Recherchez un film ou une personnalité :
FacebookConnexionInscription

Wonder Woman

Wonder Woman
Si vous aimez ce personnage, faites-le savoir !
Vrai nom Princesse Diana, Diana Prince

Wonder Woman est une super-héroïne de bande dessinée américaine créée par William Moulton Marston (sous le pseudonyme de Charles Moulton), qui apparaît pour la première fois en décembre 1941 dans All Star Comics #8. Elle est, à cette époque, l'une des premières super-héroïnes et demeure la plus célèbre d'entre elles.

Dans la plupart des adaptations, Wonder Woman est la princesse Diana d'une tribu d'Amazones dont les origines sont liées à la mythologie grecque. Ambassadrice amazone dans notre monde, elle possède différents pouvoirs surnaturels ainsi que des cadeaux des dieux grecs, comme un lasso magique et des bracelets à l'épreuve des balles. Elle fait aussi partie de la Ligue des justiciers d'Amérique.

Marston a voulu faire de Wonder Woman un personnage féministe, et la plupart des scénaristes qui ont repris le personnage, particulièrement ceux des années 1980 et suivantes, l'ont représentée ainsi.

En dehors des bandes dessinées, elle est aussi connue pour l'adaptation télévisuelle de ses aventures, avec Lynda Carter, diffusée aux États-Unis de 1975 à 1979.

D'autre part, Wonder Woman apparaît, dans des séries de dessins animés adaptant l'univers DC, Super Friends des années 1970 et 1980 et La Ligue des Justiciers des années 2000. On la retrouve également dans le film Batman v Superman : L'Aube de la Justice, sorti en avril 2016, mais elle est surtout l'héroïne principale du film qui lui est consacré, Wonder Woman, sorti en 2017.

Elle apparait dans les films de l'univers cinématographique DC.

Biographie

Débuts
En décembre 1941, la «bienfaisante et belle femme» de Marston fait ses débuts dans le numéro 8 de All-Star Comics (deuxième plus gros magazine de comics) puis ses aventures sont racontées dans le premier numéro de Sensation Comics (janvier 1942).

Six mois plus tard (été 1942), elle obtient un titre à son nom, faisant d'elle la première super-héroïne à avoir son propre comic book.

Jusqu'à sa disparition en 1947, Marston écrit quasiment toutes les apparitions de son héroïne (il fut remplacé en 1946 et 1947 par Joyce Murchinson) et pose les fondations du personnage qui serviront pendant les quarante années suivantes. Le dessinateur H.G. Peter lui donne une allure féminine assez simple mais bien identifiable, qui contraste avec les autres super-héros de l'époque.

Armée de ses bracelets à l'épreuve des balles, de son lasso magique, et forte de son entraînement d'amazone, Wonder Woman est l'archétype de la femme parfaite dans l'esprit de Marston. Elle est belle, intelligente, forte, mais a néanmoins un côté doux. À cette époque, ses pouvoirs provenaient de sa « concentration d'amazone », et non d'un cadeau des dieux.

Le « lasso magique » de Wonder Woman est supposé avoir été forgé de la ceinture magique d'Aphrodite qui fut léguée à Hippolyta (la mère de Wonder Woman) par la déesse. Afin de faire le lasso, le dieu Héphaïstos emprunta la ceinture de l'Olympe, en retira les liens et s'en servit pour créer le lasso. Il est incassable, infiniment extensible et a le pouvoir de faire obéir ceux qui en sont encerclés, et plus particulièrement de leur faire dire la vérité.

Diana Trevor, la mère du personnage Steve Trevor, est membre du Women Airforce Service Pilots. Elle s'était accidentellement écrasée sur l'île mythique de Themyscira, lors d'une mission dans les années 1940. Elle fut alors enterrée avec tous les honneurs par les Amazones, qui furent émues par son sacrifice. Le nom du personnage principal de la série, « Princesse Diana », « Diana Prince » ou « Wonder Woman » tire son nom de celui de cette femme pilote, ainsi que son costume, fabriqué à partir de l'uniforme de la pilote que les Amazones vénérèrent.

Wonder Woman était aidée par les « Holliday Girls », avec la gourmande Etta Candy à leur tête. Etta fut la seule du groupe à prendre une réelle importance. Elle serait d'ailleurs l'un des personnages les plus durables de la série.

Des dessins de femmes ligotées par des hommes illustrèrent occasionnellement les couvertures de Sensation Comics et Wonder Woman de 1942 à 1947. Dans le n 3 de Wonder Woman, c'est la super-héroïne elle-même qui prend le dessus, ligotant des femmes, et, dans une scène mémorable, les habillant de fourrures et puis les chassant dans la forêt, pour finalement les attacher et les exposer sur un plateau. Ces subtils sous-entendus érotiques dans les albums ont été remarqués par les historiens de la bande dessinée, qui ont débattu pour savoir s'il s'agissait d'une façon pour Marston d'exposer ses propres fantasmes (certaines biographies prétendent qu'il aurait été un adepte du bondage) ou s'il s'agissait d'un moyen (conscient ou non) d'attirer les jeunes lecteurs.

Durant cette période, Wonder Woman rejoint la Justice Society of America, la première équipe de super-héros, dans la revue All-Star Comics. Mais, l'époque étant ce qu'elle était, Wonder Woman, bien que l'un des membres les plus puissants du groupe, est reléguée au rang de secrétaire.

Wonder Woman n'arrête pas simplement les criminels, mais veut les réformer. Il y a, près de Paradise Island, une petite île appelée Transformation Island, sur laquelle se trouve un centre de réhabilitation. La « soumission par l'amour » est en effet un des thèmes importants de Wonder Woman, même s'il fut parfois parodié, les criminels se rendant à la belle héroïne pour profiter de sa compagnie.


Après Marston
En 1947, Robert Kanigher reprend le personnage le plus souvent illustré par H.G Peter. Celui-ci est parfois remplacé par Irwin Hasen ou Irv Novick. La série perd un peu de son lustre d'antan : moins féminine, Wonder Woman s'affirme en tant qu'héroïne américaine. H.G Peter continua jusqu'au numéro 97. Peter et Marston manquent à ceux qui ont vécu cet âge d'or des comics books.

Dans les dernières histoires, les capacités de Wonder Woman s'accroissent. Ses boucles d'oreilles lui offrent la possibilité de respirer dans l'espace, l'origine de son avion invisible (à l'origine un avion à hélices, un P-40 Warhawk ou un P-51 Mustang, mais devenu, afin de suivre l'évolution technologique, un avion à réaction) est expliquée, sa tiare devient un boomerang indestructible et ses bracelets lui permettent de communiquer avec Paradise Island.

Ces modifications n'influèrent pas sur l'audience de la série, contrairement à la crise qui allait suivre.


Fin de l'âge d'or et années 1960
En 1954, Le docteur Fredric Wertham écrit son livre controversé Seduction of the Innocent, dans lequel il expose son point de vue anti-comics, et qui marque pour beaucoup la fin de l'âge d'or des comics. Pour faire face aux critiques, les éditeurs créent la Comics Code Authority, qui était de fait un organisme de censure. Lors de l'application de ce code, le côté féministe de Wonder Woman est mis entre parenthèses.

Wonder Woman connaît de nombreux changements à partir du milieu des années 1950 et pendant les années 1960. Son origine est ré-écrite, attribuant ses pouvoirs à une combinaison de dons faits par des divinités grecques et romaines.

Dans les années 1960, le scénariste Robert Kanigher décide d'appliquer des formules qui avaient déjà fonctionné pour Superman, sous la direction de Mort Weisinger. Comme pour Superboy, l'histoire de Wonder Girl est racontée. Puis il continue avec Wonder Woman enfant ou « Wonder Tot », et avec la reine Hyppolyta la rejoignant sous le nom de « Wonder Queen ».

Le scénariste Bob Haney - qui n'a sans doute pas compris que Wonder Girl n'était pas un personnage séparé - inclut cette dernière dans l'équipe des Teen Titans, avec Robin, Kid Flash, et Speedy. Quelques années plus tard, on donne une origine séparée à Wonder Girl, faisant d'elle une orpheline sauvée par Wonder Woman.


Ère Diana Prince/I Ching
À la fin des années 1960, Wonder Woman renonce à ses pouvoirs afin de pouvoir rester dans le « monde des hommes », plutôt que d'accompagner ses sœurs amazones dans une autre dimension où elles pourraient conserver leur magie.

Désormais propriétaire d'une boutique de mode, Diana Prince se retrouve vite sous l'aile d'un mentor chinois nommé « I Ching ». Avec l'aide d'I Ching, Diana s'entraîne à utiliser son corps comme une arme, apprenant les arts martiaux et la maîtrise des armes, afin d'entreprendre des aventures dans le style « agent secret ».

La nouvelle direction prise par la BD fut très influencée par des personnages comme Emma Peel de la série britannique Chapeau melon et bottes de cuir, ou par la série Kung Fu, Diana étant l'élève inexpérimentée d'un maître en arts martiaux. Peu après le début de la « nouvelle Wonder Woman », les éditeurs enlèvent l'un après l'autre les liens avec le monde des super-héros, notamment en tuant Steve Trevor (bien que le personnage soit réapparu plus tard). Une exception notable fut sa confrontation avec Catwoman.

Cette période a ses supporters comme ses détracteurs. Certains apprécient l'abandon du kitsch des premières aventures comics pour des histoires plus sérieuses. D'autres trouvent que la BD avait complètement tourné le dos à l'histoire originale. Sur une couverture controversée, on voit Diana Prince tirant sur un avion avec une mitraillette ; à l'opposé de l'image traditionnelle de Wonder Woman, cette Diana Prince n'hésite pas à tuer pour se défendre ou pour défendre les autres.

Cette nouvelle série attire des écrivains qui ne sont pas familiers des comics, par exemple l'auteur de science-fiction Samuel R. Delany, qui écrit deux numéros.

Ce scénario dure deux ans, et Wonder Woman retrouve finalement ses pouvoirs et son costume au début des années 1970. Le retour de la Wonder Woman originale est en partie dû à une campagne à laquelle participa la féministe Gloria Steinem - outrée que la plus célèbre des super-héroïnes puisse être ainsi dépouillée de ses pouvoirs. L'ère I Ching, malgré les controverses qu'elle a suscitées, a eu une influence certaine sur la suite des aventures de Wonder Woman et sur ses adaptations télévisées (notamment les 2e et 3e saisons de la série avec Linda Carter).


Des années 1970 jusqu'à Crisis on Infinite Earths
Suite au retour de la Wonder Woman originale, l'héroïne essaie de se faire ré-admettre au sein de la Ligue des Justiciers. Elle doit pour cela passer douze épreuves, chacune étant secrètement supervisée par un membre différent de la ligue.

À peine Wonder Woman a-t-elle été réadmise au sein de la Ligue des Justiciers que DC Comics décide de changer une nouvelle fois le format de ses aventures, car, dans l'intervalle, les aventures de Wonder Woman avaient été adaptées à la télévision, dans une série qui fut très populaire et dont l'action se situait pendant la Seconde Guerre mondiale, comme dans les premiers albums.

DC décida donc de situer aussi ses histoires à la même époque, ce qui était possible grâce au concept « multivers » de DC (les deux Wonder Woman existant dans deux mondes parallèles différents).

Wonder Woman participa à une série de batailles « épiques » pendant les années 1970 et 1980, jusqu'à sa mort en 1986 dans Crisis on Infinite Earths (CIE). Mais le personnage ne resterait pas mort très longtemps.


Après Crisis (1986)
Après Crisis, Greg Potter et George Pérez furent chargés de redémarrer les aventures de la super-héroïne, en 1987.
Les fans et les critiques considèrent les 60 numéros créés par Pérez comme l'un des points culminants de l'histoire de Wonder Woman. Pérez et Potter donnèrent à Wonder Woman une personnalité féministe, et les recherches approfondies de Pérez en matière de mythologie grecque insufflèrent plus de profondeur et de richesse que dans les versions précédentes.

Dans sa nouvelle incarnation, Wonder Woman est Diana, une princesse et émissaire de Paradise Island dans le monde des hommes. Au début, elle ne garde pas son identité secrète, et ne se comporte pas non plus comme une « super-héroïne », son personnage étant d'abord celui d'une jeune fille innocente. Diana parle seulement le grec ancien, et doit apprendre l'anglais quand elle arrive aux États-Unis, au lieu de savoir le parler intuitivement. Néanmoins, Diana a reçu un entraînement de guerrière et n'hésite pas à tuer son adversaire lorsque c'est nécessaire. Les sujets de ses aventures sont la guerre, l'injustice, l'inégalité, la mort, et divers conflits impliquant les dieux de l'Olympe.

Les personnages secondaires sont eux aussi modifiés. Par exemple, Steve Trevor est changé en un officier de l'Air Force, qui paraît beaucoup plus âgé que Diana, et la traditionnelle romance entre les deux est abandonnée. À la place, Trevor est lié sentimentalement à Etta Candy, qui devient elle-même une officier militaire de rang important et plutôt ronde, mais sans exagération. Cheetah, l'ennemie de Diana, devient une femme qui peut se transformer en une féroce créature féline-humanoïde, du même niveau que Diana au combat.

Après que Pérez eut quitté les séries de comics, d'autres écrivains et dessinateurs, tels que William Messner-Loebs, John Byrne ou Greg Rucka, ont essayé de marcher sur ses traces, avec plus ou moins de bonheur.


Seconde crise : Infinite Crisis (2005-2006)
S'opposant à Maxwell Lord et à Superman, Wonder Woman comprend que le second est mentalement contrôlé par le premier. Batman est alors grièvement blessé par Superman. Même si Diana peut battre Superman, elle comprend qu'il n'y a qu'un moyen de mettre fin à ce duel fraticide : tuer Maxwell Lord. Sans plus hésiter, elle lui brise le cou, scène relayée sur de nombreuses télévisions dans le monde entier (effet, à l'avance, orchestré par Maxwell Lord). Malgré son acte qui les a sauvés, elle est désavouée par Superman et par Batman; une crise de confiance s'ensuit donc entre les trois amis. Malgré cela, elle se joint aux autres héros pour combattre les protagonistes qui ont engendré l'Infinite Crisis après avoir aidé et combattu aux côtés des Amazones de Themyscira. À la fin de l'Infinite Crisis, Diana, Bruce et Clark décident de se retirer pendant un an. Pour Diana, c'est avant tout une manière de se « ressourcer » et de reconsidérer son rôle en tant que Wonder Woman. Cela s'inscrit dans le One Year Later, période pendant laquelle Donna Troy devient la Wonder Woman par interim.

Infinite Crisis a exercé une influence importante sur la biographie officielle de Wonder Woman, puisque l'un des effets de cette crise est l'altération plus ou moins importante d'événements de l'Univers DC. La première période de la Wonder Woman moderne (commençant à la fin des années 1950, finissant en 1986 et qui avait été « annulée » par les effets de la CIE) est rétablie dans certaines de ses grandes lignes. Ainsi, elle fait bien partie des membres fondateurs de la première Ligue de Justice et ne meurt pas pendant la CIE (bien que les circonstances entourant ce dernier événement restent obscures). Cependant, les origines actuelles de Wonder Woman restent bien celles narrées par George Perez dans les premiers numéros de la deuxième série Wonder Woman, en 1987.


Séries Télévisées et Cinéma
La première tentative d'adaptation au petit écran a lieu en 1967, suite au succès de la récente série Batman. Greenway Productions, la compagnie derrière la série Batman, produit un « essai » de quatre minutes et demie pour Wonder Woman, avec Ellie Wood Walker dans le rôle de la princesse amazone. La série aurait sans doute gardé le même esprit kitsch et décalé que Batman, mais ne dépasse pas le stade de projet. Wonder Woman apparaît aussi dans des dessins animés, notamment dans Superfriends pendant les années 70. La seconde adaptation filmée est pour un téléfilm en 1974 avec une Cathy Lee Crosby blonde, sans pouvoirs et avec un costume assez éloigné de l'original.

De 1976 à 1979, c'est l'actrice Lynda Carter qui est choisie pour incarner l’héroïne dans la série culte The New Adventures of Wonder Woman. Elle prêtera ses traits au personnage pendant 60 épisodes.

En 2011, le réseau de télévision américain NBC met sur les rails un nouveau projet de série télévisée avec Adrianne Palicki dans le rôle titre et Elizabeth Hurley. Mais après le tournage de l'épisode Pilote, la chaine ne validera pas le reste de la saison et la série sera annulée.

En 2005, le projet d'un film consacré à Wonder Woman est annoncé, avec pour réalisateur Joss Whedon. Le 3 février 2007, ce dernier explique sur son site internet qu'il se retire du projet, n'ayant pu s'entendre avec Warner Bros sur un scénario. La sortie du film est alors repoussée en 2009. L'annonce de la production du film a suscité, pendant deux ans, une avalanche de rumeurs (souvent démenties aussitôt) concernant l'identité de l'actrice qui devrait incarner l’héroïne. En expliquant les motivations de son retrait du projet, Joss Whedon a mis fin à ces rumeurs, affirmant que le casting du film n'avait jamais commencé et qu'aucun nom n'avait été évoqué.

En 2011 puis 2012, de nouvelles rumeurs font état d'un projet de film Wonder Woman en cours à Hollywood. On parle également d'un film Justice League annoncé pour 2015.


Animation
Wonder Woman est particulièrement présente dans La Ligue des justiciers (Justice League puis Justice League Unlimited, 91 épisodes, Paul Dini, Bruce Timm, 2001-2006), où elle est doublée par Susan Eisenberg (et Dakota Fanning lorsque le personnage est brièvement rajeuni) en VO et la voix de Marie-Frédérique Habert en VF. Elle apparaît ensuite d'autres séries animées telles que Batman : L'Alliance des héros (VO : Vicki Lewis) et La Ligue des Justiciers : Nouvelle Génération (VO : Maggie Q ; VF : Delphine Braillon).

Wonder Woman apparait également dans de nombreux films d'animation, souvent réalisés par Lauren Montgomery et produits par Bruce Timm ou Bobbie Page :
Justice League: The New Frontier en 2008 avec la voix de Lucy Lawless. On la découvre combattante aux côtés des femmes rebelles en Indochine en 1954.
Wonder Woman (film) en 2009 où elle est doublée par Keri Russell.
Justice League: Crisis on Two Earths en 2010 où elle est doublée par Vanessa Marshall.
Superman/Batman : Apocalypse en 2010 et La Ligue des Justiciers : Échec en 2012 où elle est doublée par Susan Eisenberg .


Jeux vidéo
1995 : Justice League Task Force
2006 : Justice League Heroes
2008 : Mortal Kombat vs. DC Universe
2011 : DC Universe Online
2012 : Lego Batman 2: DC Super Heroes

Ses meilleurs films

Joué par les acteurs

Grey DeLisle
Grey DeLisle
(6 films)
Gal Gadot
Gal Gadot
(3 films)
Lire plus : Wikipedia

Filmographie de Wonder Woman (31 films)

Afficher la filmographie sous forme de liste
Wonder Woman 1984
Réalisé par Patty Jenkins
Origine Etats-Unis
Genres Fantasy, Action, Aventure
Thèmes Féminisme, Mythologie, Politique, Super-héros, Politique, Mythologie gréco-romaine
Acteurs Gal Gadot, Chris Pine, Kristen Wiig, Connie Nielsen, Robin Wright, Pedro Pascal
Note54% 2.715292.715292.715292.715292.71529
En 1984, en pleine guerre froide, Diana Prince s'oppose à l'Union soviétique et affronte la redoutable Cheetah.
La Grande Aventure LEGO 2, 1h47
Réalisé par Mike Mitchell
Origine Etats-Unis
Genres Science-fiction, Comédie, Fantasy, Action, Aventure, Animation
Thèmes Jeu, Batman, Super-héros, Jouet, Super-héros inspiré de comics
Acteurs Chris Pratt, Elizabeth Banks, Will Arnett, Ralph Fiennes, Nick Offerman, Alison Brie
Note66% 3.3011753.3011753.3011753.3011753.301175
Cela fait cinq ans que tout était génial et les citoyens font face à une nouvelle menace énorme : les Duplo envahissent l'espace, détruisant tout plus vite qu'ils ne peuvent reconstruire.
DC Super Hero Girls : La Légende de l'Atlantis, 1h12
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Animation
Thèmes Jeu, Super-héros, Jouet
Acteurs Yvette Nicole Brown, Greg Cipes, Nika Futterman, Teala Dunn, Grey DeLisle, Max Mittelman
Note45% 2.289412.289412.289412.289412.28941
Les soeurs de l’Océan, Siren et Mera, prennent par surprise les étudiantes du collège Super Hero pour leur voler une puissante relique : Le livre des légendes. Grâce à ce livre, Siren lève une armée. Wonder Woman, Batgirl et Supergirl devront aider Aquaman à défendre l’Atlantis et à stopper Siren !
Wonder Woman, 2h21
Réalisé par Patty Jenkins
Origine Etats-Unis
Genres Science-fiction, Guerre, Fantasy, Action, Aventure, Romance
Thèmes Féminisme, Mythologie, Politique, Super-héros, Politique, Super-héros inspiré de comics, Mythologie gréco-romaine
Acteurs Gal Gadot, Chris Pine, Emily Carey, Robin Wright, David Thewlis, Lucy Davis
Note73% 3.6986353.6986353.6986353.6986353.698635
Vivant à Paris où elle travaille au musée du Louvre, Diana Prince reçoit de la part de Bruce Wayne une photographie la montrant au front lors de la Première Guerre mondiale aux côtés de Steve Trevor et ses amis. Elle se remémore alors sa jeunesse sur l'île de Themyscira, parmi les Amazones, qu'elle a quittée pour affronter Arès, le dieu de la guerre, et devenir Wonder Woman.
Justice League Dark, 1h15
Réalisé par Jay Oliva
Origine Etats-Unis
Genres Science-fiction, Thriller, Fantasy, Action, Animation
Thèmes Batman, Superman, Super-héros, Super-héros inspiré de comics, Extraterrestre
Acteurs Jason O'Mara, Matt Ryan, Camilla Luddington, Enrico Colantoni, Roger Cross, Jeremy Davies
Note71% 3.5538253.5538253.5538253.5538253.553825
La Ligue de justice d'Amérique est contrainte de faire appel aux services spécifiques de John Constantine et de ses camarades spécialistes de l'occultisme pour contrer une importante menace d'invasion.
LEGO DC Super Hero Girls - Rêve ou réalité, 1h18
Origine Etats-Unis
Genres Animation
Thèmes Jeu, Super-héros, Jouet
Acteurs Yvette Nicole Brown, Greg Cipes, Romi Dames, Teala Dunn, John DiMaggio, Grey DeLisle
Note52% 2.6391852.6391852.6391852.6391852.639185
Lorsque Supergirl, Wonder Woman et Batgirl se rendent compte qu’elles ne se rappellent plus de leur journée de lundi à Super Hero High, elles doivent retracer leurs pas pour découvrir qui a volé leurs souvenirs et pourquoi !
DC Super Hero Girls : Jeux intergalactiques, 1h17
Origine Etats-Unis
Genres Drame, Animation
Thèmes Jeu, Super-héros, Jouet
Acteurs Mae Whitman, Romi Dames, Grey DeLisle, Teala Dunn, John DiMaggio, Tara Strong
Note54% 2.7206052.7206052.7206052.7206052.720605
Des super-héroïnes font équipe pour tenter de remporter un tournoi sportif intergalactique. Mais leurs opposantes se montrent prêtes à tout pour gagner…
LEGO DC Super Hero Girls - Le collège des Super-Méchants
Genres Action, Animation
Acteurs Yvette Nicole Brown, Greg Cipes, Romi Dames, John DiMaggio, Teala Dunn, Ashley Eckstein
Note51% 2.5805152.5805152.5805152.5805152.580515
Les rivalités explosent entre les superhéroïnes LEGOMD DC. En promettant   moins de devoirs et plus de plaisir », une mystérieuse école a le vent dans les voiles ; et quand des membres de Super Hero High commencent à quitter leur école pour s’y inscrire, Wonder Woman, Supergirl et Batgirl se penchent sur l’affaire ! Les nouvelles étudiantes Catwoman, Cheetah et Poison Ivy sont ravies de cet établissement qui les encourage à laisser parler leur personnalité, mais son programme est-il légitime ou est-ce que les filles se font exploiter pour un objectif des plus sinistres ? C’est à nos héroïnes – incluant une nouvelle Green Lantern – de découvrir la vérité. Voici un test auquel elles ne peuvent échouer !
Batman v Superman : L'Aube de la Justice, 2h31
Réalisé par Zack Snyder
Origine Etats-Unis
Genres Science-fiction, Fantastique, Fantasy, Action, Aventure
Thèmes L'enfance, Batman, Superman, Extra-terrestres, Super-héros, Super-héros inspiré de comics, Extraterrestre
Acteurs Henry Cavill, Ben Affleck, Gal Gadot, Amy Adams, Jesse Eisenberg, Diane Lane
Note63% 3.194413.194413.194413.194413.19441
Enfant, Bruce Wayne fuit l'enterrement de ses parents (un flash-back montre leur assassinat par un inconnu), puis tombe dans la caverne où une nuée de chauve-souris lui inspire son identité de héros. Des années plus tard, alors que Superman affronte le général Zod (événements vus dans le film Man of Steel) à Métropolis, Bruce tente de sauver des gens dans un bâtiment de Wayne Enterprises sans y parvenir complètement. Héros en activité depuis près de 20 ans à Gotham City sous l'identité de Batman, Wayne est persuadé que l'être surpuissant sera un jour la perte de l'Humanité et qu'il convient de se préparer à l'éliminer.
DC Super Hero Girls : l'héroïne de l'année, 1h12
Origine Etats-Unis
Genres Action, Animation
Thèmes Jeu, Super-héros, Jouet, Super-héros inspiré de comics, Films pour enfants
Acteurs Grey DeLisle, Mae Whitman, Tara Strong, Teala Dunn, Misty Lee, Yvette Nicole Brown
Note56% 2.8112152.8112152.8112152.8112152.811215
C'est bientôt la cérémonie de L'héroïne de l'année à Super Hero High et les filles sont plus motivées que jamais pour remporter le titre. Mais l'évènement est gâché par Eclipso qui désire créée l'arme suprême en s’appropriant des objets précieux en provenance de différentes planètes de l'univers. Accompagnée d'un mystérieux acolyte, Dark Opal, elle est prête à tout pour réussir son plan. Les filles vont devoir s'associer pour sauver non seulement leur école mais aussi le monde.
La Ligue des justiciers vs les Teen Titans, 1h19
Origine Etats-Unis
Genres Science-fiction, Action, Animation
Acteurs Taissa Farmiga, Jon Bernthal, Brandon Soo Hoo, Jake Toranzo Austin, Jason O'Mara, Shemar Moore
Note70% 3.506093.506093.506093.506093.50609
La Ligue des Justiciers combat la Légion du Destin (Lex Luthor, Toymaster, Weather Wizard, Cheetah et Solomon Grundy). Weather Wizard s'enfuit quand ses camarades sont battus, mais devient possédé par l'ombre des serviteurs de Trigon. Robin (Damian Wayne) désobéit aux ordres de son père de mettre les civils en sécurité, pensant pouvoir aider la Ligue des Justiciers à combattre le sorcier possédé et l'assaillir, le vaincre et le forcer l'ombre de Trigon à quitter son corps. Bouleversé qu'il n'y ait pas de réponse à cet événement et pour que son fils apprenne le travail d'équipe, Batman envoie Robin rejoindre les Teen Titans. Pendant ce temps, le serviteur de Trigon possède Superman, lui infligeant des visions d'ombres démoniaques.
La Ligue des Justiciers : Le Trône de l'Atlantide, 1h12
Réalisé par Jay Oliva
Origine Etats-Unis
Genres Science-fiction, Action, Aventure, Animation
Thèmes L'enfance, La mer, Transport, Batman, Superman, Extra-terrestres, Super-héros, Super-héros inspiré de comics, Adaptation d'un jeu vidéo, Extraterrestre, Atlantide
Acteurs Matt Lanter, Samuel Witwer, Jason O'Mara, Sumalee Montano, Sean Patrick Thomas, Sirena Irwin
Note67% 3.356043.356043.356043.356043.35604
Dans l'océan Atlantique, le sous-marin USS California capte les menaces humaines qui s'approchent du sous-marin par le sonar. Le sous-marin est attaqué et tout l'équipage est tué par les ennemis. Au S.T.A.R. Labs Le quartier général de la Ligue de Justice, Cyborg, qui a récemment reçu des améliorations environnementales dans une opération qui a remplacé son poumon restant, reçoit des nouvelles du colonel Steve Trevor, le lien pour la Ligue de Justice depuis l'invasion de Darkseid.
La Ligue des Justiciers : Dieux et Monstres, 1h15
Origine Etats-Unis
Genres Fantasy, Action, Animation
Thèmes L'enfance, Batman, Superman, Extra-terrestres, Super-héros, Super-héros inspiré de comics, Extraterrestre
Acteurs Benjamin Bratt, Michael C. Hall, Tamara Taylor, Jason Isaacs, Paget Brewster, C. Thomas Howell
Note70% 3.502283.502283.502283.502283.50228
Dans un univers alternatif non spécifié, la Ligue de justice est une force brutale qui maintient l'ordre sur Terre. Les membres de cette ligue sont Batman (Dr Kirk Langstrom), Wonder Woman (Bekka) et Superman (Hernan Guerra, fils du général Zod). Le manque de responsabilité de la Ligue de justice est contesté par les gouvernements du monde suite à la mort suspecte de trois scientifiques de renom: Victor Fries, qui a été vidé de son sang dans l'Arctique; Ray Palmer, qui a été coupé en deux avec une arme tranchante; et Silas Stone, qui a été brûlé vif par l'énergie de la vision thermique avec son jeune fils Victor Stone. Quand la suspicion tombe sur la Ligue de justice, la présidente Amanda Waller demande qu'ils coopèrent avec l'enquête du gouvernement. Wonder Woman parle à Steve Trevor pour apprendre ce que le gouvernement sait pendant que Superman invite Lois Lane au Quartier Général de la Ligue de justice, où il lui parle de ses objectifs pour aider l'humanité et lui révèle à quel point il connaît peu Krypton ou son héritage.
LEGO DC Comics Super Héros - La Ligue des Justiciers contre la Ligue des Bizarro, 49minutes
Origine Etats-Unis
Genres Comédie, Action, Aventure, Animation
Thèmes L'enfance, Batman, Superman, Extra-terrestres, Super-héros, Adaptation d'un jeu vidéo, Extraterrestre
Acteurs Diedrich Bader, Troy Baker, Nolan North, Khary Payton, Kari Wahlgren, James Arnold Taylor
Note59% 2.97172.97172.97172.97172.9717
Batman a rejoint la Ligue des Justiciers qui vient de se former afin de garder un œil sur Superman, une méfiance accentuée par le mauvais (mais bien intentionné) clone de Superman Bizarro et sa création de La Ligue Bizarro, mais une menace encore plus grande oblige les deux ligues à unir leurs forces.
La Ligue des justiciers : Guerre, 1h19
Réalisé par Jay Oliva
Origine Etats-Unis
Genres Science-fiction, Action, Aventure, Animation
Thèmes L'enfance, Le futur, Batman, Superman, Extra-terrestres, Super-héros, Super-héros inspiré de comics, Extraterrestre, Invasion extraterrestre, Film catastrophe
Acteurs Jason O'Mara, Michelle Monaghan, Christopher Gorham, Zach Callison, Alan Tudyk, Justin Kirk
Note73% 3.6532553.6532553.6532553.6532553.653255
Une série d'enlèvements étranges a lieu à Gotham City et les quelques preuves indiquent que le coupable serait Batman, le justicier est encore vu comme un mythe. Hal Jordan, sous son identité de Green Lantern, intervient lors de l'enlèvement d'une femme et découvre que le vrai coupable est un Paradémon. Batman arrive alors que Green Lantern est en difficulté et ensemble, ils parviennent à tenir tête au démon jusqu'à l'arrivée de la police, qui permet à la bête de fuir dans les égouts. Les deux héros voient alors le démon installer une boîte avant de se faire exploser. Le dispositif étant d'origine extraterrestre inconnue, Batman et Lantern décident de partir pour Metropolis et de demander l'avis de Superman. Au même moment, Flash (Barry Allen) confie une boîte similaire au Dr Silas Stone de S.T.A.R. Labs qui, fasciné, se consacre à l'étude de l'objet, délaissant le match de football de son fils Victor.