Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Andy Warhol est un Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur, Directeur de la Photographie, Monteur et Cinématographie Américain né le 6 aout 1928 à Pittsburgh (Etats-Unis)

Andy Warhol

Andy Warhol
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nom de naissance Andrew Warhola
Nationalité Etats-Unis
Naissance 6 aout 1928 à Pittsburgh (Etats-Unis)
Mort 22 février 1987 (à 58 ans) à New York (Etats-Unis)

Andy Warhol, né Andrew Warhola le 6 août 1928 à Pittsburgh, Pennsylvanie, États-Unis, et mort le 22 février 1987 à New York, est un artiste américain, l'un des principaux représentants du pop art.

Warhol est connu dans le monde entier par son travail de peintre, de producteur musical, d'auteur, par ses films d'avant-garde, et par ses liens avec les intellectuels, les célébrités d'Hollywood ou les riches aristocrates. Bien que le travail de Warhol reste controversé, il a été le sujet de multiples expositions, de livres, et de films depuis sa mort. Warhol est généralement reconnu comme l'un des plus grands artistes du XX siècle.

Biographie

Jeunesse et études
Andy Warhol, de son vrai nom Andrew Warhola, Jr, est né de parents ruthènes originaires du village de Miková au nord-est de l'actuelle Slovaquie alors partie de l'Autriche-Hongrie. Il est le quatrième fils de la famille (le cadet décédera avant d’emménager aux États-Unis). Son père, Ondrej Varhola, américanisé en Andrew Warhola, Sr., (1889–1942), émigre aux États-Unis en 1914, alors que sa mère, Julia (née Zavacká, 1892-1972), n'arrive qu'en 1921, après la mort de ses parents. Dans une interview accordée à László Károly, les deux frères d'Andy, Paul et John, racontent que leur mère n'avait jamais appris l'anglais et parlait un mélange de hongrois et de ruthène. Andrew Warhol travaille alors en tant que mineur de charbon. La famille vit au 55 Beleen Street, et plus tard au 3252 Dawson Street à Oakland , une localité proche de Pittsburgh. L'enfance pauvre d'Andy a été modelée par l'environnement pollué de cette banlieue, les privations de sa famille qui souffre de la Grande Dépression, mais aussi par l'iconographie byzantine dans laquelle baigne la famille Warhol chrétienne très pratiquante. En 1933 il commence sa scolarité à l'école primaire où il se sent mal aimé. Atteint de Chorée de Sydenham en 1937, il reste souvent alité ; soigné par sa mère, il dessine, écoute la radio et collectionne des photos de stars de cinéma. Warhol décrira plus tard, l'importance de cette période pour son développement personnel et celui de ses goûts. En mai 1942, Andrew père meurt après trois ans de maladie, son fils n'a que 14 ans. La scolarité d'Andy se clôt en 1945 avec la remise du diplôme du lycée.


Début de carrière
Entre 1945 et 1949, Andy étudie au Carnegie Institute of Technology de Pittsburgh où il obtient le titre de Bachelor of Fine Arts. C'est au cours de ses études qu'il adopte la technique du dessin tamponné. À l'été 1949, il s'installe à New York, et cette même année, commence à travailler comme dessinateur publicitaire pour le magazine Glamour, à cette occasion apparaît pour la première fois son nom simplifié en Andy Warhol. Il travaille ensuite pour Vogue, et pour Harper's Bazaar et crée ses premiers croquis pour le fabricant de chaussures I. Miller ; il décore aussi des vitrines pour le grand magasin Bronwit Teller. Rêvant de devenir artiste, il traîne souvent dans le bar-restaurant Serendipity 3 fréquenté par des artistes comme Marilyn Monroe, il est remarqué par le patron qui accepte d'accrocher ses premiers dessins.

C'est en 1952 qu'a lieu sa première exposition à la Hugo Gallery (New York). Entre 1953 et 1955, Andy devient créateur de costumes dans une troupe de théâtre, il s'affuble alors de la perruque couleur platine qui va le caractériser. Il ne cessa de mener cette double vie : « J'ai commencé dans l'art commercial et je veux terminer avec une entreprise d'art... être bon en affaire, c'est la forme d'art la plus fascinante... gagner de l'argent est un art, travailler est un art, et les affaires bien conduites sont le plus grand des arts » dit-il. En 1954, sa première exposition à la Loft Gallery de New York a lieu. En 1955, il réalise bon nombre de publicités, allant même jusqu'à fabriquer des cartes de Noël pour divers magasins, comme Tiffany's. Certaines de ces cartes de Noël sont disponibles dans le livre Greetings from Andy (Warhol) Christmas at Tiffany's. En 1956, une exposition exclusive a lieu à la Bodley Gallery, de plus il expose aussi sur Madison Avenue. Durant cette même année, il fait le tour du monde. Sa publicité pour Miller obtient la médaille du Thirty Fifth Annual Art Director's Club Award's. En 1957, il obtient un autre prix pour ses publicités, l'Art Director's Club medal. Il fonde la même année une société gérant les commandes publicitaires. Il sera l'égérie publicitaire de la marque Vidal Sassoon, en posant pour une publicité pour de la laque en 1985.


Années 1960
En février-mai 1961, il réalise ses cinq premiers tableaux (Advertisement, Before and After, Little King, Saturday's Popeye et Superman) inspirés des comics, dont il expose la plupart dans la semaine du 11 ou du 18 avril 1961 à la devanture du magasin Bonwit Teller, qui l'employait pour des illustrations commerciales ; tandis que Roy Lichtenstein présentera ses premiers comics (Girl with ball) le 22 septembre 1961, lors d'une exposition collective de la galerie Léo Castelli, après avoir réalisé sa première œuvre de ce type, Look Mickey, fin juin 1961. Il est d'ailleurs possible que Lichtenstein ait vu en avril les œuvres de Warhol exposées chez Bonwit Teller, voire que tous deux aient été stimulés par celles des artistes de l'avant-garde européenne exposés à New York en 1960 et 1961, notamment à l'exposition « New Forms - New Media » tenue à la « Martha Jackson Gallery », du 6 au 24 juin et du 28 septembre au 22 octobre 1960 ; tandis que James Rosenquist réalise ses premières peintures pop dès 1960.

Fin 1961, Irving Blum de la Ferus Gallery de Los Angeles, qui vit probablement les œuvres de Lichtenstein lors de l'exposition collective de septembre 1961 chez Castelli, visita l'atelier de Warhol sur les conseils de David Herbert qui travaillait notamment pour Betty Parsons et la Sidney Janis Gallery. Puis après une autre visite chez Castelli et de l'atelier de Warhol en mai 1962, au cours de laquelle ce dernier lui présente sa nouvelle série de Campbell's Soup Can initiée en février 1962, Blum décide immédiatement de l'exposer sur la côte Ouest. Blum déclara plus tard avoir été également chez Castelli juste avant l'exposition personnelle que ce dernier consacra ensuite à Lichtenstein le 10 février 1962 et avoir eu sa première rencontre avec Warhol six mois plus tôt, ce qui placerait la première visite de son atelier au moment même de l'exposition collective chez Castelli de septembre 1961. Une lettre de Blum à Warhol datée du 9 juin 1962 fixa les dates de sa première exposition collective en qualité d'artiste peintre, présentant 32 Campbell's Soup can, à la Ferus Gallery, du 9 juillet au 1er août 1962, après que plusieurs d’entre elles aient été retournées en juin à l'artiste par la Martha Jackson Gallery de New York.

La même année, Warhol, qui y expose à nouveau des Campbell's Soup Can, participe avec Roy Lichtenstein et des artistes français (Yves Klein décédé 5 mois plus tôt, Niki de Saint Phalle, etc), italiens, anglais et suédois à la première manifestation majeure du Pop Art aux États-Unis, organisée en commun avec le Nouveau réalisme et intitulée The New Realists, tenue du 31 octobre au 1er décembre 1962 à la Sidney Janis Gallery de New York. Cette exposition faisait notamment écho à l’exposition « Motion in Vision - Vision in Motion » réunissant l'avant-garde européenne du Groupe ZERO, organisée par Tinguely au printemps 1959 à Anvers, suivie de celle tenue au Stedelijk Museum d'Amsterdam en mars 1962. Comme en 1960, lors de l'exposition « New forms - New Media », des œuvres de Klein sont notamment présentées à l'exposition The New Realists, suite à son propre séjour à New York en avril 1961 pour son exposition Yves Klein le Monochrome tenue du 11 au 29 avril 1961 à la Galerie Leo Castelli, mais où il sera amené, face à l'accueil hostile non seulement de la critique mais aussi des artistes américains, à justifier sa démarche par le Manifeste de l’hôtel Chelsea, exposition reprise du 29 mai au 24 juin 1961 à la Dwan Gallery de Los Angeles, où Irvin Blum l'a probablement également vue.

En mars 1962, Warhol peint ses premiers Dollars en utilisant la sérigraphie et compose aussi ses premières séries sur les stars américaines, comme Marilyn Monroe en août 1962, au moment de son décès, Elvis Presley en octobre 1962, etc. Sa première exposition personnelle a lieu à la Eleanor Ward Stable Gallery à New York du 6 au 24 novembre 1962

L'artiste commence ses séries sur la mort et sur les catastrophes. Puis, à la suite d'une commande du magazine Harper's Bazaar, il entreprend une série de portraits d'acteurs, célébrités, musiciens et personnages du monde de l'art en les faisant poser dans un Photomaton. En janvier 1964, Warhol ouvre la Factory dans un loft sur la 47e rue. C'est une sorte d'atelier artistique qui sert en même temps de studio d'enregistrement pour ses œuvres cinématographiques et de lieu de rencontre pour son entourage. C'est là qu'il tourne plusieurs films expérimentaux, largement improvisés, sans sujet ni scénario. À la manière de ses toiles, ces films procèdent par la duplication d'un même motif, comme dans Sleep (tourné dans l'appartement de Giorno), où l'on voit le poète John Giorno dans son sommeil pendant cinq heures et 21 minutes : Warhol filme à l'aide d'une caméra Bolex film 16 mm (bobines noir et blanc de 30 mètres) des plans fixes de son modèle dans des axes de prise de vue différents, ces plans muets étant dupliqués.

De mai à juin 1963, les autorités américaines présentent pour la première fois en Europe, à l'American Center de Paris, l'exposition « De A à Z » regroupant 31 artistes de la jeune scène américaine du Pop art, dont Warhol, Lichtenstein, etc. En 1964 a lieu sa première exposition personnelle en Europe. Pour l'Exposition universelle de New York, Warhol crée le panneau mural Thirteen Most Wanted Men, œuvre qui devra être recouverte d'un drap noir car cette toile, représentant des criminels, est choquante à l'époque. Il commence ses sérigraphies en 3D en reproduisant des boîtes de ketchup Heinz ou de tampons à récurer Brillo .

En 1965, il annonce officiellement qu'il abandonne l'art pictural pour des œuvres cinématographiques, mais n'arrêtera jamais en fait. Entre 1966 et 1968 son importante production cinématographique conjuguée au soutien pour le Velvet Underground, font de lui un artiste complet. Il découvre le Velvet en décembre 1965 et en devient le producteur. Le groupe se produit souvent à la Factory. En 1968, la Factory déménage au 33 Union Square West.


Tentative d'assassinat
Le 3 juin 1968, il échappe de peu à la mort quand Valerie Solanas, militante féministe, qui avait confié le manuscrit d'une pièce de théâtre à Warhol sans que ce dernier n'y prête aucune attention, vide le chargeur d’un pistolet sur lui dans le hall de la Factory. Les coups tirés lui transpercent le poumon, la rate, l'estomac, le foie et l'œsophage. Elle tire aussi sur le critique d'art et compagnon d'Andy, Mario Amaya, et essaye également de tuer son impresario, Fred Hughes, avant que l'arme ne s'enraye. Déclaré pendant un temps cliniquement mort, Warhol s'en tire de justesse, mais il ne récupérera jamais vraiment et devra porter un corset jusqu'à la fin de ses jours. Solanas plaide coupable à son procès et ne fait que trois ans de prison. Warhol a refusé de témoigner contre elle.

Cette tentative d'assassinat a une profonde répercussion sur la vie de Warhol qui décide de sécuriser la Factory, et sur son art.


Années 1970


En 1969, baignant à la fois dans le milieu underground et VIP de l'époque, Warhol publie les premiers exemplaires de son magazine Interview, créé avec Gerard Malanga, avec des articles illustrés sur les célébrités du moment, qui influencera notablement le monde de la presse et dont la toute première version trimestrielle des Inrockuptibles reprendra le concept. Durant les années 1969 et 1972, il réalise quelques œuvres sur commande, pour des amis ou des directeurs de galerie.

En 1972, il fait un retour à la peinture avec des portraits sérigraphiés, comme ceux de Mao Zedong, tableaux retouchés de manière très gestuelle tout en réalisant des œuvres d'art abstrait et en utilisant la peinture à l'oxydation. Warhol est alors submergé par les commandes. Parmi celles-ci, il a peint une œuvre en 1975 représentant le visage du propriétaire du domaine viticole Mouton Rothschild en accentuant certains traits de son visage avec des couleurs. Cette œuvre a eu droit à sa place sur une étiquette de vin écoulé à plus de 250 000 bouteilles.

En 1976, les séries Skulls et Still Life (marteaux et faucilles) sont produites.

Entre 1979 et 1980, Warhol commence les grandes séries rétrospectives, séries reprenant les motifs les plus connus de son œuvre (Campbell's Soup, U.S. dollar Sign, flowers...).


Années 1980

Entre 1979 et 1981, il est l'invité du collectionneur et galeriste napolitain Lucio Amelio (1921-1994) : ce dernier lui fait rencontrer à Naples Joseph Beuys, puis, il compose une suite de 14 toiles autour du Vésuve et trois tableaux pour l'exposition « Terrae Motus » (1984), où 66 artistes furent invités à créer des œuvres en hommage aux victimes du tremblement de terre de novembre 1980.

Durant l'année 1980, Warhol produit des clips vidéos et ouvre la chaîne de télévision câblée Andy Warhol TV. Il fait aussi paraitre le livre POPsim, The Warhol's 60s.

Entre 1982 et 1986, il réalise les dernières séries reprenant des peintures célèbres, comme la Naissance de Vénus de Botticelli ou La Cène de Vinci. En 1986 viennent les derniers Selfportraits et la série de portraits de Lénine.

Pendant ses dernières années, il n'hésite pas non plus à user de sa notoriété pour mettre en avant de jeunes artistes de New York comme Jean-Michel Basquiat ou encore Keith Haring.

Après avoir longtemps repoussé une opération de la vésicule biliaire qui avait été à l'origine de la mort de son père, Andy Warhol subit cette intervention banale au New York Hospital le 21 février 1987. Il semble bien s'en remettre, mais il meurt dans son sommeil d'une attaque cardiaque le 22 février 1987 à New York, probablement victime de ses excès (prise régulière de produits anorexigènes pour perdre du poids mais aussi d'amphétamines comme l'obetrol pour réduire le sommeil). Sa mort est prononcée à 6 h 31.

Le plus souvent avec

Paul Morrissey
Paul Morrissey
(14 films)
Gerard Malanga
Gerard Malanga
(14 films)
Edie Sedgwick
Edie Sedgwick
(13 films)
Ronald Tavel
Ronald Tavel
(10 films)
Taylor Mead
Taylor Mead
(10 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Andy Warhol (58 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Uncle Howard
Réalisé par Aaron Brookner
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur le monde des affaires, Documentaire sur le cinéma
Acteurs Howard Brookner, Madonna, Jim Jarmusch, Sara Driver, Andy Warhol, Tom DiCillo
Rôle lui-même (images d'archive)
Note67% 3.379943.379943.379943.379943.37994
Director Howard Brookner died of AIDS in NYC in 1989 while in post-production on his breakthrough Hollywood movie. His body of work has been buried for 30 years in William S. Burroughs' bunker until his nephew Aaron Brookner unearths his story and the memory of everything he was.
Beuys
Beuys (2017)
, 1h47
Réalisé par Andres Veiel
Origine Allemagne
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur une personnalité
Acteurs Andy Warhol
Rôle lui-même (images d'archives, non crédité)
Note66% 3.3389353.3389353.3389353.3389353.338935
Joseph Beuys est un visionnaire qui a été — et est toujours — en avance sur son temps. Il a été le premier artiste allemand à présenter une exposition solo au musée Guggenheim de New-York alors que son travail était souvent tourné en dérision dans son pays, le traitant de « poubelle la plus chère de tous les temps », ce à quoi il rétorqua « Oui. Je veux élargir les perceptions des gens ».
Nico, 1988
Nico, 1988 (2017)
, 1h33
Origine Italie
Genres Drame, Biographie, Musical
Acteurs Trine Dyrholm, Anamaria Marinca, John Gordon Sinclair, Andy Warhol
Rôle Himself (archive footage) (uncredited)
Note68% 3.4014753.4014753.4014753.4014753.401475
Nico, L'ex-muse d'Andy Warhol et chanteuse du Velvet Underground, à présent vieillie et privée de sa beauté, se réinvente comme soliste, s'aventurant dans sa dernière tournée en Europe, cherchant à trouver un sens à sa vie et de renouer le rapport à son fils, jamais reconnu par son père Alain Delon, tourmenté d'instincts suicidaires.
Jean-Michel Basquiat : The Radiant Child, 1h30
Réalisé par Tamra Davis
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur l'art, Documentaire sur une personnalité
Acteurs Julian Schnabel, Kevin Bray, Rene Ricard, Andy Warhol
Rôle Himself (archive footage)
Note77% 3.8906953.8906953.8906953.8906953.890695
Pionnier de l’art contemporain par sa renommée et l’abondance de son œuvre, Jean-Michel Basquiat a produit une œuvre des plus riches en un temps très court. Tamra Davis, rend ici hommage à l’artiste qu’elle a très bien connu grâce à des images et entretiens inédits issus de ses propres archives. Un documentaire incontournable sur l’itinéraire d’un enfant de New York.
Keith Haring, le petit prince de la rue
Genres Documentaire
Thèmes Sexualité, Homosexualité, Documentaire sur l'art, Documentaire sur une personnalité, LGBT, LGBT
Acteurs David LaChapelle, Yoko Ono, Madonna, Andy Warhol
Rôle Himself (archive footage)
Note75% 3.7706053.7706053.7706053.7706053.770605
Ami d’Andy Warhol, de Grace Jones, de Madonna et de Jean-Michel Basquiat, Keith Haring est l’enfant prodige du pop-art. Son style épuré et son tracé inimitable, qui puisent leurs origines dans la bande dessinée et les graffitis, lui ont valu un succès instantané et planétaire. Dans ce film fort et émouvant, ses amis et complices de toujours retracent le parcours personnel et artistique hors du commun de ce petit prince de la rue, disparu trop tôt en 1991.
Andy Warhol, le pape du Pop-Art
Réalisé par Ric Burns
Genres Documentaire
Thèmes Documentaire sur l'art, Documentaire sur une personnalité
Acteurs Andy Warhol, Candy Darling, Bob Dylan, Dennis Hopper, Paul Morrissey, Edie Sedgwick
Rôle Lui-même
Note81% 4.0696254.0696254.0696254.0696254.069625
Andy Warhol fut l’un des artistes les plus importants – sinon le plus important – de la deuxième moitié du XXe siècle. Ce documentaire captivant et souvent émouvant, brosse un portrait de ce personnage aussi génial que décrié, qui sut capter les turbulences d’une époque marquée par le changement. Ce fi lm est le premier à exploiter les immenses archives du musée Andy Warhol de Pittsburgh.À travers quantité d’images et de séquences inédites complétées d’interviews, il explore la vie et l’œuvre de celui qui deviendra le pape du Pop Art – depuis son enfance solitaire et sa formation à Pittsburgh – jusqu’à l’explosion de sa carrière à New York et sa mort prématurée 1987.
The Ramones, 1h50
Réalisé par James Wallace Fields
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire, Musical
Thèmes La musique, Documentaire sur la musique, Documentaire sur une personnalité, Musique
Acteurs Rob Zombie, Conan O'Brien, Deborah Harry, Andy Richter, Rick Rubin, Andy Warhol
Note79% 3.9951153.9951153.9951153.9951153.995115
En 1974, le milieu musical underground de New York reçoit une claque en découvrant un groupe de marginaux du Queens : les Ramones. En jouant dans des bars minables, ils ébranlent les fondations de l’univers musical de l’époque. Par la suite, ils parcourent le monde et créent un mouvement qui résonne sur deux générations. Sans battre des records de ventes, ce groupe punk légendaire a fait des tournées qui ont attiré les foules pendant 22 ans. Ce documentaire raconte leurs hauts et leurs bas.
Tintin et moi, 1h14
Réalisé par Anders Østergaard
Origine France
Genres Documentaire
Thèmes Mise en scène d'un animal, La bande dessinée, Documentaire sur l'art, Documentaire sur une personnalité, Mise en scène d'un chien, Tintin, Documentaire sur la bande dessinée, Films pour enfants, Mise en scène d'un mammifère
Acteurs Hergé, Andy Warhol
Rôle Himself (archive footage)
Note75% 3.776953.776953.776953.776953.77695
Le film revient sur la carrière d'Hergé, mais surtout sur l'homme qu'il était, en mettant en image de nombreux extraits des bandes son originales des entretiens avec Numa Sadoul. La mise en scène, volontairement sobre, est accompagné de diverses images d'archives et d'entretiens avec des spécialistes et amis d'Hergé. Les divers entretiens avec des critiques suivent tous la même scénographie : ils se déplace dans une salle entièrement pavée de planches, s'arrêtent, les commentent, jusqu'à ce que la caméra aille se placer au-dessus d'eux, révélant les preneurs de sons, chef opérateurs, etc.
As I Was Moving Ahead Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty, 4h48
Réalisé par Jonas Mekas
Origine Etats-Unis
Genres Documentaire
Acteurs Jonas Mekas, Stan Brakhage, Hollis Frampton, Robert Breer, Ken Jacobs, Adolfas Mekas
Rôle Lui-même
Note84% 4.208824.208824.208824.208824.20882
Compiled from Mekas' home movies, the film is an attempt by the director to re-construct his life through various home movies filmed over a period of about 30 years. Events shown in the film are things such as birthdays and picnics, as well as more landmark personal events such as the first steps of his children. Throughout the film Mekas offers his own commentary and insight on what the viewer is seeing.
Tootsie
Tootsie (1982)
, 1h57
Réalisé par Sydney Pollack
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Comédie, Comédie romantique, Mélodrame, Romance
Thèmes Sexualité, La télévision, L'usurpation d'identité, Homosexualité, Transsexuels et transgenres, Musique, Escroquerie, LGBT, LGBT, Travestissement au cinéma
Acteurs Dustin Hoffman, Jessica Lange, Teri Garr, Charles Durning, Bill Murray, Dabney Coleman
Rôle Himself (uncredited)
Note73% 3.698953.698953.698953.698953.69895
Michael est un bon comédien qui a cependant du mal à trouver du travail en raison de son caractère trop exigeant. Il accompagne son amie Sandy à une audition pour un rôle dans une série télévisée, mais celle-ci n'est pas retenue. Fâché par ailleurs avec son propre agent qui tente de lui faire comprendre qu'il est son pire obstacle pour faire une vraie carrière, Michael décide de se déguiser en femme et de passer lui-même l'audition afin de démontrer qu'il peut tout faire. Il est engagé et apporte dès les premiers jours de tournage un vrai plus à son personnage et au soap dans lequel il joue. Il garde cependant le secret vis-à-vis de Sandy, qui a été rejetée des auditions pour le rôle. Écoutant les remarques des actrices du feuilleton, il fait de Dorothy un étendard de la cause féminine, ce qui le rapproche de plus en plus de Julie, une partenaire d'écran, et l'éloigne lentement de Sandy à qui il avait promis de ne pas se comporter comme ses précédents amants.