Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Claude Gensac est une Actrice Française née le 1 mars 1927 à Acy-en-Multien (France)

Claude Gensac

Claude Gensac
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Claude-Jeanne Malca Gensac
Nationalité France
Naissance 1 mars 1927 à Acy-en-Multien (France)
Mort 27 décembre 2016 (à 89 ans)

Claude Gensac est une actrice française née le 1er mars 1927 à Acy-en-Multien (Oise) et morte le 27 décembre 2016 à Paris.

Élève du Conservatoire de Paris, elle commence sa carrière au théâtre en jouant la tragédie. Remarquée, elle obtient des rôles au cinéma et à la télévision à partir des années 1950. Actrice d'allure distinguée, elle diversifie rapidement sa carrière en jouant dans des pièces de boulevard sous l'impulsion de son mari, Pierre Mondy.

En 1967, elle est choisie pour interpréter la femme du personnage joué par Louis de Funès dans Oscar d'Édouard Molinaro, et le sera dans six autres de ses films. Ce dernier est alors devenu une grande vedette de l'écran et l'osmose avec Claude Gensac, rencontrée 15 ans plus tôt sur la scène du théâtre Daunou, est telle qu'ils tourneront dix films ensemble, la plupart devenant de grands succès commerciaux tels Oscar, Les Grandes Vacances, Le gendarme se marie et Jo.

Devenue une figure populaire du cinéma français des années 1970, Claude Gensac peine à relancer sa carrière après la mort de de Funès en 1983. Elle retrouve des rôles conséquents à partir de la fin des années 2000, jouant notamment avec Catherine Deneuve dans Elle s'en va en 2013. Elle est nommée en 2015 pour le César de la meilleure actrice dans un second rôle (ce qui fait ainsi d'elle l'actrice la plus âgée à être nommée pour ce titre) pour son rôle dans Lulu femme nue de Sólveig Anspach.

Biographie

Enfance et formation
Claude Gensac naît le 1er mars 1927 à Acy-en-Multien dans l'Oise d'André Gensac, baryton, et Rose Brayer. Lorsque Claude a six ans, son père quitte le foyer pour une cantatrice de l'Opéra de Paris, Éliette Schennebergavec laquelle il aura une fille, Éliette Gensac, chanteuse, comédienne et speakerine pour RTL. Cette dernière, créditée sous le nom d'Éliette Demay, a d'ailleurs joué dans Hibernatus aux côtés de sa demi-sœur.

Elle se destine d'abord à la danse classique, et c'est sa mère qui la pousse à devenir actrice, un métier qu'elle aurait voulu faire elle-même. Après des études secondaires au lycée Racine de Paris, sa mère l'inscrit au cours Simon afin de préparer son entrée au Conservatoire national supérieur d'art dramatique. Claude y rencontre celui qui deviendra son premier mari, Pierre Mondy. Admise au Conservatoire, elle en sort en 1947 avec le deuxième prix de tragédie et le premier accessit de comédie.


Débuts
Claude Gensac débute la même année au théâtre à Bruxelles dans Borgia de Herman Closson. Mère et fille posent ensemble à l'occasion d'une répétition dans un numéro de Regards. Elle est remarquée en 1950 dans son interprétation de Jeanne d'Arc dans La Pucelle de Jacques Audiberti. Elle enchaîne avec d'autres tragédies et obtient des premiers rôles féminins dans Horace de Pierre Corneille en 1951, Kean de Jean-Paul Sartre en 1953 et Pour Lucrèce de Jean Giraudoux en 1955.

Parallèlement, elle débute au cinéma en 1952 dans La Vie d'un honnête homme de Sacha Guitry. Le réalisateur la choisit pour interpréter la femme de chambre du personnage principal, joué par Michel Simon. Louis de Funès, qui joue un valet, sera son premier partenaire à l'écran. La même année, Gensac et de Funès se retrouvent dans la pièce Sans cérémonie de Jacques Vilfrid et Jean Giraud mise en scène par le mari de Claude, Pierre Mondy. Sans cérémonie est la première d'une longue série de collaborations entre de Funès, Vilfrid et Giraud. Néanmoins, la pièce est un échec critique.

Dans les années 1950 puis 1960, Claude Gensac poursuit sa carrière au théâtre, au cinéma et à la télévision. Elle est par exemple choisie pour des rôles de grandes dames ou de bourgeoises, parfois méchantes, dans des séries comme La caméra explore le temps et Les Cinq Dernières Minutes. Pour la première, elle interprète Madame de Montespan dans un épisode consacré à l'Affaire des Poisons et Marie-Louise d'Autriche dans un autre sur Napoléon II. Au théâtre, Claude Gensac joue notamment dans Chaud et froid de Fernand Crommelynck en 1956, et Cleo à Paris de Fabre Luce en 1957. Le cinéma fait appel à elle pour un rôle de bourgeoise dans Comment épouser un premier ministre de Michel Boisrond en 1964, l'actrice obtient aussi des rôles secondaires dans Les Sultans de Jean Delannoy et le Journal d'une femme en blanc de Claude Autant-Lara. Le talent tragique de Claude Gensac lui permet de participer, en 1962, au nouveau doublage français de Blanche-Neige et les Sept Nains (1937) de Walt Disney. Elle prête sa voix à la reine. Claude se lasse cependant de ses rôles de femmes antipathiques.


Le partenariat avec Louis de Funès
Claude Gensac et Louis de Funès avaient travaillé ensemble au théâtre et au cinéma en 1952, mais leur longue et fructueuse collaboration ne commence réellement qu'en 1967, avec l'adaptation à l'écran d'Oscar. Cette pièce était jouée par de Funès depuis 1959, et elle avait largement contribué à affirmer son talent. Cantonné à des seconds rôles au cinéma jusqu'au début des années 1960, il avait ensuite connu un large succès dans Le Corniaud en 1965, La Grande Vadrouille en 1966 ou Le Gendarme se marie en 1968.

C'est Jeanne, la femme de Louis de Funès, qui avance le nom de Claude Gensac pour le rôle de la femme du personnage principal d'Oscar. Elle voulait que son mari incarne des personnages au rang social élevé et il fallait pour cela que l'actrice incarnant son épouse sur scène ait de la distinction. Qualifiée de « bonne copine » par Patrick de Funès, fils et biographe de l'acteur, elle est aussi choisie parce que Jeanne de Funès lui fait suffisamment confiance pour ne pas craindre qu'elle lui vole son mari hors plateau. Louis et Jeanne s'étaient bien entendus avec Claude sur le tournage de La vie d'un honnête homme en 1952, et Jeanne de Funès repense à l'actrice en la voyant à la télévision dans un épisode des Cinq Dernières Minutes. Peu après, le couple de Funès va voir Claude Gensac sur scène dans La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau. Son interprétation de Madame Petypon les convainc définitivement.

Elle reste toujours très reconnaissante à Louis et Jeanne de Funès d'avoir fait décoller sa carrière, heureuse d'ailleurs de s'inscrire définitivement dans la comédie afin de quitter ses rôles de « duchesses perverses » ou de « femmes agressives ». Au départ, elle était toutefois inquiète d'obtenir des rôles si importants au cinéma. Le succès du couple de Funès-Gensac repose sur la parfaite alchimie entre deux comédiens aux jeux totalement opposés : de Funès est hargneux et teigneux, Gensac est adorable, pétillante et distinguée.



Elle joue dans Oscar en 1967, puis dans Les Grandes Vacances la même année. Elle interprète à une dizaine de reprises l'épouse (et une fois la secrétaire) des personnages joués par Louis de Funès au cinéma, rôle qu'elle occupe en 1968 dans Le gendarme se marie, en 1969 dans Hibernatus, en 1970 dans Le Gendarme en balade, et en 1971 dans Jo. Ces films sont de grands succès commerciaux, Les Grandes Vacances et Le Gendarme se marie étant numéro un au box-office français l'année de leur sortie respective, avec presque sept millions d'entrées chacun. Oscar est deuxième en 1967, derrière Les Grandes Vacances, avec un peu plus de six millions d'entrées.

Louis de Funès s'entend parfaitement avec Claude Gensac et l'actrice fait partie de ses partenaires préférés, comme Michel Galabru. De Funès a dit d'elle : « On s'amuse beaucoup avec Claude, elle pige très vite. Je n'ai pas besoin de lui expliquer deux fois ce qui fait rire ». Cependant, les deux acteurs se voient peu en dehors des tournages. Grâce à de Funès, Claude Gensac devient une actrice populaire, indissociable de ses rôles en tandem avec l'acteur, notamment Ludovic et Josépha Cruchot de la série des Gendarmes. L'expression « Ma biche », employée par Cruchot, marque des générations de spectateurs. Parfois appelée ainsi dans la rue, Claude Gensac découvre même, un jour, cette expression écrite sur un banc en face de chez elle. Les rôles d'épouse des personnages joués par Louis de Funès sont une bénédiction pour l'actrice, mais aussi un handicap pour la suite. Par faute de temps, elle néglige sa carrière en dehors de ces films et refuse plusieurs contrats, bien que l'acteur l'ait avertie du risque qu'elle courait de ne plus décrocher de rôles à l'avenir. Elle reste cependant active au théâtre, jouant dans des pièces comiques comme Les Deux Vierges de Jean-Jacques Bricaire en 1975 et La Cage aux folles de Jean Poiret en 1978, mais aussi dans La Folle de Chaillot de Jean Giraudoux en 1975. Elle apparaît parallèlement dans plusieurs productions d' Au théâtre ce soir.


Éclipse et retour
Les années 1970 marquent un ralentissement pour Claude Gensac puisqu'elle n'est ni au générique de Sur un arbre perché (1971) ni à celui de La Folie des grandeurs (1971) et des Aventures de Rabbi Jacob (1973) (elle n'a d'ailleurs participé à aucun des films de de Funès réalisés par Gérard Oury). Ensuite, le double infarctus dont est victime Louis de Funès en 1975 le force à diminuer son activité professionnelle. Elle retrouve l'acteur pour des rôles mineurs dans L'Aile ou la cuisse en 1976 et La Soupe aux choux en 1981. Dans le premier, c'est Louis de Funès qui l'a imposée dans le rôle de sa secrétaire, et elle doit être affublée d'une perruque grise afin que les spectateurs ne reconnaissent pas l'habituelle « Madame de Funès à l'écran ». Louis de Funès lui offre le rôle plus conséquent de Frosine dans son adaptation cinématographique de L'Avare en 1980, puis elle redevient sa femme dans le dernier opus du Gendarme, Le Gendarme et les Gendarmettes, sorti en 1982. Ce film est la dernière apparition à l'écran de Louis de Funès qui meurt en janvier 1983. Claude Gensac n'avait pas pu tenir le rôle dans Le Gendarme et les Extra-terrestres en 1978, car elle devait répéter au théâtre La Maison des cœurs brisés de George Bernard Shaw. Elle fut remplacée par Maria Mauban dont le texte avait été réduit.

Après la mort de Louis de Funès en 1983, la carrière de Claude Gensac décline. Elle approche la soixantaine et son nom est trop associé à Louis de Funès pour que les producteurs et réalisateurs s'intéressent à elle. Un metteur en scène lui a d'ailleurs avoué qu'il pensait qu'elle ne souhaitait plus tourner depuis la mort de l'acteur. Elle obtient cependant suffisamment de rôles pour poursuivre sa carrière de comédienne. Elle joue par exemple au théâtre dans Le Dindon de Georges Feydeau en 1984, et Le Bal des voleurs de Jean Anouilh en 1996, et à la télévision dans la série Marc et Sophie de 1987 à 1991.

Le 27 novembre 1993, elle devient la marraine de l'École Régionale d'art dramatique et citoyenne d'honneur de la ville de Marignane, et accepte de donner son nom à la salle de résidence : la salle Claude Gensac

En 2005, elle publie une autobiographie, Ma biche... c'est vite dit !. Le titre fait référence au surnom que lui a donné Louis de Funès dans leurs films. Elle retrace dans ce livre son parcours avec de Funès mais aussi son expérience de comédienne et raconte des anecdotes de tournage.

À la fin des années 2000, Claude Gensac connaît un renouveau professionnel tardif même si plusieurs films dans lesquels elle devait jouer sont annulés à cause de la crise financière. Elle apparaît dans la série Sous le soleil en 2005 puis obtient un rôle important dans La Prophétie d'Avignon, saga d'été de 2007 qui la déçoit. Elle joue ensuite sur scène La Perruche et le Poulet avec Jean-Pierre Castaldi en 2008. Elle devient un personnage récurrent de la série télévisée Scènes de ménages à partir de 2012 et obtient des rôles secondaires dans deux films de jeunes réalisatrices en 2013 : Elle s'en va d'Emmanuelle Bercot et Lulu femme nue de Sólveig Anspach. Ce dernier film lui permet d'être nommée pour le César de la meilleure actrice dans un second rôle en 2015, alors qu'elle a presque 88 ans.

Le 25 décembre 2015, elle apparaît le temps d'un sketch dans l'émission spéciale « Nos chers voisins » fêtent la nouvelle année, diffusée sur TF1.

Son dernier rôle au cinéma est dans Baden Baden de Rachel Lang en 2016, où elle joue le personnage de la grand-mère du personnage principal, Ana, jouée par Salomé Richard.


Vie privée et mort
Claude Gensac rencontre son premier mari, Pierre Mondy, au cours Simon où ce dernier est élève. Ils se marient en 1952 mais divorcent deux ans plus tard. Plusieurs figures du théâtre sont présentes au mariage, comme Pierre Fresnay, Yvonne Printemps, Marcel Achard et Jacqueline Maillan. Les compagnons du conservatoire de Claude Gensac prennent ce mariage pour une mésalliance car elle est alors associée à un théâtre tragique et cérébral, alors que Pierre Mondy est plus orienté vers le boulevard.

En 1958, elle se remarie avec Henri Chemin, qui, pilote automobile, mais aussi directeur des relations publiques de Ford-France, a utilisé son réseau dans le monde du cinéma pour placer la Ford Mustang dans plusieurs films des années 1960. Ils divorcent en 1977. Leur fils, Frédéric Chemin, compositeur de musique de variétés, leur donne deux petits-enfants. Elle a résidé à Neuilly-sur-Seine puis dans un manoir en Normandie à partir de 1989.

Claude Gensac meurt dans son sommeil dans la nuit du 26 au 27 décembre 2016, à l'âge de 89 ans.

Ses meilleurs films

Les Grandes Vacances (1967)
(Actrice)
Le gendarme se marie (1968)
(Actrice)
Oscar (1967)
(Actrice)
L'aile ou la cuisse (1976)
(Actrice)
Le gendarme en balade (1970)
(Actrice)
Le gendarme et les gendarmettes (1982)
(Actrice)

Le plus souvent avec

Louis de Funès
Louis de Funès
(11 films)
Jean Girault
Jean Girault
(7 films)
Max Montavon
Max Montavon
(8 films)
Guy Grosso
Guy Grosso
(5 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Claude Gensac (33 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

Nos années folles, 1h43
Réalisé par André Téchiné
Origine France
Genres Drame
Thèmes Sexualité, Bisexualité, Erotique, Prostitution, Thriller érotique, LGBT, Travestissement au cinéma
Acteurs Céline Sallette, Pierre Deladonchamps, Grégoire Leprince-Ringuet, Michel Fau, Xavier Robic, Arthur Mazet
Note56% 2.823752.823752.823752.823752.82375
Pendant la Première Guerre mondiale, un soldat français déserte et, pour éviter d'être repris et renvoyé au front, se fait passer pour une femme avec l'aide de son épouse.
Baden Baden, 1h35
Réalisé par Rachel Lang
Origine France
Genres Drame, Comédie dramatique
Acteurs Swann Arlaud, Salomé Richard, Claude Gensac, Zabou Breitman, Olivier Chantreau, Sam Louwyck
Rôle Grand-mère
Note65% 3.283643.283643.283643.283643.28364
À la suite d'une expérience professionnelle désastreuse à l’étranger, Ana, 26 ans, revient dans la ville de son adolescence. Elle se donne pour mission, chez sa grand-mère, de réaménager la salle de bain pour qu'elle soit mieux adaptée à une personne âgée. Le temps d'un été, une ancienne passion amoureuse ressurgit, sa grand-mère est hospitalisée et Ana tente de composer avec la vie.
Damoclès
Damoclès (2016)
, 1h30
Origine France
Genres Drame, Comédie
Acteurs Manu Payet, Laetitia Spigarelli, Alma Jodorowsky, Blanche Gardin, Claude Gensac, Gilles Cohen
Rôle Josette
Note58% 2.908492.908492.908492.908492.90849
Paul vit en colocation avec Hélène. Tous deux célibataires, Hélène cherche l'amour sur Internet alors que Paul fuit les nouvelles technologies pour se rapprocher des gens. Un soir, lors d'une fête, Lucie, la cousine d'Hélène prédit à Paul qu'il rencontrera l'amour dans un endroit vert mais aussi qu'il tuera quelqu'un et que les deux événements sont liés. À peine quelques jours plus tard, Paul rencontre Camille dans un parc et une relation intense commence. Même si, dans un premier temps, il ne croit pas aux prédictions de Lucie, il se met à douter quand il manque à plusieurs reprises de tuer quelqu'un accidentellement...
Mon cher petit village, 1h28
Réalisé par Gabriel Le Bomin
Origine France
Genres Drame, Comédie
Acteurs Laurent Stocker, Katja Riemann, Vicky Krieps, Éric Savin, Philippe Duquesne, Claude Gensac
Rôle Adèle
Note56% 2.814142.814142.814142.814142.81414
Ingénieur du nucléaire, Antoine Degas débarque à Saint-Lassou, petit village endormi et charmant, pour en convaincre les habitants d'accueillir l'installation d'un centre d'étude, préalable à l'aménagement d'un site de stockage de déchets radioactifs. Un énorme projet soutenu en haut lieu, avec emplois et gros sous à la clé qui, plaide-t-il, représente une aubaine pour cette commune économiquement moribonde.
Lulu femme nue, 1h30
Réalisé par Sólveig Anspach
Origine France
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique
Acteurs Karin Viard, Claude Gensac, Bouli Lanners, Corinne Masiero, Pascal Demolon, Philippe Rebbot
Rôle Marthe, la vieille dame
Note64% 3.2446253.2446253.2446253.2446253.244625
Lulu, mère au foyer, saisit l'opportunité d'un entretien d'embauche raté sur la Côte de Lumière pour s'émanciper d'un quotidien pesant, d'un mariage à la dérive. À la faveur de rencontres marquantes, cette femme timorée, complexée, se met à nu auprès d'inconnus, fait une mise au point sur sa vie, sur ce qu'elle est, veut et aime vraiment... Et elle change.
Les Fées du logis, 1h20
Origine France
Genres Comédie romantique
Acteurs Lucile Marquis, Anne Loiret, Chick Ortega, Claude Gensac, Davy Sardou
Rôle Madame Berto, la vieille dame

Marie-Lou Bissainthe et Françoise Le Bris, deux amies femmes de ménage dans une résidence moderne deviennent les détentrices et les confidentes des petits ou grands secrets de leurs employeurs. Ce qu’elles font de tous ces renseignements glanés petit à petit dépend de la façon dont ils se comporteront à leur égard...
Elle s'en va, 1h56
Réalisé par Emmanuelle Bercot
Origine France
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique
Thèmes La famille, Transport, Automobile, Road movie
Acteurs Catherine Deneuve, Nemo Schiffman, Claude Gensac, Mylène Demongeot, Hafsia Herzi, Paul Hamy
Rôle Annie
Note64% 3.2001653.2001653.2001653.2001653.200165
Tout va de mal en pis pour Bettie, une restauratrice bretonne, veuve portant élégamment la soixantaine. Alors qu'elle entretient une liaison passionnelle avec un industriel qui lui promet depuis toujours de divorcer pour l'épouser, elle apprend qu'il vient de le faire, mais pour se marier avec une jeune femme enceinte. Tout s'effondre autour d'elle : son restaurant est en péril économique, sa banque la menace de faillite. Au lendemain de ces mauvaises nouvelles, alors que c'est le coup de feu de midi, elle quitte soudainement le restaurant sous le prétexte d'aller acheter des cigarettes en voiture, puis décide de faire une balade afin de retrouver ses esprits. Mais au lieu de revenir, elle part à l'aventure sur les routes. De tours en détours, Bettie va de la côte atlantique jusqu'aux montagnes d'Auvergne. En chemin, elle prend comme passager son petit-fils de dix ans qu'elle connaît à peine. Des rencontres la ramènent à son passé, comme en Savoie où elle retrouve l'ex « Miss Bocage normand » qu'elle a connue autrefois en concourant en tant que « Miss Bretagne » pour le titre de Miss France 1969. À l'issue de ses déambulations, Bettie retrouve l'envie de vivre, car un nouvel amour apparaît.
De l'huile sur le feu, 1h36
Réalisé par Nicolas Benamou
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Vincent Lacoste, Alice Belaïdi, Nader Boussandel, Claude Gensac, Francis Kuntz, Julie Ferrier
Rôle M Lavignasse
Note43% 2.194262.194262.194262.194262.19426
À Belleville, deux restaurants se font face : le Berbère King de la famille Chouffry et l'Empire du dragon de la famille Zy. Tout allait bien, jusqu'à ce que Samir Chouffry accuse monsieur Zy d'avoir mangé son chien.
Coursier
Coursier (2010)
, 1h30
Réalisé par Hervé Renoh
Origine France
Genres Comédie, Action, Policier
Acteurs Jimmy Jean-Louis, Géraldine Nakache, Michaël Youn, Catalina Denis, Didier Flamand, Frédéric Chau
Rôle La Hollandaise
Note58% 2.931162.931162.931162.931162.93116
Sam est coursier. Il doit impérativement assister à un mariage pour sauver son couple avec Nadia, mais il n'a pas d'autre choix que d'accepter une course urgente pour son boss, qui fera de cette journée éprouvante la pire de sa vie.
L'Immortel
L'Immortel (2010)
, 1h55
Réalisé par Richard Berry
Origine France
Genres Thriller, Action, Policier
Thèmes Mafia, La provence, Gangsters
Acteurs Jean Reno, Kad Merad, Richard Berry, Marina Foïs, Jean-Pierre Darroussin, JoeyStarr
Rôle Mme Fontarosa
Note66% 3.348213.348213.348213.348213.34821
Charly Matteï a tourné la page de son passé de hors-la-loi. Depuis trois ans, il mène une vie paisible et se consacre à sa femme et à ses deux enfants. Pourtant, un matin d'hiver, son passé le rattrape. Dans le parking du vieux port à Marseille, il est la cible d'un commando composé de 8 hommes ; il est laissé pour mort avec 22 balles dans le corps. Contre toute attente, il ne va pas mourir.
La grève des femmes, 1h45
Réalisé par Stéphane Kappes
Genres Comédie
Thèmes Peinture
Acteurs Pierre-François Martin-Laval, Armelle Deutsch, Claude Gensac, Pierre Mondy, Zinedine Soualem, Anne Girouard
Rôle M Deschamps

Suzie, infirmière à domicile, est passionnée par la peinture. Franck, son compagnon, voue un culte à la course automobile et travaille sur un moteur électrique ultra-performant. Alors que Suzie et ses amies préparent leur exposition dans l'atelier, Franck décide de le réquisitionner. Suzie, Cécile, Sonia et Hélène, bien décidées à ne pas se laisser faire, entament un mouvement de grève qui va bientôt gagner tout le village...
Papa est formidable, 1h50
Réalisé par Dominique Baron
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Micky Sébastian, Claude Gensac, Bernard Haller, Daphné Baiwir, Franck Adrien, Myriam Gagnaire
Rôle Paulette, la mère de Sonia

Eric, un “papa“ architecte urbaniste, assure une vie confortable et bourgeoise à sa femme Sonia et à leurs deux fils de 9 et 3 ans, sans oublier Dingo, le chien rigolo, et les grands-parents Paul et Paulette, adorables et farfelus. Mais Eric est soudain confronté au choc du chômage… Les semaines passent… Les indemnités n’arrivent pas… Eric ne retrouve plus sa place dans une corporation sinistrée… La famille doit quitter la grande maison et s’installer dans un HLM de la ville… Rien ne va plus… Enfin presque… Car cette soudaine disponibilité du papa lui permet de redécouvrir, après des années de travail et d’absence professionnelle, qu’il a une femme tendre et courageuse, et des enfants qu’il a trop peu vus… Papa se persuade peu à peu qu’une autre vie est possible, loin de “la France d’en haut“ et qu’une certaine précarité n’exclut pas d’autres formes de bonheur… Mais ce n’est pas l’avis de la maman Sonia, qui prend cela pour un abandon d’Eric. Le couple se dégrade…
Absolument fabuleux, 1h45
Réalisé par Gabriel Aghion
Origine France
Genres Comédie
Thèmes Cuisine
Acteurs Josiane Balasko, Nathalie Baye, Marie Gillain, Vincent Elbaz, Claude Gensac, Yves Rénier
Rôle Mamie Mousson
Note47% 2.370212.370212.370212.370212.37021
Patsy, qui a un fort penchant pour l'alcool, surtout pour une célèbre marque de champagne, et Eddie, obsédée par ses rondeurs et perpétuellement électrisée par la cocaïne qu'elle apaise par d'innombrables somnifères différents, ont jadis fait mai 68 ensemble, mais déjà sur les barricades elles étaient à une place qui n'était pas vraiment la leur. Aujourd'hui, toutes deux arrivées à la cinquantaine, ces féministes enragées continuent à dire non à tout ce qui, selon elles, dégrade le sexe faible : faire la cuisine, vivre aux côtés d'un homme, élever un enfant. Mais le féminisme de mai 68 et des "seventies" n'est plus pour elles qu'une vague nostalgie qui se perd dans leur esprit nébuleux. Eddie a fini par se marier et est devenue la mère d'une ravissante jeune fille bachelière… puis a divorcé mais vit toujours aux crochets de son ex-mari et sous le même toit, la seule dernière cliente de son salon de "public relations" étant une Chantal Goya perpétuellement tournée en bourrique. Patsy, elle, a préféré rester célibataire et indépendante mais a passé sa vie en égérie vivant au crochet d'innombrables hommes se succédant les uns après les autres au fil des années, et toutes deux, véritables "fashion victims", ont aujourd'hui une vie totalement dissolue, complètement "déjantée", résolument excentrique, au grand découragement de la famille d'Eddie. La vie d'Eddie et de Patsy n'est plus que champagne à toute heure du jour et de la nuit, atmosphères envahies de fumée de tabac, joints, cocaïne, toilettes de luxe… et parasitisme par la fréquentation de stars de la mode et du spectacle.
Poule et Frites, 1h30
Réalisé par Luis Rego
Origine France
Genres Comédie
Acteurs Luis Rego, Michel Galabru, Claude Gensac, Anémone, Marc Jolivet, Claire Nadeau
Rôle Françoise, la belle-mère
Note36% 1.8175851.8175851.8175851.8175851.817585
Le film conte les mésaventures d'un vendeur de frites troublé par l'arrivée d'une jeune femme et confronté à une double vie ingérable.
Le gendarme et les gendarmettes, 1h40
Réalisé par Jean Girault
Origine France
Genres Comédie, Comédie policière
Thèmes L'armée française, Fiction sur la gendarmerie, La provence, Le Gendarme de Saint-Tropez
Acteurs Louis de Funès, Michel Galabru, Claude Gensac, Maurice Risch, Guy Grosso, Michel Modo
Rôle Josépha Cruchot
Note62% 3.100063.100063.100063.100063.10006
Dans ses locaux flambant neufs, la brigade de Saint-Tropez, ayant fait l'acquisition d'un ordinateur si puissant qu'il répond à toutes les questions, est chargée d'accueillir, de prendre soin et de former un contingent de quatre jeunes femmes en uniforme. Un spécialiste de l'espionnage informatique enlève, l'une après l'autre, les nouvelles recrues. L'existence de la brigade étant mise en danger par ces enlèvements dont la raison semble inexplicable, nos gendarmes déploieront au péril de leur vie, des trésors d'ingéniosité pour retrouver ces femmes dont ils avaient la garde.