Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Elmar Klos est un Réalisateur et Scénariste Tchecoslovaque né le 26 janvier 1910 à Brno (Republique tcheque)

Elmar Klos

Elmar Klos
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Tchecoslovaquie
Naissance 26 janvier 1910 à Brno (Republique tcheque)
Mort 19 juillet 1993 (à 83 ans) à Prague (Republique tcheque)
Récompenses Artiste national

Elmar Klos est un réalisateur tchécoslovaque né à Brünn, en Autriche-Hongrie (actuellement Brno, en République tchèque) le 26 janvier 1910 et mort à Prague le 31 juillet 1993 (à 83 ans).

Le plus souvent avec

Ján Kadár
Ján Kadár
(4 films)
Juraj Herz
Juraj Herz
(1 films)
Vlasta Burian
Vlasta Burian
(3 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Elmar Klos (7 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Réalisateur

Le Miroir aux alouettes, 2h5
Réalisé par Ján Kadár, Elmar Klos
Origine Tchecoslovaquie
Genres Drame, Guerre
Thèmes Religion, Politique, Religion juive
Acteurs Ida Kamińska, František Zvarík, Juraj Herz, Ivan Palúch
Note81% 4.096974.096974.096974.096974.09697
Dans une petite ville slovaque à l'époque de la première république slovaque, en 1942, les commerces juifs sont tous placés sous gérance "aryenne". Tono Brtko, menuisier sans fortune, se retrouve à la tête d'un de ces commerces. La propriétaire, la vieille madame Lautmann, n'est pas au courant des nouvelles lois raciales et est sourde. Elle prend Tono pour un nouveau commis. Celui-ci finit par la protéger, tandis que les miliciens paradent.

Scénariste

Le Miroir aux alouettes, 2h5
Réalisé par Ján Kadár, Elmar Klos
Origine Tchecoslovaquie
Genres Drame, Guerre
Thèmes Religion, Politique, Religion juive
Acteurs Ida Kamińska, František Zvarík, Juraj Herz, Ivan Palúch
Rôle Ecrivain
Note81% 4.096974.096974.096974.096974.09697
Dans une petite ville slovaque à l'époque de la première république slovaque, en 1942, les commerces juifs sont tous placés sous gérance "aryenne". Tono Brtko, menuisier sans fortune, se retrouve à la tête d'un de ces commerces. La propriétaire, la vieille madame Lautmann, n'est pas au courant des nouvelles lois raciales et est sourde. Elle prend Tono pour un nouveau commis. Celui-ci finit par la protéger, tandis que les miliciens paradent.