Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Andrés Wood est un Réalisateur, Scénariste et Producteur Chilien né le 14 septembre 1965 à Santiago du Chili (Chili)

Andrés Wood

Andrés Wood
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Chili
Naissance 14 septembre 1965 (53 ans) à Santiago du Chili (Chili)

Andrés Wood est un réalisateur chilien né à Santiago en 1965.

Biographie

Il appartient à la génération qui n'a connu l'Unité Populaire et le coup d'État que comme enfant (à la différence de Patricio Guzmán, Miguel Littin ou Raul Ruiz).

Il est issu d'une famille aisée:"J'appartenais comme Gonzalo à la bourgeoisie chilienne, mais à la différence de ce que je montre dans le film Mon ami Machuca , je n'avais pas de problèmes familiaux. Mes parents se sont toujours bien entendus. En revanche, ils étaient de droite, et moi j'avais des idées bien à gauche ", déclare-t-il dans un entretien. Il a huit ans quand les militaires mettent fin à la présidence de Allende et à l'expérience de mixité sociale du père Whelan dans son collège.

Entre 1984 et 1988, il étudie les Sciences Économiques à l'Université pontificale catholique du Chili. Sa conscience politique débute avec la projection clandestine du documentaire interdit de Patricio Guzmán : La Bataille du Chili.

« J'ai participé, dit-il, à de nombreuses manifestations pacifiques contre Pinochet. Le régime faisait peser sur les étudiants une chape de plomb non seulement politique, mais aussi morale, avec un couvre-feu à une heure du matin.»

En 1991, il part étudier le cinéma à l'Université de New-York. Il produit et réalise deux courts métrages en 16 mm : Idilio (1992) et Reunion de Familia (1994), écrit avec Oscar Garaycochea. En 1997 sort Historias de futbol écrite avec René Arcos : «c'est une comédie à sketches qui obtient une mention du jury de San Sebastian, Meilleur film étranger et Meilleur réalisateur à Huelva. » Le film se divise en trois contes d'une demi-heure chacun, le thème commun étant le football ; il raconte les différents aspects de ce sport à travers les différentes région du Chili.

Il filme des spots publicitaires et en 1998 il signe une mini-série TV : El desquite, une histoire adaptée de l'œuvre de Roberto Parra Sandoval : elle montre la réalité de la vie dans les latifundias du Chili. Il obtient pour cette réalisation le Prix du conseil national de la télévision chilienne. La réédition s'est faite sous forme d'un long métrage de deux heures afin d'être présenté en salles. C'est à cette époque qu'il monte une maison de production, Wood Productions avec Francisco Arévalo.

Écrite et dirigée par Wood, La fiebre del loco, «la fièvre de l'ormeau, en octobre 2001 », a reçu différents prix internationaux dont meilleur directeur lors du VIII° festival de Cinéma Latino-américain de Catalogne, à Lérida,à Cartagène, à Lima, à Biarritz et à Madrid. C'est son deuxième long métrage : comédie dramatique dans un village de pêcheurs.La fiebre del loco est sélectionné par la Commission supérieure technique de l'image et du son (CST) pour constituer le contenu de la préparation et de la présentation à Paris, le 29 octobre 2001, de la première transmission de cinéma numérique par satellite en Europe d'un long métrage cinématographique par Bernard Pauchon et Philippe Binant.

En 2004, Mon ami Machuca reçoit un bon accueil à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes. Son succès au Chili est immédiat : plus de 700 000 Chiliens le verront.

En 2008 sort son long métrage La buena vida qui remporte le Colón de Oro en Espagne et le Goya du Meilleur Film Hispanoaméricain en février 2009.

Le film suivant Violeta se fue a los cielos est l'adaptation de la biographie écrite par Angél Parra sur sa mère Violeta Parra. Film qui a été plusieurs fois récompensé et qui a reçu le Grand Prix International Du Jury du Festival de Sundance (janvier 2012).

En 2013, il écrit et produit la minisérie télévisée Ecos del desierto, inspirée de l'histoire vécue par l'avocate Carmen Hertz dans sa lutte pour traduire en justice les responsables de la mort de son mari, Carlos Berger : meurtre perpétré par l'armée, dans le cadre de la Caravane de la Mort, peu après le coup d'État de 1973. Ecos de los desiertos a été montré par Chilevision en septembre 2013, en rappel des quarante ans du soulèvement militaire.

Le plus souvent avec

Source : Wikidata

Filmographie de Andrés Wood (5 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Réalisateur

Violeta
Violeta (2011)
, 1h50
Réalisé par Andrés Wood
Origine Chili
Genres Drame, Biographie
Thèmes La musique
Acteurs Vanesa González, Thomas Durand, Marcial Tagle
Note72% 3.6447853.6447853.6447853.6447853.644785
Le film décrit la vie de l'artiste Violeta Parra, basé sur le livre biographique Violeta se fue a los cielos de Ángel Parra, le fils de Violeta avec Luis Cereceda Arenas.
Mon ami Machuca, 2h
Réalisé par Andrés Wood
Origine Chili
Genres Drame
Thèmes L'adolescence, L'enfance, La mer, Politique, Sexualité, Transport, La sexualité des mineurs, Politique, Les dictatures latino-américaines
Acteurs Manuela Martelli, Ariel Mateluna, Matías Quer, Aline Küppenheim, Federico Luppi, Francisco Reyes Morandé
Note77% 3.898593.898593.898593.898593.89859
Depuis 1970, Le Chili est dirigé par le président socialiste Salvador Allende et le gouvernement de gauche issu de l'Unidad Popular.
La Fièvre de l'ormeau, 1h34
Réalisé par Andrés Wood
Genres Drame
Thèmes Sexualité, Erotique, Prostitution, Thriller érotique
Acteurs Patricia López - Menadier, Mariana Loyola
Note65% 3.2949153.2949153.2949153.2949153.294915
The film is about infighting between visiting prostitutes and fishermen's wives in a small fishing village in rural Southern Chile that has become greedy and crazy for Chilean abalone. In Spanish the word loco has the dual meaning of Chilean abalone and crazy. The film's tagline was "Amor y avaricia en un mundo de buzos y moluscos" (Spanish for: Love and greed in a world of scuba and mollusks). The film's title in German was Das Loco-Fieber and English Loco Fever. In the film all hell breaks loose when the Chilean government temporarily lifts the ban on the collection of the Chilean abalone, a mollusk with aphrodisiacal effects.
Historias de fútbol, 1h28
Réalisé par Andrés Wood
Thèmes Sport, Football
Acteurs Néstor Cantillana

Trois histoires croisées prenant le football comme thème commun.

Scénariste

Mon ami Machuca, 2h
Réalisé par Andrés Wood
Origine Chili
Genres Drame
Thèmes L'adolescence, L'enfance, La mer, Politique, Sexualité, Transport, La sexualité des mineurs, Politique, Les dictatures latino-américaines
Acteurs Manuela Martelli, Ariel Mateluna, Matías Quer, Aline Küppenheim, Federico Luppi, Francisco Reyes Morandé
Note77% 3.898593.898593.898593.898593.89859
Depuis 1970, Le Chili est dirigé par le président socialiste Salvador Allende et le gouvernement de gauche issu de l'Unidad Popular.
La Fièvre de l'ormeau, 1h34
Réalisé par Andrés Wood
Genres Drame
Thèmes Sexualité, Erotique, Prostitution, Thriller érotique
Acteurs Patricia López - Menadier, Mariana Loyola
Rôle Ecrivain
Note65% 3.2949153.2949153.2949153.2949153.294915
The film is about infighting between visiting prostitutes and fishermen's wives in a small fishing village in rural Southern Chile that has become greedy and crazy for Chilean abalone. In Spanish the word loco has the dual meaning of Chilean abalone and crazy. The film's tagline was "Amor y avaricia en un mundo de buzos y moluscos" (Spanish for: Love and greed in a world of scuba and mollusks). The film's title in German was Das Loco-Fieber and English Loco Fever. In the film all hell breaks loose when the Chilean government temporarily lifts the ban on the collection of the Chilean abalone, a mollusk with aphrodisiacal effects.
Historias de fútbol, 1h28
Réalisé par Andrés Wood
Thèmes Sport, Football
Acteurs Néstor Cantillana

Trois histoires croisées prenant le football comme thème commun.

Producteur

Mon ami Machuca, 2h
Réalisé par Andrés Wood
Origine Chili
Genres Drame
Thèmes L'adolescence, L'enfance, La mer, Politique, Sexualité, Transport, La sexualité des mineurs, Politique, Les dictatures latino-américaines
Acteurs Manuela Martelli, Ariel Mateluna, Matías Quer, Aline Küppenheim, Federico Luppi, Francisco Reyes Morandé
Rôle Producteur
Note77% 3.898593.898593.898593.898593.89859
Depuis 1970, Le Chili est dirigé par le président socialiste Salvador Allende et le gouvernement de gauche issu de l'Unidad Popular.
La Fièvre de l'ormeau, 1h34
Réalisé par Andrés Wood
Genres Drame
Thèmes Sexualité, Erotique, Prostitution, Thriller érotique
Acteurs Patricia López - Menadier, Mariana Loyola
Rôle Producteur
Note65% 3.2949153.2949153.2949153.2949153.294915
The film is about infighting between visiting prostitutes and fishermen's wives in a small fishing village in rural Southern Chile that has become greedy and crazy for Chilean abalone. In Spanish the word loco has the dual meaning of Chilean abalone and crazy. The film's tagline was "Amor y avaricia en un mundo de buzos y moluscos" (Spanish for: Love and greed in a world of scuba and mollusks). The film's title in German was Das Loco-Fieber and English Loco Fever. In the film all hell breaks loose when the Chilean government temporarily lifts the ban on the collection of the Chilean abalone, a mollusk with aphrodisiacal effects.