Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Marcel Iureș est un Acteur Roumain né le 2 aout 1951 à Băileşti (Roumanie)

Marcel Iureș

Marcel Iureș
Marcel Iureș a participé à 18 films (en tant qu'acteur, réalisateur ou scénariste).
Parmis ceux là, 2 ont bien marchés suivant le box office France et Monde.

Voici les meilleurs films classés par le nombre d'entrées :

Acteur

Le Pacificateur, 2h4
Réalisé par Mimi Leder
Origine Etats-Unis
Genres Thriller, Action
Thèmes Le terrorisme, Transport, Politique, Road movie, Film de poursuite, Arme nucléaire
Acteurs George Clooney, Nicole Kidman, Marcel Iureș, Armin Mueller-Stahl, Sebastian Roché, Tamara Tunie
Rôle Dusan Gavrich
Note60% 3.000033.000033.000033.000033.00003
À la suite des accords START mettant fin à 50 ans de guerre froide, toutes les têtes nucléaires doivent être désamorcées. Mais 10 têtes nucléaires d'un missile SS-18 russe sont volées par le commando du général Kodoroff dont une qu'il fait exploser pour se couvrir et tuant 1 500 personnes. Le Dr Julia Kelly, responsable de la sécurité nucléaire à Washington, doit retrouver, avec l'aide du lieutenant-colonel Tom Devoe, l'ensemble des ogives.
Amen.
Amen. (2002)
, 2h15
Réalisé par Costa-Gavras
Origine Allemagne
Genres Drame, Historique
Thèmes Religion, Théâtre, Politique, Religion juive, Adaptation d'une pièce de théâtre
Acteurs Ulrich Tukur, Mathieu Kassovitz, Ion Caramitru, Michel Duchaussoy, Ulrich Mühe, Marcel Iureș
Rôle le pape Pie XII
Note71% 3.59773.59773.59773.59773.5977
Durant la Seconde Guerre mondiale, un officier allemand de la SS, chimiste fournissant les camps en Zyklon B, Kurt Gerstein, cherche à alerter le Vatican du génocide dont les Juifs sont alors victimes. Ricardo Fontana, jeune jésuite conseiller auprès du nonce apostolique en poste à Berlin et dont la carrière s'annonce prometteuse, lui prête l'oreille. Ils se rendent à Rome, Ricardo pensant que le fait que son père soit très haut placé dans la hiérarchie laïque du Vatican les aidera à convaincre Pie XII de la nécessité d'une condamnation sans ambiguïté des crimes nazis à l'égard des Juifs. Mais leurs initiatives pour interrompre la Shoah ne trouveront pas d'écho auprès des hautes autorités étrangères ou religieuses.