Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Gołda Tencer est une Actrice Polonaise née le 2 aout 1949 à Łódź (Pologne)

Gołda Tencer

Gołda Tencer
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Pologne
Naissance 2 aout 1949 (70 ans) à Łódź (Pologne)
Récompenses Médaille du Mérite culturel polonais Gloria Artis

Gołda Tencer (גאָלדע טענצער en yiddish ; née le 2 août 1949 à Łódź) est une actrice, metteur en scène et chanteuse polonaise d'origine juive. Elle est depuis 1969 associée au Théâtre juif Ester Rachel et Ida Kamińska à Varsovie dont elle est la directrice depuis 2015. Gołda Tencer est également très active dans la promotion de la culture juive et du yiddish, fondatrice en 1988 et présidente de la Fondation Shalom, organisateur du festival de la culture juive Singer à Varsovie depuis 2004.

Biographie

Gołda Tencer est née à Łódź dans une famille juive, fille de Szmul Tencer (1915-1971), fabricant de sacs à main, survivant du pogrom de Łuków de 1920 et de l'Holocauste à Varsovie, et de Sonia Tencer, née Rubinowicz, (1926-2004), qui a survécu à la guerre avec sa famille en s'enfuyant en Union soviétique, déportée en juin 1941 dans un goulag de la République des Komis. Gołda, surnommée Genia, grandit dans un milieu de culture juive et yiddishophone, fait ses premières classes à l'école juive, fermée en 1969, nommée Icchok Perec, 13 rue Więckowski à Łódź. Là, elle fait ses premiers pas sur la scène du théâtre scolaire et y trouve sa vocation, d'autant plus facilement que dans le bâtiment scolaire se trouve la salle du théâtre juif. Dans son enfance, elle joue également au Teatr Powszechny de Łódz. Gołda obtient son baccalauréat en mai 1967. Quelques jours plus tard éclate la Guerre des six jours, suivie du discours de Władysław Gomułka dénonçant les Juifs comme la "cinquième colonne" et marquant le début d'une campagne antisémite qui se poursuivra en 1968. Beaucoup des amis d'enfance de Gołda Tencer quittèrent la Pologne, la plupart, ainsi que son frère, s'établiront en Suède ou en Israël. Après son baccalauréat, Gołda Tencer est engagée au Théâtre de poupées Arlequin de Łódź, puis devient choriste d'opérette au Théâtre de musique, tout en étant poursuivant des études à l'université de la ville.

En septembre 1969, Gołda Tencer se rendit à Varsovie pour étudier le métier d'acteur au Théâtre Juif, dont elle obtint le diplôme en 1971. Sur le plan artistique, elle fut formée par le directeur du théâtre Szymon Szurmiej. En 1984, en tant que boursière du gouvernement des États-Unis, elle a l'occasion de se renseigner sur la vie théâtrale aux États-Unis. Elle a reçu une bourse pour ses réalisations précédentes.

Gołda Tencer est actrice, scénariste et réalisatrice au Théâtre Juif Ester Rachel et Ida Kamińska à Varsovie. Elle est également présidente fondatrice de la Fondation Shalom. En 2004, elle fonde le festival de la culture juive à Varsovie Singer dont elle devient la directrice. Gołda Tencer est également connue du public grâce à des enregistrements de chansons en yiddish et en polonais. Son mari était Szymon Szurmiej (1923-2014), avec qui elle a eu un fils David (né en 1985).

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Gołda Tencer (3 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

Monsieur Zucker joue son va-tout, 1h30
Réalisé par Dani Levy
Genres Comédie
Thèmes Religion, Religion juive
Acteurs Henry Hübchen, Hannelore Elsner, Udo Samel, Gołda Tencer, Inga Busch, Renate Krößner
Rôle Golda
Note66% 3.3480353.3480353.3480353.3480353.348035
Menacé de prison par l’huissier et de divorce par sa femme, Jaeckie Zucker compte sur une victoire à un tournoi de billard pour s’en sortir. Jusqu’au jour où il apprend le décès de sa mère. Son frère Samuel et sa famille s’apprêtent à débarquer à Berlin pour l’enterrer. Or, Jaeckie Zucker, de son vrai nom Jakob Zuckermann, ne veut rien avoir à faire avec eux. Mais c’est sans compter la dernière volonté de la défunte : ses fils n’hériteront qu’à condition de se réconcilier et d’observer, avec leurs familles, les sept jours de deuil traditionnels…
L'Auberge du vieux Tag, 1h42
Réalisé par Jerzy Kawalerowicz
Origine Pologne
Genres Drame, Guerre
Thèmes Religion, Politique, Religion juive
Acteurs Franciszek Pieczka, Wojciech Pszoniak, Liliana Komorowska, Szymon Szurmiej, Gołda Tencer
Rôle Blanka
Note70% 3.536233.536233.536233.536233.53623
Premier jour de la Première Guerre mondiale. Des hassidim, venant en charrettes d’une petite ville de Galicie sont accueillis par le vieux Tag, esprit frondeur, et sa famille dans son auberge (austeria signifie auberge). En carrosse, arrive une Juive fréquentant les milieux aisés de Vienne. Elle fuit et essaie de persuader l’aubergiste de venir avec elle. Il refuse et reste avec sa belle-fille et sa petite-fille qui craignent un pogrom. La servante ukrainienne Jewdocha informe que les Cosaques approchent (nous sommes à proximité de la frontière russe). Une bataille se déroule non loin de l'auberge. D'autres fuyards qui étaient passés auparavant reviennent finalement s'abriter à l'auberge le soir. Parmi eux, le jeune Bum qui porte dans ses bras le corps de sa bien-aimée Asia. Les parents d'Asia et de Bum sont là aussi. Un tzadik (« juste » en hébreu) de Zydaczewo s'arrête lui aussi à l'auberge. Les hassidim se mettent à danser.