Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Jia Zhang-ke (贾樟柯) est un Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur et Monteur Chinois né le 24 mai 1970

Jia Zhang-ke (贾樟柯)

Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Nationalité Chine
Naissance 24 mai 1970 (50 ans)
Récompenses Prix du Prince Claus

Jia Zhangke (chinois simplifié : 贾樟柯 ; chinois traditionnel : 賈樟柯 ; pinyin : Jiǎ Zhāngkē), parfois écrit Zhang-ke, né le 24 mai 1970 à Fenyang dans la province du Shanxi, est un cinéaste chinois.

Biographie

Origine et formation
Jia Zhangke nait dans le Nord de la Chine, à Fenyang, dans la province du Shanxi, en 1970. Il est issu d'une famille considérée par le système communiste comme « propriétaires fonciers », ce qui a interdit à son père d'aller étudier à l'université. Un de ses oncles a été emprisonné huit ans comme « contre révolutionnaire » pour des propos qu'il avait tenus.

Il déclare avoir eu une scolarité de « cancre » au point qu'il a été le dernier de sa classe accepté au mouvement des jeunes pionniers. Durant son enfance, il s'amuse à explorer avec ses amis des endroits abandonnés. Il découvre aussi le cinéma en pénétrant clandestinement dans des salles.

En 1989 il est profondément marqué par les manifestations de la place Tian'anmen et leur répression. Il habite alors à Fenyang où il prépare ses examens de fins d'études secondaires et se rend à Taiyuan, la capitale de la province, pour participer à des manifestations. Il épouse les valeurs d'égalité et de liberté portées par ce mouvement, et est choqué de leur répression, au point qu'il déclare qu'il ne serait sans doute pas devenu cinéaste sans ces événements.

Il est admis en peinture à l'École des beaux-arts de Taiyuan. Il ambitionne de devenir professeur de dessin. Jia Zhangke publie un premier roman en 1991.


Premiers films underground
Jia Zhangke est marqué par le film Terre jaune de Chen Kaige où il voit pour la première fois à l'écran sa région, le Shanxi et ses habitants. C'est ce film qui le décide à devenir réalisateur. Il entre en 1993 à l'Université de cinéma de Pékin, où il fonde un « groupe du film expérimental », considéré comme la première structure de production indépendante en Chine. Alors qu'il est encore étudiant, en 1997, il tourne Xiao Wu, artisan pickpocket avec le simple désir de faire un film, sans penser à sa diffusion par la suite. Le film est sélectionné au festival de Berlin 1998 ce qui lui donne une visibilité mondiale.

Après Xiao Wu, artisan pickpocket Jia Zhangke n'a plus l'autorisation de tourner en Chine car il aurait « influencé gravement les échanges culturels normaux entre la Chine et le monde. » Comme il désire ardemment que son film suivant, Platform soit diffusé en Chine, il finit par obtenir les autorisations pour tourner, arguant que son film est financé par le Japon et la France et ne coûtera donc rien aux studios chinois. Les autorisations sont accordées puis finalement annulées au motif que le réalisateur, à 29 ans, est considéré comme trop jeune pour faire un film sur les années 1980. Il tourne néanmoins son film, sachant qu'il sera underground, c'est-à-dire qu'il n'aura pas de diffusion par les canaux normaux en Chine. C'est dans Platform que débute celle qui deviendra son actrice « fétiche » et son épouse, Zhao Tao. Il tourne aussi sans autorisation son film suivant, Plaisirs inconnus.

Issu de la sixième génération de cinéastes chinois dite « underground », il reçoit de nombreux prix dans les festivals de films internationaux.


Passage à des films plus « amples »
En 2003, la Chine libéralise sa politique cinématographique : alors que cet art était auparavant « considéré comme un outil de propagande idéologique primordial du gouvernement », il est alors vu comme une « industrie. » Les interdictions de filmer pour les cinéastes deviennent moins contraignantes et ils peuvent « négocier avec la censure. » Ressentant aussi la nécessité de « changer de style », il réalise The World un film plus ample que ses œuvres précédentes, où sont associées question sur la relation de la chine au monde extérieur, nouvelles technologies et problème des travailleurs migrants. .


Consécration

En 2006, Jia Zhangke obtient le Lion d'or à la 63e Mostra de Venise avec Still Life. C'est la « consécration » mondiale pour le cinéaste. La même année, il présente à Venise, dans la section « Horizons », Dong un film documentaire sur le peintre Liu Xiaodong. En 2007, Jia préside le jury des courts métrages et de la Cinéfondation au 60e Festival de Cannes.

Présenté au Festival de Cannes 2010 dans la sélection Un certain regard, son film I Wish I Knew est un documentaire qui, au lieu de travailler sur les changements de la Chine contemporaine comme dans ses précédents films, s'intéresse à l'histoire de Shangaï et à la façon dont elle est présentée d'une manière « manipulée, tronquée, caviardée de mille manières par plusieurs pouvoirs successifs ou simultanés. »

A Touch of Sin est présenté au festival de Cannes en 2013. Ce dernier film, qui mélange document social et motifs spectaculaires hérités des films d'action de Hong Kong ou de la littérature classique chinoise (Au bord de l'eau, La Pérégrination vers l'Ouest), lui vaut le prix du scénario cannois. Ce film verra sa sortie repoussée sine die à la suite des attentats de 2013 de la place Tian'anmen.

En mai 2014, il est membre du jury de la sélection officielle au 67e Festival de Cannes, présidé par la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion. Cette même année, le réalisateur brésilien Walter Salles lui consacre un documentaire : Jia Zhangke, un gars de Fenyang. Il revient sur la Croisette l'année suivante présenter en compétition sa nouvelle réalisation, Au-delà des montagnes, qui mêle histoire sentimentale et portrait de la Chine contemporaine sur trois époques : 1999, les années 2000-2010 et les années 2020.

Début mai 2018, il est élu député de l'Assemblée nationale populaire pour sa province natale du Shanxi.

Le plus souvent avec

Yu Lik-wai
Yu Lik-wai
(13 films)
Wang Hongwei
Wang Hongwei
(8 films)
Zhao Tao
Zhao Tao
(10 films)
Masayuki Mori
Masayuki Mori
(4 films)
Chen Jianbin
Chen Jianbin
(1 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Jia Zhang-ke (贾樟柯) (21 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Réalisateur

Les Éternels, 2h16
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Origine Chine
Genres Drame, Policier, Romance
Acteurs Zhao Tao, Liao Fan, Feng Xiaogang, Xu Zheng, Diao Yi'nan, Zhang Yibai
Note69% 3.4972053.4972053.4972053.4972053.497205
À Datong, une histoire d'amour difficile relie l'ancienne danseuse Qiao et le gangster Bin, de 2001 à 2017.
Au-delà des montagnes, 2h6
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Origine Chine
Genres Drame, Romance
Thèmes La mer, Transport, Le futur
Acteurs Zhao Tao, Sylvia Chang
Note68% 3.4487153.4487153.4487153.4487153.448715
Le récit, divisé en trois époques, décrit les parcours de ses principaux personnages sur plus de vingt-cinq ans. À la fin du XX siècle (en 1999), à Fenyang, dans la province du Shanxi, une jeune Chinoise Tao, fille d'un vendeur d'électroménager, est courtisée par deux amis d'enfance : Jinsheng, jeune entrepreneur ambitieux alors propriétaire d'une station-service, et Liangzi, travailleur dans une mine de charbon locale. Bien que son cœur préfère le second, Tao finit par épouser le premier dans l'espoir d'une vie matérielle meilleure, mais la vie lui réserve des déconvenues...
A Touch of Sin, 2h13
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Origine Chine
Genres Drame, Aventure
Thèmes Sexualité, Sport, Erotique, Prostitution, Arts martiaux, Wu Xia Pian, Thriller érotique
Acteurs Zhao Tao, Wang Hongwei
Note71% 3.550763.550763.550763.550763.55076
Le premier récit se déroule dans le Shanxi au nord-est où Dahai, un mineur, se révolte contre la corruption. Le deuxième récit se déroule dans la ville de Chongqing au bord du Yangzi Jiang où vit la famille de Zhou San pendant qu'il commet des braquages dans différentes villes du pays . Le troisième récit se passe dans le Hubei, en Chine centrale, où Xiao Yu fait l'accueil dans un établissement proposant sauna et massage. Le quatrième récit a pour décor Dongguan dans le Guangdong au sud où Xiao Hui fait divers petits boulots (ouvrier dans une usine de textile, employé dans un club).
I Wish I Knew, histoires de Shanghai, 2h5
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Origine Pays-bas
Genres Documentaire, Historique
Acteurs Hou Hsiao-hsien, Tony Leung Chiu-wai
Note69% 3.4893253.4893253.4893253.4893253.489325
Dix huit personnes se remémorent leur vie à Shanghai, ville qui a connu d'immenses bouleversements depuis 1930.
24 City
24 City (2008)
, 1h52
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Genres Drame
Acteurs Joan Chen, Zhao Tao, Lü Liping, Chen Jianbin
Note70% 3.5467553.5467553.5467553.5467553.546755
Une cité ouvrière est détruite au profit d’un complexe d’appartements de luxe.
Cry Me a River, 19minutes
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Genres Drame, Romance
Acteurs Zhao Tao, Wang Hongwei, Hao Lei
Note63% 3.1844053.1844053.1844053.1844053.184405
Le film raconte les retrouvailles de quatre amis de collège.
Still Life
Still Life (2007)
, 1h48
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Origine Chine
Genres Drame, Romance
Acteurs Zhao Tao, Wang Hongwei
Note72% 3.6476953.6476953.6476953.6476953.647695
Le film tourné début 2006 prend pour cadre la ville de Fengjie, sur le Yang-tsé, destinée à être complètement submergée par le gigantesque barrage des Trois-Gorges quelques mois plus tard. Le film raconte deux histoires, en quelque sorte parallèles, celle de Han Sanming, un mineur, qui y arrive pour retrouver sa femme qu'il ne voit pas depuis 16 ans et celle d'une infirmière, Shen Hong, qui recherche son mari qui est absent de chez lui depuis deux ans dont elle veut divorcer. Le mineur arrive avec une adresse en poche mais ne reconnaît plus la ville, dont une partie est déjà engloutie : sans argent, il cherche à retrouver une femme dont il a eu une fille qu'il n'a jamais connue, dans une ville qui elle-même disparaît.
Useless
Useless (2007)
, 1h20
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Origine Chine
Genres Documentaire
Thèmes La mode, Le monde du travail, Documentaire sur le monde du travail
Note65% 3.289383.289383.289383.289383.28938
Le documentaire a pour sujet l'industrie textile et la mode en Chine.
Dong
Dong (2006)
, 1h6
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Origine Chine
Genres Drame, Documentaire
Thèmes Peinture, Documentaire sur l'art, Documentaire sur une personnalité
Note63% 3.195163.195163.195163.195163.19516
Jia Zhang Ke suit le travail du peintre chinois Liu Xiaodong à travers deux œuvres de l'artiste : la première se fait au village de Fengjie, bientôt englouti par les eaux à la suite de la construction du barrage des Trois-Gorges. Liu Xiadong y peint les ouvriers au travail et dans la détente. La deuxième met en scènes des jeunes femmes de Bangkok, belles et sensuelles.
The World
The World (2005)
, 2h13
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Genres Drame, Comédie dramatique
Acteurs Zhao Tao, Wang Hongwei, Wang Xiaoshuai
Note70% 3.5464553.5464553.5464553.5464553.546455
Tao gagne sa vie en étant danseuse au parc d'attractions The World. C'est un vaste espace composé de répliques des monuments célèbres du monde entier. Le petit ami de Tao y travaille également, comme gardien. Il semble également être attiré par Qun, une styliste dont le mari a émigré en France…
Plaisirs inconnus, 1h53
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Genres Drame, Comédie
Acteurs Zhao Tao, Wang Hongwei
Note68% 3.443533.443533.443533.443533.44353
À Datong, en Chine, Xiao Ji et Bin Bin, âgés de 19 ans, sont tous les deux au chômage. Ne se voyant aucun avenir, ils passent leur temps à traîner dans les rues.
Platform
Platform (2001)
, 2h34
Réalisé par Jia Zhang-ke (贾樟柯)
Origine Chine
Genres Drame
Thèmes Théâtre
Acteurs Zhao Tao, Wang Hongwei
Note73% 3.692853.692853.692853.692853.69285
Entre 1979 et 1989, l'histoire d'une troupe de théâtre amateur composée de jeunes acteurs.