Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Gorō Miyazaki est un Acteur, Réalisateur et Ecrivain Japonais né le 21 janvier 1967 à préfecture métropolitaine de Tokyo (Japon)

Gorō Miyazaki

Gorō Miyazaki
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance 宮崎 吾朗
Nationalité Japon
Naissance 21 janvier 1967 (52 ans) à préfecture métropolitaine de Tokyo (Japon)

Gorō Miyazaki (宮崎 吾朗, Miyazaki Gorō), est un réalisateur de films japonais, né le 21 janvier 1967 à Tōkyō, au Japon.

Biographie

Gorō Miyazaki est le fils du réalisateur et scénariste de film d'animation japonais Hayao Miyazaki.

Après avoir obtenu son diplôme en agriculture et sciences de la Forêt à l'université Shinshū, Gorō Miyazaki obtient un poste en tant que consultant en aménagement urbain. Il prend part à d'ambitieux projets architecturaux et des parcs boisés urbains.
Sa vie prend un tournant lorsqu'en 1998 il reçoit des demandes de la part du producteur Toshio Suzuki, lui offrant la possibilité de diriger le Musée Ghibli de Mitaka. Après de nombreux refus, il finit par accepter le poste en 2001. Ce faisant, il entre directement dans le studio d'enregistrement de son père, Hayao Miyazaki.


Passage à la réalisation : Les Contes de Terremer
Gorō Miyazaki a toujours refusé de suivre les traces de son père, jusqu'à juin 2005, où le producteur général Toshio Suzuki le persuade de réaliser quelques planches et les storyboard du quinzième film des studios Ghibli, Les Contes de Terremer (Gedo Senki) que Hayao Miyazaki projetait de réaliser depuis plus de vingt ans. Après avoir observé ses esquisses, Suzuki lui délègue la direction du film. Cet acte s'inscrit dans la recherche de successeurs à Hayao Miyazaki et Isao Takahata, réalisateurs piliers du Studio Ghibli. Une recherche amorcée dès la fin des années 90, avec la réalisation de Si tu tends l'oreille par Yoshifumi Kondō, jusque-là animateur pour le studio. Satisfait, Miyazaki père annonce sa retraite après la réalisation de Princesse Mononoké en 1997. Mais la mort brutale de Kondō l'oblige à revenir au studio. En 2002, nouvelle tentative avec la réalisation du Royaume des Chats par Hiroyuki Morita, mais malgré sa récente déclaration, Miyazaki revient deux ans plus tard avec Le Château ambulant.

Hayao Miyazaki n'était pas d'accord pour que son fils Gorō devienne réalisateur, car celui-ci manquait d'expérience. Pendant la réalisation du film ils ne se sont pas parlé. Malgré tout, le jeune Miyazaki était déterminé à achever le projet.

Le 28 juin 2006, lors de la première projection des Contes de Terremer (Gedo Senki), contre toute attente il est présent.
Lors de la projection, durant laquelle il n'adresse pas même un regard à son fils, Hayao Miyazaki sort au bout d'une heure. Après la représentation, il déclare à la télévision que « Un film ne se résume pas seulement aux sentiments », et « qu'il n'est pas encore adulte », en parlant de son fils.

En 2011, Miyazaki réalise La Colline aux coquelicots basé sur le manga éponyme de Chizuru Takahashi et Tetsurō Sayama. L'adaptation est écrite par Hayao Miyazaki et Keiko Niwa. Miyazaki y interprète également la voix du professeur d'histoire et écrit les paroles de certaines des chansons. La Colline aux coquelicots sort au Japon le 16 juillet 2011. En 2012, le film remporte le prix du Meilleur film d'animation de l'année 2011 (Animation of the Year) de la Japan Academy.

Ses meilleurs films

La Colline aux Coquelicots (2011)
(Réalisateur)

Le plus souvent avec

Toshio Suzuki
Toshio Suzuki
(3 films)
Aoi Teshima
Aoi Teshima
(2 films)
Jun Fubuki
Jun Fubuki
(2 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Gorō Miyazaki (3 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

The Kingdom of Dreams and Madness, 1h58
Genres Documentaire, Animation
Acteurs Hayao Miyazaki, Toshio Suzuki, John Lasseter, Isao Takahata, Hideaki Anno, Joe Hisaishi
Rôle Lui-même
Note77% 3.8948753.8948753.8948753.8948753.894875
The documentary delves into the life of Hayao Miyazaki and the productions of the animated films The Wind Rises and The Tale of the Princess Kaguya, including various footage of said productions. The footage shown includes the choosing of Hideaki Anno as the voice actor for the character Jiro Horikoshi in The Wind Rises as well as the extensive and detailed amount of storyboarding sketched, inked, and painted by Miyazaki. It notes Miyazaki's opinions on subjects such as the Fukushima Daiichi nuclear disaster and Zero planes, and shows his tensions with some of the other staff, including Isao Takahata, and his memories of his father. The film illustrates the importance of Miyazaki, Takahata, and Toshio Suzuki's works altogether to help Studio Ghibli be successful, and concludes with mention of Miyazaki's supposed official retirement.
La Colline aux Coquelicots, 1h31
Réalisé par Gorō Miyazaki
Origine Japon
Genres Drame, Animation, Romance
Thèmes Féminisme, La mer, Transport, Politique, Films pour enfants
Acteurs Masami Nagasawa, Junichi Okada, Yuriko Ishida, Keiko Takeshita, Jun Fubuki, Rumi Hiiragi
Rôle Professeur d'histoire mondiale
Note74% 3.702023.702023.702023.702023.70202
L'histoire se déroule au Japon en 1963, à la veille des jeux olympiques de Tokyo de 1964. Umi est une élève du lycée Konan à Yokohama. Le père d'Umi, marin, est mort en mer sur une barge de débarquement pendant la guerre de Corée, plusieurs années plus tôt, la laissant l'aînée de trois enfants. Umi vit avec sa grand-mère, sa petite sœur et son petit frère dans une maison qui sert également de maison d'hôtes et accueille régulièrement plusieurs pensionnaires. Umi consacre beaucoup d'efforts à sa famille au quotidien et est par ailleurs une élève sérieuse. Depuis la mort de son père, Umi a pris l'habitude de hisser des drapeaux de signalisation maritime devant la maison tous les jours, en souvenir du temps où elle le faisait pour aider son père à retrouver le chemin de la côte, quand elle était encore enfant. Un jour, Umi lit dans le journal du lycée un poème faisant allusion à ces drapeaux et qui ne peut concerner qu'elle. Peu après, elle apprend qu'un conflit en cours oppose entre eux les élèves garçons du lycée : l'ancien foyer des élèves, un bâtiment appelé le Quartier latin, doit être démoli pour laisser place à une nouvelle construction, mais une minorité d'élèves persiste à réclamer sa préservation.

Réalisateur

La Colline aux Coquelicots, 1h31
Réalisé par Gorō Miyazaki
Origine Japon
Genres Drame, Animation, Romance
Thèmes Féminisme, La mer, Transport, Politique, Films pour enfants
Acteurs Masami Nagasawa, Junichi Okada, Yuriko Ishida, Keiko Takeshita, Jun Fubuki, Rumi Hiiragi
Note74% 3.702023.702023.702023.702023.70202
L'histoire se déroule au Japon en 1963, à la veille des jeux olympiques de Tokyo de 1964. Umi est une élève du lycée Konan à Yokohama. Le père d'Umi, marin, est mort en mer sur une barge de débarquement pendant la guerre de Corée, plusieurs années plus tôt, la laissant l'aînée de trois enfants. Umi vit avec sa grand-mère, sa petite sœur et son petit frère dans une maison qui sert également de maison d'hôtes et accueille régulièrement plusieurs pensionnaires. Umi consacre beaucoup d'efforts à sa famille au quotidien et est par ailleurs une élève sérieuse. Depuis la mort de son père, Umi a pris l'habitude de hisser des drapeaux de signalisation maritime devant la maison tous les jours, en souvenir du temps où elle le faisait pour aider son père à retrouver le chemin de la côte, quand elle était encore enfant. Un jour, Umi lit dans le journal du lycée un poème faisant allusion à ces drapeaux et qui ne peut concerner qu'elle. Peu après, elle apprend qu'un conflit en cours oppose entre eux les élèves garçons du lycée : l'ancien foyer des élèves, un bâtiment appelé le Quartier latin, doit être démoli pour laisser place à une nouvelle construction, mais une minorité d'élèves persiste à réclamer sa préservation.

Scénariste