Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Audrey Hepburn est une Actrice Britannique née le 4 mai 1929 à Ixelles (Belgique)

Audrey Hepburn

Audrey Hepburn
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Audrey Kathleen Ruston
Nationalité Royaume-uni
Naissance 4 mai 1929 à Ixelles (Belgique)
Mort 20 janvier 1993 (à 63 ans) à Tolochenaz (Suisse)
Récompenses Emmy Award, Oscar de la meilleure actrice, Médaille présidentielle de la liberté, Jean Hersholt Humanitarian Award

Audrey Hepburn — nom de scène d'Audrey Ruston — est une actrice britannique, née le 4 mai 1929 à Ixelles (Belgique) et morte le 20 janvier 1993 à Tolochenaz (Suisse).

Alors qu'elle se destinait initialement à la danse, avant de rejoindre le théâtre à la fin des années 1940, le succès de la pièce Gigi (1951) à Broadway lui ouvre les portes du cinéma. En 1953, à seulement 23 ans, on lui décerne l'Oscar de la meilleure actrice pour Vacances romaines.

À quatre autres reprises, elle est nommée aux Oscars, notamment pour Diamants sur canapé (1961). Parmi ses autres grands succès il faut citer Sabrina et Ariane de Billy Wilder, la comédie musicale culte My Fair Lady de George Cukor et Guerre et Paix d'après le roman de Léon Tolstoï.

Après 1967, elle met fin à sa carrière d’actrice pour se consacrer à l'aide humanitaire à l'enfance. Elle multiplie les voyages en Afrique et en Amérique latine pour l'UNICEF, dont elle devient ambassadrice en 1988.

Audrey Hepburn est considérée comme l'une des plus grandes actrices hollywoodiennes des années 1950 et 1960. Aux antipodes des pulpeuses vedettes de cinéma de l'époque, elle incarne un nouveau glamour, plus raffiné : silhouette gracile, visage fin, yeux de biche, sourire malicieux. En 1999, l'American Film Institute lui décerne le titre de troisième plus grande actrice de films américains de tous les temps, derrière Katharine Hepburn — avec laquelle elle n'a aucun lien de parenté — et Bette Davis.

Biographie

Enfance
La mère d'Audrey Hepburn, Ella baronne van Heemstra, fille du baron néerlandais Aarnoud van Heemstra, épouse en premières noces à l'âge de 19 ans le jonkheer Hendric Gustaaf Adolf Quarles van Ufford. Deux enfants, Alexander et Ian Quarles van Ufford, naissent de cette union. En 1925, ils divorcent.

Le père d'Audrey, Joseph Victor Anthony Ruston, est un anglo-irlandais, né en Bohême d'un père britannique, qui a des racines irlandaises, autrichiennes, écossaises et françaises. Il pense que sa grand-mère est une descendante de James Hepburn, comte de Bothwell, troisième époux de Marie Stuart, reine d'Écosse.

Alors qu'il est directeur de la filiale bruxelloise de la Banque d'Angleterre, Joseph Ruston rencontre Ella van Heemstra. En 1926, ils se marient à Batavia (actuel Jakarta en Indonésie) et emménagent à Ixelles, qui est à l'époque la commune bruxelloise des étudiants, des artistes et des intellectuels.

Le 4 mai 1929, Audrey naît de cette union. De nature fragile, elle survit de justesse à la coqueluche. En 1931, alors qu'elle a deux ans, la famille s'installe à Linkebeek, dans la périphérie bruxelloise.

Enfant joueuse et imaginative, son père la surnomme « Monkey Puzzle ». En 1934, à cinq ans, elle se découvre une passion pour la danse classique. À cette époque, elle vit entre Londres, les Pays-Bas et la Belgique au gré des besoins du métier de son père.

Les rapports entre ses parents se dégradent, leurs querelles deviennent incessantes. En 1935, son père, devenu sympathisant nazi, quitte le domicile familial sans laisser un mot. Le couple divorcera en 1938.

En 1937, elle est envoyée dans un pensionnat à Elahm , dans le Kent (Angleterre), où elle reçoit une éducation victorienne très stricte.

En 1939, année où l'Angleterre déclare la guerre à l'Allemagne, craignant un bombardement, sa mère la ramène aux Pays-Bas. Elles s'installent à Arnhem dans le château de Zijpendaal, puis dans un appartement. Elle montre un réel talent pour les langues et parle couramment anglais, néerlandais, français, espagnol et italien. Elle lit beaucoup (Edgar Wallace et E. Phillips Oppenheim notamment). Ses livres favoris sont Heidi et Le Jardin secret. À treize ans, elle a déjà une grande culture littéraire.


Adolescence et Seconde Guerre mondiale
En 1940, les troupes allemandes envahissent les Pays-Bas. Pour éviter que son nom à consonance anglaise n'attire l’attention des occupants, la mère d'Audrey Ruston n'hésite pas à modifier ses papiers ; elle lui donne le nom d'Edda van Heemstra. En effet, être britannique dans les Pays-Bas occupés peut conduire à l'emprisonnement, voire à la déportation.


Pendant cette période de guerre, elle commence à se consacrer au spectacle, elle suit des cours de danse classique au conservatoire d'Arnhem. Mais, alors qu'elle n'a qu'onze ans au début de la guerre, elle est aussi parfois chargée de porter des messages pour la résistance. Arnhem est ravagée par l'opération Market Garden. Les restrictions et la famine de l'hiver 1944 altèrent la santé d'Audrey. Malnutrie, elle souffre aussi de dépression. Elle prend cependant part à la résistance contre l'occupant nazi en levant des fonds par des spectacles. Son oncle et son cousin sont fusillés comme « ennemis du Reich. » Diana Maychick, dans la biographie qu'elle lui consacre, écrit :« Elle était squelettique. Son régime comportait de la laitue, si possible une pomme de terre, et un horrible pain à base de pois qui se détériorait au fur et à mesure que le ravitaillement devenait plus problématique. Au besoin, Audrey se rabattait sur l'eau et les bulbes de tulipe. Déjà grande, elle pesait moins de 40 kilos, continuait de maigrir et elle était à bout de forces. […] En fait, la malnutrition força Audrey à interrompre les cours de danse pendant un certain temps. »
— Diana Maychick, Audrey Hepburn, Édition 1, Paris, 1993.

Elle en gardera une silhouette extrêmement fine, qui alimentera à plusieurs reprises des rumeurs sur une possible anorexie. Ce sont plus probablement les privations de la guerre et ses cours de danse intensifs qui lui donnent cette taille de guêpe qui lui permettra de trouver des emplois d'ingénue mutine et de participer à des films chorégraphiés.


Carrière d'actrice

Après la guerre, Audrey Ruston adopte le nom d'Hepburn comme nom de scène, en référence au lointain et hypothétique patronyme de la famille de son père, mais ne change pas d'état civil.

Elle suit encore des cours de danse aux Pays-Bas, avec Sonia Gaskell à Amsterdam. Puis elle déménage à Londres avec sa mère. Elle y reprend ses études et travaille ponctuellement comme mannequin, tout en poursuivant sa formation de ballerine. En 1948, elle prend des cours avec Marie Rambert. Elle doit cependant renoncer à sa vocation, car son corps a trop souffert des privations de la guerre. De plus, elle est trop grande (1,70 m) pour espérer devenir danseuse étoile.

En 1948, elle débute au cinéma avec un petit rôle d'hôtesse de l'air dans Le Néerlandais en sept leçons.

En 1951, les rôles mineurs se multiplient : elle apparaît dans Rires au paradis (où elle incarne justement une ballerine) ou encore Une avoine sauvage. On la voit aussi dans plusieurs publicités, comme celle pour Lacto-Calamine. La même année, remarquée par la grande romancière française Colette sur le tournage de Nous irons à Monte-Carlo, elle est choisie pour interpréter le rôle principal dans sa pièce Gigi sur les planches de Broadway. C'est un succès qui lui ouvre les portes d'Hollywood.

En 1953, le réalisateur William Wyler lui offre son premier grand rôle au cinéma dans la comédie romantique Vacances romaines, aux côtés de Gregory Peck, alors que les producteurs voulaient initialement Elizabeth Taylor. Wyler dira d'Audrey :


« Elle avait tout ce que je recherchais : charme, innocence et talent. Elle était aussi très drôle et absolument délicieuse. Nous nous sommes dit : « C'est celle qu'il nous faut ! » »
Le film est un succès et, en 1954, elle obtient l'Oscar de la meilleure actrice, le Golden Globe de la meilleure actrice dramatique et le BAFTA de l'actrice britannique. Sa carrière est alors lancée.
La consécration

En juillet 1953, Audrey Hepburn rencontre l'acteur et réalisateur américain Mel Ferrer lors d’une soirée organisée par Gregory Peck. Âgé de douze ans de plus qu'elle, il a déjà été marié trois fois, dont deux avec la même femme, et est père de quatre enfants.

De 1954 à 1966, elle tourne avec les plus grands acteurs hollywoodiens sous la direction de réalisateurs fameux. Si elle tourne relativement peu de films, elle reste fidèle à quelques réalisateurs comme Stanley Donen, Billy Wilder ou William Wyler. En 1954, elle séduit Humphrey Bogart dans Sabrina. C'est là qu'elle rencontre le couturier Hubert de Givenchy, qui dessine ses tenues pour le film et restera son ami toute sa vie.

Quand on lui propose de jouer dans la pièce de théâtre de Jean Giraudoux, Ondine, elle accepte à condition de jouer avec Mel Ferrer. De février à juin 1954, ils jouent ensemble. Pour son interprétation, l'actrice reçoit un Tony Award. Sa relation avec Mel Ferrer quitte le registre professionnel et ils entament une relation amoureuse.

Le 25 septembre 1954, ils se marient finalement et achètent un appartement de vacances à Rome. Ils ont un fils, Sean Hepburn Ferrer, né le 17 juillet 1960 à Lucerne. Son parrain est l'auteur écossais A. J. Cronin. Le couple joue ensemble à plusieurs reprises, comme dans Guerre et Paix au cinéma, film dans lequel ils incarnent Natacha Rostov et le prince André. Leur carrière professionnelle est alors de plus en plus mêlée.

En 1957, elle joue avec Fred Astaire dans la comédie musicale Drôle de frimousse. Réalisé par Stanley Donen, le film se déroule en bonne part à Paris, ville où elle tourne à de nombreuses reprises. Comme dans Sabrina, Edith Head dessine les costumes pour le film sauf ceux d'Audrey Hepburn, toujours réalisés par Hubert de Givenchy.

Toujours en 1957, c'est ensuite la confrontation amoureuse avec un Gary Cooper, playboy beaucoup plus âgé qu'elle, dans Ariane, sous le regard inquiet du père, Maurice Chevalier.

Puis dans Mayerling, elle joue avec son mari pour un programme télévisé de la NBC.


En 1959, avec Anthony Perkins, elle joue dans Vertes Demeures, sous la direction de son mari. La même année, elle incarne une religieuse missionnaire en Afrique dans Au risque de se perdre de Fred Zinnemann, film qui lui promettait l'Oscar de l'interprète féminine de l'année 1959, qui fut obtenu finalement par Simone Signoret.
Elle joue aussi dans Le Vent de la plaine (The Unforgiven), réalisé par John Huston, sorti en 1960. Alors enceinte, elle est sérieusement blessée au dos à la suite d'une chute de cheval. Après six semaines à l'hôpital, elle reprend son rôle, avec un corset orthopédique, une minerve et de nouvelles robes pour la cacher. Malheureusement, quelques mois plus tard, elle subit une fausse couche, parfois imputée à son accident sur le tournage de ce film. Audrey Hepburn ne l'a jamais accusé, mais le cinéaste s'en est personnellement voulu. Le reste des scènes d'Audrey sont tournées par une doublure.

En 1961, elle revient avec le rôle de Holly Golightly dans Diamants sur canapé, l'adaptation du roman de Truman Capote. Elle y joue avec George Peppard. Ce rôle la fait entrer dans la légende cinématographique malgré des recettes décevantes. Ce fut aussi l'un des rôles les plus difficiles pour elle ; elle déclare : « Je suis introvertie. Jouer une femme extravertie a été ce que j'ai eu de plus dur à faire. »

Dans les années 1960, sa popularité est à son comble.

Le 29 mai 1963, pour le (dernier) anniversaire du président américain John Fitzgerald Kennedy, Audrey Hepburn chante « Happy Birthday, dear Jack », prenant ainsi la suite de Marilyn Monroe et de son « Happy Birthday, Mister President. »

En 1963, elle continue à jouer avec des acteurs majeurs, notamment Cary Grant dans Charade. Ce dernier avait refusé de jouer avec elle dans Vacances romaines ou Sabrina, se trouvant trop vieux pour jouer avec une actrice bien plus jeune que lui. Audrey Hepburn eut surtout comme partenaires des acteurs plus âgés qu'elle excepté Anthony Perkins et George Peppard. Grant appréciait cependant l'actrice et déclara : « Tout ce que ce je veux pour Noël, c'est un autre film avec Audrey. »



En 1964, elle joue dans My Fair Lady, l'un des films désormais le plus souvent associé à son nom. Après un premier refus, elle accepte le rôle créé sur scène par Julie Andrews. Le film est très attendu par le public, autant que put l'être Autant en emporte le vent selon certains journalistes. Elle commence à enregistrer les passages chantés, mais ils sont finalement doublés par la chanteuse Marni Nixon. Sa prestation est finalement bien accueillie par la critique. Le critique Gene Ringgold écrit alors dans Sounstage « Audrey Hepburn est magnifique. Elle restera l'Eliza éternelle. » (« Audrey Hepburn is magnificent. She is Eliza for the ages ») mais en ajoutant « Tous s'accordent que si Julie Andrews ne pouvait être dans le film, Audrey Hepburn était le choix parfait. » (« Everyone agreed that if Julie Andrews was not to be in the film, Audrey Hepburn was the perfect choice. »)

Toujours 1964, elle refuse le rôle de Cléopâtre avec Richard Burton. La même année, elle retrouve William Holden pour Deux têtes folles.

En 1966, elle a Peter O'Toole comme complice de cambriolage dans la comédie légère Comment voler un million de dollars.

En 1967, elle joue avec Albert Finney dans Voyage à deux. Ce film sur la question du divorce coïncide avec ses difficultés conjugales. La même année, elle accepte un dernier rôle avec le thriller Seule dans la nuit où, jouant une jeune femme aveugle, elle affronte trois trafiquants de drogue. Mel Ferrer produit le film alors que leur mariage connaît de plus en plus de difficultés ; le couple se distend.

En 1968, après quatorze ans de vie commune, le couple décide de divorcer, notamment en raison de divergences sur la carrière d'Audrey et de relations extraconjugales. Le divorce est prononcé le 20 novembre 1968. La même année, Audrey Hepburn annonce qu'elle met un terme à sa carrière.


Années 1970 et 1980

Audrey Hepburn reste très brièvement célibataire et, dès le 18 janvier 1969, se marie avec un psychiatre italien, le docteur Andrea Dotti, rencontré lors d'une croisière privée en juin 1968. Ils s'installent à Rome et l'actrice se consacre à sa famille.

Le 8 février 1970, elle accouche d'un deuxième garçon, Luca Dotti. Le mariage ne dure cependant pas plus d'une dizaine d'années et, au début des années 1980, le couple se sépare, puis divorce à cause de leurs liaisons extra-maritales respectives, en particulier celle d'Andrea avec le mannequin Daniela. Audrey Hepburn s'installe alors avec l'acteur néerlandais Robert Wolders dans sa villa de Tolochenaz, La Paisible. Tous deux y vivent ensemble jusqu’à la mort de l'actrice, sans se marier.

Conformément à son retrait annoncé du cinéma, elle refuse la plupart des rôles qui lui sont malgré tout proposés, comme Out of Africa. Cependant, elle joue dans quelques rares films comme La Rose et la Flèche avec Sean Connery comme partenaire en 1976.

Elle fait une dernière apparition au cinéma, jouant le rôle d'un ange dans le film Always de Steven Spielberg en 1989. Le succès n'est pas au rendez-vous.


Travail pour l'Unicef et décès
Dans son action au côté du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) à partir de 1988 en tant qu'ambassadrice spéciale pour l’Afrique et l'Amérique latine, Audrey Hepburn effectue une cinquantaine de voyages d'études au Soudan, au Salvador, au Honduras, au Mexique, au Venezuela, en Équateur, au Bangladesh, au Viêt Nam, en Thaïlande, en Éthiopie, en Érythrée et en Somalie, jusqu’en 1992.



Dans la même volonté de défendre l'enfance, elle participe à une série télévisée intitulée Gardens of the World with Audrey Hepburn qui fut diffusée sur PBS le jour de sa mort. Elle enregistre également un CD de contes pour enfants qu'elle lit, Les Contes enchantés d'Audrey Hepburn. Pour cet album, elle remporte un Grammy Award posthume, celui de « meilleur album parlé pour enfants ».

Fin 1992, elle commence à avoir des douleurs à l'estomac. Elle pense d’abord qu'il s'agit d'un virus contracté en Afrique, mais les médecins lui diagnostiquent un cancer. Elle reste dans sa villa suisse, La Paisible, entre Genève et Lausanne, entourée de ses proches. Elle meurt le 20 janvier 1993 à Tolochenaz, dans le canton de Vaud. Ses obsèques sont célébrées le 24 janvier 1993 en l'église de Tolochenaz en présence de ses deux précédents maris, Mel Ferrer et Andrea Dotti, ainsi qu'Hubert de Givenchy, Alain Delon, Roger Moore et le prince Sadruddin Aga Khan. Sa tombe, située dans le minuscule cimetière du village, est d'une très grande sobriété, à l'image de l'actrice.

Le 7 mai 2002, l'Unicef inaugure une statue à sa mémoire, dénommée L'Esprit d'Audrey et située au siège de l'organisation internationale. « Nous sommes réunis pour célébrer la vie de notre amie Audrey Hepburn et sa seconde carrière, encore plus brillante, d'Ambassadrice de l'UNICEF », déclara alors Roger Moore. Selon les confidences qu'elle a faites à ce dernier, son service de l'Unicef était en partie motivé par son passé :


« J'étais une enfant sous-alimentée pendant les années de l'après-guerre. J'ai bénéficié des services de l'Unicef, j'ai connu l'Unicef toute ma vie. »
— Audrey Hepburn

Vie privée
Audrey Hepburn a été mariée deux fois :


Avec Mel Ferrer, de 1954 à 1968, avec qui elle a eu un fils, Sean Hepburn Ferrer.
Avec Andrea Dotti, un psychiatre italien, de 1969 à 1982, avec qui elle a eu son second fils, Luca Dotti.
Elle a peut-être eu une liaison avec l'acteur Albert Finney, son partenaire dans le film Voyage à deux, mais celui-ci a fini par épouser Anouk Aimée.

À la fin de sa vie, elle a une passion amoureuse avec Robert Wolders, un acteur néerlandais, qui l'a accompagnée jusqu'à la fin.






Hepburn et Mel Ferrer sur le tournage de Guerre et Paix (1956).







Audrey Hepburn et Andrea Dotti en 1967.




Ses meilleurs films

My Fair Lady (1964)
(Actrice)
Au risque de se perdre (1959)
(Actrice)
Guerre et paix (1956)
(Actrice)
Vacances romaines (1953)
(Actrice)
Sabrina (1954)
(Actrice)
Diamants sur canapé (1961)
(Actrice)

Le plus souvent avec

Stanley Donen
Stanley Donen
(3 films)
Mel Ferrer
Mel Ferrer
(5 films)
Billy Wilder
Billy Wilder
(2 films)
Franz Planer
Franz Planer
(5 films)
William Wyler
William Wyler
(3 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Audrey Hepburn (31 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Actrice

Audrey Hepburn, une vie, 2h55
Origine Etats-Unis
Genres Drame
Thèmes La télévision
Acteurs Jennifer Love Hewitt, Frances Fisher, Eric McCormack, Gabriel Macht, Emmy Rossum, Keir Dullea
Rôle elle-même
Note59% 2.9519652.9519652.9519652.9519652.951965
Le film commence lors du tournage de Diamants sur canapé. On voit Audrey Hepburn (Jennifer Love Hewitt) jouer la toute première scène du film devant la célèbre joaillerie.
Always
Always (1989)
, 2h2
Réalisé par Steven Spielberg
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Science-fiction, Fantastique, Fantasy, Romance
Thèmes Religion, Transport, Le monde du travail, Aviation, Ange, Fantômes, Film catastrophe
Acteurs Richard Dreyfuss, Holly Hunter, John Goodman, Brad Johnson, Audrey Hepburn, Roberts Blossom
Rôle Hap
Note63% 3.198963.198963.198963.198963.19896
Pete Sandich, pompier de l'air décédé dans un accident d'avion, continue, au-delà de la mort, à suivre l'apprentissage d'une jeune recrue tout en restant proche de son ancienne fiancée.
Et tout le monde riait, 1h55
Réalisé par Peter Bogdanovich
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Comédie, Comédie dramatique, Comédie romantique, Romance
Acteurs Audrey Hepburn, Ben Gazzara, John Ritter, Colleen Camp, Patti Hansen, Peter Bogdanovich
Rôle Angela Niotes
Note63% 3.1984553.1984553.1984553.1984553.198455
À New York, deux hommes d’affaires suspicieux, ces messieurs Niotes et Martin, sollicitent, dans le même laps de temps, les services de l’agence de filature Odyssey pour surveiller leurs épouses qu’ils soupçonnent d’infidélité. Les enquêteurs John Russo et Charles Rutledge sont respectivement chargés de suivre la brune et distinguée Angela Niotes et la jeune et blonde Dolores Martin. Mais les deux détectives tombent éperdument amoureux de leurs charmantes suspectes et tout va s’embrouiller...
Liés par le sang, 1h52
Réalisé par Terence Young
Origine Allemagne
Genres Thriller, Policier
Acteurs Audrey Hepburn, Ben Gazzara, James Mason, Irène Papas, Claudia Mori, Michelle Phillips
Rôle Elizabeth Roffe
Note48% 2.40982.40982.40982.40982.4098
Le PDG Samuel Roffe des Laboratoires Pharmaceutiques Roffe meurt au cours d’une escalade à Chamonix. Le conseil d’administration se réunit alors autour de son héritière, sa fille Elizabeth Roffe, divorcée, qui travaillait jusqu’alors dans un musée de New York. Hormis Rhys Williams, qui était le bras droit du PDG, ce sont les cousins Roffe qui siègent au conseil d’administration en Allemagne. Pour diverses raisons, ils sont tous confrontés à d’importants problèmes financiers et pressent Elizabeth de faire coter la société en bourse pour pouvoir mieux s’en défaire, prétextant des problèmes de gestion et un lourd passif. Elizabeth, bien que n’étant pas spécialiste, visite les différentes usines, étudie le fonctionnement et les comptes de la société et apprend par l’un des chercheurs maison, le docteur Joeppli, que la formule d’une nouvelle molécule révolutionnaire est sur le point d'être achevée. Grâce à cette information, elle reçoit l’appui des banquiers et décide de diriger le groupe avec l’aide de Rhys, au grand dépit des cousins. Parallèlement, l’inspecteur de police Max Hornung découvre que Sam Roffe a été assassiné.
La rose et la flèche, 1h46
Réalisé par Richard Lester
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Cape et d'épée, Action, Aventure, Romance
Acteurs Sean Connery, Audrey Hepburn, Robert Shaw, Richard Harris, Nicol Williamson, Ronnie Barker
Rôle Lady Marianne
Note65% 3.250163.250163.250163.250163.25016
Robin et son fidèle Petit Jean sont de retour après une vingtaine d'années de croisades. Ils sont chargés par le roi Richard d'assiéger le château de Châlus afin de récupérer une statue d'or que convoite le roi. Mais le château n'est occupé que par des femmes et des enfants, et la statue est une statue de pierre. Le roi décide tout de même de l'assaut, après avoir reçu une flèche, et fait enfermer Robin et son compagnon. Blessé à mort par la flèche, le roi meurt peu de temps après, laissant libres Robin et Petit Jean.
Seule dans la nuit, 1h48
Réalisé par Terence Young
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Horreur, Policier
Thèmes Maladie, Théâtre, Le handicap, Adaptation d'une pièce de théâtre, La cécité
Acteurs Audrey Hepburn, Alan Arkin, Richard Crenna, Efrem Zimbalist II, Jack Weston, Robby Benson
Rôle Susy Hendrix
Note77% 3.8981453.8981453.8981453.8981453.898145
Dans son appartement, une jeune femme aveugle affronte trois trafiquants de drogue à la recherche d'une poupée bourrée d'héroïne, confiée à son mari, le photographe Sam Hendrix, par une femme inconnue à l'aéroport, alors qu'il revient de Montréal. Les gangsters décident de terrifier la jeune femme aveugle afin qu'elle les aide à retrouver la poupée.
Voyage à deux, 1h52
Réalisé par Stanley Donen
Origine Royaume-uni
Genres Drame, Comédie, Comédie romantique, Romance
Thèmes Transport, Road movie
Acteurs Albert Finney, Audrey Hepburn, William Daniels, Eleanor Bron, Claude Dauphin, Nadia Gray
Rôle Joanna Wallace
Note74% 3.7484753.7484753.7484753.7484753.748475
Joanna et Mark Wallace forment un « vieux » couple (12 ans de mariage). Lassés, se disputant de plus en plus, ils songent au divorce. En voyage sur la Côte d'Azur, ils se remémorent quatre voyages sur le même trajet (en auto-stop, seuls avec leur première voiture décapotable, avec leurs amis américains et leur voiture, seuls avec leur fille). Quand ont-ils commencé à se disputer ? Quels furent leurs moments de bonheur ? Cela vaut-il la peine de s'affronter ?
Comment voler un million de dollars, 2h3
Réalisé par William Wyler
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie romantique, Action, Policier, Romance
Thèmes Hold up, Gangsters, Escroquerie
Acteurs Audrey Hepburn, Peter O'Toole, Eli Wallach, Hugh Griffith, Charles Boyer, Marcel Dalio
Rôle Nicole Bonnet
Note75% 3.7994053.7994053.7994053.7994053.799405
Monsieur Grammont, le directeur du musée parisien Kléber-Lafayette, prépare sa prochaine exposition. Il demande à un collectionneur français réputé, Charles Bonnet, de lui prêter la fameuse statuette Vénus, œuvre du célèbre sculpteur Cellini. Charles Bonnet la confie au musée au grand dam de sa fille Nicole lorsqu’elle apprend que la « Vénus de Cellini » va être expertisée, car c’est un faux, jadis exécuté par son grand-père. Elle est seule à savoir que son père, artiste plutôt illuminé, comme son grand-père, est un faussaire de génie. Sa solution pour que la supercherie ne soit pas découverte : voler la Vénus au musée. Nicole sollicite alors l’aide de Simon Dermott, un cambrioleur qu’elle a surpris chez elle sans toutefois le dénoncer, et pour cause : en fin connaisseur, il examinait attentivement un Van Gogh, une « œuvre » de son père.
Deux têtes folles, 1h50
Réalisé par Richard Quiney
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Comédie romantique, Romance
Thèmes Film traitant du cinéma, Film sur un écrivain, Mise en scène d'un scénariste
Acteurs William Holden, Audrey Hepburn, Grégoire Aslan, Raymond Bussières, Tony Curtis, Mel Ferrer
Rôle Gabrielle Simpson/Gaby
Note64% 3.200223.200223.200223.200223.20022
Un producteur hollywoodien a confié à l’auteur renommé Richard Benson la tâche de trouver le sujet d’un film. À Paris, Richard, censé être resté enfermé durant des semaines pour travailler à son scénario, a perdu tout son temps à festoyer en compagnie de son inséparable bouteille. Comme il ne lui reste plus que deux jours pour trouver une histoire, il recrute la secrétaire Gabrielle Simpson pour l'aider. Dans la précipitation, des idées aussi farfelues que décousues fusent des cerveaux en ébullition des deux scribouillards pendant que l’amour fera le reste…
My Fair Lady, 2h46
Réalisé par George Cukor, David S. Hall
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie musicale, Musical, Romance
Thèmes La musique, Mythologie, Théâtre, Musique, Mythologie grecque, Adaptation d'une pièce de théâtre, Adaptation d'une comédie musicale, Mythologie gréco-romaine
Acteurs Audrey Hepburn, Rex Harrison, Stanley Holloway, Marni Nixon, Wilfrid Hyde-White, Gladys Cooper
Rôle Eliza Doolittle
Note77% 3.899423.899423.899423.899423.89942
Londres, au début du XX siècle. Eliza Doolittle, une pauvre fleuriste cockney, demande au prétentieux professeur Higgins, qui se moque de son langage « primaire », des leçons de phonétique afin de parler comme une « lady dans une boutique de fleurs ». Le colonel Pickering, ami et collègue du professeur, propose un pari à ce dernier : transformer suffisamment Eliza pour la faire passer pour une grande dame raffinée lors d'une réception à l'ambassade de Transylvanie, quelques mois plus tard. Higgins relève le défi et installe la jeune fille chez lui au terme d'un contrat verbal dont la durée est fixée à 6 mois : Eliza ne payera pas ses leçons de phonétique mais elle sera le « cobaye » de Higgins qui s'engage à mettre toute sa science au service d'un projet, celui de la faire parler comme une duchesse, dont le test final sera l'apparition d'Eliza à un bal de la cour. Le père d'Eliza, un éboueur quelque peu anarchiste, plein de vitalité et animé d'une joyeuse verve populaire, vient s'enquérir des intentions du professeur et repart avec l'argent qu'il lui a demandé en compensation de la « perte » de sa fille.
Charade
Charade (1963)
, 1h53
Réalisé par Marc Maurette, Stanley Donen
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Thriller, Comédie, Comédie policière, Comédie romantique, Policier, Romance
Thèmes Espionnage, Transport, Transport en Île-de-France, Métro parisien dans la culture populaire
Acteurs Cary Grant, Audrey Hepburn, Walter Matthau, James Coburn, George Kennedy, Dominique Minot
Rôle Regina « Reggie » Lampert
Note78% 3.9487853.9487853.9487853.9487853.948785
Regina Lampert est à Megève pour les sports d'hiver, elle a pris la décision de divorcer, elle fait la connaissance de Peter Joshua. À son retour à Paris, elle découvre son appartement dévasté et vidé de ses meubles et de ses animaux de compagnie. L'inspecteur Grandpierre lui apprend l'assassinat de son mari dans le train Paris - Bordeaux alors qu'il se préparait à partir vers l'Amérique du Sud. Fait troublant, on a retrouvé quatre passeports différents à son nom. En fait, Reggie ne sait rien de son mari, ni de sa famille, ni de son travail.
Diamants sur canapé, 1h55
Réalisé par Blake Edwards
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique, Comédie romantique, Romance
Thèmes Mise en scène d'un animal, Film sur un écrivain, Mise en scène d'un chat, Mise en scène d'un mammifère
Acteurs Audrey Hepburn, George Peppard, Patricia Neal, Martin Balsam, Buddy Ebsen, Mickey Rooney
Rôle Holly Golightly
Note77% 3.850643.850643.850643.850643.85064
Tôt un matin, un taxi s'arrête devant la célèbre vitrine de Tiffany's à New York. Une jeune femme élégante, Holly Golightly, en sort et flanne devant la vitrine en mangeant son petit déjeuner qu'elle s'est apportée dans en sac. Après avoir regardé la vitrine quelque temps et finissant son petit déjeuner elle se met à marcher tranquillement à la maison. Plus tard, réveillée par un nouveau voisin, Paul Varjack, elle pousse la sonnette pour le laisser rentrer dans l'immeuble. Les deux se mettent à bavarder pendant que Holly se prépare à sortir.
La Rumeur
La Rumeur (1961)
, 1h45
Réalisé par William Wyler
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Romance
Thèmes Le thème de l'éducation, L'enfance, Sexualité, Le suicide, Théâtre, Homosexualité, Adaptation d'une pièce de théâtre, LGBT, LGBT, Lesbianisme
Acteurs Shirley MacLaine, Audrey Hepburn, James Garner, Miriam Hopkins, Fay Bainter, Veronica Cartwright
Rôle Karen Wright
Note77% 3.8998253.8998253.8998253.8998253.899825
Dans une région huppée des États-Unis, Karen et Martha, deux amies de longue date (elles se sont connues lors de leurs études), réussissent, après des débuts difficiles, à rentabiliser leur pensionnat privé pour filles. Karen est fiancée au docteur Joe Cardin dont Martha est un peu jalouse. Les deux directrices surprennent fréquemment une de leurs petites pensionnaires, Mary Tilford, en train de mentir effrontément. Punie, et irritée contre ses professeurs, la fillette, soutenue par l'une de ses compagnes de chambrée, Rosalie, sur laquelle elle exerce un chantage après avoir découvert la kleptomanie de celle-ci, raconte à sa richissime grand-mère Amelia Tilford qu'elle a vu les deux directrices avoir des rapports inavouables. Comme une traînée de poudre, tous les parents retirent leurs enfants du pensionnat aussitôt déserté. Après un procès perdu, les deux jeunes femmes, dont la réputation est désormais détruite, sont encore confrontées à d'autres épreuves : un trouble s'est installé entre Karen et Joe et leurs fiançailles sont rompues tandis que Karen et Martha font l'objet d'un voyeurisme constant de la part de la gent masculine du coin. Dans leur isolement et sous cette pression, Martha commence à perdre pied et avoue à Karen qu'elle pense lui porter réellement depuis toujours cet amour interdit dont elles ont été accusées. Après que les mensonges de la fillette responsable de la rumeur aient été fortuitement découverts par sa mère et que Amélia Tilford soit venue faire amende honorable, Martha se suicide. Après les obsèques et sans un regard pour Joe ni pour ceux qui ont brisé son existence et celle de son amie, Karen sort du cimetière s'en va seule sur la route.