Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Edith Massey est une Actrice et Son Américaine née le 28 mai 1918 à San Francisco (Etats-Unis)

Edith Massey

Edith Massey
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Etats-Unis
Naissance 28 mai 1918 à San Francisco (Etats-Unis)
Mort 24 octobre 1984 (à 66 ans) à Los Angeles (Etats-Unis)

Edith Massey (née le 28 mai 1918 à San Francisco, Californie et morte le 24 octobre 1984) est une actrice et chanteuse. Elle est plus connue pour ses apparitions dans les films de John Waters.

Biographie

Née à San Francisco, Edith Dornfield a été élevée dans un orphelinat à Denver, Colorado. Selon le livre de John Waters, Shock Value, elle a vécu dans cet orphelinat "jusqu'à ce qu'elle en sorte à 15 ans pour être domestique, Edie en eut finalement ras le bol et s'enfuit. Capturée par la police, elle fut placée dans une maison de correction".

Une fois sa peine purgée, elle part en stop pour Los Angeles pour démarrer une carrière dans le show-business. Elle serait apparue comme figurante dans le film Arise, My Love en 1940 aux côtés de Claudette Colbert and Ray Milland mais diverses recherches n'ont pas permis de confirmer cela. Elle termina comme danseuse de claquettes dans une boîte de strip-tease pendant un temps, en eut marre et prit un train de marchandises direction San Francisco. Là, elle devint hôtesse à soldats.

En 1946, elle a épousé un soldat à Reno, Nevada. Dans Shock Value, Edith dit que son mariage fut le jour le plus heureux de sa vie malgré le fait qu'"il [son mari] alla seul au cinéma juste après la cérémonie et elle alla seule jouer au casino". Ils se sont séparés en 1951.

Elle a fait des petits boulots pendant des années un peu partout aux États-Unis, avant de déménager à Baltimore, où elle fut barmaid à l'hôtel Pete. C'est là qu'elle rencontre John Waters, qui lui propose un rôle dans son film Multiple Maniacs en 1970.

Au début des années 1970, elle quitte son emploi de barmaid et ouvre une boutique à Baltimore appelée Edith's Shopping Bag (située au 726 South Broadway).

Sa collaboration avec John Waters se poursuit dans quatre autres films : Pink Flamingos, Female Trouble, Desperate Living et Polyester.

Robert Maier réalise en 1975 le documentaire Love Letter to Edie.

Dans les années 80, Edith Massey a sorti deux singles : "Big Girls Don't Cry" et "Punks, Get Off The Grass" (que l'on entendra dans le documentaire Divine Waters avec John Waters et Divine en 1985).

L'année de sa mort, elle tourne Mutants in Paradise. Elle fut castée pour le film Lust in the Dust de Paul Bartel (parodie d'un western avec Divine) mais mourut avant le tournage. Elle fut remplacée par Nedra Volz.

Elle meurt le 24 octobre 1984 des suites d'un cancer et de complications dues au diabète. Son corps a été incinéré et ses cendres ont été enterrées à Los Angeles dans le Westwood Village Memorial Park Cemetery.

Le plus souvent avec

John Waters
John Waters
(11 films)
Mink Stole
Mink Stole
(10 films)
David Lochary
David Lochary
(6 films)
Steve Yeager
Steve Yeager
(3 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Edith Massey (12 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

I am Divine, 1h30
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes Film traitant du cinéma, La musique, Sexualité, La télévision, Homosexualité, Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma, Documentaire sur l'homosexualité, Documentaire sur la musique, Documentaire sur une personnalité, Musique, LGBT, LGBT
Acteurs Divine, Jayne Mansfield, John Waters, Tab Hunter, Ricki Lake, David Lochary
Rôle Elle-même
Note75% 3.796213.796213.796213.796213.79621
Le documentaire retrace la vie de Glenn Milstead, dont le personnage de Divine a été sacré « plus belle femme du monde ». Petit garçon timide, jeune homme complexé, il découvre les bars gays puis le travestissement. Un voisin passionné de cinéma, John Waters, le fait tourner dans ses premiers films. Avec ses amis habilleur et maquilleur, Milstead crée le personnage excessif et scandaleux de Divine qu'il interprète dans les films Mondo Trasho, Multiple Maniacs et Pink Flamingos. À la fin des années 1970, il se lance dans la chanson et fait plusieurs tournées aux États-Unis et en Europe. Il revient au cinéma en 1981 avec Polyester, puis dans Lust in the Dust de Paul Bartel et Wanda's Café. Peu après le succès de Hairspray, il meurt d'une crise cardiaque dans son sommeil.
Divine Waters, 1h50
Réalisé par Vito Zagarrio
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Acteurs Divine, John Waters, Edith Massey
Rôle Lui-même
Note71% 3.55423.55423.55423.55423.5542
This documentary focuses on the careers of influential partners in trash film, John Waters and Divine. The film includes interviews with Waters' parents and sister, actress Edith Massey sings two songs ("Punks, Get off the Grass" and "Fever"), as well as a live performance of Divine performing his song "Born to Be Cheap".
Polyester
Polyester (1981)
, 1h30
Réalisé par John Waters
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Comédie dramatique
Thèmes La famille, La grossesse, Sexualité, Tueur en série
Acteurs Divine, Tab Hunter, Edith Massey, Mink Stole, Susan Lowe, Cookie Mueller
Rôle Cuddles Kovinsky
Note70% 3.5470353.5470353.5470353.5470353.547035
Dans la ville de Baltimore, les mésaventures et la descente aux enfers de Francine, mère d'une famille atypique, ne font que commencer : un mari pornographe qui la méprise et la trompe, un fils fétichiste de pieds et de chaussures et une fille extravertie qui tombe enceinte...
Desperate Living, 1h30
Réalisé par John Waters
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Comédie policière, Fantasy, Horreur, Policier
Thèmes La famille, Magie, Sexualité, Homosexualité, LGBT, LGBT, Lesbianisme
Acteurs Mink Stole, Edith Massey, Mary Vivian Pearce, Liz Renay, Susan Lowe, Cookie Mueller
Rôle la Reine Carlotta
Note70% 3.544523.544523.544523.544523.54452
Peggy Gravel (Mink Stole), une bourgeoise hystérique, est sortie de l'hôpital psychiatrique par son mari (George Stover). Dans sa folie, elle tue M. Gravel avec sa bonne Grizelda (Jean Hill). Les deux femmes décident alors de fuir à Mortville, une ville en dehors de la société où peuvent se réfugier les criminels à condition de se soumettre aux humiliantes conditions d'existence imposées par la Reine Carlotta (Edith Massey). C'est là qu'elles font la connaissance d'un couple de lesbiennes qui les accueillent dans leur taudis.
Female Trouble, 1h32
Réalisé par John Waters
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Horreur, Policier
Thèmes La famille, Noël, Sexualité, Bisexualité, Homosexualité, LGBT, LGBT, Lesbianisme
Acteurs Divine, David Lochary, Mary Vivian Pearce, Mink Stole, Edith Massey, Cookie Mueller
Rôle Ida Nelson
Note71% 3.5977253.5977253.5977253.5977253.597725
L'histoire se déroule dans les années 1960 à Baltimore, Maryland (États-Unis).
Pink Flamingos, 1h33
Réalisé par John Waters
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Horreur, Policier
Thèmes La famille, La musique, Sexualité, Bisexualité, Homosexualité, Transsexuels et transgenres, Musique, LGBT, LGBT, Lesbianisme
Acteurs Divine, John Waters, David Lochary, Mary Vivian Pearce, Edith Massey, Mink Stole
Rôle Edie, la mère de Divine
Note61% 3.052093.052093.052093.052093.05209
L'histoire se déroule dans les années 1970 à Baltimore, Maryland (États-Unis).
Multiple Maniacs, 1h30
Réalisé par John Waters
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Horreur, Policier
Thèmes Sexualité, Homosexualité, LGBT, LGBT, Lesbianisme
Acteurs Divine, David Lochary, Mary Vivian Pearce, Mink Stole, Cookie Mueller, Edith Massey
Rôle la serveuse / la Vierge Marie
Note66% 3.347763.347763.347763.347763.34776
Lady Divine (Divine) et son petit ami David (David Lochary) dirigent une galerie de monstres ambulante (le Défilé de la Perversion) qui attire hors de chez eux jeunes ménagères, hommes d'affaires et loulous de banlieue, venus sous la petite tente bader devant leurs horreurs préférées (camés, obsédés sexuels, homosexuels). Là, ils sont dévalisés, quelquefois assassinés, par la psychopathe Lady Divine et son gang de toxicos. M. David comprend qu'après six ans, son idylle avec Lady Divine est en train de s'effriter et tente de se placer auprès de Bonnie (Mary Vivian Pearce), une pipelette sans cervelle rencontrée à la première mondiale de "Inga". Mise au courant de son infortune par une serveuse fureteuse (Edith Massey), Lady Divine commence à perdre les pédales. Elle va prier dans une église vide, est séduite par une religieuse perverse (Mink Stole) qui se cache dans les confessionnaux et "travaille du rosaire".

Son

Divine Waters, 1h50
Réalisé par Vito Zagarrio
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Acteurs Divine, John Waters, Edith Massey
Rôle Compositeur de musique originale
Note71% 3.55423.55423.55423.55423.5542
This documentary focuses on the careers of influential partners in trash film, John Waters and Divine. The film includes interviews with Waters' parents and sister, actress Edith Massey sings two songs ("Punks, Get off the Grass" and "Fever"), as well as a live performance of Divine performing his song "Born to Be Cheap".