Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Arturo Ripstein est un Acteur, Réalisateur, Scénariste, Assistant Director et Monteur Mexicain né le 13 décembre 1943 à Mexico (Mexique)

Arturo Ripstein

Arturo Ripstein
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Arturo Ripstein y Rosen
Nationalité Mexique
Naissance 13 décembre 1943 (75 ans) à Mexico (Mexique)
Récompenses Bourse Guggenheim

Arturo Ripstein, né le 13 décembre 1943 à Mexico, est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur de cinéma mexicain. Il est réputé pour son cinéma sombre, lent, cruel et désespéré.

Biographie

Le jeune Arturo naît dans une famille juive d'origine polonaise installée au Mexique. Fils du producteur Alfredo Ripstein, il s'initie très jeune aux arts cinématographiques. À l'âge de quinze ans, il découvre le film Nazarin (1958) de Luis Buñuel, dont il devient par la suite le disciple. En 1962, il est réalisateur assistant sur le tournage de L'Ange exterminateur.

Ripstein réalise son premier long métrage à l'âge de vingt-et-un ans : Tiempo de morir (1965) est une adaptation en western du script intitulé El Charro de Gabriel García Márquez, dont son père Alfredo a acheté les droits.

Son épouse Paz Alicia Garciadiego l'aide régulièrement pour les scripts de ses films. Son fils Gabriel est également cinéaste.

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Arturo Ripstein (24 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

La Reine d'Espagne, 2h8
Réalisé par Fernando Trueba
Origine Espagne
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique
Acteurs Penélope Cruz, Antonio Resines, Neus Asensi, Cary Elwes, Mandy Patinkin, Javier Cámara
Rôle Sam Spiegelman
Note51% 2.5565852.5565852.5565852.5565852.556585
Dans les années 1950, en plein franquisme, la superstar internationale Macarena Granada retourne en Espagne, son pays natal, pour incarner Isabelle la Catholique dans un film biographique à grand budget. Quand il apprend son retour, Blas Fontiveros, un réalisateur qui l'a fait tourner dans une comédie musicale en 1938, retourne également à Madrid pour la revoir. Mais son arrivée déclenche une série d'événements inattendus qui perturbent le tournage du biopic surveillé par les hommes de Francisco Franco...

Réalisateur

El evangelio de las maravillas, 1h52
Réalisé par Arturo Ripstein
Genres Drame
Acteurs Francisco Rabal, Katy Jurado, Bruno Bichir, Patricia Reyes Spíndola, Asunción Balaguer, Julieta Egurrola
Note63% 3.19573.19573.19573.19573.1957
"La Nueva Jerusalem" is a small community of believers led by Papá Basilio (Rabal) and Mamá Dorita (Jurado). They're waiting for the second coming of Christ, so they've abandoned the world, searching for a new spiritual life. Mamá Dorita sees in young Tomasa (Gurrola) the signals of the chosen one. The young girl will be the new leader in "La Nueva Jerusalem".
Carmin profond, 1h54
Réalisé par Arturo Ripstein
Genres Drame, Policier, Romance
Thèmes Tueur en série
Acteurs Daniel Giménez Cacho, Marisa Paredes, Regina Orozco, Patricia Reyes Spíndola, Sherlyn González, Julieta Egurrola
Note73% 3.691523.691523.691523.691523.69152
Coral Fabre (Regina Orozco) est une infirmière et mère célibataire de deux enfants qui tombe folle amoureuse de Nicolas Estrella (Gimenez Cacho), un petit escroc qui gagne sa vie en volant l'argent des femmes qu'il séduit. Tout d'abord repoussée, Coral décide d'abandonner ses enfants pour pouvoir partir avec Nicolas et l'aider dans ses affaires. Se faisant passer pour sa sœur, elle va sélectionner leurs futures victimes, des femmes veuves et aisées à la recherche d'un compagnon.
La reine de la nuit, 1h57
Réalisé par Arturo Ripstein
Origine Mexique
Genres Biographie
Acteurs Patricia Reyes Spíndola, Alex Cox, Blanca Guerra
Note70% 3.523533.523533.523533.523533.52353
En 1939, Lucha Reyes, chanteuse en vogue revenue d'Allemagne où elle avait eu des problèmes de voix, se produit dans un cabaret de Mexico. Là elle fréquente son ami Oñate un peintre politiquement de gauche, un allemand, Klaus Eder militant aussi à gauche qui a fui le fascisme hitlérien et surtout son amie, sa confidente et même davantage, Jaïra, qui vit de ses charmes. Elle retrouve aussi sa mère, Doña Victoria, très possessive, auprès de qui elle ne trouve guère d'affection ce dont elle a précisément bien besoin au point d'en être parfois extravagante.