jean-Louis, son ancien petit ami et l'invite à venir prendre un verre chez elle.
C'est la queue du chat qui m'électrise, 1h28
Réalisé par Ernst Hofbauer
Origine Allemagne
Genres Erotique, Comédie
Thèmes Sexualité, Erotique
Acteurs Marie-Georges Pascal, Paul Bisciglia, Anne Libert, Philippe Gasté, Rudy Lenoir, Johannes Buzalski
Rôle Janine
Note47% 2.360222.360222.360222.360222.36022
Budapest, Londres, Madrid, New-York, Paris et Munich: Un reporter part à la rencontre d'épouses plus ou moins satisfaites par leur vie conjugale et extra-conjugale.
L'histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise, 1h45
Réalisé par Nina Companeez
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Francis Huster, Nathalie Delon, Francis Blanche, Brigitte Bardot, Bernadette Lafont, Ottavia Piccolo
Rôle une dame de compagnie de Rosemonde
Note46% 2.344752.344752.344752.344752.34475
Colinot (Francis Huster), un jeune homme heureux, voit sa fiancée enlevée par trois bandits de grand chemin. Il part à sa recherche. Une quête qui le conduit vers un grand nombre de jeunes et jolies femmes.