Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Brandon Scott Jones est un Acteur

Brandon Scott Jones

Brandon Scott Jones
  • Infos
  • Photos
  • Meilleurs films
  • Famille
  • Personnages
  • Récompenses
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Brandon Scott Jones, né le 6 juin 1984, est un acteur et écrivain américain. Il est surtout connu pour ses rôles de Glen dans Can You Ever Forgive Me?, Donny dans Isn't it romantic? et John Wheaton dans The Good Place.

Biographie

Jones est né à Bel Air dans l'état du Maryland.

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Brandon Scott Jones (2 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

N'est-ce pas romantique, 1h29
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Comédie romantique, Fantasy, Romance
Thèmes Film traitant du cinéma
Acteurs Rebel Wilson, Liam Hemsworth, Adam DeVine, Priyanka Chopra, Betty Gilpin, Brandon Scott Jones
Note59% 2.9563652.9563652.9563652.9563652.956365
En Australie, au début des années 1990, la jeune Natalie regarde la comédie romantique Pretty Woman, lorsque sa mère détruit ses rêves et ses espoirs en lui disant que dans la vraie vie, les femmes comme elles ne vivent pas une fin heureuse. Vingt-cinq ans plus tard, Natalie travaille comme architecte à New York. Elle a peu de confiance en soi et est maltraitée par ses collègues ainsi que par Blake, un nouveau client beau et millionaire, qui la prend pour une assistante pendant une réunion importante. Josh, le meilleur ami de Natalie, invite cette dernière à une soirée dans un bar karaoké, ce qu'elle refuse catégoriquement, et punit son amie et assistante Whitney, qui regarde des comédies romantiques pendant les heures de travail, en parlant avec cynisme des clichés de ce genre de films.
Les Faussaires de Manhattan, 1h46
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Biographie, Comédie, Comédie dramatique, Policier
Thèmes Escroquerie
Acteurs Melissa McCarthy, Richard E. Grant, Dolly Wells, Ben Falcone, Jane Curtin, Joanna Adler
Rôle Glen
Note70% 3.5470953.5470953.5470953.5470953.547095
Au début des années 1990, l'auteure Lee Israel peine à renouer avec le succès de ses premiers livres. Sa nouvelle biographie sur Estée Lauder est un véritable échec. Dotée d'un caractère acariâtre et anticonformiste, elle ne fait rien pour s'adapter aux contraintes du monde littéraire et se brouille avec son éditeur. Elle sombre alors dans le syndrome de la page blanche et dans l'alcoolisme. Pressée par le manque d'argent, elle se résigne à vendre une lettre de Katharine Hepburn qu'elle avait encadrée. Elle va alors se découvrir un « don » : imiter à la perfection le style de grands écrivains et autres célébrités. Avec son ami Jack Hock, un homosexuel fantasque, elle monte une arnaque imparable, qui consiste à rédiger de fausses correspondances entre personnalités célèbres. Jack vend ensuite ces fausses lettres à des libraires de Greenwich Village, qui alimentent un marché florissant de collectionneurs passionnés. Mais les deux compères ne savent pas que le FBI s’intéresse désormais à eux.