Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Jean-Jacques Debout est un Acteur et Son Français né le 9 mars 1940 à Paris (France)

Jean-Jacques Debout

Jean-Jacques Debout
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité France
Naissance 9 mars 1940 (80 ans) à Paris (France)
Récompenses Officier des Arts et des Lettres‎

Jean-Jacques Debout, né le 9 mars 1940 dans le XIIe arrondissement de Paris, est un auteur-compositeur-interprète français. Il est marié depuis le 25 février 1966 à la comédienne et chanteuse Chantal Goya. Ils ont deux enfants, Jean-Paul et Clarisse.

Biographie

Débuts
Son père est opticien ; Juliette Bonaventure, sa mère, a été une Miss Paris, Jean-Jacques passe son enfance à Saint-Mandé avec ses parents et ses deux sœurs aînées ; il annonce à son père qu'il ne lui succèdera pas, et il est « mis à la porte » de l’appartement familial de Saint-Mandé. Il fréquente le collège de Juilly et a pour camarades Jean-Paul Goude et Jacques Mesrine, le futur ennemi public. Le jeune garçon se passionne alors pour la musique et chante dans une chorale. Sa grand-mère, collaboratrice à L'Humanité, l'inscrit à un concours de chant organisé sur la Place du Tertre. Il interprète un classique de Charles Trenet qui y assiste en personne et félicite le jeune homme pour sa prestation. Trenet le recommande à Patachou pour l'engager comme artiste dans son cabaret. Vers 17 ans, Jean-Jacques occupe un emploi de coursier au sein des Éditions musicales Raoul Breton. En 1957, il se produit au Théâtre des Capucines avec Micheline Dax et Nicole Croisille dans Cocktail sexy ou folie furieuse. Maurice Vidalin et Jacques Datin le persuadent d'enregistrer Les Boutons dorés qu'ils viennent d'écrire à son intention, chanson inspirée par son histoire de pensionnaire parmi les orphelins de la guerre ; en cette année de 1959, c'est un succès qui installe le chanteur, pour qui Charles Aznavour écrira quelques chansons.


Entre Rive droite et Rive gauche
Le service militaire l'éloigne un temps des studios et interrompt sa carrière. À son retour, les donnes du métier ont changé, le phénomène yé-yé prend de l'ampleur. En 1963, Jean-Jacques Debout se produit en première partie de Johnny Hallyday lors d'une tournée, compose (avec Eddie Vartan et Johnny), la bande son du film D'où viens-tu Johnny ? d'où est extrait le succès d'Hallyday Pour moi la vie va commencer ; pour Sylvie Vartan il écrit la chanson Tous mes copains.

La même année, il fait la connaissance de Chantal Goya, jeune vedette du film de Jean-Luc Godard Masculin féminin à qui il dédie Nos doigts se sont croisés, titre avec lequel sa carrière reprend véritablement. Il remporte, en 1964, la première Rose d'or d'Antibes.


Chantal Goya et Jean-Jacques Debout se marient le 25 février 1966 à Nogent-sur-Marne. Ils ont deux enfants, Jean-Paul, peintre, et Clarisse, photographe, ainsi que quatre petits-enfants. Il figure avec son épouse sur la "photo du siècle" regroupant 46 vedettes françaises du "yéyé" en avril 1966.

En 1970, il compose les chansons pour "la Revue" de Roland Petit au Casino de Paris, avec Zizi Jeanmaire. En 1971, Jean-Jacques monte Double V, un opéra qui n'obtient qu'un succès d'estime. Pour l'occasion, il a intégralement reversé ses droits d'auteur pour sauver le Théâtre du Châtelet menacé de disparition. Cette production influencera malgré tout la troupe du Big Bazar. C'est alors qu'il collabore avec Maritie et Gilbert Carpentier pour lesquels il imagine des grands shows autour d'une vedette. Ceux consacrés à Sylvie Vartan connaissent un tel succès qu'ils sont vendus dans plus de cent pays et sortent sous forme d'albums 33 tours après leur passage à la télévision (Je chante pour Swanee, Show Sylvie Vartan). En 1973, Jean-Jacques signe un nouveau succès personnel avec "Redeviens Virginie". Puis avec Chantal Goya, il invente le music-hall pour enfants. Ainsi naît La Forêt magique, d'où surgit une pléiade de personnages issus de contes traditionnels, de la commedia dell'arte, de l'univers de Walt Disney ou de l'imaginaire de Jean-Jacques Debout qui crée à son épouse un vaste répertoire (Un lapin etc.). Après l'Olympia, dès 1980, tous les deux ans, un spectacle est monté et prend de plus en plus la forme d'une véritable comédie musicale (Le Soulier qui vole, 1981 - La Planète merveilleuse, 1982 - Le Mystérieux Voyage, 1984) grâce à une intrigue construite, des costumes de l'Opéra de Paris, des ballets en nombre servis dans des décors majestueux. L'ascension fulgurante et constante de leur parcours ne manque pas d'attiser des jalousies. Les critiques qui ne tarissaient pas d'éloges prennent peu à peu un ton acide. Le couple continue cependant sur sa lancée à investir toujours plus d'argent dans la production, spectacle après spectacle, pour concrétiser sur scène ses rêves les plus fous jusqu'au Mystérieux Voyage que le duo considère comme sa plus belle création. Une décennie couronnée par un nombre record de spectateurs, dix-huit albums studio, plus de trois cents chansons et trente-neuf millions de disques vendus.

Il soutient Valéry Giscard d'Estaing pour l'élection présidentielle de 1974.

En 1992, Jean-Jacques réalise un rêve, vieux de vingt ans, il crée la comédie musicale Paul et Virginie au Théâtre de Paris. Il s'y donne le rôle de Bernardin de Saint-Pierre aux côtés de Claire Keim, Emmanuel Curtil et Veronica Antico. L'année suivante, Chantal Goya effectue son grand come-back qui permet à l'auteur d'écrire de nouvelles aventures de Marie-Rose. Le 9 mars 1996, Jean-Jacques Debout fête son anniversaire sur la scène du Palais des congrès de Paris avec un unique concert et reprend une carrière d'interprète mise entre parenthèses. Il sort un nouvel album en 1997 : A Long Island.

En 2006 et 2013, il participe à la tournée d'Âge tendre et Têtes de bois. Jean-Jacques a perdu sa mère, Juliette Bonaventure, le 28 mai 2011 ; à l'aube de ses 104 ans. Un nouvel album Bourlingueur des étoiles (album) sort le 25 février 2013, puis peaufine l'écriture de plusieurs comédies musicales dont l'adaptation de Sans famille d'après Hector Malot. En 2013, il enregistre deux chansons composées par Henri Betti : Maître Pierre (paroles de Jacques Plante) pour l'album Sous le soleil des guinguettes et La Chanson du maçon (paroles de Maurice Chevalier et Maurice Vandair) pour l'album Les Chansons des guinguettes.

Ses meilleurs films

D'où viens-tu, Johnny ? (1963)
(Acteur)

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Jean-Jacques Debout (7 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

1974, une partie de campagne, 1h30
Réalisé par Raymond Depardon
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes Politique, Documentaire sur la politique, Politique
Acteurs Charles Aznavour, Philippe Clay, Dani, Jean-Jacques Debout
Note69% 3.454383.454383.454383.454383.45438
1974, une partie de campagne, titré à l'origine 50,81 %, est un film documentaire de Raymond Depardon sur la campagne de Valéry Giscard d'Estaing à l'élection présidentielle de 1974. Réalisé en 1974 sur commande du futur président, le film fut longtemps censuré et ne fut diffusé pour la première fois que le 20 février 2002. Inspiré par le cinéma direct québécois, Depardon accepta ce travail sans rémunération, seul l'ingénieur du son était payé.
Cherchez l'idole, 1h25
Réalisé par Michel Boisrond
Origine France
Genres Comédie, Musical
Thèmes La musique, Musique
Acteurs Mylène Demongeot, Franck Fernandel, Dominique Boschero, Berthe Granval, Fernandel, Dany Saval
Rôle lui-même
Note65% 3.2721353.2721353.2721353.2721353.272135
La grande vedette de cinéma Mylène Demongeot emménage dans une nouvelle et belle demeure à côté du bois de Boulogne. Sa maison en travaux est envahie par une armée d’ouvriers. Mylène est invitée par le Général De Gaulle pour assister dans 3 jours à une réception qui aura lieu au Palais de l'Élysée. Elle demande à sa femme de chambre Gisèle de préparer sa tenue de gala pour ce jour-là et de veiller sur le petit cœur en diamant qu’elle voudrait porter à cette occasion (une bagatelle de 500 000 nouveaux francs, soit quelque 76 000 euros). Entre-temps, elle doit s’absenter pour se rendre à Cannes pour un événement cinématographique.
D'où viens-tu, Johnny ?
Réalisé par Bernard Paul, Georges Demas, Noël Howard
Genres Comédie dramatique, Comédie musicale, Aventure, Musical
Thèmes La musique, La provence, Musique
Acteurs Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Évelyne Dandry, Pierre Barouh, Jean-Jacques Debout, Fernand Sardou
Rôle un des musiciens, dit « l'Ancien »
Note51% 2.5964752.5964752.5964752.5964752.596475
Johnny Rivière est un jeune Parisien au cœur pur, passionné de rock'n'roll. Le sous-sol d'un bar lui sert de salle de répétition, à lui et à ses musiciens, en échange de menus services qu'il rend au patron, M. Franck. Lorsqu'il comprend qu'il est manipulé par des truands, il se révolte et jette à la Seine un chargement de drogue qu'il était chargé de convoyer à son insu. Menacé de mort, il part se réfugier auprès des siens en Camargue, bientôt rejoint par sa fiancée Gigi mais aussi traqué par les malfrats qui se sont lancés à ses trousses. D'où bagarres, chevauchées, amour et chansons… et inévitable dénouement heureux.
La Gamberge, 1h35
Origine France
Genres Drame, Comédie
Acteurs Françoise Dorléac, Jean-Pierre Cassel, Arletty, Denise Gence, Jean Poiret, Michel Serrault
Rôle le soupirant
Note59% 2.9659252.9659252.9659252.9659252.965925
Une provinciale monte à Paris pour trouver la fortune. Pour cela elle délaisse Albert, son amour. Mais rien ne se passe comme elle le désirait...
Le coin tranquille, 1h22
Réalisé par Robert Vernay
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Dany Robin, Marie Daëms, Jacques Jouanneau, Noël Roquevert, Jess Hahn, Amarande
Rôle une passager du premier car

Une nuit, perdus en forêt sous un orage, deux amis (Dany Robin et Louis Velle) se réfugient dans la maison d'un vieillard presque sourd, pingre et acariâtre. Un couple de truands recherché par la police les prennent alors en otage en les obligeant à coucher nus dans le même lit. Au matin, devenus amants, amoureux l'un de l'autre, ils devront révéler la vérité au mari et à la fiancée trompés.

Son

George qui ?
Réalisé par Michèle Rosier
Genres Biographie
Acteurs Anne Wiazemsky, Alain Libolt, Geneviève Mnich, Jean-Gabriel Nordmann, Bulle Ogier, Roger Planchon
Note61% 3.074683.074683.074683.074683.07468
Premier film de Michèle Rosier, George qui ?, sorti le 3 mai 1973, se veut un portrait passionné, à la fois historique et contemporain, de l’écrivaine, amoureuse et grande figure de l’émancipation féminine George Sand (1804-1873). Au côté d’Anne Wiazemsky qui y incarne la femme de lettres se pressent de nombreux amis de la réalisatrice, venus pour la plupart du théâtre et du cinéma d’auteur (Françoise Lebrun, Bulle Ogier, Roger Planchon, Jean-Pierre Kalfon, Jean-Michel Ribes), ainsi que le philosophe Gilles Deleuze, dont c’est l’unique apparition au cinéma. Film en costume, George qui ? s’amuse des anachronismes : une 2CV faisant face à une Austin-Mini, un poids lourd, une télévision en arrière-plan ; autant de libertés qui permettent à la réalisatrice d’effectuer une synthèse entre la révolution de 1848 et les revendications sociétales de Mai 68. Longues interviews de la réalisatrice, comptes-rendus enthousiastes : le film rencontre un succès critique.
Masculin féminin, 1h50
Réalisé par Jean-Luc Godard
Origine France
Genres Drame, Comédie dramatique, Romance
Thèmes Transport en Île-de-France, Métro parisien dans la culture populaire
Acteurs Jean-Pierre Léaud, Chantal Goya, Marlène Jobert, Brigitte Bardot, Françoise Hardy, Birger Malmsten
Rôle Compositeur de musique originale
Note75% 3.7982053.7982053.7982053.7982053.798205
Paul, tout juste démobilisé, est à la recherche d'un travail et milite contre la guerre du Viêt Nam. Il est amoureux de Madeleine, une jeune chanteuse qui se préoccupe plus de sa réussite dans le métier que des manifestations sentimentales de son ami. Paul finit par trouver un emploi dans un institut de sondage où il est chargé de faire une enquête sur les principales préoccupations des Français. Il habite provisoirement chez deux de ses amies.