Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Louis Malle est un Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur, Directeur de la Photographie et Cinématographie Français né le 30 octobre 1932 à Thumeries (France)

Louis Malle

Louis Malle
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Louis Marie Malle
Nationalité France
Naissance 30 octobre 1932 à Thumeries (France)
Mort 23 novembre 1995 (à 63 ans) à Beverly Hills (Etats-Unis)

Louis Malle, de son vrai nom Louis Marie Malle, est un cinéaste français né le 30 octobre 1932 à Thumeries, (Nord), et mort le 23 novembre 1995 à Beverly Hills, en Californie, aux (États-Unis).

Biographie

Les débuts
Né à Thumeries dans le Nord le 30 octobre 1932 au milieu d'une fratrie de trois frères et deux sœurs, Louis Malle est issu d'une grande famille d'industriels du sucre : son père, Pierre Malle (1897-1990), ancien officier de marine, est l'époux de la sœur de Ferdinand Béghin, Françoise (1900-1982). Les deux hommes sont directeurs de l'usine Béghin-Say de Thumeries.

Il grandit dans le milieu de la grande bourgeoisie et traverse l'Occupation dans différents internats catholiques dont celui qu'il évoque plus tard dans Au revoir les enfants. Dès l'âge de 14 ans, il s'initie à la réalisation avec la caméra 8 mm de son père.

Il est élève à l'IEP de Paris de 1950 à 1952, mais c'est à ce moment que germe sa carrière de cinéaste. Il est reçu au concours de l'IDHEC en 1953.

Jacques-Yves Cousteau recherche alors un jeune assistant pour réaliser avec lui un documentaire sur les fonds marins. Parmi les jeunes étudiants que la direction de l'IDHEC lui propose, il choisit Malle. Plusieurs mois de travail sur la Calypso aboutissent au Monde du Silence (1955), récompensé par la Palme d'or à Cannes en 1956 (premier film documentaire à en être lauréat et encore aujourd'hui le seul avec Fahrenheit 9/11 de Michael Moore) et l'Oscar du meilleur film documentaire en 1957.

Sur le tournage, Louis Malle se crève les tympans lors d'une plongée et ne peut plus à l'avenir réaliser des travaux de ce type. Les projets qui suivent, films et documentaires, sont moins consensuels et volontiers provocateurs, optant pour des sujets plus critiques ou polémiques.

Il travaille par la suite avec Robert Bresson à la préparation d'Un condamné à mort s'est échappé et assiste à une partie du tournage. Il est profondément marqué par le travail de Bresson avec les « non-acteurs ».

C'est alors l'essor de la Nouvelle Vague. Le cinéma des débuts de Malle partage avec la Nouvelle Vague plusieurs caractéristiques mais le réalisateur suit ensuite son chemin seul, guidé par ses propres motivations.

Il réalise son premier long métrage de fiction à 25 ans, Ascenseur pour l'échafaud (1957), histoire d'assassinat avec Jeanne Moreau et Maurice Ronet qui joue sur les codes du film noir et remet en cause la dramaturgie du cinéma classique. La bande originale est réalisée par Miles Davis. Elle montre l'intérêt de Malle pour le jazz. Le film remporte le Prix Louis-Delluc en 1957.

Dans Les Amants, une nouvelle fois interprétée par Jeanne Moreau, qui s'inspire lointainement de Point de lendemain de Vivant Denon, il s'attaque à l'hypocrisie de la société bourgeoise à travers le récit d'une relation adultère. Suivent l'adaptation légère, ludique et enthousiaste d'un roman de Raymond Queneau, Zazie dans le métro (1960), Vie privée avec Brigitte Bardot et, sur la suggestion de Roger Nimier, celle d'un récit de Pierre Drieu la Rochelle, Le Feu follet (1963), qui traite de la dépression et du suicide.

En 1965, il tourne la comédie western Viva Maria ! avec Brigitte Bardot et Jeanne Moreau.

Le Voleur porte un regard cynique sur la bourgeoisie et les élites politiques, qui restent les cibles favorites de Louis Malle. Le voleur du titre personnifie l'homme libre, extérieur à ce système empli de préjugés et sournois. Une acerbe critique sociale sourd dans la peinture psychologique des personnages.

Malle tourne par ailleurs plusieurs documentaires dont Calcutta, l'Inde fantôme en 1969.


Polémique et exil
De retour d'Inde, Malle tourne un film vaguement inspiré de Ma mère de Georges Bataille, qui provoque un tollé : Le Souffle au cœur. Il y évoque la relation incestueuse et romantique entre une mère et son fils. Ce thème est traité sans aucun jugement moral, ce qui sera une constante chez le réalisateur pour qui la vie s'apparente à une série de situations complexes. Il n'y a ni innocents ni coupables ou représentants du bien d'un côté et du mal de l'autre. Pour Malle, le spectateur doit être capable de se faire une opinion, sans condamner d'avance.

Trois ans plus tard, en 1974, Lacombe Lucien provoque une autre controverse. Le film décrit le progressif engagement d'un jeune homme désœuvré dans la collaboration après une tentative avortée d'entrer dans la Résistance. Là encore, Malle ne porte aucun jugement, et montre un individu dont l'engagement est essentiellement dû au hasard des circonstances. Même si une partie de la critique salue le film comme un chef-d'œuvre, une autre reproche au réalisateur de ne pas avoir vécu assez durement la guerre et juge son travail comme un affront à la mémoire des Résistants.

Cette polémique décide Malle à s'expatrier aux États-Unis. Il y tourne notamment à La Nouvelle-Orléans un drame sur la prostitution enfantine, La Petite (1978), avec la jeune Brooke Shields, puis part pour Hollywood réaliser Atlantic City (1980), avec Burt Lancaster, Susan Sarandon et Michel Piccoli, qui raconte les mésaventures d'un truand à la retraite et de sa voisine dans la ville des casinos de la côte est des États-Unis.


La consécration
Lorsqu'il revient en France en 1987, c'est pour s'attacher au thème qui l'avait fait partir : l'Occupation. C'est alors la consécration de sa carrière avec Au revoir les enfants. Dans un collège catholique, un garçon issu de la bourgeoisie découvre qu'un de ses camarades est juif. Une amitié, qui se construit entre les deux adolescents, ne peut empêcher une fin tragique.

Dans ce film, Louis Malle montre ce dont il se souvient de la guerre. L'histoire est en partie autobiographique, il a été témoin d'une situation similaire lors de son enfance, un jeune Juif avait été caché dans son internat puis découvert par la Gestapo et déporté. Il dira d'ailleurs que ce thème le hantait depuis toujours et que c'est cette histoire tragique qui l'avait amené au cinéma.

Le film reprend aussi certains éléments de ses précédents films polémiques : de Lacombe Lucien il reprend le collabo « malgré lui », du Souffle au cœur il reprend la relation fusionnelle entre la mère et le fils. Là encore il ne juge personne, il n'y a ni bons ni méchants mais une certaine fatalité. Cette œuvre, marquée par la fluidité de son récit et la sobriété de sa mise en scène, est considérée comme la plus émouvante et la plus personnelle de sa carrière. Elle reçoit un triomphe critique et public et obtient plusieurs récompenses en 1987 et 1988 : le Lion d'or à Venise, le Prix Louis-Delluc et sept Césars dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur.

Suivent la comédie Milou en mai puis Fatale et l'adaptation de la pièce d'Anton Tchekhov Vanya, 42e Rue (1994).

Il meurt d'un lymphome le 23 novembre 1995 à Los Angeles.



Vie privée et décès
On lui connaît plusieurs aventures, dont Jeanne Moreau qu'il filme dans Les Amants à la fin de leur histoire, ainsi que Mijanou Bardot.

Au début des années 1960, il a une liaison avec le mannequin brésilien Vera Valdez.

Marié à Anne-Marie Deschodt de 1965 à 1967, Louis Malle se lie ensuite à l'actrice allemande Gila von Weitershausen dont il a, en 1971, un fils, Manuel Cuotemoc, à l'actrice franco-canadienne Alexandra Stewart qui lui donne, en 1974, une fille Justine Malle, puis, entre autres, à Susan Sarandon à la fin des années 1970.

Il épouse l'actrice Candice Bergen en 1980, leur fille, Chloé Malle, nait en 1985. Ils sont restés mariés jusqu'à sa mort en Californie, en 1995.

Sa cousine, Françoise Béghin (née en 1938), fille benjamine de son oncle maternel Ferdinand Béghin, est l'épouse de l'écrivain et académicien Jean d'Ormesson.

L'un de ses frères, Vincent Malle, a été producteur de cinéma.

Ses meilleurs films

Atlantic City (1980)
(Réalisateur)
La Petite (1978)
(Réalisateur)
Au revoir les enfants (1987)
(Réalisateur)
Viva Maria! (1965)
(Réalisateur)
Milou en Mai (1990)
(Réalisateur)
Lacombe Lucien (1974)
(Réalisateur)

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Louis Malle (32 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

La Vie de Bohème, 1h40
Réalisé par Aki Kaurismäki
Origine France
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Romance
Acteurs Matti Pellonpää, André Wilms, Kari Väänänen, Jean-Pierre Léaud, Évelyne Didi, Christine Murillo
Rôle Gentleman
Note76% 3.846713.846713.846713.846713.84671
À Paris, Rodolfo, peintre albanais sans permis de séjour, Marcel, écrivain français, et Schaunard, compositeur irlandais se rencontrent par hasard et sympathisent. Ils vivent de petits expédients et de grandes discussions, d'amitié et d'amour pour Mimi et Musette.
À la poursuite du bonheur (documentaire), 1h20
Réalisé par Louis Malle
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes L'immigration
Acteurs Louis Malle
Rôle Narrateur
Note71% 3.5827553.5827553.5827553.5827553.582755
Louis Malle, au gré d'un voyage à travers les États-Unis, rencontre des immigrants de différentes cultures et conditions sociales, légaux ou illégaux, qui ont réussi à réaliser leur rêve américain ou pas.
Place de la République, 1h34
Réalisé par Louis Malle
Origine France
Genres Documentaire
Acteurs Louis Malle
Rôle Lui-même
Note71% 3.579043.579043.579043.579043.57904
A Paris, en octobre 1972, des passants sont interviewés place de la République.
Calcutta
Calcutta (1969)
, 1h45
Réalisé par Louis Malle
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur les villes
Acteurs Louis Malle
Rôle Narrateur (voix)
Note72% 3.6360553.6360553.6360553.6360553.636055
La vie de la population de Calcutta à la fin des années 1960.
La fiancée du pirate, 1h48
Origine France
Genres Drame, Comédie dramatique
Thèmes Sexualité, Erotique, Prostitution, Thriller érotique, LGBT, Lesbianisme
Acteurs Bernadette Lafont, Georges Géret, Michel Constantin, Claire Maurier, Julien Guiomar, Francis Lax
Rôle Jésus, l'ouvrier agricole espagnol
Note70% 3.5270053.5270053.5270053.5270053.527005
L'histoire est celle de la vengeance de Marie, une pauvresse orpheline, contre l'hypocrisie et la médiocrité du village de Tellier, une localité lugubre, plongée dans les brumes et la boue de l'hiver. Le film dénonce dans une veine plus surréaliste que sociale, teintée d'humour noir, la bêtise, la méchanceté et la tartuferie des bien-pensants. Selon les propres termes de Nelly Kaplan,
L'Inde Fantôme
Réalisé par Louis Malle
Genres Documentaire
Acteurs Louis Malle
Rôle Himself - Narrator
Note85% 4.274154.274154.274154.274154.27415
Vie privée, 1h43
Réalisé par Louis Malle, Volker Schlöndorff
Origine France
Genres Drame, Romance
Acteurs Brigitte Bardot, Marcello Mastroianni, Nicolas Bataille, Louis Malle, Nora Ricci, Jeanne Allard
Note56% 2.805942.805942.805942.805942.80594
Jill, jolie jeune femme de la bourgeoisie genevoise, travaille la danse et tombe secrètement amoureuse de Fabio, le mari de sa meilleure amie, Carla. Fabio est éditeur, homme de lettres et de théâtre. Pour fuir cet amour impossible, Jill se rend à Paris où de danseuse elle devient top model puis actrice et sex symbol. Harcelée par les paparazzi et le public, adorée puis honnie, elle n'a plus de vie privée. En dépression, elle se réfugie à Genève où elle retrouve Fabio, il tombe amoureux de Jill, ils partagent alors des moments heureux. Fabio monte une pièce au festival de Spolète où elle le rejoint, attirant à nouveau la foule et les journalistes. Traquée, elle ne quitte plus sa chambre. Le soir de la première, elle monte sur le toit du palais pour voir la pièce, un photographe la repère, le flash aveugle Jill qui glisse et tombe du toit. Dans sa chute les traits de son visage apparaissent détendus et presque heureux.

Réalisateur

Vanya, 42e rue, 1h59
Réalisé par Louis Malle
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Romance
Thèmes Théâtre, Adaptation d'une pièce de théâtre
Acteurs Wallace Shawn, Andre Gregory, Julianne Moore, Larry Pine, Phoebe Brand, Lynn Cohen
Note73% 3.6960353.6960353.6960353.6960353.696035
Le film offre la représentation de la pièce Oncle Vania de Tchekhov dans un théâtre abandonné.
Fatale
Fatale (1992)
, 1h51
Réalisé par Louis Malle
Origine France
Genres Drame, Erotique, Romance
Thèmes La famille, Sexualité, Erotique, Thriller érotique
Acteurs Jeremy Irons, Juliette Binoche, Miranda Richardson, Rupert Graves, Ian Bannen, Peter Stormare
Note67% 3.39853.39853.39853.39853.3985
Un homme politique, Stephen Fleming, marié et père de deux enfants (Martin et Sally), est passionnément amoureux d'Anna, rencontrée dans une soirée mondaine, qui est la petite amie de son fils Martin. Tout au long de l'histoire, Stephen devenu fou amoureux quittera souvent son bureau pour retrouver Anna, ils se verront en cachette, feront très souvent l'amour, jusqu'au jour où Martin venant voir Anna, découvrira la vérité en les surprenant au lit.
Milou en Mai, 1h47
Réalisé par Louis Malle
Origine France
Genres Comédie, Romance
Thèmes La famille, Politique, Politique, Histoire de France
Acteurs Miou-Miou, Michel Piccoli, Michel Duchaussoy, Dominique Blanc, Paulette Dubost, Harriet Walter
Note71% 3.5953453.5953453.5953453.5953453.595345
Le film raconte une dispute au sein d'une famille bourgeoise de province pour le partage de l'héritage autour du cadavre d'une défunte, sur fond de Mai 1968.
Au revoir les enfants, 1h43
Réalisé par Louis Malle
Origine France
Genres Drame, Guerre
Thèmes L'armée française, L'enfance, Religion, Scoutisme, Politique, Religion juive, Histoire de France, L'Occupation allemande en France, La condition juive en France sous l'Occupation allemande
Acteurs Raphaël Fejtö, Gaspard Manesse, Philippe Morier-Genoud, François Berléand, Francine Racette, Stanislas Carré de Malberg
Note79% 3.99733.99733.99733.99733.9973
Durant l'hiver 1943-1944, dans la France occupée. Julien qui a 12 ans, fils d'une famille bourgeoise, est pensionnaire au petit collège Saint Jean de la Croix, tenu par les pères carmes. Il retrouve le chemin de l'école sans joie après les vacances de Noël, pour le deuxième trimestre. Une rentrée presque comme les autres jusqu'à ce que le père Jean vienne présenter trois nouveaux élèves. L'un d'entre eux, le jeune Jean Bonnet, est le voisin de dortoir de Julien.
À la poursuite du bonheur (documentaire), 1h20
Réalisé par Louis Malle
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes L'immigration
Acteurs Louis Malle
Note71% 3.5827553.5827553.5827553.5827553.582755
Louis Malle, au gré d'un voyage à travers les États-Unis, rencontre des immigrants de différentes cultures et conditions sociales, légaux ou illégaux, qui ont réussi à réaliser leur rêve américain ou pas.
Alamo Bay
Alamo Bay (1985)
, 1h38
Réalisé par Louis Malle
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Thèmes Mise en scène d'un animal, La mer, Politique, Transport, Politique
Acteurs Amy Madigan, Ed Harris, James Hong, Donald Moffat, Martin LaSalle, William Frankfather
Note60% 3.0013.0013.0013.0013.001
Un vétéran du Viêt Nam dépressif prend part à l'arrivée de réfugiés vietnamiens dans le port d'Alamo Bay et des tensions qui en découlent...