Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Dalton Trumbo est un Acteur, Réalisateur, Scénariste et Ecrivain additionnel Américain né le 9 décembre 1905 à Montrose (Etats-Unis)

Dalton Trumbo

Dalton Trumbo
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance James Dalton Trumbo
Nationalité Etats-Unis
Naissance 9 décembre 1905 à Montrose (Etats-Unis)
Mort 10 septembre 1976 (à 70 ans) à Los Angeles (Etats-Unis)
Récompenses National Book Award

Dalton Trumbo, né le 9 décembre 1905 à Montrose (Colorado) et mort le 10 septembre 1976 (à 70 ans) à Los Angeles, est un écrivain, scénariste et réalisateur américain. Il est surtout connu pour être l'auteur et le réalisateur de Johnny s'en va-t-en guerre (Johnny Got His Gun) et pour avoir été l'un des « Dix d'Hollywood », un groupe de professionnels du cinéma qui a refusé de témoigner devant le House Un-American Activities Committee (Commission de la Chambre des Représentants sur les activités anti-américaines) lors de la commission d'enquête de 1947 sur les influences communistes dans l'industrie cinématographique. Inscrit sur la liste noire, il ne peut dès lors plus travailler.

Biographie

Jeunesse et débuts dans le cinéma (1905-1947)
Dalton Trumbo naît dans le Colorado en 1905. À l'âge de vingt ans, il part pour la Californie. Il y travaille comme boulanger la nuit, tandis que le jour il étudie à l'Université de Californie du sud. À la fin de ses études, il commence à écrire des articles en tant que journaliste indépendant.

En 1933, il devient rédacteur en chef de la revue Hollywood Spectator, une publication de critique cinématographique. La revue cesse de paraître un an plus tard. Trumbo est alors engagé comme lecteur à la Warner Bros jusqu'en 1936. Il est renvoyé, car il refuse de démissionner de la Screen Writers Guild, un syndicat fortement ancré à gauche. Il écrit quelques scénarios sans grande importance pour la Screen Writers Guild et milite dans plusieurs associations de gauche.

En 1938, il épouse Cléo Beth Fincher avec qui il a trois enfants. Cette année-là, il écrit le roman Johnny s'en va-t-en guerre (Johnny Got His Gun). Il écrit également le scénario de son premier « grand » film, A Man to Remember de Garson Kanin. Il devient rapidement l'un des scénaristes les mieux payés de Hollywood. Il a une capacité à écrire très rapidement : en une journée il peut proposer trois, quatre versions d'une même scène. En 1941, Kitty Foyle, réalisé par Sam Wood, est nommé pour l'Oscar du meilleur scénario. Il est également un grand pamphlétaire.

En 1941, peu de temps après l'invasion allemande de l'URSS, alors que le Parti communiste USA vient de faire un virage à 180° sur la question de l'entrée en guerre, Johnny s'en va-t-en guerre est épuisé et l'extrême droite américaine fait pression sur lui et son éditeur pour obtenir une réédition. Cela le convainc que c'est « exactement le type de livre qu'il ne fallait pas réimprimer avant la fin de la guerre ». Il va jusqu'à informer le FBI des agissements de ces correspondants, ce qui provoque le début de ses ennuis avec celui-ci.

Il est membre du Parti communiste USA de 1943 à 1948.


Les années noires (1947-1960)
En octobre 1947, le House Un-American Activities Committee (commission des activités antiaméricaines) se réunit à Washington et commence des audiences afin de déterminer quels sont les individus « déviants » du monde hollywoodien. Trumbo est l'un des Dix d'Hollywood, qui refusent de répondre à la question : « Êtes-vous encore, ou avez-vous été membre du parti communiste ? ». Les dix invoquent le premier amendement (liberté d'expression et de réunion) pour justifier leur refus de répondre. La commission, quant à elle, estime qu'ils outragent le congrès. Trumbo est condamné à une peine de prison qu'il effectue en 1950 pendant onze mois.


La commission des activités anti-américaines
Trumbo ne refuse pas catégoriquement de répondre à la question, mais ne répond pas comme le désirerait la commission. Un exemple de ceci est l'extrait suivant, tiré de l'audience de Dalton Trumbo devant la commission. L'échange a lieu entre Trumbo, J. Parnell Thomas (président de la Commission) et Robert E. Stripling, l'enquêteur en chef de la Commission :


Le président - (coups de marteau)… un instant. La commission veut savoir quelle était la question, et voir si votre réponse est pertinente. Quelle était la question ?
L'enquêteur en chef - Monsieur Trumbo, je vais vous poser diverses questions, toutes auxquelles il peut être répondu par "oui" ou par "non". Si vous voulez donner une explication après avoir fourni cette réponse, je suis persuadé que la commission donnera son accord. Cependant, afin que cette audience puisse se passer régulièrement, il est nécessaire que vous répondiez à la question sans faire de discours en réponse à chaque question.
Dalton Trumbo - Je comprends, Monsieur Stripling. Cependant votre travail est de poser des questions et le mien est d'y répondre. Je répondrai par oui ou par non si cela me convient de répondre ainsi. Je répondrai en utilisant mes propres mots. Il y a beaucoup de questions auxquelles il ne peut être répondu par "oui" ou "non" que par un imbécile ou un esclave.
Le président - La Commission est d'accord avec vous, vous n'avez pas besoin de répondre par "oui" ou par "non".
Dalton Trumbo - Merci, monsieur.
Le président - Mais vous devez répondre aux questions.
Trumbo souhaitait également ajouter une déclaration dans laquelle il présente une défense offensive, niant la légitimité de la Commission et comparant la situation à l'incendie du Reichstag en 1933 qui avait permis d'asseoir le pouvoir de Hitler.


La liste noire
Il est inscrit sur la liste noire de Hollywood ce qui lui interdit de travailler dans le cinéma. Il s'exile au Mexique avec Hugo Butler et sa femme Jean Rouverol eux aussi sur la liste noire. Il y rencontre Luis Buñuel et une relation amicale se noue entre les deux cinéastes. Il lui parle alors d'un projet qui lui tient à cœur : l'adaptation au cinéma du livre qu'il a écrit en 1938, Johnny s'en va-t-en guerre.

Au Mexique, il continue à écrire pour le cinéma américain sous des noms d'emprunts : Millard Kaufman (Gun Crazy en 1950), Guy Endore (Menace dans la nuit, en 1951) ou encore Robert Rich, nom sous lequel il remporte même l'Oscar du meilleur scénario pour Les Clameurs se sont tues de Irving Rapper, en 1956 (Robert Rich est en fait le nom du neveu des frères King, producteurs du film). À partir de 1957, tout contribue à affaiblir le pouvoir de la liste noire.


La consécration (1960-1976)
Il sort officiellement de la liste noire en 1960, lorsque Otto Preminger, pour Exodus (film, 1960) et puis Kirk Douglas, pour Spartacus demande que Dalton Trumbo soit crédité sous son vrai nom au générique. Conscient que l’auteur du scénario Léon Uris a écrit quelque chose trop en faveur d’Israel, pour Exodus, et des faiblesses du scénario du film, pour Spartacus, Douglas a besoin d'un scénariste rapide et efficace, et Trumbo s'avère être l'homme de la situation (d'autant plus qu'il a été le compagnon de cellule d'Howard Fast, auteur du roman sur lequel est basé le film).

En 1971, il réalise son unique film, une adaptation de son roman Johnny s'en va-t-en guerre. Le film est montré au festival de Cannes et reçoit les louanges de Jean Renoir et Luis Buñuel. Il obtient le Grand prix du jury.

Dalton Trumbo est mort d'un infarctus du myocarde à l'âge de 70 ans, le 10 septembre 1976.

Ses meilleurs films

Spartacus (1960)
(Scénariste)
Papillon (1973)
(Scénariste)
Nos plus belles années (1973)
(Scénariste)
Hawaï (1966)
(Scénariste)
Exodus (1960)
(Scénariste)
Le chevalier des sables (1965)
(Scénariste)

Le plus souvent avec

Roy Webb
Roy Webb
(9 films)
Kirk Douglas
Kirk Douglas
(5 films)
Kurt Neumann
Kurt Neumann
(3 films)
Edith Head
Edith Head
(6 films)
Bess Flowers
Bess Flowers
(4 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Dalton Trumbo (66 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Dalton Trumbo, 2h4
Réalisé par Jay Roach
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Biographie
Thèmes Film sur un écrivain, Politique
Acteurs Elle Fanning, Bryan Cranston, Diane Lane, John Goodman, Helen Mirren, Alan Tudyk
Rôle Himself (archive footage)
Note74% 3.747693.747693.747693.747693.74769
À la fin des années 1940 à Hollywood, le scénariste à succès Dalton Trumbo, accusé d'être membre du parti communiste, est interdit d'exercer son métier. Il fait alors partie de ceux qu'on appelle les « Dix d'Hollywood ». Il va aller jusqu'au bout de ses convictions, ce qui met en péril sa carrière et sa famille.
Johnny s'en va-t-en guerre, 1h51
Réalisé par Dalton Trumbo
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Guerre
Thèmes L'euthanasie, Maladie, Politique, Le handicap, Politique
Acteurs Timothy Bottoms, Jason Robards, Donald Sutherland, Kathy Fields, Diane Varsi, Marsha Hunt
Rôle Orator
Note78% 3.946463.946463.946463.946463.94646
Joe Bonham (Timothy Bottoms) est un jeune Américain plein d'enthousiasme. Il décide de s'engager pour aller combattre sur le front pendant la Première Guerre mondiale. Au cours d'une mission de reconnaissance, il est grièvement blessé par un obus et perd la parole, la vue, l'ouïe et l'odorat. On lui ampute ensuite les quatre membres alors qu'on croit qu'il n'est plus conscient. Allongé sur son lit d'hôpital, il se remémore son passé et essaie de deviner le monde qui l'entoure à l'aide de la seule possibilité qui lui reste : la sensibilité de sa peau. Une infirmière particulièrement dévouée l'aide à retrouver un lien avec le monde extérieur. Lorsque le personnel médical comprend que son âme et son être sont intacts sous ce corps en apparence décédé, ils doivent prendre une décision médicale selon les valeurs et les croyances de l'époque.
Le rôdeur
Le rôdeur (1951)
, 1h32
Réalisé par Joseph Losey
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Noir, Policier
Acteurs Van Heflin, Evelyn Keyes, Katherine Warren, Emerson Treacy, Madge Blake, Wheaton Chambers
Rôle La voix de John Gilvray à la radio
Note71% 3.5964853.5964853.5964853.5964853.596485
Un soir, Webb Garwood et Bud Crocker, deux policiers, viennent chez Susan Gilvray qui a signalé un rôdeur autour de chez elle, alors qu'elle se trouve seule (à cette heure-là, son mari, John, anime une émission radiophonique). Après avoir inspecté les lieux, et l'intrus paraissant avoir disparu, les deux hommes repartent. Le lendemain soir, Webb se présente seul, prétextant une enquête de routine. En discutant, Susan et lui réalisent qu'ils sont originaires de la même région et qu'ils ont des souvenirs de jeunesse en commun. Ils s'éprennent l'un de l'autre.

Réalisateur

Johnny s'en va-t-en guerre, 1h51
Réalisé par Dalton Trumbo
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Guerre
Thèmes L'euthanasie, Maladie, Politique, Le handicap, Politique
Acteurs Timothy Bottoms, Jason Robards, Donald Sutherland, Kathy Fields, Diane Varsi, Marsha Hunt
Note78% 3.946463.946463.946463.946463.94646
Joe Bonham (Timothy Bottoms) est un jeune Américain plein d'enthousiasme. Il décide de s'engager pour aller combattre sur le front pendant la Première Guerre mondiale. Au cours d'une mission de reconnaissance, il est grièvement blessé par un obus et perd la parole, la vue, l'ouïe et l'odorat. On lui ampute ensuite les quatre membres alors qu'on croit qu'il n'est plus conscient. Allongé sur son lit d'hôpital, il se remémore son passé et essaie de deviner le monde qui l'entoure à l'aide de la seule possibilité qui lui reste : la sensibilité de sa peau. Une infirmière particulièrement dévouée l'aide à retrouver un lien avec le monde extérieur. Lorsque le personnel médical comprend que son âme et son être sont intacts sous ce corps en apparence décédé, ils doivent prendre une décision médicale selon les valeurs et les croyances de l'époque.

Scénariste

Complot à Dallas, 1h31
Réalisé par David Miller
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Action, Historique, Policier
Thèmes La famille, Politique
Acteurs Burt Lancaster, Robert Ryan, Will Geer, Gilbert Green, John Anderson, Paul Carr
Note66% 3.347483.347483.347483.347483.34748
En introduction du film, il est révélé que, dans un passage, qui a été censuré, d'une entrevue télévisée datée du 2 mai 1970, l'ancien président Lyndon Johnson livre ses soupçons qu'un complot ait été à l'origine de l'assassinat de Kennedy.
Nos plus belles années, 1h58
Réalisé par Sydney Pollack
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Musical, Romance
Thèmes Religion
Acteurs Barbra Streisand, Robert Redford, Bradford Dillman, Lois Chiles, Patrick O'Neal, Viveca Lindfors
Note70% 3.549023.549023.549023.549023.54902
Aux États-Unis, entre 1937 et 1950. Katie et Hubbell se sont rencontrés à l'université. Lui était un étudiant et play-boy désinvolte, elle, une ardente militante communiste.
Papillon
Papillon (1973)
, 2h5
Réalisé par Franklin J. Schaffner
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Biographie, Action, Aventure, Policier
Thèmes La mer, La prison, Transport, Évasion
Acteurs Steve McQueen, Dustin Hoffman, Victor Jory, Don Gordon, Bill Mumy, George Coulouris
Note79% 3.999373.999373.999373.999373.99937
Accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, Papillon est condamné aux travaux forcés à perpétuité. Sur le navire-prison qui l'emmène vers le sinistre bagne de Cayenne, il se lie d'amitié avec Louis Delga, un faussaire qui est parvenu à emporter une petite fortune avec lui. Débarqués en Guyane, les deux hommes n'ont qu'une idée en tête, s'évader. Louis possède de l'argent, de la subtilité. Papillon est riche de sa détermination et de sa force physique. Il commence par acheter un bateau à un garde, mais tombe dans un traquenard qui lui vaut 2 ans de réclusion dans d'atroces conditions. Il ne s'en décourage pas pour autant et se montre plus que jamais déterminé à se tirer d'affaire.
Les Cavaliers, 1h49
Réalisé par John Frankenheimer
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Action, Aventure
Thèmes Mise en scène d'un animal, Sport, Les chevaux, Mise en scène d'un mammifère, Equitation
Acteurs Omar Sharif, Leigh Taylor-Young, Jack Palance, Saeed Jaffrey, Peter Jeffrey, Vernon Dobtcheff
Rôle Ecrivain
Note65% 3.2977853.2977853.2977853.2977853.297785
Le film raconte l'épopée d'un cavalier dans les paysages afghans, cherchant à oublier le souvenir de sa défaite dans un tournoi équestre, le Bouzkachi, à Kaboul.