Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Eminem est un Acteur, Producteur exécutif et Son Américain né le 17 octobre 1972 à Saint Joseph (Etats-Unis)

Eminem

Eminem
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Marshall Bruce Mathers III
Nationalité Etats-Unis
Naissance 17 octobre 1972 (48 ans) à Saint Joseph (Etats-Unis)
Récompenses Oscars du cinéma

Eminem, souvent stylisé EMINƎM, de son vrai nom Marshall Bruce Mathers III, né le 17 octobre 1972 à Saint Joseph dans l'État du Missouri, est un rappeur américain, également producteur, acteur, et fondateur de label. En plus de sa carrière solo, il est aussi membre du groupe D12, dont il est le cofondateur, et compose le duo Bad Meets Evil avec Royce da 5'9". Il a également fait partie, dans sa jeunesse, d'un groupe nommé Soul Intent.

Eminem a vendu plus de 395 millions de disques dans le monde à compter de juillet 2019 et est l'un des artistes ayant vendu le plus d'albums dans l'histoire de l'industrie musicale. Il est le plus gros vendeur de disques à l'international, de la décennie allant de 1999 à 2009. En incluant ses travaux avec D12 et Bad Meets Evil, il porte douze albums au sommet des classements américains. Aux États-Unis, Eminem possède deux albums solo certifiés diamants avec The Marshall Mathers LP et The Eminem Show ainsi que 3 singles certifiés diamants avec Lose Yourself, Not Afraid et Love the Way You Lie. Il compte plus de 600 récompenses, dont 15 Grammy Awards et un Oscar. Il est cité dans de nombreuses listes énumérant les meilleurs artistes de tous les temps, le magazine Rolling Stone l'ayant même déclaré « Roi du hip-hop ».

Encore inconnu du grand public, Eminem publie son premier album, intitulé Infinite, en 1996. Le disque est un échec critique et commercial. C'est avec son premier extended play, nommé The Slim Shady EP (1997), qu'il commence à percer dans certaines sphères. Il n'obtient une popularité mondiale qu'après la sortie de son deuxième album, The Slim Shady LP en 1999, le premier publié au label du producteur et rappeur Dr. Dre, Aftermath Records. Cet album lui vaut son premier Grammy Award, celui du « meilleur album rap ». Il remporte le même trophée pour ses deux albums suivants, The Marshall Mathers LP et The Eminem Show, ce qui fait de lui le recordman du nombre de victoires consécutives pour ce prix. Le rappeur enchaîne en 2004 avec l'album Encore. Après une retraite forcée de cinq ans, Eminem fait son retour en 2009 avec l'album Relapse, laissant derrière lui ses problèmes de drogue. L'année suivante, il sort son septième album studio, Recovery, qui est un succès planétaire. Il est l'album le plus vendu de l'année 2010, tout comme The Eminem Show en 2002. Fin 2013, il publie son huitième album studio The Marshall Mathers LP 2 qui lui permet de gagner deux Grammys Awards, un pour The Monster et le second dans la catégorie du meilleur album rap de l'année. À sa sortie, l'album se hissa à la première place du classement Billboard. The Marshall Mathers LP 2 est aussi le second album le plus vendu de l'année aux États-Unis bien qu'il soit sorti deux mois avant la fin de l'année. En novembre 2014 Eminem publie Shady XV, une compilation pour fêter les 15 ans de son label Shady Records. De très nombreux rappeurs de Shady Records sont présents, ainsi que le groupe D12. The Marshall Mathers LP 2 fut suivi par Revival (2017) et Kamikaze (2018), ce dernier devenant le disque de hip-hop le plus vendu de 2018.

Eminem est également un entrepreneur actif. Il a notamment créé son propre label, Shady Records (qui a aidé à lancer les carrières d'artistes tels que 50 Cent), une station de radio, Shade 45 (diffusée sur Sirius XM Radio) et une fondation caritative. Eminem débute également une carrière d'acteur en 2002 avec le rôle de Jimmy Smith Jr. dans le film du réalisateur Curtis Hanson, 8 Mile. Pour ce rôle aux côtés de Kim Basinger, il obtient l'Oscar de la meilleure chanson originale pour la chanson Lose Yourself. Il devient ainsi un des premiers artistes hip-hop à remporter ce prix. Il fit également des caméos dans les films The Wash (2001), Funny People (2009) et The Interview (2014), ainsi que dans la série télévisée Entourage (2010).

Biographie

Enfance et jeunesse (1972–1991)
Marshall Bruce Mathers III, plus connu sous le pseudonyme Eminem, nait le 17 octobre 1972 à Saint Joseph, Missouri, dans la région de Kansas City. Il est l'unique enfant né de l'union de Deborah R. Mathers-Briggs (née en 1955) et de Marshall Bruce Mathers Junior (1951-2019). De nationalité américaine, le rappeur a des origines écossaises, anglaises, allemandes, suisses, polonaises et luxembourgeoises. Sa mère n'a que dix-sept ans lorsqu'elle met au monde son fils. Elle échappe de peu à la mort durant l'accouchement. Lorsque Marshall a neuf mois, son père l'abandonne et Deborah doit élever seule son fils. Plus tard, une publication en 2001 dans le News Of The World, et traduite intégralement par les équipes du site Adramatic Hip-Hop, expliquera que le père d'Eminem n’a jamais eu l’intention d’abandonner sa famille, tout en accusant Debbie, la mère d’Eminem, d’être partie avec lui sans laisser d’adresse. Marshall Bruce Mathers Jr le père biologique d'Eminem est décédé le 26 juin 2019 à l'âge de 67 ans d'une crise cardiaque à son domicile de l'Indiana.

Durant son enfance, Eminem fut décrit par sa famille et ses amis comme un garçon joyeux, mais Marshall est le souffre-douleur de ses camarades de classe à l'école, et se balance souvent d'avant en arrière. À l'âge de 8 ans, il se fait régulièrement tyranniser par D'Angelo Bailey et sa bande, des camarades de classe. En janvier 1981, toujours à l'âge de huit ans, Marshall se fait coincer, tabasser presque à mort et uriner au visage dans les toilettes par D'Angelo Bailey et sa bande. L'absence de Marshall passe inaperçue, il n'est retrouvé que plusieurs heures après par sa mère. Il reste quelques jours dans le coma car sa tête a frappé violemment le rebord des toilettes. À la sortie de son coma, sa mère démissionne de son emploi pour s'occuper de son fils qui doit réapprendre toutes les fonctions motrices et qui souffre de maux de tête, de perte de la vision et de vomissement. La mère du jeune Marshall poursuit en justice l'établissement scolaire, mais l'affaire est classée sans suite. Eminem raconte ce triste épisode de son enfance dans la chanson Brain Damage, extraite de The Slim Shady LP. Il subit régulièrement des passages à tabac et diverses humiliations de la part des jeunes qu'il fréquente en raison de sa couleur de peau et de sa constitution plutôt frêle. Durant plusieurs années, Marshall et sa mère déménagent pas moins de vingt fois, d'abord dans le Missouri (Saint Joseph, Savannah et Kansas City) puis à Warren avant de s'installer à Détroit. En 2010, dans une interview accordée pour l'émission « 60 minutes », Eminem déclare « Oui je devais changer d'école jusqu'à trois fois par an et c'était la chose la plus dure à vivre. C'est sûrement la partie la plus dure mais aussi la plus formatrice ». Dans les quartiers où il vit, la cohabitation entre Blancs et Noirs est parfois difficile. Les nombreux déménagements ne changent rien à cette situation ; partout où il va, il reste un bouc émissaire. Jusqu'à l'âge de seize ans, il subit ces mauvais traitements. Par la suite, ses bourreaux se calment et il entame des séances de musculation. L'artiste aurait été diagnostiqué comme souffrant de troubles bipolaires et de trouble obsessionnel compulsif.

Durant cette jeunesse, Marshall a comme passion la bande dessinée et aspire à devenir dessinateur de comics avant de découvrir le hip-hop grâce à son oncle Ronald « Ronnie » Polkinghorn (1971–1991), qui lui prête une copie du single d'Ice-T Reckless.



« C'est à cette époque que j'ai rencontré Proof pour la première fois [...] Je lui ai dit de passer me voir pour m'écouter de temps en temps / Il m'a alors regardé comme si j'avais perdu mes esprits / Et a secoué la tête d'un air de dire que les Blancs sont incapables d'avoir le sens du rythme / J'ai dit un vers et fait rimer anniversaire avec premier lieu / Nous avions déjà adopté un style de rap qui sonnait de la même manière, genre Big Daddy Kane / Où les nombreuses syllabes composées sont combinées / D'une certaine façon, nous savions que nous serions amenés à nous rencontrer à nouveau, quelque part, au-delà des barrières »


— Eminem parle de sa rencontre avec Proof dans Yellow Brick Road

Après avoir acheté un exemplaire de l'album Licensed to Ill des Beastie Boys, il commence à s'intéresser au mouvement hip-hop. À quatorze ans, il adopte le nom de scène de M&M. Par la suite, Marshall adopte le trompe-oreilles Eminem comme pseudonyme. En tant que parolier, Eminem a déjà un but précis à cette époque : faire rimer un maximum de syllabes par vers et que tout ait un sens; il décortique ainsi sur les feuilles où il écrit ses textes chaque syllabe de chaque mot afin d'identifier leur sonorité et travaille jusqu'à ce que ses paroles aient du sens tout en utilisant des rimes riches. Bien qu'inscrit au lycée Lincoln de Warren, il participe régulièrement à des battles au lycée d'Osborn dans les quartiers Est de Détroit. Eminem se fait une réputation sur la scène musicale de Détroit et plusieurs groupes veulent le recruter. À la suite de la séparation des New Jacks, son premier groupe, il rejoint Bassmint Productions. Avec son deuxième groupe, il sort un EP appelé Steppin' onto the Scene. Il rencontre peu après son ami Proof avec qui il fonde le groupe D12. Bassmint Productions change de nom et devient Soul Intent. En 1995, ils sortent leur single Fuckin' Backstabber sur le label Mashin' Duck Records. Bien qu'il y ait une majorité de Noirs dans la culture hip-hop de l'époque, Eminem trouve sa place sur la scène rap de Détroit. Après avoir redoublé trois fois sa neuvième année d'étude, équivalent de la troisième en France, il abandonne sa scolarité à l'âge de dix-sept ans. Cet échec scolaire est dû à un très grand absentéisme. En 1991, l'oncle de Marshall, Ronnie, se suicide. Eminem porte depuis un tatouage en hommage à son oncle avec l'inscription « R.I.P. Ronnie ». Après la mort de Ronnie, Debbie, la mère d'Eminem, lui fait croire que son oncle a tenté de l'appeler avant de se suicider afin de le faire culpabiliser. Eminem n'apprendra la vérité sur cette histoire que bien plus tard. Eminem fait référence à son oncle dans de nombreuses chansons comme Stan, Cleanin' Out My Closet ou My Dad's Gone Crazy.

Eminem rencontre Kimberley « Kim » Scott, une camarade de classe, en 1989. Ils se marient en 1999.


Début de carrière, Infinite et premiers problèmes familiaux (1992–1996

Son premier mentor musical est le rappeur local Champtown qui l'emmène pour la première fois en studio. Eminem fait sa première apparition dans un clip avec Champtown dans Do-Da-Dipity. Eminem se sépare de Champtown pour rejoindre le label FBT Productions en 1992, label appartenant aux frères Mark et Jeff Bass. Il travaille ensuite comme cuisinier dans le restaurant Gilbert's Lodge à Saint Clair Shores, percevant le salaire minimum et faisant également le ménage. C'est également en 1992 que Eminem forme son premier groupe, en la personne de Soul Intent, réunissant Proof et des amis d'enfance. Ils sortent en 1995 un EP homonyme. A l'âge de 20 ans, Marshall connaît ses premiers problèmes avec la justice, quand il fut arrêté pour son implication dans un drive-by-shooting (il était armé d'un pistolet de paintball). L'affaire se termina par un non-lieu, car la victime ne se présenta pas devant les tribunaux.

En 1996, Eminem, après avoir été signé sur FBT Productions, fondé par les frères Mark et Jeff Bass, sort son premier album studio en solo, Infinite, enregistré dans les studios Bassmint. Cet album paraît sur le label indépendant des deux frères, Web Entertainment. Eminem se souvient de cette période en disant : « Évidemment, j'étais jeune et j'étais influencé par de nombreux artistes. J'ai eu beaucoup de commentaires disant que mon flow ressemblait beaucoup à celui d'AZ. Infinite m'a permis d'essayer de trouver la sonorité de mon rap. Il m'a permis de grandir, de progresser. Je vois Infinite comme une démo qui a été un peu bâclée ». Les thèmes de l'album se concentrent sur la naissance de sa fille Hailie, en abordant les difficultés qu'il rencontre pour l'élever, la pauvreté et sa volonté de devenir riche et célèbre. Pendant cette période, le style d'Eminem, principalement influencé par les rappeurs AZ, Nas et Esham, ne possédait pas encore l'inclinaison comico-violente pour laquelle il est aujourd'hui connu.



Infinite est un échec critique et commercial. Les disc-jockeys de Detroit ignorent le disque et les avis reçus par le rappeur (« Pourquoi tu ne fais pas plutôt du rock'n'roll ? ») le firent se mettre à écrire des textes plus furieux et déprimants. Eminem plonge dans la drogue et l'alcool avant de tenter de se suicider, sans succès. Jimmy Iovine, alors président du label Interscope Records, demande qu'on lui envoie une cassette d'Eminem après l'avoir vu terminer second aux Rap Olympics 1997, concours annuel opposant de jeunes rappeurs. La même année, Eminem remporte le prix du Freestyle Performer of the Year. Cela lui permet d'acquérir davantage de légitimité sur la scène rap. C'est alors que Jimmy Iovine contacte Dr Dre pour lui faire écouter l'enregistrement d'Eminem. Les deux hommes entrent en contact avec le rappeur.


Introduction de Slim Shady, The Slim Shady LP et la montée vers le succès (1997-1999)
Eminem se met à attirer plus d'attention autour de lui en développant Slim Shady, un alter ego violent et sadique qui permet au rappeur d'exprimer sa colère avec des paroles traitant notamment de drogues, de viol et de meurtre. En 1997, Eminem sort un EP intitulé The Slim Shady EP. L'album est distribué par Web Entertainment, au même titre qu'Infinite. The Slim Shady EP sort sous la forme de cassettes, vinyles et CD. Les sujets abordés sont désormais beaucoup plus crus. Il fait de nombreuses références à l'usage de drogues, aux pratiques sexuelles, à la violence et à l’instabilité mentale. Eminem en profite pour peaufiner son flow, jugé trop similaire à ceux d'AZ ou de Nas sur Infinite. Il aborde aussi à nouveau des sujets sérieux tels que la lutte contre la pauvreté ou les problèmes familiaux. Cet album introduit des événements de fiction alors que le rappeur ne retranscrivait que des événements réels sur Infinite. La production, décriée dans l'album précédent est, cette fois, saluée. Sur cet album, on trouve pour la première fois certains producteurs fidèles à Eminem tels que Kon Artis, DJ Head ou DJ Rec. On retrouve également une nouvelle fois les frères Bass. Eminem avoue alors dans une interview pour le magazine Billboard que « la musique est le seul moyen de le faire sortir de sa vie de malheur ». À la même époque, il apparaît sur la chanson Fuck Off, extraite de l'album de Kid Rock, Devil Without a Cause. En mars 1998, le magazine The Source cite Eminem parmi une liste d'artistes prometteurs.



Après avoir été expulsé de sa maison, Eminem part à Los Angeles pour concourir aux Rap Olympics 1997, une compétition de battles de rap annuelle et nationale. Il termine second et c'est à ce moment qu'un membre du staff d'Interscope Records envoie une copie du Slim Shady EP à Jimmy Iovine, CEO de la compagnie, qui le transmet à Dr. Dre, fondateur d'Aftermath Entertainment et membre fondateur du groupe N.W.A. Il en dira plus tard : « De toute ma carrière dans l'industrie musicale, je n'avais jamais trouvé quelqu'un à partir d'une démo ou d'un CD. Quand Jimmy a joué ça, j'ai dit : Trouvez-le. Maintenant. » Il précisera plus tard sa pensée, interviewé dans le quatrième et dernier épisode du documentaire The Defiant Ones : « J'étais, genre, c'est quoi, ce bordel ? Et qui c'est, putain ? », exprimant le choc ressenti face au talent de rappeur de Mathers. Bien que ses associés le critiquent pour avoir trouvé un rappeur blanc, il reste confiant dans sa décision : « Je n'en ai rien à foutre si vous êtes violet : si vous pouvez le faire, je travaillerai avec vous. » Eminem idolâtre Dre depuis son adolescence (il écoutait énormément les chansons de N.W.A) et était nerveux à l'idée de travailler avec lui sur un album : « Je ne voulais pas sembler fasciné par lui, ni m'aplatir devant lui. C'était pourtant la première fois que je voyais une icône telle que lui. » Mais après une série de sessions d'enregistrement très productives, ses craintes s'évaporent.

C'est en 1999 que paraît le deuxième album d'Eminem (son premier sur une major), nommé The Slim Shady LP. Il devient l'un des albums les plus populaires de l'année 1999 (certifié triple disque de platine dès la fin de cette même année), malgré des accusations d'imitation du style du rappeur underground Cage. La popularité de l'album est accompagnée d'une controverse autour des paroles. Dans la chanson '97 Bonnie and Clyde, il se débarrasse du corps de sa femme, aidé par sa fille de deux ans Dans le second single de l'album, Guilty Conscience, dans lequel Eminem joue le rôle de la mauvaise conscience de plusieurs personnes confrontées à des problèmes différents, ce dernier encourage un homme à tuer sa femme et l'amant de cette dernière. Cette chanson a d'ailleurs été la première collaboration musicale entre Eminem et Dr Dre. Les deux artistes collaboreront par la suite à de nombreuses reprises, dans les titres Forgot About Dre et What's the Difference (ainsi que des voix non-créditées sur le titre The Watcher) sur Chronic 2001, Bitch Please II sur The Marshall Mathers LP, Say What You Say sur The Eminem Show, Encore/Curtains Down sur Encore et enfin Old Time's Sake et Crack a Bottle sur Relapse et, de plus, Dre a fait une apparition spéciale sur chaque album d'Eminem sorti chez Aftermath. En 2011, ils travaillent ensemble sur le single I Need a Doctor pour l'album Detox, de Dr Dre, qui ne verra finalement jamais le jour. Pour chacune de ces collaborations, Eminem s'occupe d'écrire intégralement les textes tandis que Dr Dre assure la production.

The Slim Shady LP est désormais certifié quatre fois disque de platine par la RIAA. Eminem a été de nombreuses fois accusé d'imiter le style du rappeur Cage sur cet album, ce qu'il a toujours réfuté. Le premier single de l'album, My Name Is, connaît un grand succès en se classant, notamment, à la seconde position des charts au Royaume-Uni. Le magazine Q a classé la chanson comme étant la sixième meilleure de l'histoire de la musique.


The Marshall Mathers LP, The Eminem Show et 8 Mile (2000–2003)

Le 23 mai 2000, Eminem sort son troisième album, The Marshall Mathers LP. L'album se vend à 32 millions d'exemplaires dans le monde et est certifié disque de diamant après avoir dépassé la barre des onze millions d'albums uniquement aux États-Unis. Lors de sa première semaine d'exploitation, l'opus se vend à 1,76 million d'exemplaires aux États-Unis, battant ainsi le record du meilleur démarrage pour un album de hip-hop devant Doggystyle de Snoop Dogg. Il bat même le record pour un artiste solo, tous genres confondus, devant …Baby One More Time de Britney Spears. Le premier single extrait de l'album est The Real Slim Shady, qui connaît un grand succès. En France, il se classe seizième des singles les plus vendus de l'année derrière Hélène Ségara, mais devant le rappeur Disiz la Peste. Certaines paroles, critiquant des stars comme Christina Aguilera ou Britney Spears, créent la polémique. Le 7 septembre 2000, Eminem sort le second single extrait de The Marshall Mathers LP, The Way I Am. Eminem y révèle que le succès de My Name Is est une source de pression. Dans le clip de My Name Is, Eminem avait parodié le rockeur Marilyn Manson. Les deux hommes semblent réconciliés puisqu'Eminem l'invite à faire une apparition dans le clip. Marilyn Manson participe même à une prestation de la chanson en live. Dans le troisième single, Eminem sample le refrain du titre Thank You de la chanteuse anglaise Dido pour sa chanson Stan. Stan est une histoire fictive qui raconte la folie d'un fan d'Eminem qui écrit des lettres à son idole mais ne reçoit aucune réponse. Plongé dans la colère, il tue sa femme enceinte et se suicide. Le scénario de ce titre n'est d'ailleurs pas sans rappeler d'autres titres d'Eminem comme '97 Bonnie & Clyde ou Kim. Eminem explique qu'il a écrit le titre Stan comme une réponse aux allégations des médias envers lui et pour montrer la nuance entre interpréter au premier degré une chanson ou non. La chanson est classée troisième des « 30 meilleures chansons de hip-hop » par le magazine Q, seulement quatre ans après la sortie du single. Stan est classée dixième dans une enquête similaire du site Top40-Charts.com. En 2003, trois ans après la sortie de la chanson, le magazine Rolling Stone la classe 270e sur sa liste des « 500 meilleures chansons de l'histoire », tous genres confondus. En 2017, le terme « Stan » fait son entré dans le dictionnaire anglais d'Oxford en référence au même titre. En juillet 2000, Eminem devient le premier Blanc à faire la une du magazine The Source.

En 2001, alors qu'Eminem est accusé d'homophobie, il invite une icône gay, Elton John, à venir interpréter Stan avec lui sur la scène de la 43e cérémonie des Grammy Awards. L'association Gay & Lesbian Alliance Against Defamation (GLAAD) critique ouvertement la décision d'Elton John de se produire avec un rappeur qu'elle juge homophobe. Entertainment Weekly place cet événement sur sa liste des plus marquants de la dernière décennie et cette action redore l'image d'Eminem auprès des médias. Le 21 février 2001, la GLAAD proteste devant le Staples Center contre la venue d'Eminem aux Grammy Awards à la suite de sa nomination dans la catégorie « album de l'année ». Lors de cette période, Eminem participe tout d'abord à la tournée Up in Smoke Tour avec Dr Dre, Snoop Dogg, Nate Dogg et Ice Cube en Amérique du Nord. Il lance ensuite sa propre tournée mondiale, l'Anger Management Tour. Le 19 juin 2001, Eminem publie, avec son groupe D12, l'album Devil's Night. Il s'agit du premier album du collectif originaire de Détroit. L'album connaît un succès considérable se classant à la première place des charts américains grâce à 372 000 albums écoulés en une semaine. Le premier single, Purple Pills, connaît un grand succès à l'inverse du second.

Après deux ans d'absence en solo, Eminem revient le 28 mai 2002 avec son quatrième album studio, The Eminem Show. C'est un succès similaire à son précédent album solo puisque, dans le monde, il atteint 30 millions d'unités vendus. Cet opus se classe numéro 1 aux États-Unis avec 1,33 million d'albums vendus la première semaine. Le premier single, très humoristique, à l'image de The Real Slim Shady, est Without Me, paru deux semaines avant la sortie de l'album. La chanson critique ouvertement les boys bands, Limp Bizkit, Dick Cheney et Lynne Cheney ainsi que Moby. L'album est certifié dix fois disque de platine par la RIAA et donc disque de diamant. L'album traite de sa relation avec son ex-femme et sa fille, son ascension vers le succès ainsi que de sa place dans le monde du hip-hop. Il revient également sur l'agression qu'il a commise envers un videur de boîte de nuit ayant embrassé son ex-femme. Le journaliste Stephen Thomas Erlewine, du site AllMusic, affirme qu'il y a de la provocation et de l'engagement dans cet album mais qu'il est tout de même moins violent que le précédent, The Marshall Mathers LP. Cependant, le journaliste L. Brent Bozell III, qui avait déjà fortement critiqué le contenu misogyne de The Marshall Mathers LP, souligne l'obscénité du langage d'Eminem. Il lui donne d'ailleurs le surnom d'« Eminef », né de la contraction du nom du rappeur et de motherfucker, insulte très présente dans l'album. The Eminem Show est l'album le plus vendu de l'année 2002 dans le monde entier. Le second single, Cleanin' Out My Closet, rappelle, quant à lui, l'enfance difficile d'Eminem, élevé seul par sa mère. La chanson se classe à la quatrième position au Billboard. Sortent ensuite trois singles : Superman en collaboration avec Dina Rae, Sing for the Moment qui reprend Dream On d'Aerosmith et enfin Business, chanson librement inspirée des comics américains avec la participation de Dr Dre.



Le 8 septembre 2002, le film 8 Mile est présenté au Festival international du film de Toronto. Eminem y fait ses premiers pas au cinéma ; c'est un drame, signé du réalisateur de L.A. Confidential, Curtis Hanson. Eminem joue Jimmy « B-Rabbit » Smith Junior, un jeune rappeur blanc vivant à Détroit et tentant de percer dans le monde du rap. Pour cela, il participe à des battles organisées par Future (rôle tenu par Mekhi Phifer). Dans ces duels, il est confronté à des rappeurs Noirs devant lesquels il perd ses moyens. Avec le soutien d'Alex (Brittany Murphy) et malgré les tensions avec sa mère (Kim Basinger) et son beau-père (Michael Shannon), il parvient à battre Papa Doc et à s'imposer sur la scène hip-hop locale. Pour ce film, il compose la bande originale avec de nombreux rappeurs tels que 50 Cent ou Jay-Z. Eminem écrit 8 Mile, Love Me, Rap Game, Rabbit Run, et surtout Lose Yourself pour laquelle il reçoit l'Oscar de la meilleure chanson originale en 2003.

Le 8 octobre 2003, Eminem est officiellement mis sous surveillance par les services secrets américains. Dans la chanson We As Americans, il critique très violemment la politique du président de l'époque, George W. Bush, et le menace même de mort. La chanson, en version censurée, a ensuite été placée sur le disque bonus de l'album Encore. La même année, Eminem et Dr Dre prennent en main le jeune rappeur de New York 50 Cent. Il sort cette année-là son premier album, Get Rich or Die Tryin', sur le label Shady Records. Il se vend à treize millions d'exemplaires et la chanson In da Club connaît un grand succès.


Encore et retrait de la scène musicale (2004–2007)

Le 27 avril 2004, le groupe d'Eminem, D12, revient sur le devant de la scène avec son second album studio, D12 World. Cet album se hisse, une nouvelle fois, au sommet des charts américains en venant déloger Confessions d'Usher de la première place du Billboard 200. En une semaine, l'album s'écoule à 545 000 exemplaires contre 372 000 pour l'album précédent, Devil's Night. Le premier single, My Band, connaît un succès mondial en se classant à la première place en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Norvège. Cette chanson, très humoristique, évoque avec autodérision la popularité d'Eminem et son impact sur le reste du groupe. Le second single, How Come connaît également le succès bien qu'il soit moins important que celui de My Band. Il se classe notamment quatrième en Australie et cinquième au Danemark.

Le 12 novembre 2004, Eminem sort son cinquième album, Encore, le quatrième sur le label de Dr Dre. L'opus est un nouveau succès et se fait connaître internationalement par le single Just Lose It, diss song contre le chanteur de pop américain Michael Jackson. Une semaine après la sortie de Just Lose It, Michael Jackson appelle la radio de Steve Harvey pour exprimer son mécontentement. Dans le clip, Eminem reprend certains éléments négatifs de la vie du chanteur. Il évoque les accusations de pédophilie, ses interventions chirurgicales et l'incident qui s'était produit lors du tournage pour une publicité de Pepsi. Les paroles de la chanson font également référence aux différents problèmes judiciaires de Michael Jackson. Eminem affirme cependant qu'il ne veut pas le blesser en particulier et qu'il est juste un peu fou. De nombreux amis et fans de la star réagissent à ce clip. C'est le cas de Stevie Wonder qui trouve qu'il « humilie Michael Jackson alors que celui-ci est au plus mal », et qui définit la chanson comme étant une « connerie ». Steve Harvey, quant à lui, réagit en indiquant qu'Eminem a perdu sa simplicité et qu'il faut qu'il fasse marche arrière. Michael Jackson n'est cependant pas la seule victime du clip. Eminem s'attaque également à Madonna, à l'époque de son Blond Ambition World Tour, ainsi qu'à Pee-Wee Herman et MC Hammer. À la suite des protestations de Michael Jackson, le musicien et humoriste Weird Al Yankovic intervient. En 2003, il avait parodié la chanson Lose Yourself d'Eminem sur le titre Couch Potato paru sur l'album Poodle Hat. Il indique au Chicago Sun-Times que le clip qu'il prévoyait pour cette chanson a été interdit par l'équipe de production d'Eminem, jugeant que cette parodie aurait pu être nuisible à l'image du rappeur. Il pense donc que Michael Jackson devrait faire de même pour la chanson Just Lose It. Black Entertainment Television est la première chaîne à stopper la diffusion du clip. Cependant, MTV s'oppose à l'arrêt de la diffusion de Just Lose It. Le magazine The Source va encore plus loin en demandant, outre l'arrêt de la diffusion du clip, des excuses publiques d'Eminem envers Michael Jackson ainsi que l'éviction de Just Lose It de l'album Encore, à la demande du PDG du groupe, Raymond « Benzino » Scott. En 2007, Michael Jackson et Sony rachètent Famous Music, la division d'édition musicale de Paramount Pictures, faisant ainsi l'acquisition des droits sur les œuvres d'Eminem et de Shakira entre autres.

Malgré le côté humoristique du premier single, Encore est un album traitant davantage de sujets de société fondamentaux comme l'opposition à la guerre dans la chanson Mosh :



« Assez de sang versé pour le pétrole, nous avons nos propres batailles meurtrières à combattre sur notre sol/ Pas d'autre guerre psychologique dans le but de nous mystifier et nous amener à penser que nous ne sommes pas loyaux/ Regardez dans ses yeux, il n'y a de la place que pour le mensonge/ La bannière étoilée a été dérobée et blanchie pour être remplacée par son propre visage »


— Eminem critique ouvertement la politique de George W. Bush dans Mosh.

Le 25 octobre 2004, une semaine avant les élections présidentielles, Eminem dévoile sur internet le clip de Mosh. La chanson est une violente critique de la politique de George W. Bush. Eminem y prononce des paroles telles que « fuck Bush » ou « cette arme de destruction massive que l'on appelle notre président ». Dans le clip, Eminem conduit des milliers de personnes, dont le rappeur Lloyd Banks, jusqu'au parvis de la Maison-Blanche. Toutes ces personnes sont présentées comme victimes de la politique de George W. Bush. Cependant, lorsqu'elles arrivent en face de la Maison-Blanche, on constate qu'elles sont simplement là pour voter. On voit à la fin l'inscription VOTE Tuesday November 2. Après la réélection de Bush, la fin est modifiée.

Après l'exploitation d'Encore, avec des singles comme Like Toy Soldiers ou Mockingbird, Eminem revient à la production de 50 Cent avec son nouvel opus, The Massacre. Il produit également le nouvel album posthume de Tupac Shakur, Loyal to the Game. En 2005, certains spécialistes de l'industrie musicale prédisent un arrêt imminent de la carrière du rappeur de Détroit après six années au sommet des charts. De nombreuses rumeurs parlent également d'un retour en fin d'année 2005, avec un double album qui pourrait s'appeler The Funeral. Finalement, c'est sous la forme d'un best of intitulé Curtain Call: The Hits qu'Eminem fait son retour en décembre 2005. En juillet 2005, le Detroit Free Press avait mis fin aux rumeurs sur la fin de carrière d'Eminem en affirmant que, selon des sources proches de l'intéressé, il souhaitait se consacrer davantage à la production d'artistes comme 50 Cent ou Obie Trice. Le jour de la sortie de la compilation, Eminem indique, dans l'émission de radio Mojo in the Morning, enregistrée à Détroit, qu'il ne veut pas arrêter sa carrière d'artiste et qu'il veut juste prendre le temps de faire une pause. Il ajoute que le nom de l'album, Curtain Call, veut peut-être dire que c'est son dernier travail mais qu'il ne le sait pas lui-même.

La même année, le journaliste et écrivain américain Bernard Goldeberg écrit un ouvrage intitulé 100 People Who Are Screwing Up America. Il y dresse la liste de toutes les personnalités rabaissant l'image des Américains dans le monde entier. Il classe Eminem à la 58e place et le met en couverture du livre. Goldeberg se justifie en citant un article de Bob Herbert pour le New York Times écrit en 2001. Celui-ci disait : « Dans le monde d'Eminem, toutes les femmes sont des prostituées que l'on peut violer ou assassiner à souhait ». Goldeberg cite la chanson No One's Iller, extraite de The Slim Shady EP, pour prouver la misogynie d'Eminem. À l'été 2005, Eminem reprend son Anger Management Tour pour une nouvelle tournée américaine, accompagné de 50 Cent, G-Unit, Lil Jon, D12, Obie Trice, The Alchemist et bien d'autres. En août 2005, Eminem annonce qu'il annule sa tournée en Europe en affirmant qu'il entre en cure de désintoxication pour « dépendance aux somnifères ». Eminem annule donc douze concerts dont un prévu au stade de France.

Le 6 décembre 2005 sort le premier best of d'Eminem, Curtain Call: The Hits, sur le label Aftermath Entertainment de Dr Dre. L'album contient trois titres inédits : When I'm Gone, Shake That, en duo avec Nate Dogg, et Fack. Les plus grands succès du rappeur y sont repris comme Stan, Lose Yourself ou encore Without Me. La prestation d'Eminem et d'Elton John aux Grammy Awards est également présente. Lors de sa première semaine d'exploitation, l'album se vend à près de 441 000 exemplaires et se classe à la première place du Billboard 200. C'est la quatrième fois qu'Eminem atteint la première place en solo et la sixième fois si l'on compte les albums de D12. L'album est certifié double disque de platine par la RIAA.

Le 5 décembre 2006, Eminem sort la compilation de son label Shady Records intitulée Eminem Presents: The Re-Up. Deux singles en sont extraits. Le premier s'appelle You Don't Know où l'on retrouve Eminem, 50 Cent, Ca$his et Lloyd Banks. Sort ensuite un duo d'Eminem avec 50 Cent intitulé Jimmy Crack Corn. En septembre 2007, Eminem, interviewé avec 50 Cent sur la radio new yorkaise Hot 97, avoue qu'il hésite beaucoup avant de sortir un nouvel album. Il déclare être retourné en studio et, malgré ses problèmes personnels, être poussé par les membres du label à travailler.


Retour avec Relapse (2008–2009)
En janvier 2008, Eminem est hospitalisé dans un établissement à proximité de Détroit. Cette hospitalisation est due à des problèmes cardiaques consécutifs à une pneumonie. Cela fait suite à un retrait de la scène musicale depuis près de deux ans. Après la mort de Proof, il a fait une dépression et a pris beaucoup de poids. Il quitte l'hôpital quelques jours plus tard pour retourner auprès de sa famille. Durant cette période, le rappeur est dépendant aux médicaments, notamment au Valium et à la méthadone. Eminem avouera plus tard qu'il a failli mourir d'une surdose à cette époque, consommant parfois l'équivalent de quatre sachets d'héroïne par jour et affirme qu'avant cette période sombre, le rap était sa drogue puis, quand il n'a plus fait de musique, il a dû trouver autre chose pour « délirer ».



En septembre 2008, Eminem intervient sur sa chaîne de radio, Shade 45. Il dit qu'il souhaite se concentrer sur un éventuel retour en solo et sur la production d'autres artistes qui l'aident beaucoup en contrepartie. À la même période, la maison de disques Interscope affirme qu'un nouvel album du rappeur est en préparation. L'album est alors annoncé au plus tard pour l'été 2009. En décembre 2008, il apporte de nouveaux détails sur l'album, indiquant tout d'abord que celui-ci s'appellera Relapse (la « rechute »). Eminem indique également qu'il est de retour en studio avec son ami et producteur Dr Dre comme avant sa coupure musicale. Il ajoute que Dr Dre sera à la production de la plupart des titres de Relapse comme à l'époque d'Encore.

Le 5 mars 2009, Eminem annonce vouloir sortir deux nouveaux albums durant l’année. Le premier, Relapse, sort le 19 mai 2009. Pour cet album, Eminem aurait écrit près de 300 chansons. Il fait cette annonce un mois après la sortie de Crack a Bottle, un single promotionnel produit en collaboration avec Dr Dre et 50 Cent. L'attente très forte autour du nouvel album se fait vite ressentir puisque le single se classe à la première position des ventes hebdomadaires aux États-Unis. Le premier véritable single arrive, quant à lui, le 7 avril 2009. Il s'agit de la chanson We Made You, dont le refrain est interprété par Charmagne Tripp. Le titre est produit par Dr Dre et coproduit par Eminem et Doc Ish. Il contient un sample de Hot Summer Nights de Walter Egan. Le single connaît un succès important en se classant premier en Australie, en Irlande et en Nouvelle-Zélande, tandis qu'il atteint la neuvième place aux États-Unis et la onzième en France. Dans cette chanson, Eminem reprend ses classiques en attaquant des personnalités avec virulence. Il critique le physique de Jessica Simpson, l'homosexualité de Lindsay Lohan et Ellen DeGeneres, les problèmes de drogue d'Amy Winehouse ainsi que Sarah Palin, membre du Parti républicain américain. Les médias conservateurs réagissent à cette attaque en signalant qu'Eminem est « la plus basse forme de divertissement. » Bien qu'il ne se soit pas vendu autant que les albums précédents, il se classe néanmoins numéro 1 dans de nombreux pays, notamment aux États-Unis, où 608 000 exemplaires s'écoulent en une semaine. Les critiques mitigées n'empêchent pas l'album d'être classé à la première place en France, en Australie, en Belgique et au Royaume-Uni. Relapse est l'album de rap le plus vendu en 2009 et est certifié disque d'or en France et disque de platine aux États-Unis. Durant la cérémonie des MTV Movie Awards 2009, le comédien Sacha Baron Cohen descend dans le public avec un costume d'ange, se retrouvant dans les bras du rappeur. Quelques jours plus tard, Eminem annonce qu'il était au courant de cette mise en scène qu'ils avaient planifiée conjointement.

Les autres singles de l'album sont 3 a.m., commercialisé le 23 avril 2008, Old Time's Sake avec Dr Dre et enfin Beautiful, seule chanson de l'album produite par Eminem. Pitchfork, qui a beaucoup critiqué l'album, trouve qu'avec Beautiful, Eminem remonte le niveau de Relapse. Le single est d'ailleurs très bien accueilli par la critique. Le refrain est interprété par Paul Rodgers du groupe Queen + Paul Rodgers. Le 30 octobre 2009, Eminem apparaît pour la première fois en tête d'affiche d'un concert au Voodoo Music Experience à La Nouvelle-Orléans. Il interprète, outre les chansons de Relapse, ses anciens succès.

Le 19 novembre 2009, Eminem annonce sur Twitter que la réédition de Relapse, appelée Relapse: Refill, sortira le 21 décembre 2009. Cette réédition contient sept nouveaux titres dont Forever avec Drake, Lil Wayne et Kanye West, Hell Breaks Loose avec Dr Dre, Elevator ou encore Music Box. Eminem déclare en interview que ces chansons devaient initialement sortir sur Relapse 2 mais qu'il avait décidé de faire patienter les fans en les dévoilant plus tôt. Le 22 décembre 2009, sort le single Drop the World, extrait de Rebirth de Lil Wayne, avec Eminem en featuring. Lors de la 52e cérémonie des Grammy Awards, Eminem interprète Forever avec Drake, Travis Barker et Lil Wayne avec qui il chante également Drop the World. Eminem repart de la soirée avec deux Grammy Awards, celui de la « meilleure collaboration de rap » avec Dr Dre et 50 Cent pour Crack a Bottle et celui du « meilleur album rap » pour Relapse.


Retour au sommet et réunification de Bad Meets Evil (2010–2011)

Le 14 avril 2010, Eminem publie sur le réseau social Twitter un message indiquant « There is no Relapse 2 » (« il n'y aura pas de Rechute 2 »). Le message ne signifie pas que le rappeur ne sortira pas de nouvel album mais simplement que le nom en est changé. Il annonce, toujours via Twitter, que l'album s'appellera Recovery, par un message où l'on peut lire « RECOVERY » avec un lien vers le site officiel d'Eminem. Eminem annonce : « Il était à l'origine prévu que je sorte une suite à Relapse appelée Relapse 2. Puis j'ai travaillé avec de nouveaux producteurs et je me suis dit que cette suite avait de moins en moins de sens. La musicalité de Recovery est totalement différente de celle de Relapse et je pense qu'il mérite bien son propre titre. ». Son septième album solo, Recovery sort donc le 18 juin 2010. Lors de sa première semaine d'exploitation, Recovery se vend à 741 000 exemplaires aux États-Unis. C'est la sixième fois qu'Eminem termine en solo à la première place des charts américains. C'est également le meilleur démarrage d'un album depuis Black Ice d'AC/DC en 2008. L'album reste à la première place pendant cinq semaines consécutives et sept au total. Recovery devient l'album le plus vendu de l'année 2010 aux États-Unis et Eminem devient, par la même occasion, le seul artiste à avoir réalisé cet exploit à deux reprises, après The Eminem Show en 2002. L'album est également le plus vendu de l'histoire en format numérique.

Le premier single extrait de cet album est Not Afraid. Publié le 29 avril 2010, il s'installe d'entrée en tête du Billboard Hot 100. Le clip est, quant à lui, diffusé pour la première fois le 4 juin 2010. Le site About.com donne au titre la note de 4,5 sur 5 en définissant la chanson de « déchirante » et qualifiant Eminem de « grand poète ». Not Afraid est également le single le plus téléchargé dans le monde la semaine de sa sortie. Le 9 août 2010, Eminem présente son second single, Love the Way You Lie. Il s'agit d'une collaboration avec la chanteuse barbadienne Rihanna. La chanson est un tube planétaire et se classe à la première place des charts dans de nombreux pays. Parmi les pays où le titre a été classé numéro 1, on peut citer l'Australie, la Belgique, le Canada, l'Allemagne ou encore le Royaume-Uni. La chanson a été écrite par Eminem et la chanteuse Skylar Grey. Eminem revient avec ce morceau à un thème qu'il affectionne, l'amour maladif, thème déjà exposé dans Kim ou dans Stan. Cette chanson est jugée par les critiques, dont Kyle Anderson de MTV, comme très sombre. Pour le clip, paru le 5 août 2010, deux acteurs renommés sont invités : Megan Fox, connue pour ses rôles dans la saga Transformers, et Dominic Monaghan, vu dans Le Seigneur des anneaux. Le clip est réalisé par Joseph Kahn qui travaille pour la quatrième fois avec Eminem après Purple Pills, Without Me et We Made You. Love the Way You Lie est le single le plus vendu de l'année 2010 au Royaume-Uni, bien qu'il n'ait jamais été classé n 1. Par la suite, Eminem et Rihanna collaboreront de nouveau pour réaliser la suite de Love the Way You Lie, Rihanna devenant la chanteuse principale à l'inverse de l'originale où Eminem rappait la plupart du morceau. Cette suite voit davantage le côté de la femme dans la relation conflictuelle qui fait le scénario de la chanson. Cette chanson apparaît sur l'album Loud de Rihanna. Les deux singles suivants sont No Love, avec la participation de Lil Wayne, et Space Bound. Le second crée la polémique en raison de son clip. L'actrice pornographique Sasha Grey joue la petite amie d'Eminem dans un clip jugé violent et malsain. Eminem, persuadé que sa copine le trompe, tente de l'étrangler avant de se suicider. L'association des mères de famille d'Angleterre a jugé que ce clip avait « une influence néfaste sur les jeunes » et que le comportement d'Eminem est « diabolique et égoïste envers les familles affectées. »



Eminem apparaît au BET Awards 2010 pour y interpréter Not Afraid et la seconde partie du titre Airplanes du rappeur américain B.o.B. Il participe également au concert E3 organisé par Activision, interprétant les chansons Won't Back Down, Not Afraid, Airplanes et Lose Yourself. En juin 2010, Eminem et Jay-Z annoncent qu'ils participeront à une tournée commune intitulée The Home and Home Tour. Ils seront présents à deux concerts, l'un à Détroit et l'autre à New York, et interpréteront, notamment, leur duo Renegade. Les places s'étant vendues très vite, les deux rappeurs avaient même songé à ajouter des dates à leur tournée. À la même période, Eminem est sacré « rappeur du XXIe siècle » par BET.

Les MTV Video Music Awards débutent le 12 septembre 2010 par les chansons Not Afraid et Love the Way You Lie avec le refrain chanté par Rihanna. Grâce au succès de Recovery et du Home & Home Tour, Eminem est sacré « Hottest MC in the Game 2010 » par MTV. Il est également élu « MC of the Year » par le site HipHopDX. En décembre 2010, Billboard considère The Great Eminem Recovery comme le plus grand moment de l'année dans la culture musicale. Eminem participe aux Grammy Awards 2011 où il interprète Love the Way You Lie (Part. II) avec Rihanna et Adam Levine ainsi que I Need a Doctor aux côtés de Dr Dre et Skylar Grey. À la même époque, Eminem retourne en studio avec Royce da 5'9" pour travailler sur leur premier EP, Hell: The Sequel, qui sortira le 14 juin 2011. Avant la sortie de cet album, Eminem avait déjà retravaillé avec Royce da 5'9" sur le titre Writer's Block extait de l'album Success Is Certain. Le 3 mai 2011, sort le premier single extrait de cet opus appelé Fast Lane. La chanson bénéficie d'un clip tourné à Détroit, ville d'origine des deux rappeurs. Eminem devient à la même période la personnalité la plus populaire du réseau social Facebook devançant Rihanna, Shakira, Justin Bieber ou encore Michael Jackson. Il est également le premier artiste depuis cinq ans à être classé numéro 1 aux États-Unis avec moins de douze mois d’intervalle. Ces deux albums sont Recovery et le premier album de Bad Meets Evil, Hell: The Sequel.

Début 2011, la chanson 2.0 Boys est diffusée sur Internet. Yelawolf et Slaughterhouse, fraîchement signés à Shady Records, y participent. Le 6 juillet 2011, Bad Meets Evil dévoile son deuxième single intitulé Lighters avec la participation de Bruno Mars. Le clip est, quant à lui, révélé à la fin du mois d'août. Le 6 août 2011, Eminem participe au festival Lollapalooza lors duquel il reprend ses plus grands succès.


The Marshall Mathers LP 2 et Shady XV (2012–2017)
Le 24 mai 2012, Eminem annonce qu'il travaille sur son huitième album studio, dont la sortie est prévue pour 2013. Certains magazines tels que XXL ou Complex placent cet album parmi les plus attendus de l'année 2013 bien qu'aucun nom ou date de sortie ne soit communiqué par les labels d'Eminem. Le 30 juin 2012, Eminem intervient sur sa propre station de radio, Shade 45, dans l'émission présentée par DJ Whoo Kid. Il explique que l'album avance et que Dr Dre est une nouvelle fois impliqué. Dans une interview du 30 août 2012, Royce da 5'9" attend de voir la réaction des gens après ce qu'il a entendu dire sur l'album. L'ami d'Eminem, 50 Cent, est annoncé comme participant au projet. Le producteur No I.D. est également confirmé sur l'album. Certaines rumeurs avancent aussi que DJ Premier pourrait être de l'aventure, car il participe à des sessions d'enregistrement du rappeur début 2012. Le 11 février 2013, le président de Shady Records et manager d'Eminem, Paul Rosenberg, déclare que le huitième album du rappeur sortira après le Memorial Day, soit après le 27 mai 2013. Le 22 mars 2013, Dr Dre annonce qu'Eminem a presque terminé de composer son huitième album.

En attendant ce nouvel opus, Eminem participe à d'autres albums. Tout d'abord, il apparaît, avec Adam Levine, sur la chanson My Life extraite du nouvel album à venir de 50 Cent, Street King Immortal. On le retrouve également sur Numb, extrait d'Unapologetic de Rihanna, sur Here Comes the Weekend, extrait de The Truth About Love de Pink et sur C'mon Let Me Ride, extrait de Don't Look Down de Skylar Grey. Eminem annonce ensuite une série de concerts en Europe au mois de mars 2013 et, notamment, en France et en Belgique. Au mois de juin, des photos d'Eminem en studio avec les rappeurs Big Sean et Kendrick Lamar sont publiées par le label Shady Records. Le 19 juin 2013, Eminem révèle le freestyle Symphony in H extrait de la mixtape The Piece Maker 3: Return of the 50 MC's de Tony Touch. Le 14 août 2013, lors d'une conférence d'Activision, Eminem dévoile le titre Survival, produit par DJ Khalil, présent sur le jeu vidéo Call of Duty: Ghosts. Durant la cérémonie des MTV Video Music Awards 2013, Eminem révèle dans un spot publicitaire pour Beats by Dr Dre que l'album s’appellera The Marshall Mathers LP 2 et sortira le 5 novembre 2013.

Le premier single de l'album, intitulé Berzerk, est publié fin août 2013 et est téléchargé légalement 362 000 fois lors de la première semaine de commercialisation, entrant à la troisième position du Billboard Hot 100. Il y annonce officiellement le retour de Slim Shady, son alter ego, qui avait disparu depuis l'album Relapse. Le 8 octobre 2013, Eminem dévoile le clip de son second single, Survival. Il publie par la suite Rap God, d'une part acclamée par la critique et d'autre part critiquée pour ses paroles jugées homophobes. Le 28 octobre 2013, Eminem dévoile le quatrième single de l'album, intitulé The Monster, qui est en collaboration avec la chanteuse barbadienne, Rihanna. The Marshall Mathers LP 2 sort en novembre 2013 et se révèle être un succès critique et commercial. La semaine de sa sortie, il se vend aux États-Unis en 792 000 exemplaires. Il devient platine (dépassant le million d'exemplaires vendus) la semaine suivante. Le titre Berzerk lui vaut une nomination aux Grammy Awards. The Marshall Mathers LP 2 étant sorti trop tard, il ne figure pas dans les sélections des Grammy pour la cérémonie de 2014, et ne sera éligible que l'année suivante.

Le 24 août 2014, Eminem annonce la sortie d'un nouvel album, pour le 28 novembre 2014, intitulé Shady XV (15 pour les quinze ans de son label Shady records et de son album The Marshall Mathers LP). Le 1er single est Guts Over Fear, en duo avec la chanteuse Sia sous le label de Shady records, qui sera également présent sur la bande originale du film Equalizer.

En 2015, il est invité par Yelawolf sur son album Love Story, publié le 21 avril 2015, pour y interpréter Best Friend. Quelques jours seulement après la sortie de l'album, le clip est dévoilé. Toujours en 2015, il produit la bande originale du film La Rage au ventre, intitulée Music from and Inspired by the Motion Picture Southpaw. Il interprète notamment les deux premiers singles, Phenomenal et Kings Never Die (en duo avec Gwen Stefani). À l'origine, Eminem devait tenir le rôle principal du film. Après le désistement du rappeur, c'est finalement Jake Gyllenhaal qui le remplace.


Revival et Kamikaze (depuis 2017)
Le neuvième album studio d'Eminem, Revival, sort en décembre 2017, avec plusieurs invités sur l'album tels que Beyoncé, Ed Sheeran ou encore Alicia Keys. L'album s'est directement hissé en tête des classements aux États-Unis et en France. Malgré son succès, cet album lui vaudra de nombreuses critiques, reprochant à Eminem de s'éloigner son côté hip-pop et virulent. Certains grands noms viennent même critiquer cette sortie comme Joe Budden. Cet album est souvent considéré par la communauté rap comme le moins bon d'Eminem.

Le 3 mai 2018, l'extrait d'un morceau qui fait participer Dr. Dre et Snoop Dogg fuite sur internet.

Le 31 août 2018 et à la surprise générale, Eminem sort un album studio intitulé Kamikaze composé de 13 titres. Dans celui-ci il se rapproche du style de ses premiers projets et s'éloigne du côté pop de ses derniers albums. Il s'attaque notamment à la nouvelle génération du rap américain (la génération mumble rap), critiquant des artistes comme Lil Pump, Lil Xan ou encore le groupe Migos. Il répond aussi aux critiques de Joe Budden et Charlamagne tha God sur son dernier projet Revival. Mais surtout il s'en prend au rappeur Machine Gun Kelly, pour des raisons personnelles, en effet « MGK » avait écrit en 2012 un tweet parlant de la fille d'Eminem, Hailey, disant qu'elle était « hot » (équivalent vulgaire de « sexy » en français), ce qui avait déplu à Eminem. Machine Gun Kelly a alors critiqué à des nombreuses reprises Eminem dans différents freestyles ou chansons, et c'est finalement avec Kamikaze qu'Eminem lui répond enfin. Machine Gun Kelly s'attaque alors à lui le 3 septembre avec son morceau Rap Devil, publié moins de 24 heures après la sortie de l'album. Eminem lui répond finalement le 14 septembre avec Killshot. Mais dans Kamikaze Eminem cite aussi des artistes de manière positive dans son album comme Kendrick Lamar, J. Cole, Joyner Lucas (présent en featuring sur celui-ci), Logic, Big Sean ou encore Hopsin.

Le 5 octobre 2018, Eminem publie sur YouTube le clip de sa chanson Venom, morceau de la bande-originale du film Marvel du même nom. Le 28 Novembre 2018, le film Bodied, réalisé par Joseph Kahn, dont il est également producteur, est disponible sur le site Youtube Premium.

Ses meilleurs films

8 Mile (2002)
(Acteur)

Le plus souvent avec

50 Cent
50 Cent
(3 films)
Dr. Dre
Dr. Dre
(4 films)
Xzibit
Xzibit
(4 films)
Seth Rogen
Seth Rogen
(2 films)
Snoop Dogg
Snoop Dogg
(3 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Eminem (12 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

L'Interview qui tue !, 2h32
Réalisé par Seth Rogen, Zack Snyder, Evan Goldberg
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Action
Thèmes Assassinat, Espionnage, Politique, Buddy movie
Acteurs James Franco, Lizzy Caplan, Seth Rogen, Randall Park, Timothy Simons, Diana Bang
Rôle Eminem (uncredited)
Note64% 3.247863.247863.247863.247863.24786
Dave Skylark (James Franco) anime le talk-show Skylark Tonight, au cours duquel il interroge des célébrités sur des sujets intimes. Alors que Dave et son équipe fêtent leur 1000e épisode, ils découvrent que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (Randall Park) est un fan de leur émission, ce qui incite le producteur de l'émission Aaron Rapoport (Seth Rogen) à lui proposer une interview. Cependant l'agent de la CIA, Lacey (Lizzy Caplan) propose à Dave et Aaron d'assassiner Kim pour faciliter un coup d'État. Ces derniers acceptent à contrecœur. Arrivés en Corée du Nord, ils s'apercevront que tout ne se passera pas aussi bien que prévu.
Something from Nothing: The Art of Rap
Réalisé par Ice-T
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes La musique, Documentaire sur la musique, Documentaire sur une personnalité, Le hip-hop, Musique
Acteurs Ice-T, B-Real, Big Daddy Kane, Chuck D, Common, Dr. Dre
Rôle Lui-même
Note71% 3.594883.594883.594883.594883.59488
A travers les témoignages des plus grandes figures du rap telles que Chuck D, Snoop Dogg, Dr. Dre, Eminem, Mos Def, Kanye West, ce documentaire explore les racines et l'histoire du Rap ainsi que le processus créatif de cette forme artistique dominante.
How to Make Money Selling Drugs, 1h36
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes Maladie, Psychotrope, Documentaire sur le droit, Documentaire sur la santé
Acteurs Woody Harrelson, Susan Sarandon, Eminem, 50 Cent, David Simon, Arianna Huffington
Rôle Lui-même
Note75% 3.7952053.7952053.7952053.7952053.795205
Comment faire de l'argent avec la drogue en dix étapes ? Une série d'entretiens avec des stars, des dealers de drogues, des employés de prison et des personnalités favorables à des lois plus strictes contre la drogue.
Before I Self Destruct, 1h30
Réalisé par 50 Cent
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Action, Musical, Policier
Thèmes La musique, Le hip-hop, Musique, Gangsters
Acteurs Clifton Powell, 50 Cent, Michael Wright, Treach, LoLa Monroe, Gabriel Casseus
Rôle Gangstarr
Note48% 2.4059052.4059052.4059052.4059052.405905
The film is about Clarence Jenkins (Curtis "50 Cent" Jackson), who lives with his mom and his gifted brother Shocka (Elijah "Strong-E" Williams). Clarence loves basketball and had dreamed on making the pros in the championship. However, due to breaking his knee in the end, his basketball career ended before it begins. Basically, he has no way to earn a living and ends up working in a supermarket where he longs after pretty girls that he feels are beyond his reach as a stock person, where he also checks out a woman named Princess (Sasha Delvalle).
Funny People, 2h26
Réalisé par Judd Apatow
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique
Thèmes Maladie, Le cancer
Acteurs Adam Sandler, Seth Rogen, Leslie Mann, Eric Bana, Jason Schwartzman, Jonah Hill
Rôle Lui-même
Note62% 3.14813.14813.14813.14813.1481
Acteur de comédies populaires - souvent un peu faciles - à succès à Hollywood, George Simmons est aussi une personne égocentrique, solitaire et séparée de sa famille par choix. Mais il apprend qu'il est atteint d'une leucémie myéloïde aigüe et que le traitement adapté lui laisse 8 % de probabilités de guérison. En dépression, il regarde de vieilles cassettes de l'époque où il faisait du stand-up. Il décide de retourner sur scène, le lieu qui l'avait révélé. Un jour où il se produit dans une salle de spectacle, il rencontre Ira Wright, humoriste en herbe qui rêve de quitter son emploi, et devient le mentor de ce jeune homme qui vit avec deux colocataires : Leo, apprenti comédien qui court après les cachets et Mark, lui aussi comédien, qui vient de décrocher un rôle dans une sitcom intitulée Yo Teach...!.
Pauly Shore est mort, 1h22
Réalisé par Pauly Shore
Origine Etats-Unis
Genres Comédie
Acteurs Jaime Bergman, Pauly Shore, Pamela Anderson, Todd Bridges, Camille Anderson, W. Earl Brown
Rôle Himself
Note44% 2.203152.203152.203152.203152.20315
Un célèbre acteur hollywoodien, qui a perdu maison, amis et argent, puis est délaissé par le tout-Hollywood décide de se faire passer pour mort afin de devenir une légende.
8 Mile
8 Mile (2002)
, 1h50
Réalisé par Curtis Hanson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Biographie, Musical
Thèmes Danse, La famille, La musique, Le monde du travail, Le hip-hop, Musique, Gangsters, Harcèlement au travail
Acteurs Eminem, Kim Basinger, Brittany Murphy, Mekhi Phifer, Taryn Manning, King Gordy
Rôle Jimmy « B-Rabbit » Smith Jr.
Note70% 3.5499653.5499653.5499653.5499653.549965
Jimmy « B-Rabbit » Smith Jr (Eminem) participe à une confrontation locale de rap, dirigée par le maître de cérémonie David « Future » Porter, ami de Smith. Au cours de l'affrontement, Smith se révèle incapable de parler en public devant un microphone et quitte la compétition humilié et hué par le public.
The Wash
The Wash (2001)
, 1h33
Réalisé par DJ Pooh
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Action
Thèmes Maladie, La musique, Psychotrope, Le hip-hop, Gangsters
Acteurs Dr. Dre, Snoop Dogg, George Wallace, Angell Conwell, Tom Lister, Jr., Eminem
Rôle Chris
Note48% 2.40282.40282.40282.40282.4028
Deux amis, Sean et Dee Loc, travaillent dans une petite entreprise de nettoyage de voitures. Ils vont connaître une série d'événements plus ou moins cocasses.
Da Hip Hop Witch, 1h25
Réalisé par Dale Resteghini
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Comédie horrifique, Action, Aventure, Horreur, Musical
Thèmes Danse, Magie, La musique, Mise en scène d'une sorcière, Le hip-hop, Musique, Comédie horrifique
Acteurs Eminem, Dale Resteghini, Ja Rule, Pras, Vanilla Ice, Rah Digga
Rôle Lui-même
Note15% 0.7779150.7779150.7779150.7779150.777915
Un vent de panique souffle chez les stars américaines du rap. Toutes sont hantées par l'esprit d'une sorcière, la Hip Hop Witch. Si un puissant producteur de musique offre dix millions de dollars à quiconque la mettra hors d'état de nuire, les ravages de la terreur continuent. Loin d'être intéressée par l'argent, la journaliste Dee Dee Washington mène l'enquête sur l'incontrôlable malédiction.

Producteur

Bodied
Bodied (2018)
, 2h
Réalisé par Joseph Kahn
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Musical
Thèmes Danse, La musique, Le hip-hop
Acteurs Calum Worthy, Jackie Long, Walter Perez, Debra Wilson, Anthony Michael Hall, Ryan Ochoa
Rôle Producteur
Note71% 3.5508553.5508553.5508553.5508553.550855
Un étudiant américain qui prépare une thèse sur les battles de rap rencontre le succès et sème le trouble dans le milieu autant que dans sa vie personnelle lorsque son intérêt pour la discipline vire à l'obsession.

Son

8 Mile
8 Mile (2002)
, 1h50
Réalisé par Curtis Hanson
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Biographie, Musical
Thèmes Danse, La famille, La musique, Le monde du travail, Le hip-hop, Musique, Gangsters, Harcèlement au travail
Acteurs Eminem, Kim Basinger, Brittany Murphy, Mekhi Phifer, Taryn Manning, King Gordy
Rôle Chargé de chansons
Note70% 3.5499653.5499653.5499653.5499653.549965
Jimmy « B-Rabbit » Smith Jr (Eminem) participe à une confrontation locale de rap, dirigée par le maître de cérémonie David « Future » Porter, ami de Smith. Au cours de l'affrontement, Smith se révèle incapable de parler en public devant un microphone et quitte la compétition humilié et hué par le public.