Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Grete Mosheim est une Actrice Allemande née le 8 janvier 1905 à Berlin (Allemagne)

Grete Mosheim

Grete Mosheim
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Margarete Emma Dorothea Mosheim
Nationalité Allemagne
Naissance 8 janvier 1905 à Berlin (Allemagne)
Mort 29 décembre 1986 (à 81 ans) à New York (Etats-Unis)
Récompenses Commandeur de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne

Margarete Emma Dorothea "Grete" Mosheim (8 January 1905 – 29 December 1986) was a German film, theatre, and television actress of Jewish ancestry (on her father's side).

Biographie

Mosheim was married three times: to actor Oskar Homolka in Berlin (1928-1933), to industrialist Howard Gould in London (1937-1948) and to journalist Robert Cooper, who was a correspondent for The Times. She had no children.

Le plus souvent avec

Paul Henckels
Paul Henckels
(3 films)
Hark Bohm
Hark Bohm
(1 films)
Nora Gregor
Nora Gregor
(2 films)
Walter Slezak
Walter Slezak
(2 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Grete Mosheim (11 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

Car of Dreams, 1h12
Réalisé par Graham Cuts
Origine Royaume-uni
Genres Comédie
Thèmes Adaptation d'une pièce de théâtre
Acteurs Grete Mosheim, John Mills, Paul Graetz, Hay Plumb, Jack Hobbs
Rôle Vera Hart
Note57% 2.8641552.8641552.8641552.8641552.864155
Vera Hart lives with her parents. Her father is an antiques salesman who loves his stock too much to sell it and therefore doesn't make any money. Through her friend Molly, Vera manages to get a job at Miller's music instrument factory in a menial job.
Dreyfus
Dreyfus (1930)
, 1h55
Réalisé par Richard Oswald
Origine Allemagne
Genres Drame, Biographie, Historique
Thèmes Espionnage, La prison, Le racisme, Religion, La peine de mort, Religion juive
Acteurs Fritz Kortner, Grete Mosheim, Heinrich George, Albert Bassermann, Oskar Homolka, Ferdinand Hart
Rôle Lucie Dreyfus, sa femme
Note63% 3.1589053.1589053.1589053.1589053.158905
En septembre 1894, le service de renseignement français prend connaissance d'un incident d'espionnage à Paris. Des secrets militaires auraient été transmis à l'attaché militaire allemand à Paris, Maximilian von Schwartzkoppen. « Dans l'intérêt de l'armée », dit-on, le ministre de la Guerre Auguste Mercier doit rapidement trouver un coupable. Le 15 octobre de la même année, Alfred Dreyfus, capitaine au sein de l'état-major, d'origine juive, né en Alsace, jusqu'alors totalement innocent, est arrêté sur la base d'éléments de preuve légèrement construits. L'agitation antisémite dans la presse, l'armée et la politique crée rapidement un chaudron contre le traître présumé à Paris dans les années 1890.
Le violoniste de Florence
Réalisé par Paul Czinner
Genres Drame, Comédie
Acteurs Elisabeth Bergner, Conrad Veidt, Nora Gregor, Walter Rilla, Grete Mosheim
Rôle Schwester des Malers
Note62% 3.138433.138433.138433.138433.13843
La jeune Renée est une jeune femme exubérante qui aime s'amuser. Elle entretient une relation très étroite avec son jeune père, ce qui aggrave encore sa relation avec sa belle-mère. Un jour, elle presse son mari de « déporter » Renée sans plus tarder. La jeune fille doit alors déménager dans un internat en Suisse. Mais la fille autodéterminée se révèle vite rebelle. Son attitude rebelle est considérée comme un mauvais comportement et conduit la belle-mère, à peine plus âgée qu'elle, à demander à son mari de laisser Renée là-bas pour les vacances à venir.
Michaël
Michaël (1924)

Réalisé par Carl Theodor Dreyer
Origine Allemagne
Genres Drame, Romance
Thèmes Peinture, Sexualité, Homosexualité, LGBT, LGBT
Acteurs Benjamin Christensen, Walter Slezak, Nora Gregor, Alexander Murski, Grete Mosheim, Karl Freund
Rôle M Alice Adelsskjold
Note70% 3.5412853.5412853.5412853.5412853.541285
Dans la vaste demeure du peintre Claude Zoret, Michaël, son modèle préféré devenu son fils adoptif, montre à d'élégants invités un de ses tableaux. La princesse Zamikoff vient demander au maître de faire son portrait. Elle devient, par la suite, la séductrice du jeune Michaël. Le journaliste Switt tente d'instruire Claude Zoret de l'attitude de son protégé. Or, celui-ci, revenu au foyer, use de flatteries trompeuses pour emprunter au peintre de fortes sommes d'argent ; plus tard, il lui volera même une de ses œuvres les plus remarquables. Zoret finit par lui pardonner et en fait son légataire universel. Gravement malade, Claude Zoret s'éteint dans une profonde solitude, le cœur certes déçu mais encore plein d'indulgence.