Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription
Alberto Sordi est un Acteur, Réalisateur, Scénariste et Producteur Italien né le 15 juin 1920 à Rome (Italie)

Alberto Sordi

Alberto Sordi
Si vous aimez cette personne, faites-le savoir !
Nationalité Italie
Naissance 15 juin 1920 à Rome (Italie)
Mort 24 février 2003 (à 82 ans) à Rome (Italie)

Alberto Sordi (né à Rome, le 15 juin 1920 et mort dans la même ville le 24 février 2003), est un acteur, un réalisateur et un scénariste italien. Avec Marcello Mastroianni, Ugo Tognazzi, Nino Manfredi et Vittorio Gassman, il fut l'un des piliers de la « comédie à l'italienne » et l'archétype du Romain dans le cinéma italien.

Biographie

Les premières expériences
Quatrième fils du professeur de musique Pietro Sordi (qui meurt en 1941) et de Maria Righetti, il naît dans le quartier populaire du Trastevere à Rome. Dès l'école élémentaire, il commence à improviser pour ses compagnons de classe des interprétations avec un théâtre de marionnettes. Il chante aussi comme soprano dans ce qu'en Italie on appelle un chœur de voix blanches , celui de la Chapelle Sixtine (Coro di voci bianche : chœur d'enfants).

Il abandonne ensuite sa formation scolaire et se rend à Milan pour une courte période, où il étudie la récitation à l'Académie des Filodrammatici ; il en est expulsé apparemment à cause de son parler mâtiné de dialecte romain (il en obtient, beaucoup plus tard, un diplôme honorifique).


Figurant et comédien de doublage
De retour dans la capitale, il trouve en 1937 un travail comme figurant à Cinecittà et gagne le concours organisé par la Metro-Goldwyn-Mayer pour doubler la voix de Oliver Hardy (tandis que Mauro Zambuto prêtait sa voix à Stan Laurel).
Il travaille comme comédien de doublage jusqu'en 1951 donnant sa voix entre autres à Bruce Bennett dans Le Trésor de la Sierra Madre et dans Les Passagers de la nuit, à Anthony Quinn dans Buffalo Bill, à John Ireland dans La Rivière rouge et dans Un Gangster pas comme les autres, à Robert Mitchum dans La Vallée de la peur, à Pedro Armendáriz dans Le Massacre de Fort Apache. Il prête aussi sa voix à des acteurs italiens comme Franco Fabrizi dans Chronique d'un amour de Michelangelo Antonioni et même Marcello Mastroianni dans Dimanche d'août de Luciano Emmer. Sa voix est aussi très reconnaissable dans le chef-d'œuvre de Vittorio De Sica Le Voleur de bicyclette.


Le music-hall
Après une tentative infructueuse en compagnie de Aldo Fabrizi entre 1936 et 1937 dans le théâtre léger, il débute dans le music-hall comme boy dans la compagnie de Guido Riccioli et Nanda Primavera (mariés dans la vie) avec le spectacle Ma in campagna è un’altra… cosa (1938). Suivent ensuite Teatro della caricatura (1942), Ritorna Za-Bum (1943) écrit par Marcello Marchesi et dirigé par Mario Mattoli, Un Mondo di armonie (1944), Imputati... Alziamoci (1945) de Michele Galdieri, Soffia so... (1946) de Garinei et Giovannini, E lui dice... (1947) de Oreste Biancoli et enfin Gran baraonda (1949) de Garinei et Giovannini, sa dernière apparition sur scène au côté de Wanda Osiris, qu'il a l'occasion de diriger en 1973 dans un passage important du film Polvere di stelle.


Les parodies radiophoniques
C'est à la radio, juste après guerre, qu'il commence à avoir un grand succès personnel avec les émissions Rouge et noir (Rosso e nero, 1947), Oplà (1947) et Alberto Sordi vous parle (Vi parla Alberto Sordi, 1948) où il crée des personnages destinés à une grande popularité : Monsieur dit (Signor Dice), Le Comte clair (Conte claro) et Mario Pio. Il réutilise ces derniers par la suite en 1968 et 1969 dans l'émission radiophonique Grande Variété (Gran varietà). Alighiero Noschese aussi les reprend en 1970 pour l'émission satirique à succès Double Couple (Doppia coppia).


Les premières tentatives au cinéma
Au cinéma, durant une dizaine d'années, il interprète des rôles minuscules ou insignifiants dans une vingtaine de films, mis à part le rôle dans Les Trois Aiglons (I Tre aquilotti, 1942) de Mario Mattoli, où il figure parmi les protagonistes. Il se fait remarquer en 1951 dans une œuvre mise en scène par Vittorio De Sica et Cesare Zavattini, Mamma mia che impressione!. Dans ce film, bien que transposant dans le cinéma le modèle de récitation très verbale utilisé à la radio, il crée un personnage très original (Il Compagnuccio della parrocchiettà ou littéralement L'Ami de la petite paroisse) qu'il reproposera ensuite dans d'autres œuvres mineures.


Avec Steno et Federico Fellini
De 1952 à 1955 Sordi explose sur le grand écran. D'abord avec deux films réalisés par Federico Fellini, Le Cheik blanc (Lo Sceicco bianco) et Les Inutiles (Les Vitelloni), puis avec ceux réalisés par Steno (Les Gaietés de la Correctionnelle, Un Giorno in pretura, Un Americano a Roma et Piccola posta) où il crée le type d'homme lâche, profiteur, indolent et tire-au-flanc qui l'accompagne tout au long des années 1950 jusqu'au film La Grande Guerre (La Grande Guerra, 1959) de Mario Monicelli dans lequel il incarne un soldat fainéant et planqué contraint de mourir en héros.


Le grand protagoniste de la comédie à l'italienne
Avec l'arrivée de la comédie à l'italienne, il a donné vie à une multitude de personnages représentant l'« Italien moyen », presque tous négatifs, pas très moraux, mais correspondant à une réalité évidente. Il les a dépeint avec une méchanceté entachée parfois d'une touche d'autosatisfaction, mais toujours pardonnée grâce à sa diction magistrale sans égale. À de nombreuses occasions, il a collaboré aussi au sujet et à la mise en scène des films dans lesquels il a joué (plus de 150) et des 19 films qu'il a dirigés lui-même.

En un demi-siècle de carrière, de la période de la guerre jusqu'à nos jours, Sordi a réussi à fournir une fidèle image de l'histoire des valeurs et des coutumes de l'italien typique, observé à travers ses bassesses, mais à la fin racheté par son grand cœur et sa capacité à rêver les yeux grand ouverts.

Parmi ses plus beaux films : Bravissimo (1955) de Luigi Filippo D'Amico, Venise, la lune et toi (Venezia, la luna e tu, 1958) de Dino Risi, Le Veuf (Il vedovo, 1959) de Dino Risi, Il moralista (1959) de Giorgio Bianchi, le touchant La Grande Guerre (La Grande Guerra, 1959) de Mario Monicelli, La Grande Pagaille (Tutti a casa 1960) de Luigi Comencini, Il vigile (1960) de Luigi Zampa, Une Vie difficile (Una vita difficile, 1961) de Dino Risi, Il Boom(1963) de Vittorio De Sica, Fumo di Londra (1966), qui le voit pour la première fois aussi derrière la caméra, Il Medico della mutua (1968) de Luigi Zampa, Detenuto in attesa di giudizio (1971) de Nanni Loy, Poussière d'étoiles (Polvere di stelle, 1973), dirigé par lui-même, Un Bourgeois tout petit petit (Un Borghese piccolo piccolo, 1977) de Mario Monicelli, Le Marquis s'amuse (Il Marchese del Grillo, 1981) de Mario Monicelli, Il Tassinaro (1983) et Nestore, l'ultima corsa (1993), tous les deux sous sa direction. Il faut aussi retenir la collaboration artistique avec le compositeur Piero Piccioni, qui a signé la musique de ses films les plus célèbres.

Détenteur de cinq Rubans d'argent et de sept David di Donatello, il gagne en 1972 le prestigieux Ours d'or au Festival de Berlin et obtient en 1995 le Lion d'or pour sa carrière au Festival de Venise.

Vers la fin des années 1990, il se retire de la scène, après le peu de succès de son dernier film Incontri proibiti, au côté de Valeria Marini. Mais il fait des apparitions dans de nombreuses émissions de télévision, dans lesquelles il fait preuve de son grand sarcasme et de sa bonhomie. Le jour de son quatre-vingtième anniversaire, le maire de Rome, Francesco Rutelli, lui cède l'« écharpe » de maire de cette ville dont il a été le fils bien-aimé, et dont il a raillé gaillardement les vices et les fausses vertus.

Les paroles du réalisateur Mario Monicelli prononcées à la mort de l'acteur mettent bien en lumière les traits d'un des plus grands artistes du cinéma italien :


« Ce fut le plus grand acteur, mais il fut surtout un auteur extraordinaire, le créateur du personnage avec lequel il a traversé plus de 50 ans de l'histoire italienne. En tant que réalisateur, je dis qu'il était extrêmement facile de travailler avec Sordi, parce qu'il était justement le plus grand. Il suffisait de quelques échanges de regards et il comprenait le ton à donner à son interprétation et donc au film. Il a été un comique capable de contrevenir à toutes les règles du comique. »

Le plus souvent avec

Rodolfo Sonego
Rodolfo Sonego
(43 films)
Ruggero Maccari
Ruggero Maccari
(20 films)
Ettore Scola
Ettore Scola
(17 films)
Mario Monicelli
Mario Monicelli
(11 films)
Source : Wikidata

Filmographie de Alberto Sordi (126 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste

Acteur

Le Roman d'un jeune homme pauvre, 2h
Réalisé par Ettore Scola
Origine Italie
Genres Drame
Acteurs Alberto Sordi, Rolando Ravello, Isabella Ferrari, Renato De Carmine, Mario Carotenuto, Sara Franchetti
Rôle Mr. Bartoloni
Note63% 3.1998453.1998453.1998453.1998453.199845
Vincenzo Persico is a young unemployed person who lives in an apartment with his mother that you feel frustrated, and for the precarious economic situation and for the fact that it proves too Protector against him as Vincenzo is an only child and she is a widow. The building also lives an old man, Bartoloni that reflects the bad character of his wife Karline (fat and arrogant) and because of this, tries to seduce a young girl, Marcella, in the hope of a possible love affair.
L'avaro
L'avaro (1990)
, 1h57
Réalisé par Tonino Cervi
Origine Italie
Genres Comédie
Thèmes Théâtre, Adaptation d'une pièce de théâtre, Molière au cinéma
Acteurs Alberto Sordi, Laura Antonelli, Valérie Allain, Miguel Bosé, Lucia Bosè, Franco Interlenghi
Rôle Harpagon
Note61% 3.066393.066393.066393.066393.06639
Harpagon vit à Rome dans les années 1600. Pour éviter de se marier avec la sœur du cardinal Spinosi déjà mariée trois fois par intérêt et dont les maris sont tous morts dans des circonstances mystérieuses, il invente un mensonge selon lequel il est prêt à se marier avec une femme déjà enceinte. Il demande à Frosina, tenancière d’une maison close de vite lui trouver une femme convenable.
Au nom du peuple souverain, 1h50
Réalisé par Luigi Magni
Origine Italie
Acteurs Nino Manfredi, Jacques Perrin, Alberto Sordi, Elena Sofia Ricci, Luca Barbareschi, Massimo Wertmüller
Rôle le marquis Arquati
Note66% 3.3317953.3317953.3317953.3317953.331795
Le film se déroule à Rome et en Romagne en 1848-1849. Les violents soulèvements révolutionnaires de jeunes libéraux créent le chaos dans la ville, tandis que l'église et les nobles ne s'en soucient pas et pensent seulement à sauver leurs biens.
Cinéma Paradiso, 1h58
Réalisé par Giuseppe Tornatore
Origine Italie
Genres Drame, Romance
Thèmes L'adolescence, Film traitant du cinéma, L'enfance, Maladie, La mer, Transport, Le handicap, La cécité
Acteurs Philippe Noiret, Salvatore Cascio, Marco Leonardi, Jacques Perrin, Brigitte Fossey, Antonella Attili
Rôle Alberto (archive footage) (uncredited)
Note84% 4.2494454.2494454.2494454.2494454.249445
À Rome, à la fin des années 1980, Salvatore vient d'apprendre la mort de son vieil ami Alfredo. Par cette nouvelle, c'est toute son enfance qui remonte à la surface : son village natal, en Sicile, quand on l'appelait Totò et qu'il partageait son temps libre entre l'église (où il était enfant de chœur) et la salle de cinéma paroissiale, où régnait Alfredo, le projectionniste qui, au travers des films qu'il projetait, lui apprenait la vie.
Les Deux Fanfarons, 1h46
Réalisé par Enrico Oldoini
Origine Italie
Genres Comédie
Thèmes Transport, Vieillesse, Road movie
Acteurs Alberto Sordi, Bernard Blier, Andréa Ferréol, Vittorio Caprioli, Alberto Sorrentino, Nerina Montagnani
Rôle Elvio Battistini
Note59% 2.9565052.9565052.9565052.9565052.956505
Mi-août ; laissés à faire la garde à la maison, deux vieux retraités décident de fuir la monotonie et d'aller avec une vieille Lancia vers la Côte d'Azur à Saint-Tropez pour s'offrir du bon temps en dépit de la famille. Un congé plein d'aventures galantes...
Troppo forte, 1h50
Réalisé par Carlo Verdone
Origine Italie
Genres Comédie
Acteurs Carlo Verdone, Alberto Sordi, Mario Brega, John Steiner, Franca Dominici
Rôle Giangiacomo Pigna Corelli Inselci
Note64% 3.2442253.2442253.2442253.2442253.244225
Rome. Oscar Pettinari, appelé affectueusement Troppo forte (trop fort) par ses amis, est un jeune banlieusard qui fréquente Cinecittà et rêve de devenir acteur de films d'action, ou à tout le moins de jouer les cascadeurs. Un matin, il est écarté de la sélection des figurants par un important producteur américain à cause de son aspect trop débonnaire, mais il fait la rencontre d'un avocat pour le moins particulier, le comte Giangiacomo Pigna Corelli Inselci. Avec l'aide de cet étrange personnage, Oscar met en scène un accident de moto pour piéger le producteur qui l'a écarté de son film, mais le destin fait en sorte qu'au volant de l'automobile qui l'aurait percuté se trouve non pas ledit producteur, mais bien Nancy, une jeune et ravissante actrice américaine (aussi amante de l'homme), qui perdra son rôle à la suite de cette histoire.
Sono un fenomeno paranormale
Réalisé par Sergio Corbucci
Origine Italie
Genres Comédie
Acteurs Alberto Sordi, Elsa Martinelli, Claudio Gora, Maurizio Micheli, Gianni Bonagura, Marne Maitland
Rôle Roberto Razzi
Note54% 2.740612.740612.740612.740612.74061
Roberto Razzi, the skeptical and atheist host of the TV-program "Future", is a well-known debunker of pseudoscientists and gurus. During a travel in India, he will receive paranormal powers, that will put at risk his professional and sentimental life.
Bertoldo, Bertoldino e Cacasenno, 2h
Réalisé par Mario Monicelli
Genres Comédie
Acteurs Ugo Tognazzi, Maurizio Nichetti, Alberto Sordi, Lello Arena, Carlo Bagno, Isabelle Illiers
Rôle Friar Cipolla
Note65% 3.2991953.2991953.2991953.2991953.299195
Vicenza, 800 AD. The crude peasant Bertoldo is invited to the court of King Alboin and manages to ingratiate himself with all the nobility of the city for his pranks and his jokes. Back in his small village from the silly wife Marcolfa and the brain-damaged son Bertoldino, the farmer Bertoldo discovers that he was robbed.
Tutti dentro, 1h50
Réalisé par Alberto Sordi
Origine Italie
Genres Drame, Comédie
Thèmes La prison, La peine de mort
Acteurs Alberto Sordi, Dalila Di Lazzaro, Joe Pesci, Giorgia Moll, Armando Francioli, Tino Bianchi
Rôle Annibale Salvemini
Note59% 2.9639352.9639352.9639352.9639352.963935
Le juge Annibale est un magistrat incorruptible de Rome qui, bien que proche de la retraite, n'a pas l'intention de montrer un quelconque signe de faiblesse. Il continue son travail et à nourrir tous les pauvres qui se trouvent à portée de main, même les criminels. Tous ses collègues l'admirent, dont sa petite amie avec qui il va se marier. Mais un juge honnête et moraliste comme Annibale a aussi des secrets. En fait, en plus de sa vie pleine de mensonges et de mondanités, il a conclu un accord avec un patron de la mafia américaine : Corrado Parisi. Il doit former les yeux sur les activités des membre du clan. Annibale essaye de se rebeller, mais les journalistes de la télévision découvrent le pot au roses et sa vie est détruite d'un seul coup.
Io so che tu sai che io so, 1h58
Réalisé par Alberto Sordi
Genres Comédie
Acteurs Alberto Sordi, Monica Vitti, Claudio Gora
Rôle Fabio
Note68% 3.4074953.4074953.4074953.4074953.407495
Fabio spends a quiet family life with his wife Lydia. But one day the man discovers that his wife could be a secret agent, and that she has not said anything him for not disrupting the coniugal live. So Fabio begins to investigate and discovers that his wife is involved in intrigues was the fault of a corrupt politician, and then the man discovers that even has a rare disease that is slowly killing him. When Fabio thinks that there is no more hope, suddenly wakes up and discovers a secret that dream reality had not revealed.
In viaggio con papà, 1h58
Réalisé par Alberto Sordi
Genres Comédie
Thèmes Transport, Road movie
Acteurs Alberto Sordi, Carlo Verdone, Edi Angelillo, Angelo Infanti, Tiziana Pini, Ugo Bologna
Rôle Armando Ferretti
Note63% 3.15663.15663.15663.15663.1566
Armando does not spend much time with his shy son Cristiano, so he decides to go with him a beach holiday.
Le Marquis s'amuse, 2h19
Réalisé par Mario Monicelli
Origine Italie
Genres Comédie
Acteurs Alberto Sordi, Caroline Berg, Riccardo Billi, Jacques Herlin, Flavio Bucci, Cochi Ponzoni
Rôle Onofrio del Grillo / Gasperino
Note77% 3.898213.898213.898213.898213.89821
Le marquis Onofrio del Grillo est un noble romain du début du XIXe siècle, proche du pape Pie VII en tant que sediaro pontificio (porteur de la sedia gestatoria), tout en étant un ami des troupes d’occupation napoléoniennes de la ville de Rome. Amoral et libertin, il trompe son ennui en faisant de féroces plaisanteries aux dépens de son entourage. C’est ainsi qu’il introduit son sosie, charbonnier de son état, à sa place dans le palais familial, et ce au grand dam de sa mère, bigote invétérée.
Io e Caterina, 1h45
Réalisé par Alberto Sordi
Genres Comédie
Acteurs Alberto Sordi, Catherine Spaak, Edwige Fenech, Rossano Brazzi, Valeria Valeri, Ugo Bologna
Rôle Enrico Menotti
Note55% 2.7827052.7827052.7827052.7827052.782705
Enrico has a troubled relationship with his wife, daughter and lover. For this reason he decides to download all of them and to dedicate himself to peace. In fact he has been attracted by the waiter-robot of a friend, and so Enrico asks him to sell it. The robot is called Catherine (Caterina) and serves Enrico to perfection, but he ends up falling in love with him, and so it equally happens to Catherine, who becomes infatuated with his master. Howeve, the different nature of the two prevents the relationship ...
Il malato immaginario, 1h47
Réalisé par Tonino Cervi
Origine Italie
Genres Comédie
Thèmes Théâtre, Adaptation d'une pièce de théâtre, Molière au cinéma
Acteurs Alberto Sordi, Laura Antonelli, Bernard Blier, Christian De Sica, Ettore Manni, Vittorio Caprioli
Rôle Argante
Note60% 3.032293.032293.032293.032293.03229
Argante est un riche propriétaire terrien convaincu qu’il est malade. En fait, c’est un hypocondriaque. Sa phobie l’amène à s'entourer de compétences médicales discutables. La pièce est tirée de l'œuvre originale de Molière, en trois actes, écrite en 1673. Molière aimait décrire à travers ses personnages le retard de la médecine de son temps. L’action se déroule à Rome en proie à la pauvreté et à la violence des révoltes paysannes causées par la faim. Les paysans en colère envahissent la maison d’Argante car il a entièrement converti ses terres en pâturages, laissant aux pauvres paysans sans terre …..le soin de cultiver des céréales. La moitié seulement des terres devait être convertie. Argante est entouré de faux-jetons, qui passent leur temps à comploter derrière son dos: administrateur des terres qui ne respecte pas les compromis, médecins qui spéculent sur sa maladie imaginaire, avec d'étranges théories médicales infondées, sa propre épouse, qui souhaite sa mort dans le but d'empocher l'héritage. Les seules personnes qui l’aiment vraiment sont sa fille Angelica et sa servante Tonina. Argante ne découvre cet amour vrai de sa fille que lorsque, sentant sa fin venir, il découvre la vérité avec l’aide de sa servante. Argante finit par se réconcilier avec Angelica avec qui il s'était querellé parce qu’elle refusait d'épouser de force un médecin nommé Claudio.
Le grand embouteillage, 2h1
Réalisé par Juan Luis Buñuel, Luigi Comencini
Origine France
Genres Drame, Comédie, Comédie dramatique
Thèmes Sexualité, Transport, Le viol, Automobile
Acteurs Annie Girardot, Ugo Tognazzi, Alberto Sordi, Marcello Mastroianni, Stefania Sandrelli, Miou-Miou
Rôle Dr. De Benedetti
Note67% 3.3894253.3894253.3894253.3894253.389425
Sur une autoroute italienne, des centaines de voitures se retrouvent bloquées dans un immense embouteillage. La journée se termine puis la nuit tombe alors qu'aucune amélioration ne semble envisageable. La situation extrême et la promiscuité vont révéler ou engendrer une multitude de comportements parmi les passagers qui se retrouvent piégés.