Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Kon Ichikawa est un Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur et Monteur Japonais né le 20 novembre 1915 à Ise (Japon)

Kon Ichikawa

Kon Ichikawa
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Japon
Naissance 20 novembre 1915 à Ise (Japon)
Mort 13 février 2008 (à 92 ans) à ville de Tokyo (Japon)

Kon Ichikawa (市川 崑, Ichikawa Kon, né le 20 novembre 1915 à Ise, nouveau nom de Ujiyamada dans la préfecture de Mie - mort le 13 février 2008 dans sa ville natale) est l'un des plus célèbres réalisateurs japonais.

Il a réalisé un grand nombre de films, des années 1940 à nos jours, et, bien que peu d'entre eux furent diffusés en Occident, leur reconnaissance (nomination, parfois récompense) dans des festivals internationaux parmi les plus prisés comme le Mostra de Venise ou le Festival de Cannes lui valurent une notoriété internationale. Son style a beaucoup varié durant sa longue carrière, mais on notera qu'il privilégia souvent les objectifs grand angle et le cinémascope pour restituer une esthétique visuelle proche du théâtre kabuki, et qu'il revint fréquemment à des thèmes pacifistes nuancés d'humour noir.

Biographie

Début de carrière
En 1933, après des études de commerce à Osaka, Kon Ichikawa trouva un emploi dans la section animation de la société Jenkins-Osawa, à Kyoto, où il devint ensuite assistant de réalisateurs tels que Tamizo Ishida, Yutaka Abe et Nobuo Aoyagi.
Au début des années 1940, les studios Jenkins-Osawa fusionnèrent avec les sociétés de production Toho et Photo Chemical Laboratories (P.C.L.). Kon Ichikawa rejoignit Tōkyō à cette occasion. Il y rencontra Natto Wada (和田 夏十, Natto Wada, parfois transcrit en Natsuto Wada), alors traductrice pour la Toho, qui deviendra sa femme et écrira les scénarios de la plupart de ses films réalisés entre 1949 et 1965.

En 1946, la Toho lui donna l'opportunité de réaliser un premier film, La Fille du temple Dojo (Musume Dojoji), une animation tournée avec des marionnettes et adaptée d'une pièce de bunraku.
Kon Ichikawa ne présenta pas le script du film au comité de censure de l'occupant américain avant de le réaliser (peut-être parce qu'il avait peu de chances d'être accepté ? les thèmes trop « médiévaux » étaient généralement rejetés) ; en conséquence, les autorités américaines confisquèrent les bobines, empêchant la diffusion. Longtemps perdu, on l'a cru détruit, mais le film est désormais retrouvé (et conservé, notamment, par la Cinémathèque française).


Affirmation cinématographique et politique
Le contrôle et la censure des médias par les forces d'occupation avaient des effets très sensibles sur l'industrie cinématographique japonaise, et se traduisirent notamment, dans l'immédiat après-guerre, par une montée en puissance des syndicats et l'apparition de conflits sociaux dans les sociétés de productions.
Fondé le 5 décembre 1945 (seulement quatre mois après la fin de la guerre) le syndicat de la Toho était l'un des plus actifs, et organisa d'importantes grèves et manifestations dès le début 1946. À partir de l'automne 1946, un mouvement de grève plus radical provoqua une scission parmi les employés de la Toho et aboutit à la création en mars 1947 d'une nouvelle société de production sous la bannière anticommuniste, la Shintōhō .
S'étant opposé aux grévistes, Kon Ichikawa rejoignit la Shintōhō. Ce parti pris n'était pas sans conséquences pratiques : il était à l'abri des « chasses aux sorcières » anticommunistes (qui commencèrent en 1948 lorsque les américains changèrent radicalement leur politique à cet égard) mais se trouvait désormais dans une société de production sans grands moyens financiers, privée de « tête d'affiche » (comme Mikio Naruse et Akira Kurosawa, qui étaient restés à la Toho) et qui se trouvait par conséquent contrainte de produire un cinéma grand public. C'est pourquoi, jusqu'au début des années 1950, Kon Ichikawa dut réaliser des films à vocations plus commerciales qu'artistiques.


Fin de carrière

Kon Ichikawa meurt le 13 février 2008 à l'âge de 92 ans.

Le plus souvent avec

Natto Wada
Natto Wada
(15 films)
Jun Hamamura
Jun Hamamura
(11 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Kon Ichikawa (36 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Réalisateur

どら平太, 1h51
Réalisé par Kon Ichikawa
Genres Comédie
Acteurs Kōji Yakusho, Bunta Sugawara, Tsurutaro Kataoka, Takashi Miike, Renji Ishibashi, Tsuyoshi Ujiki
Note68% 3.4377753.4377753.4377753.4377753.437775
A new magistrate (played by Koji Yakusho) in the town of Horisoto—widely reputed to be the most lawless township in Japan, uses guile and his opponents' own misperceptions and prejudices to defeat his enemies and uproot corruption.
Shijûshichinin no shikaku, 2h12
Réalisé par Kon Ichikawa
Genres Drame, Action
Thèmes La mer, Sport, Transport, Arts martiaux, Samouraï
Acteurs Ken TAKAKURA, Kiichi Nakai, Rie Miyazawa, Kōji Ishizaka, Kōichi Iwaki, Kō Nishimura
Note65% 3.2987453.2987453.2987453.2987453.298745
The story of the Forty-seven Ronin has been depicted in many ways, with each version focusing the emphasis on different parts of the story—the rivalry of Lords Asano and Kira, Asano's assault on Kira, Asano's sentence of seppuku immediately afterward, and the revenge attack 21 months later against Kira by the Forty-seven Loyal Retainers. Oishi Kuranosuke, Asano's chamberlain and the head of the 47 samurai, is often the primary character, and his actions are often held up as the epitome of bushido, the honor code of the samurai.
竹取物語, 2h1
Réalisé par Kon Ichikawa
Genres Drame, Science-fiction, Fantasy, Aventure
Thèmes Films pour enfants
Acteurs Toshiro Mifune, Ayako Wakao, Yasuko Sawaguchi, Kōji Ishizaka, Kiichi Nakai, Megumi Odaka
Note62% 3.146343.146343.146343.146343.14634
One day wood cutter Taketori-no-Miyatsuko (Toshiro Mifune) discovers a baby girl while he's out in the forest visiting his daughter's grave. Not wanting to leave the infant to die and because of her resemblance to his dead daughter, he takes the child home with him- only to discover that the child grows at an extraordinarily fast rate. Incredibly beautiful, the now grown child Kaya (Yasuko Sawaguchi) attracts the attention of everyone around her, including the land's Emperor. Unwilling to accept their advances, Kaya gives the men a list of increasingly difficult tasks. By the film's end Kaya returns to outer-space by way of a space ship.
Les Quatre sœurs, 2h20
Réalisé par Kon Ichikawa
Genres Drame, Romance
Thèmes La mer, Transport
Acteurs Keiko Kishi, Sayuri Yoshinaga, Jūzō Itami, Kayoko Shiraishi, Kōji Ishizaka, Ittoku Kishibe
Note72% 3.6393253.6393253.6393253.6393253.639325
Les quatre sœurs Makioka tentent de préserver le prestige de leur nom. Depuis que leurs parents sont décédés, les deux aînées ont pris en charge les deux cadettes, essayant de leur trouver un époux. Mais les deux jeunes filles, chacune à leur manière, se montrent réticentes à se conformer aux obligations que leur imposent les traditions..