Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Jeanne Crain est une Actrice Américaine née le 25 mai 1925 à Barstow (Etats-Unis)

Jeanne Crain

Jeanne Crain
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Jeanne Elizabeth Crain
Nationalité Etats-Unis
Naissance 25 mai 1925 à Barstow (Etats-Unis)
Mort 14 décembre 2003 (à 78 ans) à Santa Barbara (Etats-Unis)

Jeanne Crain est une actrice américaine, née le 25 mai 1925 à Barstow (Californie) et morte le 14 décembre 2003 à Santa Barbara (Californie).

Biographie

Enfance et jeunesse
Jeanne Crain naît en 1925 à Barstow, petite ville californienne dans le Désert des Mojaves. Son père, George Crain, professeur de lycée, et sa mère Loretta Carr, sont tous deux Irlandais catholiques. Sa sœur Rita naît en 1927. Les parents encouragent leur timides filles à lire, à s’intéresser aux arts et à développer leur foi : Jeanne Crain dira qu'à la fin de son adolescence, elle voulait devenir nonne. Après le divorce de ses parents en 1934, Jeanne et sa sœur déménagent avec leur mère à Los Angeles.

Excellente patineuse sur glace, elle attire l'attention sur elle lorsqu'elle est couronnée Miss Pan Pacific à l'Auditorium Pan-Pacific de Los Angeles. Elle remporte plusieurs concours de beauté dont Miss Long Beach 1941, et Miss Californie 1941 : à ce titre, elle sera candidate au concours de Miss America. En 1942, elle entre à l'Université de Californie à Los Angeles. Très bonne élève, elle étudie les arts et le théâtre. Elle pose comme mannequin et fait la couverture de magazines comme Ladies' Home Journal, True Romance, Coronet ainsi que pour Pic, une revue pour soldats. Élue Miss Photo 1942 (Camera Girl of 1942), sa photographie paraît à grande échelle dans la presse de Los Angeles.


Débuts au cinéma
En décembre 1942, Irving Kahn, un découvreur de talents des studios 20th Century Fox, lui propose de tourner un bout d'essai. Deux mois plus tard, Jeanne Crain signe un contrat qui lui garantit un salaire de cent dollars par semaine. Elle a dix-huit ans. Après une première apparition non mentionnée au générique du film Banana Split, la jeune femme tourne Le Jockey de l'amour : son jeu est descendu en flammes par la critique mais elle a réussi à se faire connaître de tout le pays. Le producteur de cinéma Darryl Zanuck va alors la prendre en main et l'imposer comme un des principaux espoirs du studio Fox : elle commence par décrocher le rôle principal dans un film musical en préparation, L'Extravagante Miss Pilgrim, mais le rôle échoira finalement à Betty Grable, grande star de l'époque. C'est en interprétant une femme d'aviateur dans Winged Victory en 1944 que Jeanne Crain obtient les premières éloges des critiques : l’un d'eux la décrira comme « une jolie brune avec une attirante aura de modestie » .


Le succès
Si elle est encore en retrait dans le film Péché mortel - qui vaudra à l'actrice principale Gene Tierney son unique citation à l'Oscar - Jeanne Crain remporte de grands succès personnels et commerciaux grâce à des films musicaux tournés en technicolor dans lesquels elle a le rôle principal : La Foire aux illusions (State Fair), dans lequel elle est une fille de ferme qui tombe amoureuse du reporter Dana Andrews lors d'une foire, et le film Margie (qui remportera 4,1 millions de dollars à la Fox), où elle interprète une étudiante de province des années vingt amoureuse de son professeur de français. Ces deux films vont donner à la jeune actrice aux yeux verts d'1,63 mètre - qui a alors vingt ans - le statut de star importante de la 20th Century Fox. Pour les parties chantées, sa voix est doublée par Louanne Hogan ; dans Margie, en revanche, Jeanne Crain réalise elle-même les scènes de patinage.

Elle croise très tôt le chemin des grands réalisateurs George Cukor et Otto Preminger qui la dirigent à plusieurs reprises : ce dernier la fera tourner dans L'Éventail de Lady Windermere en 1949, adaptation une pièce de théâtre d'Oscar Wilde. Elle traite d'égale à égale avec ses rivales Linda Darnell et Ann Sothern, stars confirmées, dans Chaînes conjugales, une comédie (cruelle) de Herman J. Mankiewicz.

L'actrice est au faîte de la gloire : le 17 octobre 1949, elle laisse ses empreintes de mains dans le ciment du parvis du Grauman's Chinese Theatre de Hollywood. À la fin des années 1940 et au début des années 1950, elle est surnommée « La fêtarde numéro une d'Hollywood » : selon ses dires, elle était alors invitée à un minimum de 200 réceptions et soirées par an.

En 1949, elle incarne une métisse qui se fait passer pour une Blanche dans L'Héritage de la chair (Pinky) d'Elia Kazan. Le film provoque la controverse dans une Amérique ségrégationniste où l'on évite d'aborder pareil sujet : il sera interdit dans la ville de Marshall (Texas), mais il vaudra à Jeanne Crain la reconnaissance de la profession avec une nomination aux Oscars, et une grande publicité résultant de la controverse. Dès lors une voie royale s'ouvre à elle : le réalisateur Mankiewicz la dirige une seconde fois dans le sombre On murmure dans la ville : elle y joue un rôle à contre-emploi (une future mère célibataire en détresse) face à Cary Grant ; elle partage la vedette d'un sketch de La Sarabande des pantins avec Farley Granger avant de remporter un de ses plus grands succès grâce à la comédie familiale Treize à la douzaine.

Au sommet de sa popularité, Jeanne Crain s'illustre dans le western de 1955, L'Homme qui n'a pas d'étoile de King Vidor face à Kirk Douglas, ainsi que dans la comédie Les hommes épousent les brunes, un film tourné à Paris et dans lequel elle montre ses talents de danseuse au côté de sa partenaire Jane Russell. Alors qu'elle tourne un autre western (La Première Balle tue avec Glenn Ford), qu'elle a pour partenaires Alan Ladd et Frank Sinatra (le drame Le Pantin brisé), l'actrice commence à travailler aussi pour la télévision dès 1956.


Fin de carrière
Mais à Hollywood, le vent est en train de tourner : les années 60 vont constituer le plus grand bouleversement du cinéma depuis le passage du muet au parlant. Le système de studios prend fin, et à l'instar de la France avec la Nouvelle Vague, deux générations vont être balayées par les plus jeunes. Dans l'espoir de donner un nouvel élan à sa carrière, Jeanne Crain se teint les cheveux en roux pour paraître plus sensuelle et faire oublier son image de douce jeune fille. Elle tourne quelques films où elle campe des femmes de caractère et plus charnelles, mais ces films ne rencontrent pas le succès d'autrefois. Dès 1961, avec une poignée d'autres vedettes féminines de Hollywood, elle s'expatrie en Italie. Elle joue successivement dans deux péplums : le rôle-titre de Néfertiti, reine du Nil entre les acteurs Edmund Purdom et Vincent Price ; Ponce Pilate avec Jean Marais et Basil Rathbone, ainsi que dans une épopée moyenâgeuse adaptée d'un roman de Henryk Sienkiewicz : Par le fer et par le feu, avec Pierre Brice et Akim Tamiroff. En Amérique, elle travaille sous la direction de John Brahm en 1967, mais en 1972, Jeanne Crain n'a plus qu'un rôle de complément dans Alerte à la Bombe, son dernier film, derrière les vedettes Charlton Heston et Yvette Mimieux.

Elle ne tournera plus au cinéma mais devient, dans les années 1970 et 1980, une femme d'affaires prospère grâce à la ligne de vêtements qu'elle créée : Jeanne Crain of Hollywood.


Vie privée
Le 31 décembre 1945, contre l'avis de sa mère, Jeanne Crain s'enfuit pour épouser, à l'âge de vingt ans, Paul Brinkman, un ancien acteur éphémère (son nom de scène est Paul Brooks ; il deviendra un homme d’affaires prospère dans la production de missiles). Entre 1947 et 1965, ils auront sept enfants (quatre fils et trois filles). Le couple fait la une des journaux, en 1956, lorsqu'un procès en divorce les oppose. Le public apprend alors l'adultère et les exigences sexuelles de Brinkman. Mais la loi imposait un délai d'un an avant la rupture définitive, durant lequel le couple s'est réconcilié. Jeanne Crain et son époux resteront mariés mais vivront séparément à partir de 1978 jusqu'à la mort de Paul Brinkman en octobre 2003. Deux mois plus tard, Jeanne Crain le rejoint, emportée par une crise cardiaque à 78 ans. De son vivant, elle avait perdu deux de ses fils : Michael en 1997, mort d'une overdose d'alcool, et Christopher en 1997, mort d'une overdose d’héroïne.

Jeanne Crain est l'une des rares actrices à ne pas avoir son étoile sur le Hollywood Walk of Fame (parmi les autres acteurs figurent : Jean Simmons, Sean Connery, Clint Eastwood, Warren Beatty, etc.

Ses meilleurs films

Péché mortel (1945)
(Actrice)
Chaînes conjugales (1949)
(Actrice)

Le plus souvent avec

Thomas Little
Thomas Little
(14 films)
Lyle Wheeler
Lyle Wheeler
(14 films)
Alfred Newman
Alfred Newman
(9 films)
Ben Nye
Ben Nye
(9 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Jeanne Crain (40 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

Alerte à la bombe, 1h41
Réalisé par John Guillermin
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Catastrophe, Action, Aventure
Thèmes La fin du monde, Le terrorisme, Transport, Aviation, Dans un avion, Film catastrophe, Film catastrophe américain, Film de catastrophe aérienne, Détournement d'avion
Acteurs Charlton Heston, Yvette Mimieux, James Brolin, Claude Akins, Jeanne Crain, Walter Pidgeon
Rôle M Clara Shaw
Note56% 2.8083152.8083152.8083152.8083152.808315
Un ancien soldat, démobilisé pour troubles psychiatriques et victime d'hallucinations, détourne un Boeing 707 en partance pour l'Europe avec l'intention d'atterrir à Moscou. Perdu dans sa folie, il s'imagine que l'URSS l'attend pour en faire un héros et est prêt à tout pour atteindre son objectif.
The Night God Screamed, 1h25
Origine Etats-Unis
Genres Thriller, Horreur, Policier
Thèmes Religion
Acteurs Jeanne Crain, Alex Nicol, Jack Donner, Barbra Hancock, James Sikking, Corinne Conley
Rôle Fanny Pierce
Note62% 3.100933.100933.100933.100933.10093
In the seven-and-a-half-minute pre-credits sequence, a faceless hooded figure, dressed like a monk and carrying a six-foot cruciform staff, walks through a forest, stopping on a hill overlooking a lakeside baptismal ceremony conducted by a Christ-like figure (Michael Sugich) who starts making a speech/plea to God, expressing gratitude for being shown the light and receiving "a chance to be saved". He then thanks God for giving him the power and for making him "Your son". He tells God that all those present "were just a bunch of sinners", but "I saved them", because "I made them see that using dope was the way to turn on to you". Continuing, "we got trouble, Lord — the heat won't leave us alone — they want to bust us for being hooked on you", he then declaims that "they don't dig our kind of faith — they put us down cause we ain't one of them uptight establishment churches with one of them phony moneymaking ministers, lying and stealing…" He tells God and the assembled young followers that one among them was sent to "spy on us and try to bust us". He focuses on one of the girls and announces, "there's a chick that don't want to be baptized — she don't want to follow me" and finishes by pronouncing, "Oh, yes, Lord, in our happy flock, maybe we got us a Judas". When the girl (Andrea Darvi) gets up and tries to run, she is quickly caught and held, as the Christ-like figure, now revealed to be the leader of a Charles Manson-styled cult, calls for "The Atoner" who, appearing from the bushes, is the initially-seen silent hooded figure with the tall cross/staff. The cult leader, whom the girl addresses as "Billy Joe", forcibly "baptizes" her, with The Atoner holding her underwater, in front of all assembled, until she drowns.
Hot Rods To Hell
Réalisé par John Brahm
Origine Etats-Unis
Genres Thriller, Action
Thèmes Transport, Automobile, Road movie, Film de poursuite
Acteurs Dana Andrews, Jeanne Crain, Mimsy Farmer, Jeffrey Byron, Charles P. Thompson, Liz Renay
Rôle Peg Phillips
Note53% 2.657472.657472.657472.657472.65747
Traveling salesman Tom Phillips (Dana Andrews) is driving home to Boston, Massachusetts for Christmas when he encounters a drunken driver on a rain-streaked road. He cannot avoid a collision, and is hospitalized with spinal damage. Since he cannot be a traveling salesman anymore, his brother arranges for Tom to buy a remote motel in the desert town of Mayville, California. Tom is reluctant, since he has never been an innkeeper before—but in the end he decides that he must travel in order to get as far away from the site of his accident as possible, as soon as possible.
Hollywood Without Make-Up
Réalisé par Ken Murray
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma, Documentaire sur les villes
Acteurs Kirk Douglas, Ken Murray, Cary Grant, June Allyson, George K. Arthur, Eddie Albert
Note72% 3.6244853.6244853.6244853.6244853.624485
The film consists of archive footage of famous Hollywood stars, mostly home movies showing the stars as themselves instead of playing a role in front of the camera.
Madison Avenue, 1h30
Réalisé par H. Bruce Humberstone
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Romance
Acteurs Dana Andrews, Eleanor Parker, Jeanne Crain, Eddie Albert, Howard St. John, David White
Rôle Peggy Shannon
Note59% 2.9606252.9606252.9606252.9606252.960625
Clint Lorimer (Dana Andrews) works for an advertising company run by J.D. Jocelyn (Howard St. John). He is fired after Jocelyn finds out that Clint intends to form his own ad agency and steal a top client.
Ponce Pilate, 1h40
Réalisé par Irving Rapper, Gian Paolo Callegari
Origine Italie
Genres Drame, Péplum
Thèmes Afrique post-coloniale, Religion, La bible, Représentation de Jésus Christ
Acteurs Jean Marais, Jeanne Crain, Basil Rathbone, Letícia Román, Massimo Serato, Riccardo Garrone
Rôle Claudia Procula
Note53% 2.6840252.6840252.6840252.6840252.684025
Ponce Pilate, accusé par Caligula d'abus de pouvoir retrace pendant son interrogatoire sa carrière et le procès de Jésus.
Néfertiti, reine du Nil, 1h46
Réalisé par Fernando Cerchio
Origine Italie
Genres Drame, Biographie, Historique, Péplum
Thèmes Afrique post-coloniale
Acteurs Jeanne Crain, Vincent Price, Edmund Purdom, Gino Buzzanca, Liana Orfei, Alberto Farnese
Rôle Néfertiti / Tanit
Note54% 2.723712.723712.723712.723712.72371
La vestale Tanit, fille du grand prêtre Benakon de Thèbes, a rejoint son amant Tumos, un sculpteur. Découverte par les hommes de son père, Tanit est ramenée chez Benakon. Il lui promet son pardon si elle épouse le prince Aménophis…
Guns of the Timberland, 1h31
Réalisé par Robert D. Webb
Origine Etats-Unis
Genres Western
Acteurs Alan Ladd, Jeanne Crain, Gilbert Roland, Frankie Avalon, Lyle Bettger, Noah Beery, Jr
Rôle Laura Riley
Note58% 2.9097752.9097752.9097752.9097752.909775
Logger Jim Hadley (Alan Ladd) and his lumberjack crew are looking for new forest to cut. They locate a prime prospect outside the town of Deep Wells. The residents of Deep Wells led by Laura Riley (Jeanne Crain) are opposed to the felling of the trees, believing that losing them would cause mudslides during the heavy rains. Conflict between the town's residents and the loggers is inevitable.
Le Pantin brisé, 2h6
Réalisé par Charles Vidor, Art Cohn
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Thèmes Alcoolisme, Maladie, Psychotrope
Acteurs Frank Sinatra, Mitzi Gaynor, Jeanne Crain, Eddie Albert, Jackie Coogan, Ted de Corsia
Rôle Letty Page
Note70% 3.5450353.5450353.5450353.5450353.545035
Le film raconte la biographie de Joe E. Lewis, populaire chanteur des années 1920 à 1950.
The Tattered Dress, 1h33
Réalisé par Jack Arnold
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Noir, Policier
Acteurs Jeff Chandler, Jeanne Crain, Jack Carson, Gail Russell, George Tobias, Edward Andrews
Rôle Diane Blane
Note67% 3.3855553.3855553.3855553.3855553.385555
L'avocat new yorkais James Gordon Blane, réputé mais honni pour sa propension à faire acquitter des clients riches et puissants, accepte de défendre un homme d'affaires qui a abattu le jeune amant de sa femme. A Bolton, petite ville d'où la victime était originaire et où doit se dérouler le procès, Blane doit faire face à l'hostilité de la population. Il parvient à gagner le procès non sans avoir brisé la réputation de la victime. Mais il s'avère qu'à la veille du verdict, Blane était tombé dans un piège tendu par le shérif Nick Hoak, ami de la victime...
La première balle tue, 1h36
Réalisé par Russell Rouse
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Action, Western
Acteurs Glenn Ford, Jeanne Crain, Broderick Crawford, Russ Tamblyn, Allyn Joslyn, Leif Erickson
Rôle Dora
Note71% 3.59433.59433.59433.59433.5943
Dans Cross Creek, village perdu de l'Ouest américain, se morfond George Temple. Paisible commerçant, il vit pourtant heureux avec sa femme, Dora, et jouit de l'estime de tous. Mais voilà qu'un jour, alors qu'il a bu plus que de raison, il surprend son entourage en faisant preuve d'une exceptionnelle dextérité dans le maniement du révolver. Il dévoile ainsi un secret connu, jusque-là, de sa seule épouse : autrefois, il était le fils d'un des tireurs les plus rapide de l'Ouest qui lui a tout appris sur les duels avant de se faire tuer. Le lendemain, la nouvelle se répand dans tout le village. Temple décide de quitter alors le pays au plus vite.
Les hommes épousent les brunes, 1h39
Réalisé par Richard Sale
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Comédie romantique, Musical, Romance
Thèmes La musique, Musique
Acteurs Jane Russell, Jeanne Crain, Rudy Vallée, Alan Young, Scott Brady, Guy Middleton
Rôle Connie Jones / Mitzi Jones
Note52% 2.6158752.6158752.6158752.6158752.615875
Bonnie and Connie Jones are showgirls, who are also sisters. They are sick and tired of New York as well as not getting anywhere. Quitting Broadway, the sisters decided to travel to Paris to become famous and find true love.
L'homme qui n'a pas d'étoile, 1h29
Réalisé par King Vidor
Origine Etats-Unis
Genres Western
Acteurs Kirk Douglas, Jeanne Crain, Claire Trevor, William Campbell, Richard Boone, Jay C. Flippen
Rôle Reed Bowman
Note69% 3.496543.496543.496543.496543.49654
Dempsey Rae et Jeff Jimson arrivent au Wyoming, dans une petite ville de l'ouest, où ils cherchent du travail. Ils sont embauchés par Strap Davis, le contremaître du ranch Le Triangle, dont la propriétaire est Reed Bowman, laquelle s'y entend à mener ses affaires. Elle a pour voisin Tom Cassidy qui décide de clôturer ses terres de fil barbelé, pour les protéger du bétail en divagation. Mécontente de Strap, Reed le renvoie et nomme à sa place Dempsey qui n'apprécie pas — il en a souffert autrefois — cette pose de clôture. C'est bientôt l'affrontement avec Tom et ses hommes, menés par Steve Miles…
The Second Greatest Sex, 1h27
Réalisé par George Marshall
Origine Etats-Unis
Acteurs Jeanne Crain, Jimmy Boyd, George Nader, Bert Lahr, Kitty Kallen, Mamie Van Doren
Rôle Liza McClure
Note56% 2.803212.803212.803212.803212.80321
In 1880, men from three Kansas towns feud over which one gets to be the state's county seat. A safe containing important documents will be placed in whichever town is the winner.